200 000 ovins et bovins sacrifiés le jour de l'aïd al-kebir

Par Al-Kanz

Dans un communiqué, l’OABA, auprès de qui l’aïd al-kebir n’est guère en odeur de sainteté, et qui profite systématiquement de cette fête – à l’instar des anti-foie gras pendant à l’occasion des fêtes de fin d’année – pour sensibiliser l’opinion publique, avance dans un communiqué publié aujourd’hui le chiffre de 200 000 ovins et bovins […]

Dans un communiqué, l’OABA, auprès de qui l’aïd al-kebir n’est guère en odeur de sainteté, et qui profite systématiquement de cette fête – à l’instar des anti-foie gras pendant à l’occasion des fêtes de fin d’année – pour sensibiliser l’opinion publique, avance dans un communiqué publié aujourd’hui le chiffre de 200 000 ovins et bovins sacrifiés. Un mouton, c’est en moyenne 200 à 250 euros. Si les chiffres avancés par l’OABA, c’est donc entre 4 à 5 millions d’euros pour la filière agricole française en trois jours.

Lire le communiqué : OABA



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. Sousi    

    Sacrifier un mouton n’est pas obligatoire dans le pays qu’on a l’habitude d’en trouver et de manger quand ça nous donne l’envie, ici il y a de mouton tout l’année!!!.
    Il faut mieux donner l’argent de ses moutons pour l’aide aux gens dans les pays musulmans pauvres.

    1
  2. Aïd al-adha : 200 000 moutons, 4 000 bovins    

    […] 200 000 moutons et 4 000 bovins » qui ont été sacrifiés. Le chiffre est le même que celui avancé en 2007, toujours par l’OABA. Comprend-il les 60 à 70 000 bêtes (estimation OABA) abattues hors […]

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE