Vos commentaires : Chéri, je vois la Kaaba

Par Al-Kanz

Régulièrement les Al-Kanznautes commentent les différents articles postés sur le site, pour corriger des imprécisions, voire des inexactitudes, apporter de nouvelles informations ou encore défendre un avis contraire. Aujourd’hui, nous revenons sur des commentaires récemment postés à la suite d’un article qui n’en finit de pas de susciter des réactions : Chéri, je vois la […]

Régulièrement les Al-Kanznautes commentent les différents articles postés sur le site, pour corriger des imprécisions, voire des inexactitudes, apporter de nouvelles informations ou encore défendre un avis contraire.
Aujourd’hui, nous revenons sur des commentaires récemment postés à la suite d’un article qui n’en finit de pas de susciter des réactions : Chéri, je vois la Kaaba

Safya

Dans nos représentations sociales on imagine la Mecque comme “préservée”. On espére que là bas le temps s’est arrété. Je pense qu’on a pas attendu ce projet immobilié pour constater des choses déroutante. Après des choix s’imposaient, principalement liées à l’affluence de pelerins dans un espace ciblé à un endroit donné. Il faut etre rationnel, et construire la ou il y a besoin et s’adapter au relief.

Oumkeltoum

salamoualaikoum j’ai été au hajj 2007 quand je le vais les yeux pour voir ça je sentais que ma tête flottait et puis il faut vaoi l’intérieur, avec tous les ascenseurs panoramiques, les boutiques (incroyablement cher), on a l’impression que ce n’est pas destiné aux pélerins qui viennent pour prier Dieur et trouver la VERITE et être le plus ^près de Dieu. Vous sortez de la kaaba et vous trouvez abraj al bait juste devant vouis c’est comme si on voulait vous faire oublier la piété la concentration le recueillement que vous avez vécu à l’intérieur.
peut être ça servirait à diminuer un peu la pression sur les hôterls à la mecque mais l’emplacement est vraiment très très mal choisi.
A la limite, c’est comme si ces abraj al bait narguait la kaaba. je me sentais étouffée à chaque fois que je passais devant (et je passais cinq fois par jour). D’ailleurs, ma première journée à la Mecque était un désastre,; je me suis évanouie en plein TAWAF, je sentais comme si quelque chose m’étouffait.
Par ailleurs, j’ai remarque que tous les projets en Arabie Saoudite (j’ai été aussi à Jeddah et bien sûr Al Madina al Mounawara) sont grandioses; tout ce qu’ils font ils le font en grand.
Il n’ya rien à faire, il faut S’ADAPTER.

Sayfulislam

La Mecque a toujours été un axe commercial.
L’Arabie saoudite doit répondre à des équations très compliquées pour continuer d’acceuillir un maximum de pélerins dans un minimum de confort et de sécurité.

Je me souviens de ceux qui criaent au scandale quand le sol du masjid al haram a été recouvert de marbre. Du gachis disaient-ils ? Mais ils oublianet de dire que le marbre est un matériau qui garde la fraicheur et qui permet de rendre l’endroit moins suffoquant en période grande chaleur. Alors toujours du gachis ?

Aujourd’hui les mêmes réactions pour la construction. Tous les terrains de la Mecque ne sont pas constructibles, sachez le. On doit optimiser la place existante et ils ne vont pas construire des bungalows individuels pour ce faire.

wa Allâhu a`lam.

Voir par ailleurs : Hajj 2008 : plan et maquette des chantiers de La Mecque et de Médine



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (7 commentaires)

  1. Belhassen Chedli    

    Salam,

    Certes il faut accueillir les millions de pélerins dans de bonnes conditions de confort et de sécurité. La Mecque a toujours été un axe commercial, soit, mais c’est avant tout un centre spirituel unique et de fait la première ville sainte. L’urbanisme de la ville doit donc être pensé pour favoriser la prière, le recueillement et la réflexion sur les questions de l’islam et des musulmans. Il est certain qu’il doit falloir revoir les infrastructures de la ville comme les moyens de transport en tenant compte de cette dimension spirituelle. Par exemple, aménager les infrastructures pour faire de la Mecque une ville écologique, le TGV Makkah – Médine est une bonne initiative en ce sens. Maintenant, venir greffer le projet Abraj Al Bait au voisinage immédiat du Masjid Al Haram, comme greffer le quartier de la Défense ou une partie de Manhattan dans la Mecque, je dis non Merci; c’est tellement incompatible que ça donne le tourni dans le sens réel et figuré (cf.le commentaire ci-dessus). Entre Dieu, l’Homme, la Prière, le Paradis et le Paysage il y a la notion du Beau, de l’Authentique et de l’Eternel qu’il doit falloir préserver. Cette perspective est bien réelle car c’est la raison d’être de World’s Heritage, organisation de l’UNESCO pour la protection de centaines de sites à travers le monnde. J’ai été en Omra en 2006, et je trouve qu’il y avait déjà assez de commerces et des chantiers en construction autour du masjid al haram. Les entrepreneurs et investisseurs adeptes des grands complexes commerciaux et touristiques sont invités à exhiber leur art à Jeddah qui est déjà une grande ville à quelques dizaines de Km de la Mecque (30 mn de trajet).
    Les investisseurs des pays du Golfe sont très friands des grands projets immobiliers où des dizaines de milliards sont investis chaque année, c’est leur droit. Mais pour un projet de la sensibilité de Abraj Al Bait, il faut vraiment réfléchir, organiser un grand concours d’architecture et sélectionner une conception moderne qui tient le plus compte de la dimension spirituelle de la ville est une priorité. Mettre en oeuvre un environnement favorable pour l’épanouissement du pélerin en quête de spiritualité et de Dieu, c’est donc un environnement écologique avec des structures légères et sécurisés et non un gigantesque complexe touristique incluant des tours et des parkings pour grosses berlines et autres 4×4.

    Wassalam

    1
  2. salah    

    Je ne suis pas allé encore à la Mecque, mais je l’imaginai déjà dans mon esprit tout autour une étendu d’un espace nu, dégagée de toute construction pour ne voir que la Mecque.
    Lorsque j’ai vu les images de maquettes, j’ai cru voir effectivement le quartier Manhattan,
    Je suis déçu. Iil suffit d’habiter dans une de ces tours pour visualiser tout les mouvements des pélerins, c’est comme être chez soi et que des voisins vous scrutent derrière leurs rideaux.
    On veut bien comprendre les saoudiens qui veulent soit disant nous préparer un bon accueuil, mais tout de même n’y at’ il pas assez de terrains à un 2 ou 3 km du lieu saint pour construire leurs barres verticales.
    .N’ est ce pas la manne touristique pour l’après pétrole qu on nous prépare?
    Il faut bien préparer l’avenir des futurs princes et consorts.

    2
  3. Karym    

    une girafe au milieu d’un rassemblement de poules !
    voilà l’impréssion que ça me donne ..complétement démesuré !!!

    3
  4. RACHID62    

    salam à tous . je viens de revenir d’une Omra El Hamdoulillah. et je peux vous dire que j’avais deux sensations .

    4
  5. ALI    

    baraka alahou fikoum pour sés photos car j’ai jamés poncé que la kaaba est comme ca merci

    5
  6. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    wafik bâraka-Llâh ‘Ali

    6
  7. tahraoui naima    

    essalam oualikoum naharokoum moubarek.je voulais dire que c beau

    7

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE