Dis Papa, achète-moi un mouton 2.0

Par Al-Kanz

Depuis quelques mois, on observe un nouveau phénomène : des moutons vendus par Internet à l’occasion de l’aïd.

Dis Papa, achète-moi un mouton

L’aïd el-kebir (ou fête du mouton), c’est dans un mois. Aux alentours du 19 décembre. Cette fête (la seule fête musulmane avec l’aïd al-fitr, la fête à la fin du mois de ramadan) est aussi appelée « fête du sacrifice », puisque, à cette occasion, les musulmans doivent sacrifier une bête. Ce qui est le plus répandu, c’est le sacrifice d’un mouton. Mais dans certains pays, on sacrifie un bœuf ou un chameau. En France, comme dans beaucoup d’autres pays, c’est un mouton que l’on sacrifie. Et cela n’aura pas échappé à un habitant de Mantes-la-Jolie.

Ce dernier a en effet eu l’idée de vendre deux moutons et de mettre une annonce sur Internet à cet effet. Mais pas seulement : il précise que sa vente est « idéal[e] pour l’aïd el-kebir musulman ». Si le prix affiché, 210 euros, est celui des deux moutons, c’est en effet un très bon prix. Si bon qu’on se demande si c’est là un particulier ou un fermier à la recherche d’un client. Toujours est-il que cette annonce est pour le moins insolite.

Dis Papa, achète-moi un mouton

Au fond, c’est peut-être même un filon : vendre des moutons par Internet. On peut très bien imaginer un site qui permettrait de commander depuis chez soi son mouton. En deux trois clics, on choisit le fermier, le mouton (sur photo ?), l’abattoir et l’heure à laquelle on se rendra à cet abattoir, si tant est que l’on désire pratiquer soi-même le sacrifice. Dans le cas contraire, on chargerait une entreprise d’y procéder elle-même.

Voir l’annonce sur marche.fr : Marche.fr



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (8 commentaires)

  1. aboumariam    

    Assalamou’alaikoum,

    Je ne pense pas, d’après ce que j’ai pu costater, que même en se rendant à l’abattoir, l’on puisse sacrifier soi-même son mouton.
    Peut-être est-ce aytrement dans les autres villes.

    Wa salamou’alaikoum

    1
  2. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Si c’est tout à fait possible. Il n’y a pas de règles en la matière, je crois. Ca doit dépendre de chaque abattoir.

    2
  3. aboumariam    

    Assalamou’alaikoum

    Ok, barakAllahu fik.

    PS: y’aura du tabaski cette année?

    3
  4. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    wafîk
    si sûrement :)

    4
  5. Pour la fête du mouton » By Al-Kanz    

    […] Mantes-la-Jolie (voir ce billet : Dis Papa, achète-moi un mouton 2.0, la […]

    5
  6. Mouton cherche acheteur sur Internet » By Al-Kanz    

    […] évoquions dans des précédents billets (Pour la fête du mouton et Dis Papa, achète-moi un mouton 2.0) une idée d’entreprise a priori saugrenue : vendre des moutons par Internet. Nous nous […]

    6
  7. Aïd el-Kebir : et vous, vous l’achetez où votre mouton ?    

    […] l’an dernier (voir Dis Papa, achète-moi un mouton 2.0), les annonces fleurissent sur les sites de petites annonces. Souvent des éleveurs de moutons, […]

    7
  8. 8

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE