L'Europe et la fin des discriminations ?

Par Al-Kanz

Discriminations. Si la lutte contre les discriminations s’est intensifiée ces dernières années, une nouvelle directrive européenne devrait accélerer et les choses et contraindre la France à faire preuve de plus d’efficacité.

[Lire la suite…]

Par Najet Mehenni, juriste

Le 1er juillet 2008 a marqué le début de la présidence de l’Union européenne à la France pour six mois. Si l’Union européenne nous paraît parfois si lointaine, les décisions prises à Bruxelles peuvent avoir des conséquences sur notre vie quotidienne. Le travail des parlementaires français et de leurs homologues européens consistent en effet bien souvent à retranscrire des directives décidées au niveau communautaire. Parmi ces mesures, bon nombre visent à promouvoir l’année 2008 « année de la diversité et contre les discriminations ».

Ne plus exclure les minorités

Une mesure appelle particulièrement notre attention et doit servir à mettre fin à des décennies de mise à l’écart des populations d’origine étrangère dans les pays de l’UE. Cette mesure est la Directive 2000/78/CE portant création d’un cadre général en faveur de l’égalité de traitement en matière d’emploi et de travail. Elle énonce un principe fondamental : la discrimination fondée sur la religion ou les convictions, un handicap, l’âge ou l’orientation sexuelle peut compromettre la réalisation des objectifs du traité CE, notamment un niveau d’emploi et de protection sociale élevé, le relèvement du niveau et de la qualité de la vie, la cohésion économique et sociale, la solidarité et la libre circulation des personnes.

Libérer les énergies et l’initiative

Ainsi donc, empêcher une personne d’accéder à un emploi pour des motifs confessionnels et religieux, serait contraire aux objectifs de l’UE. Il n’ y a pas là une simple affirmation, il faut y voir une injonction de ne pas aller à l’encontre de la construction économique qu’essaient de réaliser les différentes instances que sont le Parlement européen, la Commission, le Conseil de l’Europe et les instances judiciaires. Il ne faut pas y voir une mesure humaniste, doublée d’un sentiment de culpabilité vis-à-vis des minorités, mais au contraire il faut y voir là la volonté de libérer les énergies, désengager l’Etat, permettre à chacun de subvenir à ses besoins seul et sans aide publique, afin que les échanges se libéralisent de plus en plus.

Quelle répercussion sur notre vie quotidienne ?

Il faut tout simplement se rendre compte que la France, pour ce qui nous concerne, se doit de mettre en œuvre tous les moyens pour faire accéder ses populations aux emplois, et doit viser le plein emploi. Elle doit mettre en place des sanctions effectives contre les employeurs publics et privés qui procèderaient à des discriminations à l’embauche, maintenant un niveau de chômage élevé alors que des emplois ne sont pas pourvus et pourraient l’être si seule la compétence était prise en compte. Elle doit sensibiliser les DRH face à ce gâchis économique, et accompagner le changement de mentalités. L’avenir nous dira si la Présidence française de l’Union Européenne verra s’accélérer le mouvement d’ouverture du marché de l’emploi aux musulmans de France, actuellement les plus touchés par le chômage.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. Benmouss    

    Salam alikoum,

    Nous sommes quand même loin du progrès sur la discrimination de l’emploi en Europe, en France, il reste encore des grosses lacunes à embauché de ceux qui ont une origine ethnique différente, que ce soit maghrébins, antillais, africains, asiatiques… on est loin du concret, je vais vous racontez une histoire qui se passé entre une personne de souche (le cadre) et une personne issu de l’immigration (le stagiaire), attention ce n’est pas un contrat d’embauche, en faite un ami à moi, qui est d’origine ivoirienne, personnellement je l’avais aidé à trouvé un stage afin de poursuivre sa formation en comptabilité, puis le cadre en le rencontrant, il lui pose la question : ‘Est-ce que vous êtes née en France ? », le stagiaire répond : « Oui, bien sûr, Pourquoi cette question ? », le cadre dit : « Ooh, non comme ça, ne vous inquiétez pas »… Quelques semaines plus tard le stagiaire n’a pas reçu de réponse, alors que le cadre lui-même était signataire de la convention de stagiaire !

    C’est ce que je comprend pas, on vit en France socialement, où il y a trop différence entre nous, nous avons des papiers, nous vivons convenablement (en faisant avec parfois), mais pourquoi autant discrimination ? Nous sommes pas des être humains comme les autres, des être humains qui se respecte mutuellement, des être humains qui veulent réussir pour un même but ?, certains cadres sont des racistes malheureusement !

    Si en ce moment, nous avons dû mal à trouver un stage, que ferions-nous plus tard ? Moi-même qui est dans cette situation, je déciderai, je pense de terminer mes études à Paris, et d’aller joindre travailler à l’étranger, c’est ce que beaucoup de personne font… eh oui, on parle de l’Europe, cela dépend du pays. Pour moi, si j’aurai à l’avenir une société par exemple de cabinet comptable, j’embaucherai n’importe quel personne qui souhaite faire avancer la société, du moment que le salarié fait bien son travail demandé qu’il soit : français, algérien, anglais, marocain, tunisien, libyen, espagnol, italien, portugais, américain, etc… il y aura aucun problème sur ça, les mentalités sont très très loin de changer.

    Wa alikoum salam.

    1
  2. MOHAMMED    

    AS SALAM ALAYKOUM
    Les mentalites changent mais tres lentement.des histoires comme la tienne,il y en a a la pelle;il y a meme des patrons qui disent:je suis pas raciste mais un maghrebin dans mon entreprise,ca ne passerait pas aupres de ma clientele.oui c est dur,et il faudra du temps avant que les « de souche »comme tu dis acceptes qu un francais puisse etre autrement que catholique ou blanc et puisse ne pas boire d alcool ou manger du porc.mais on y arrivera.regarde aux US:qui aurait dit il y a 40 ans(epoque ou vivait M.L.KING ou MALCOLM X)qu ils auraient 1 president noir.

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE