Se marier, c’est coïncider

Par Al-Kanz

Vouloir se marier, c’est vouloir former un couple. Un couple c’est à la fois un tout et deux parties. Ca n’est jamais seulement un tout ni seulement deux parties, comme on peut malheureusement le constater quotidiennement autour de nous. Le célibat est la période de tous les projets, de tous les possibles, de tous les […]

Vouloir se marier, c’est vouloir former un couple. Un couple c’est à la fois un tout et deux parties. Ca n’est jamais seulement un tout ni seulement deux parties, comme on peut malheureusement le constater quotidiennement autour de nous.

Le célibat est la période de tous les projets, de tous les possibles, de tous les rêves. On se projette, on imagine, on idéalise sa future moitié. On se dit qu’elle sera comme ceci, comme cela. Paradoxalement, on oublie alors assez souvent un élément important, pour ne pas dire l’élément principal : en l’occurrence ce ou cette future conjointe. Le mariage n’est pas le résultat d’une décision unilatérale. Cela paraît évident, mais ça ne l’est pourtant pas. La réalité rattrape très vite les couples qui se sont formés sur des rêves et non sur la compatibilité entre chaque partie.

Pour lire la suite : Mouqabala



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE