Crise au Tibet : les musulmans chinois victimes des manifestations anti-Pékin

Selon le témoignage d’un homme d’affaires chinois présent à Lhassa, capitale du Tibet, les musulmans chinois qui détiennent nombre de commerces dans le pays font les frais des heurts antichinois. Most of the Chinese and Hui Muslim places were targeted, many Hui Muslim beef shops were burnt, also stationery shops, banks, a wholesale market at […]

Crise au Tibet - potala

Selon le témoignage d’un homme d’affaires chinois présent à Lhassa, capitale du Tibet, les musulmans chinois qui détiennent nombre de commerces dans le pays font les frais des heurts antichinois.

Most of the Chinese and Hui Muslim places were targeted, many Hui Muslim beef shops were burnt, also stationery shops, banks, a wholesale market at Tsomtsikhang (one of the most important Tibetan markets, where many shops are owned by Chinese and Hui Muslims).

Extrait du site de la BBC : Accounts from Lhasa and beyond

Rappelons que les Hui constituent une des nombreuses ethnies qui composent la Chine. Leur particularité est d’être de confession musulmane.

Crise au Tibet : les musulmans chinois victimes des manifestations anti-Pékin
Musulmans hui après la prière

Crédit photo



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (15 commentaires)

  1. Zulficar    

    Bonjour,

    Excusez-moi, mais quel est le but de cette information?

    1
  2. Al-Kanz    

    Bonjour

    D’informer.

    2
  3. Zulficar    

    Fort bien mais qu’apporte-t-elle d’ éclairage sur la situation actuelle ?
    Je me demande seulement s’il est pertinent de souligner l’appartenance islamique de ces chinois dans le conteste qui est celui du conflit entre le Tibet et la Chine…
    Si l’on souhaite « informer » du fait que ces manifestations anti-chinoises font des victimes, on intitule son article: « les chinois victimes des manifestations anti-pékin »…

    3
  4. Al-Kanz    

    En vertu de quoi « informer » obligerait à titrer comme vous voulez que l’on titre ?

    4
  5. Zulficar    

    Bonjour,

    Tout simplement parce que votre « information » donne déjà l’impression d’être interprétée. Même si la chose est très implicite, on croirait devoir comprendre en lisant le billet que ces personnes ont été agressées avant tout pour leur islamité… Or il me semble que la question est politique bien avant tout, voire même seulement. Je ne veux faire montre d’aucune obligation quant à l’intitulé mais seulement la nécessité faire preuve de vigilance quant au choix des mots utilisés lorsqu’on veut donner une information.

    5
  6. Al-Kanz    

    Bonjour,

    Le titre dit simplement que parmi les victimes il y a des musulmans chinois.

    6
  7. Zulficar    

    Non, le titre dit, et je m’arrêterai ici, « les musulmans chinois victimes des manifestations anti-Pékin. Çà à l’air comme ça anodin mais l’article défini « les » englobe l’ensemble des musulmans chinois. D’ailleurs le début du texte de l’article continu en ce sens: « les musulmans chinois qui détiennent nombre de commerces dans le pays font les frais des heurts antichinois. »
    A bon entendeur…

    7
  8. Al-Kanz    

    Si c’est la grille de lecture qui vous convient, faites.
    Au plaisir.

    8
  9. Ahmed    

    bârakAllahu fikum pour l’article et pour le titre, je suis sûr que beaucoup de muslimeen ont du ‘sympathisé’ avec les tibétins tout en ignorant ce qui s’y passe.
    Demandez à un chinois lambda et il vous dira ce que pensent les chinois et tibétins des musulmans.

    9
  10. mohammed    

    Monsieur Zulficar sans vouloir polémiquer
    l’auteur a employé l’expression ‘musulmans chinois’ car tout simplement la majorité des commecres au tibet est détenue par les musulmans
    pour votre information, envoyé spécial ont déjà programmé une émission spéciale sur le Tibet, et ils ont dit que les chinois de confession musulmane ont bcp investi dans cette région. ils ont même interviewé une patronne voilée d’un prestigieux restaurant au himalaya-tibet. la dame leur même montré une photo de la mecque accrochée au mur.
    En espérant que mon éclaircissement soit clair.

    10
  11. Ali    

    Salam Aleikoum à tous,

    Les Tibétains vivent une situation très comparable à celle des Palestiniens. Dans leur cas, les chinois Hui jouent le jeu des colonisateurs. Faut-ils les qualifier de « victimes » seulement parce qu’ils sont musulmans ?
    Où est l’impartialité ?

    11
  12. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Il n’y a pas de problème d’impartialité. Revoyez la définition du terme « victime » et vous verrez qu’il n’y a pas de problème.

    12
  13. Iki    

    Je vous invite à vous documenter sur la situation des tibétains avant l’invasion chinoise, ils étaient traité comme des esclaves par leurs moines.

    13
  14. Ali    

    Je ne pensais pas que de nos jours quelqu’un viendrait défendre en France l théorie du communisme chinois libérateur…
    Iriez-vous jusqu’à crier « vive la révolution culturelle  » de Mao ???

    Il est vrai que le dévouement au moines Bouddhistes est très fort, et que les Tibétains sacrifient beaucoup à leurs moines et à leurs religion. Mais ils le font librement, car dans leurs croyances cela leur garantira, en gros, l’accès au Paradis. Seriez-vous contre la liberté de culte ??

    14
  15. Alain VIGUIER    

    Selon le témoignage d’un homme d’affaires chinois présent à Lhassa.

    Déja on a tout compris que la manipulation est en marche pour dresser les Hui musulmens contre les tibetains.
    Faire croire au monde que les Tibétains sont des agrésseurs

    Déjà on a tout compris, la manipulation est en marche, dresser les Hui musulman contre les tibétains.
    Voila ce que les commercent « han, Chinois» essaie de rallier a leurs cause la minorité « Hui ».

    Vouloir faire croire au monde que les Tibétains sont des agresseurs et des ennemis de l’islam est faut.

    Ils ne sont que les défenseurs de leurs droits et celui des minorités qui subissent l’oppression chinoise.

    15

Écrivez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | ADABéo | Oumzaza | Aïd moubarak | Ramadan