L'islamophobie, une réalité pour l'Europe

Par Al-Kanz

Selon l’Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes, l’islamophobie n’est pas une vue de l’esprit. Dans un rapport intitulé :  » Les musulmans au sein de l’Union européenne. Discrimination et islamophobie », l’Observatoire dresse un tableau du contexte social mais aussi des manifestations d’islamophobie à travers l’Europe. Le rapport présente dans une troisième partie un bilan […]

islamophobie EuropeSelon l’Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes, l’islamophobie n’est pas une vue de l’esprit. Dans un rapport intitulé :  » Les musulmans au sein de l’Union européenne. Discrimination et islamophobie », l’Observatoire dresse un tableau du contexte social mais aussi des manifestations d’islamophobie à travers l’Europe. Le rapport présente dans une troisième partie un bilan des actions menées par les différents gouvernements européens (on constatera qu’il y a à boire et à manger et que souvent les actions relèvent du symbole).

Extrait de la conclusion :

Malgré la nature très diverse des informations recueillies, il est indéniable que les musulmans connaissent différents niveaux de discrimination et de marginalisation sur les plans de l’emploi, de l’éducation et du logement, et qu’ils sont victimes de stéréotypes et de préjugés négatifs. Il est difficile d’attribuer de tels phénomènes exclusivement à la religion, étant donné que les musulmans sont victimes de discriminations multiples fondées sur la religion, la race, l’origine national ou ethnique, la langue, la couleur, la nationalité, le sexe ou même le statut juridique. Pour cette raison, les réponses politiques visant à définir, identifier et lutter contre les phénomènes de l’islamophobie, de l’intolérance et de la discrimination envers les musulmans ou ceux qui sont perçus comme musulmans devraient être basées sur les standards d’égalité et de non-discrimination et sur les conseils du Conseil de l’Europe et des Nations unies.

Cette question est particulièrement importante dans le contexte européen, étant donné qu’un organisme compétent chargé de la législation anti-discriminatoire a été adopté au niveau européen et national. Par conséquent, la discrimination envers les musulmans peut être attribuée à des attitudes islamophobes et à des ressentiments racistes et xénophobes, ces deux éléments étant dans la plupart des cas indissociablement entrelacés. Le racisme, la xénophobie et l’islamophobie sont sur le chemin de devenir des phénomènes qui se renforcent mutuellement et l’hostilité à l’encontre des musulmans doit aussi être vu dans le contexte d’un climat général d’hostilité envers les migrants et les minorités ethniques.

D’après ce rapport, les musulmans sont vulnérables à la discrimination et aux manifestations d’islamophobie, tant sous la forme de menaces verbales que d’agressions physiques à l’encontre des personnes et des biens. Le rapport présente des données de recherche et des données statistiques – essentiellement des données substitutives concernant la nationalité et l’ethnicité – montrant que les musulmans sont souvent mal logés, que leur réussite scolaire se situe sous la moyenne et que leur taux de chômage est supérieur à la moyenne. Les musulmans sont souvent présents de manière disproportionnée dans les emplois à faible qualification et à faible rémunération. Par conséquent, un grand nombre de musulmans, surtout les jeunes, doivent faire face à des opportunités limitées d’ascension sociale, à l’exclusion sociale et à la discrimination. Pourtant, malgré le manque de données disponibles, il est évident que la véritable étendue et la nature de la discrimination et des incidents islamophobes dirigés contre les
musulmans restent insuffisamment documentées.

Sommaire :

Les musulmans au sein de l’Union européenne – Discrimination et islamophobie

Table des matières
Avant-propos…………………………………………………………………………………………… 4
Résumé analytique ……………………………………………………………………………………. 7
Genèse du rapport …………………………………………………………………………………… 22

PREMIÈRE PARTIE – Le contexte social …………………………………………………………… 24
1. Les communautés musulmanes européennes – contexte …………………………… 24
1. 1. La situation démographique ………………………………………………………………….. 27
1. 2. Statut juridique de l’Islam ……………………………………………………………………. 35
1. 3. Organisations musulmanes …………………………………………………………………… 36
2. Questions et débats ……………………………………………………………………………… 37
2. 1. Marginalisation et aliénation …………………………………………………………………. 37
2. 2. Les femmes dans les communautés musulmanes ……………………………………… 44
2. 3. La controverse sur les caricatures…………………………………………………………… 49
3. La situation en matière d’emploi, d’éducation et de logement…………………………… 51
3. 1. Emploi …………………………………………………………………………………………… 51
3. 2. Éducation ………………………………………………………………………………………. 59
3. 3. Logement ………………………………………………………………………………………. 63

DEUXIÈME PARTIE – Manifestations d’islamophobie ……………………………………………… 70
1. Définition de l’«islamophobie» …………………………………………………………………… 70
2. La violence et la criminalité à caractère raciste en point de mire …………………….. 73
3. Collecte des données ……………………………………………………………………………. 74
4. Manifestations d’islamophobie: violence et délits…………………………………………….. 78
Danemark…………………………………………………………………………………………….. 78
Allemagne ……………………………………………………………………………………………. 81
Grèce …………………………………………………………………………………………………. 82
Espagne………………………………………………………………………………………………. 82
France ……………………………………………………………………………………………….. 85
Irlande ……………………………………………………………………………………………….. 88
Italie………………………………………………………………………………………………….. 89
Pays-Bas…………………………………………………………………………………………….. 90
Autriche …………………………………………………………………………………………….. 92
Pologne ……………………………………………………………………………………………… 93
République slovaque……………………………………………………………………………….. 93
Finlande …………………………………………………………………………………………….. 93
Suède………………………………………………………………………………………………… 95
Royaume-Uni ……………………………………………………………………………………….. 96
5. Disponibilité des données et implications politiques …………………………………… 104

TROISIÈME PARTIE III – Promotion de l’intégration – lutte contre l’islamophobie………………………………………………………………………………………..105
1. Quelques initiatives gouvernementales et officielles d’intégration des
musulmans et de lutte contre l’islamophobie ………………………………………………….. 107
2. Quelques initiatives confessionnelles et communautaires de la
société civile ……………………………………………………………………………………… 115
3. La contribution de l’EUMC au développement de politiques
d’intégration communautaire …………………………………………………………………… 123
Conclusions ………………………………………………………………………………………..124
Opinions ……………………………………………………………………………………………128
ANNEXE……………………………………………………………………………………………..133

Lire le rapport dans son intégralité (format pdf) : Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes
Voir aussi : Collectif contre l’islamophobie en France



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (12 commentaires)

  1. lomig    

    Salut,
    il faut lutter bien sûr contre toutes les formes de discrimination raciste. Les musulmans qui font preuve d’anti-occidentalisme doivent également être montrés du doigt.
    Ils sont bien souvent plus revendicatifs que les islamphobes.

    1
  2. Al-Kanz    

    Salut Lomig

    Il suffit d’allumer la télé et regarder TF1.

    2
  3. lomig    

    Ce que tu dis est faux…j’ai beaucoup plus souvent vu sur TF1 des reportages sur les électeurs du FN montrés comme des bêtes curieuses, que sur les excités dans les mosqués professant la haine de l’occident.
    dis-moi quelques émissions, ça m’intéresse…

    3
  4. Al-Kanz    

    Vous avez sûrement raison. Pensez à formuler une requête auprès de l’Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes pour lui demander de retirer ce rapport ou de le corriger. Précisez en outre que TF1 diffuse plus des reportages « sur les électeurs du FN montrés comme des bêtes curieuses », et presque rien « sur les excités dans les mosquées professant la haine de l’Occident ».

    4
  5. lomig    

    re-salut,
    ne te méprend pas sur ce que j’ai voulu dire : je ne veux la suppression de rien, et surtout pas de la vérité. Que des musulmans soient victimes de discrimination, j’en suis bien conscient, et c’est infiniment dommage. Et cela doit être puni quand c’est le cas.
    Ce que je voulais dire, c’est que dans ce combat contre le racisme, TOUS les racistes doivent être montrés du doigt, musulmans ou pas, FN ou pas. Ce qui est intolérable de la part d’un membre du FN, l’est aussi dans le cas d’un citoyen lambda, ou d’un musulman. C’est tout ce que je voulais dire. Et la tonalité des médias français me semble plus dans la dénonciation -justifiée- des racistes anti-musulmans que dans celle des musulmans anti-république et politisés. Nous aimons bien, pour surtout éviter de paraitre raciste, nous critiquer nous-mêmes et montrer du doigt la culture occidentale. Or il me semble que c’est tout de même dans la culture occidentale que ces idéaux de tolérance et de respect de l’autre (qui sont à la base de toute dénonciation du racisme) ont prospéré et grandi. Sachons rester lucides.
    à bientôt !

    5
  6. Al-Kanz    

    Entrer dans une concurrence des racismes ne m’intéresse pas. Ici, on dénonce l’islamophobie, ailleurs on dénonce le racisme anti-blanc, etc. Si à chaque fois que l’on dit « le groupe X est victime de racisme », on rétorque « oui, mais certains du groupe X sont aussi racistes », on n’est pas sorti de l’auberge. Et on ne fait rien avancer.

    6
  7. lomig    

    re-salut,
    le but n’est pas de faire de la compétition entre les différentes formes de racisme. Elles sont toutes du même acabit : signe de connerie, et de manque d’éducation.
    Mais n’en dénoncer qu’une peut prêter à confusion.
    Pour faire avancer les choses, comme tu le dis en conclusion de ton dernier commentaire, il importe de savoir ce qui est le plus important à promouvoir comme valeurs.
    Celle de tolérance, et d’ouverture à la diversité sont à mettre en avant.
    Ce sont les valeurs de la république laïque. Ce ne sont pas, jusqu’à preuve du contraire les valeurs les plus couramment mises en avant pas l’Islam.
    Et je suis heureux d’entendre un musulman modéré en faire l’apologie : il faudrait que ça arrive plus souvent.
    à bientôt !

    7
  8. Al-Kanz    

    Il a suffi que je dise qu’il faut dénoncer les racismes pour que vous me considériez comme étant un « musulman modéré » ? Il faudrait, si tant est que vous le vouliez, vous défaire des préjugés qui imprégnent fortement vos interventions.
    Notons par ailleurs que les valeurs dont vous parlez ne sont pas le monopole de la république laïque.

    Dénoncer un racisme n’a rien de confus. Sauf quand on soupçonne ceux qui dénoncent ce racisme de vouloir en cacher un autre.

    8
  9. lomig    

    salut,
    je vois tu utilises le vouvoiement : veux-tu que je te vouvoie ? ça ne me pose aucun problème, si tu le souhaites.
    J’ai certainement des préjugés…en voilà un de plus : en regardant ton nuage de tags, je n’y vois pas figurer le mot « femme ». Il s’agit pourtant d’un sujet important au sein de l’Islam, non ? En respect des valeurs que tu sembles défendre, en dénonçant à juste titre l’islamophobie, il faudrait certainement évoquer ce sujet qui, aux yeux de beaucoup de non-croyants, est un point dur de l’Islam. L’adaptation de la religion musulmane à la démocratie passe par un respect de la femme, et la reconnaissance de son entière identité d’être humain. Est-ce le cas pour toi ? Est-ce le cas pour l’Islam ?
    ce sont les questions que se posent un laïc agnostique. Mais peut-être n’est pas un sujet qui t’intéresse…
    désolé si je t’ai semblé avoir des préjugés ; simplement l’Islam, en 2007, est une idéologie/religion qui interpelle beaucoup ceux qui sont épris de raison et de tolérance. Faire des mises au point sur les aspects sensibles comme la place de la femme dans l’Islam permettrait certainement de s’adresser à une sphère plus large que celle des pratiquants. Mais peut-être, à nouveau, n’est-ce pas ton désir ?
    Il s’agit peut-être d’un blog hallal ? ;)

    9
  10. Al-Kanz    

    Ben voilà, on y est. Tombez sur un site ayant un rapport sur l’islam. Lisez le nuage de tags. Cherchez les mots « femme, liberté, paix, démocratie, respect ». Si vous ne les trouvez pas, vous êtes un bien sur un site ayant un rapport sur l’islam. Bravo ! Vous pouvez reposer votre coude sur le comptoir.

    Quand je vais sur votre blog http://www.blomig.com qui prétend être un blog politique et que je regarde le nuage de tag, je lis sur les 50 tags apparents 8 tags « politiques » : « Politique Sarkozy Syndicats Segolene PS Fillon Education Justice ». Pire, je vois Sarkozy, mais Ségolène. Sommes-nous encore dans la manifestation de ce machisme qui a gangréné la campagne électorale ? Mme Royal n’est-elle qu’un prénom ? Et pourquoi pas les tag liberté, fraternité, égalité qui font la fierté des frontons de nos mairies ? Et citoyenneté, individu, droits, Europe, nation et peuple ?

    En même temps, Blomig n’a rien d’un blog politique :).

    10
  11. lomig    

    salut,
    c’était certainement une erreur de « tagger » Mme Royal avec son prénom. Je le reconnais.
    Je ne pense pas pour autant être un macho, tu le verras si tu lit les articles que je lui avais consacré.
    En attendant, ma remarque sur les tags n’étaient pas destinée à parler des tags, mais de la place de la femme dans l’Islam. Tu n’as pas répondu à mes deux questions, et j’attends tes réponses avec impatience.
    Sur les questions que toi, tu m’as posées, la réponse est simple :
    1) Mme Royal n’a pas qu’un prénom
    2) les tags représentent ce dont j’ai parlé pour l’instant. Liberté, fraternité et Egalité sont effectivement des thèmes qui me touchent, et des valeurs que je reconnais comme mienne. Je parle souvent de liberté dans mes articles.
    3) Citoyenneté : pas grand-chose à en dire. C’est un mot utilisé à toutes les sauces. IL suffit de rappeller qu’un(e) citoyen(e) a des droits et des devoirs, définis par la Loi. C’est l’essentiel de la notion.
    4) individu : toute personne vivante.
    5) l’Europe est un sujet passionnant, rejoignant ceux de Nation et de Peuple. La place de la Turquie aussi.

    Pourquoi ne viendrais-tu pas participer aux discussions sur BLOmiG de temps en temps ? je trouve que apporterais un regard original.
    à bientôt !

    PS : j’attend tes réponses sur la place de la femme dans l’Islam …

    11
  12. zoulaykha    

    salam,

    je trouve qu’il faudrait arrêter avec ces clichés rocambolesques de la femme musulmanne. Je suis femme convertie à l’islam de mon plein gré: étonnant?…
    je ne peux que te conseiller une lecture passionnante: celle du Coran.

    12

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE