Al-Bukhâri, une sommité en hadith

Par Al-Kanz

De tous les spécialistes de la science du hadith, l’imam Al-Bukhâri est sûrement, avec l’imam Muslim, le plus connu. Al-Bukhâri, c’est son surnom. Il s’appelle en réalité Abû Abd Allâh Muhammad Ibn Ismâ’îl Ibn Ibrâhîm Ibn Al-Mughîrah Ibn Bardizbah. Si on l’appelle Al-Bukhâri, c’est parce qu’il est né en Asie centrale dans une ville de […]

De tous les spécialistes de la science du hadith, l’imam Al-Bukhâri est sûrement, avec l’imam Muslim, le plus connu. Al-Bukhâri, c’est son surnom. Il s’appelle en réalité Abû Abd Allâh Muhammad Ibn Ismâ’îl Ibn Ibrâhîm Ibn Al-Mughîrah Ibn Bardizbah. Si on l’appelle Al-Bukhâri, c’est parce qu’il est né en Asie centrale dans une ville de la région du Khurasan, à Bukhârah, capitale actuelle de l’Ouzbékistan dan. Aujourd’hui, on l’appelerait le Boukhariote. Al-Bukhâri n’était donc pas d’origine arabe. Il était même d’origine perse, puisque son arrière-grand-père s’appelait Bardizbah, qui est un prénom d’origine perse.

Al-Bukhâri est né en l’an 194 de l’hégire (soit en 816 de l’an chrétien) à Bukhara et mort en 256 de l’hégire (878 de l’an chrétien) à Samarcande, toujours en Ouzbékistan. Fils d’un grand connaisseur du hadith, il a très tôt perdu son père et fut élevé par sa mère, qui ne fut malgré tout pas dans le besoin, car son époux laissa une immense fortune à sa famille. Al-Bukhâri put ainsi se consacrer entièrement à la connaissance. Très tôt, il se fit remarquer par sa mémoire exceptionnelle. Sa mère eut à coeur d’encourager son fils sur la voie qu’il souhaitait prendre. A 16 ans, Al-Bukhâri connaissait le Coran dans son intégralité et on rapporte qu’il connaissait déjà par coeur plusieurs dizaines de milliers de hadiths.

Ce qu’il faut préciser, c’est qu’un hadith n’est pas uniquement une parole, un fait, un geste rapporté par un Compagnon au sujet du Prophète (saws). C’est aussi toute la chaîne de narration, l’isnad, qui a permis a transmission de ce hadith. Cette chaîne est fondamentale, puisque garante de l’authenticité du hadith. Il ne suffit ainsi pas de connaître un hadith, faut-il encore en connaître les rapporteurs. C’est là où le génie d’Al-Bukhâri apparaît. Il existe d’ailleurs une célèbre anecdote à ce sujet.

Al-Bukhâri voyagea beaucoup pour rencontrer les savants de son époque, devenir leur disciple et apprendre, toujours apprendre. Lors d’un séjour à Bagdad, aujourd’hui dévastée par l’occupant, des savants se réunirent pour le mettre à l’épreuve. Ils choisirent cent hadiths qu’ils décidèrent de lui soumettre avec pour chaque une chaîne de transmission erronnée. Chaque hadith était donc bon, mais l’isnad, la chaîne de transmission, n’était pas correcte. Elle avait été volontairement faussée par les savants. Vint le jour de la mise à l’épreuve, un savant récita à Al-Bukhâri successivement dix de ces hadiths. A chaque fois, Al-Bukhâri se contenta de répondre : « Je ne connais pas ce hadith ». L’assistance fut persuadée de l’ignorance d’Al-Bukhâri. Pas les savants, qui se rendirent compte que c’était un fin connaisseur. Lorsqu’on arriva au centième hadith, ce fut au tour d’Al-Bukhâri de prendre la parole. Il reprit chaque hadith un à un et récita sa chaîne de transmission authentique. Tout le monde sut alors qui il était.

Voyons maintenant où se trouve la ville natale d’Al-Bukhâri (jouer avec les fléches pour zoomer et situer l’Ouzbékistan).


Agrandir le plan

Pour voir Bukhara directement sur Google Maps, cliquez : Bukhara.

Puis la ville où il est mort.


Agrandir le plan

Pour voir Samarcande directement sur Google Maps, cliquez : Samarcande

A suivre : Uhud.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (5 commentaires)

  1. smay    

    as salamu alaykum

    Très bonne idée !

    1
  2. Abd El Hakim    

    As Salamu ‘alaykum

    Barak Allahû Fik pour ces information enrichissante akhy

    Wa Salamu ‘alaykum

    2
  3. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Bâraka-Llâhu fîkum.
    La suite arrive in châ’a-Llâh.
    En tout cas, vos encouragements sont très appréciés.

    3
  4. Sonia    

    As salam aleykum,

    article très interessant soubhanAllah, il donne envie de se replonger dans la biographie des sahabats et des oulema…

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE