Salle de prière de la résidence universitaire d'Antony : rejet du Conseil d'Etat

Par Al-Kanz

Reportée à ce jour, au lieu d’hier lundi, la décision du Conseil d’Etat est tombée. Le collectif des étudiants de la cité U d’Antony (Hauts-de-Seine) a été débouté de son référé-liberté (lire notre billet : Salle de prière à la cité U d’Antony : une décision qui fera jurisprudence). Si le Conseil d’Etat a rappelé […]

Reportée à ce jour, au lieu d’hier lundi, la décision du Conseil d’Etat est tombée. Le collectif des étudiants de la cité U d’Antony (Hauts-de-Seine) a été débouté de son référé-liberté (lire notre billet : Salle de prière à la cité U d’Antony : une décision qui fera jurisprudence). Si le Conseil d’Etat a rappelé le respect du droit de pratiquer une religion, il a néanmoins considéré que le Crous n’a « porté aucune atteinte manifestement illégale aux libertés fondamentales de culte et de réunion« . Cette décision s’appuie notamment sur le fait que la salle de prière était utilisée dans des conditions qui ne permettaient pas de garantir « les moyens de veiller à sa sécurité ».

Nous essaierons d’en savoir plus sur ce point, afin de vous tenir au courant.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE