Témoignage d’autoentrepreneur : Nathalie et ses pâtisseries

Autoentrepreneur. Vendre des gâteaux sur Internet, c’est maintenant possible quand on est un simple particulier. Comme en témoigne Nathalie qui vient de lancer sa petite entreprise qui in châ’a-Llâh ne connaîtra pas la crise. Interview.

Autoentrepreneur Lorsqu’en juin 2008 nous avons rédigé notre article Autoentrepreneur : vendre des gâteaux par Internet, notre objectif était de donner un coup de projecteur au statut d’autoentrepreneur auprès des Al-Kanznautes. Si nous espérions découvrir dès 2009, parmi nos lecteurs, de nouveaux entrepreneurs, nous ne pensions pas que cela irait aussi vite : Nathalie, du site mespatisseries.fr, nous a fait le plaisir de répondre à quelques-unes de nos questions sur sa nouvelle vie d’autoentrepreneur. En espérant qu’elle suscitera des vocations.

Al-Kanz : Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Nathalie Blanco : as-salâmu ‘alaykum, je m’appelle Nathalie, je suis la créatrice et la gérante de la boutique www.mespatisseries.fr, une boutique artisanale de pâtisseries orientales et de supports personnalisés (pour toutes les occasions) créée dans le cadre de mon entreprise sous le statut d’autoentrepreneur. Ma passion pour la pâtisserie remonte à mon enfance, mais la découverte de la pâtisserie orientale, en particulier, a été pour moi une vraie révélation. Connaître des recettes ancestrales et apprendre leurs méthodes de confection a été une vraie richesse que je veux développer.

Al-Kanz : Vous êtes depuis quelques jours autoentrepreneur. Pourquoi avoir choisi ce statut ?

Nathalie Blanco : Créer une entreprise de pâtisseries orientales est, depuis quelques années déjà, mon objectif professionnel. Mais les démarches longues et périlleuses qu’offraient les précédents statuts (micro-entreprise notamment) m’ont longtemps fait hésiter. Ce n’est qu’en début 2008 que j’ai découvert la proposition de loi d’Hervé Novelli qui prévoyait le statut d’autoentrepreneur. Statut qui a pour objectif de faciliter la tâche à toute personne désireuse de se lancer dans une entreprise, sans pour autant avoir toutes les contraintes de départ liées à cette création. J’ai donc suivi l’évolution de ce statut d’autoentrepreneur de très près en me rendant compte, petit à petit, que ce serait le statut idéal pour moi et pour ma façon de vivre. Lorsque la loi a été votée, l’été dernier, j’ai pu me projeter dans l’avenir, heureuse de me dire que mon rêve allait peut être devenir réalité. Rêve qui, maintenant, se concrétise un peu plus chaque jour al Hamdu li-Llâh, puisque depuis le 1er Janvier 2009 je suis devenue un auto-entrepreneur.

Al-Kanz : Vous vendez, par Internet, de la pâtisserie orientale que vous confectionnez vous-même. Qu’est-ce qui fait que l’on fasse d’une passion son gagne-pain et, surtout, que l’on crée une entreprise ?

Nathalie Blanco : Avant, lorsque je me projetais dans l’avenir, j’avais en tête de faire un travail qui me plairait et qui me donnerait envie de me lever chaque matin avec joie et bonne humeur. Alors que mon parcours scolaire était orienté vers un tout autre domaine (devenir professeur et créer une école privée), je me suis rendue compte que mon objectif premier était d’allier vie de famille et vie professionnelle. Il fallait alors que j’œuvre dans ce sens. Confectionner et créer des pâtisseries orientales est une vraie passion pour moi, et depuis plusieurs années je partageais ma passion avec mon entourage, en confectionnant des pâtisseries pour toutes les occasions importantes. Ce sont d’ailleurs mes proches qui m’ont donné l’idée de me lancer dans ce métier. Cette perspective, qui germait en moi sans pouvoir oser me l’avouer, a alors pu s’épanouir et se concrétiser et, l’idée de pouvoir allier plaisir, créativité et surtout partage a, depuis, été une évidence. Il fallait que je trouve une solution afin de pouvoir réaliser mes objectifs. J’ai alors réalisé une étude de la demande, et surtout essayé de voir si je pouvais réussir dans ce domaine là, car créer des pâtisseries à titre personnel et créer des pâtisseries à titre professionnel n’est quand même pas tout à fait la même chose. Une fois fait, je suis allée me renseigner auprès de la chambre des métiers pour essayer d’évaluer la meilleure solution pour mon projet, solution qui ferait que je puisse organiser et gérer mon emploi du temps en fonction de mes disponibilités, et c’est ainsi que l’aventure a commencé.

Al-Kanz : Avez-vous eu auparavant une expérience similaire ?

Nathalie Blanco : Non, aucune.

Al-Kanz : Pourquoi avoir choisi Internet comme canal de vente ?

Nathalie Blanco : Internet n’est qu’un moyen de me faire connaître parmi d’autres. Bien qu’il ne soit pas négligeable, il n’est pas le plus important pour moi, à l’heure actuelle, étant donné que je ne fais pas de livraison dans le reste de la France et que je ne touche, pour le moment, que le département des Bouches-du-Rhône (Marseille et ses environs principalement). Mon site a pour but de mieux visualiser mon activité. Évidemment, je souhaite me faire connaitre dans le monde de la pâtisserie orientale (pour mes objectifs futurs in châ’a-Llâh) et Internet, qui est un réseau informatique mondial, est le meilleur moyen pour cela.

Al-Kanz : Vous aviez un blog avant cela. A votre avis, quels sont les principaux d’atouts d’un blog quand on se lance dans l’e-commerce ?

Nathalie Blanco : www.mespatisseries.canalblog.com a été ma première expérience avec le monde d’Internet. Lorsque j’ai créé ce blog, je voulais seulement répertorier mes réalisations pâtissières, comme un album photo public en quelque sorte. J’y ai mis mes photos de pâtisseries orientales, de supports personnalisés mais aussi de gâteaux tels les entremets ou les pièces montées, qui sont des réalisations personnelles et que je ne vends pas dans mon commerce actuel. Je dirais que tout le monde est apte à gérer un blog. Cela demande seulement beaucoup de temps et de concentration (notamment au début…). Mais si l’on veut se lancer dans l’e-commerce, la meilleure solution reste quand même le site web personnel, qui demande certes beaucoup plus de connaissances et de patience que la gestion d’un simple blog, mais qui est plus professionnel et plus complet (notamment pour les modalités de paiement). Pour ma part, mon blog m’a quand même permis de me faire connaître pour ce que je fais, avant même de créer mon entreprise de pâtisseries orientales, puisque certaines personnes m’y encourageaient alors que ce n’était qu’à peine un projet.

Al-Kanz : Quelles sont les qualités selon vous pour réussir une telle aventure ?

Nathalie Blanco : Créer une entreprise avec le statut d’autoentrepreneur est très facile, mais cela ne suffit pas à la réussite. Il faut avant tout, quelque soit le type de commerce être motivé, être disponible, et s’être surtout renseigné sur ce statut, car même si les démarches y sont facilitées, il faut avoir étudié un minimum le marché dans lequel on se lance pour avoir le maximum de réussite. En ce qui concerne la réussite dans le e-commerce, elle nécessite beaucoup d’heures de travail car la création de site est longue et complexe. Mis à part le fait d’acheter un (ou plusieurs) nom(s) de domaine(s), il faut œuvrer à la survie du site en l’enrichissant toujours plus, et surtout faire les démarches nécessaires à son référencement dans les moteurs de recherche. Mais là encore, il faut prendre le soin de vérifier si ce mode de vente est adapté ou pas à votre activité.

Al-Kanz : Si vous deviez encourager celles et ceux parmi les Al-Kanznautes qui n’osent pas encore franchir le pas de la création d’entreprise, que leur diriez-vous ?

Nathalie Blanco : Je veux encourager toutes celles et ceux qui, comme moi, ont un projet, un rêve. Que ce soit en complément de salaire ou en travail fixe (je pense notamment à ceux et celles qui savent coudre, créer des bijoux ou d’autres choses encore… par exemple, les femmes qui veulent rester à la maison à s’occuper de leur foyer, tout en gérant leur activité). Je veux pouvoir leur dire que c’est possible. Vous n’avez rien à perdre à essayer. Avec ce nouveau statut si « pas de CA (chiffre d’affaire) = pas de CH (charges) ». C’est ce qui fait toute la différence par rapport aux autres statuts (à condition que le statut d’autoentrepreneur convienne à l’activité voulue bien entendu).

Al-Kanz : Pour finir, quel genre de coup de pouce peuvent vous donner les lecteurs d’Al-Kanz ?

Nathalie Blanco : J’aimerais qu’Al-Kanz soit un moyen de plus pour me faire connaitre. Je serais également ravie de pouvoir accueillir chaque personne qui lira cette interview sur mon site www.mespatisseries.fr et pourquoi pas compter les lecteurs d’Al-Kanz parmi mes futurs clients in châ’a-Llâh. Merci à Al-kanz qui m’a donné la possibilité de témoigner de mon activité et merci à vous toutes et tous qui auront lu cette interview.



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (28 commentaires)

  1. Aburayhan    

    Initiative et témoignage intéressant, par contre il me semblait qu’il fallait nécessairement avoir un CAP pâtissier pour vendre de la pâtisserie (en France). J’ai eu cette information de la part de la chambre des métiers car j’ai également un projet de vente en ligne de pâtisserie oriental.
    Je me trompe ?
    Nathalie j’en profite pour vous signaler une petite erreur sur votre lien qui mène à votre blog et qui se trouve à cette page : http://www.mespatisseries.fr/liens-cnaaaaaaa.asp (votre lien pointe sur http://www.the_domain.com/ au lieu de http://www.mespatisseries.canalblog.com/)

    1
  2. Aburayhan    

    Slm oualikm,

    Je me suis renseigné auprès de la chambre des métiers de ma ville dans le Doubs, si vous avez un lien qui en parle plus en détail je suis preneur.

    BarakAllahoufik wa slm oualikm.

    2
  3. mougui8    

    wa aleykoum salam,

    Je suis moi même allé à la chambre des metiers (de marseille) dans le but premier de créer une micro entreprise (avant cette nouvelle loi)… j’ai eu des reunions dans lesquelles j’ai bien precisé mon projet , ainsi que des stages à effectuer…

    Toutes les personnes que j’ai rencontré m’ont affirmé la même chose: le cap patissier n’est pas utile dans le cadre de pâtisseries orientales…(j’avais entrepris des demarches pour passer ce diplome etant convaincu qui me le fallais..)

    Je vous conseille de rappeler votre chambre des metiers en precisant bien le type de pâtisserie que vous voulez faire…^^

    Bon courage

    wa fik baraka

    wa aleykoum salam

    3
  4. mougui8    

    salam aleykoum

    je viens de voir votre site…felicitation..

    vous avez donc deja une entreprise (sarl)?

    barak allahou fik

    wa aleykoum salam

    4
  5. Aburayhan    

    Wa alikm slm

    Non l’entreprise n’est pas créé, seul le site et le savoir faire sont là.

    5
  6. mougui8    

    wa aleykoum salam

    ha je croyais….dans vos mentions legales vous dites « SARL au capital de 4000euros » … ca porte à confusion..

    faite attention avec cela, ca peut vous attirer des ennuis en cas de controle…(actuellement avoir un site de vente sur internet sans avoir les autorisations adéquates est illégal..)

    Renseignez vous sur le statut d’AE, il pourrait vous etre utile (faites des calculs par rapport à vos objectifs car ce statut n’est pas avantageux dans tous les cas…)

    je vous souhaite bon courage pour la suite…n’hésitez pas en cas de besoin…:-)

    Wa aleykoum salam wa rahmatullah

    6
  7. Muslima    

    Assalâmu ‘alaykum

    Très encourageant, mâ châ-a-Llâh !!!
    En espérant que cela inspirera d’autres soeurs et d’autres frères qui ont envie de se lancer.

    7
  8. Al-Kanz    

    Mapics, je viens de faire un tour sur votre site. J’aime beaucoup le slogan de votre boîte : la saleté, c’est notre métier. C’est le genre d’humour qui donne le ton et qui fait que l’on retient le nom d’une boîte :).

    8
  9. mougui8    

    salam aleykoum wa rahmatullah,

    Muslima,
    barak allahou fiki!! oui j’espere que vous serez nombreuses et nombreux à vous lancer insha ALLAH!!

    Mapics,
    barak allahou fik, je vous remercie pour vos compliments sur mon travail!
    Je vous souhaite une grande reussite à vous aussi insha ALLAH, j’ai vue votre site et c’est vrai que c’est une excellente idée!
    Avez vous, vous aussi, crée votre entreprise?

    a bientot insha ALLAH

    wa aleykoum salam

    9
  10. mougui8    

    wa aleykoum salam wa rahmatullah,

    Oui effectivement, j’ai peur des éventuels problèmes de « casse » par exemple…sachant très bien comment les colis sont traités à La poste…(les pâtisseries étant fragiles…)

    Je ne voudrais pas non plus faire supporter de trop gros frais de ports à mes éventuels clients…je me suis renseigné sur les tarifs de certains transporteurs, et ils sont assez onéreux… (Sachant qu’en plus de ces frais s’ajouterai l’emballage…)

    J’ai beaucoup de demandes mais j’hésites beaucoup encore…je souhaite que chacun de mes client soit satisfait et qu’ils en aient pour leur argent, et je serais très peiné de savoir qu’ils peuvent recevoir leur commande avec des pâtisseries abimées par exemple…

    wa allahou a’lem…

    barak allahou fikoum

    wa aleykoum salam wa rahmatullah

    10
  11. ilham    

    salam alaikoum

    je peux proposer cet entretien comme outil pédagogique à mes etudiants?

    11
  12. mapics    

    Al-Kanz

    J’ai essayer de trouvé un slogan qui se retienne bien et novateur.

    mougui8

    Presque crée car j’éprouve quelque dificultées avec l’ursaf mais ça devrais etre régler d’ici une semaine.
    J’ai déja un contrat avec une résidence et quelques un avec des particuliers aussi.
    le seul probleme je dirais sait la barriéres des 32 000 euro qu’il faut pas franchir si ont veut pas passer en sarl de force.
    Je veit un minimum de gstion et que mon temps soit casacré a mon seul travail envers mes clients.

    Cordialement
    Laurent

    12
  13. Mahad    

    Salam Aleykoum,

    Dans l’article suivant, vous trouverez un autre regard sur le concept d’auto entrepreneurs ; l’idée etant uniquement d’apporter un peu de nuance à un modèle qui pourrait etre percu comme « parfait » ce qui je le reconnais n’a pas été dit ici j’en conviens sincèrement
    La fabuleuse invention des « auto entrepreneurs »
    http://www.democratie-socialisme.org/spip.php?article1769

    WaSalam Aleykoum

    13
  14. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    @ Mahad,

    je ne saisis pas vraiment ce à quoi veut en venir l’auteur de ce texte.

    14
  15. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Y a un business : http://www.lepatissiermarocain.fr/

    15
  16. Aburayhan    

    Slm ouailkm Al-Kanz
    Le lien ne donne rien, c’est normal?

    16
  17. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Chez moi, ça fonctionne.

    17
  18. Al-Kanz    

    Nathalie vend désormais aussi en ligne. http://www.mespatisseries.fr/

    18
  19. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Ajouté au forum : http://www.al-kanz.org/forum/viewtopic.php?id=11

    19
  20. mougui8    

    Bonjour lologato,

    Je suis sincèrement désolé, j’aurais beaucoup aimée vous apporter de bonnes nouvelles car je sais a quel point il est « frustrant » de se voir refuser de faire notre « passion », mais en effet, pour ce genre de gâteau il est OBLIGATOIRE d’avoir un diplôme (CAP pâtisserie) .

    Il y a une deuxième solution mais lorsque nous sommes indépendant, elle n’est pas la meilleure ni la plus évidente, c’est d’embaucher une personne qui ai le CAP pâtisserie..

    Je vous souhaite bon courage et surtout bonne continuation

    20
  21. Les Delices Sucres    

    Assalam alaykoum,

    BarakAllahoufikoum pour cet article, pour ma part je me suis également lancée !

    Bon courage a tous

    http://www.les.delices.sucres.over-blog.com

    salam

    21
  22. davidB    

    Bonjour, je souhaiterais savoir si vous cuisinez chez vous ou si vous aviez une cuisine separee (privee / professionnelle).
    Ma CCI m’a dit que pour une patisserie (quel que soit le type) il est quasiment impossible d’utiliser sa cuisine personnelle pour cuisiner et vendre des patisseries, et donc que l’investissement a realiser au debut etait asse lourd (une cuisine supplementaire voire location d’un local equipe).
    Je souhaiterais connaitre votre point de vue la dessus.

    J’apporte un complement pour lologatos : ma CCI m’a dit que pour la decoration de gateau (c’est ce que cherche a faire mon epouse, est-ce ce que vous faites?), il n’y a pas besoin de CAP patisserie etant donne que le theme n’est pas aborde dans le cursus du CAP (attention cependant aux types de gateaux sous la decoration).

    Merci pour votre aide, car j’ai l’impression que ni la CCI ni les chambres des metiers ne sont tres clairs sur le sujet.
    et c’est assez frustrant en ce qui me concerne.

    David

    22
  23. rafik    

    salam,
    je suis à la recherche d’un trés bon patissier qui maitrise parfaitement les gateaux orientaux et européens avec beaucoup d’expérience, qui réside au maroc ou en algérie et qui accepterais de s’expatrier.
    merci,
    Rafik.

    23
  24. bib00ne    

    Bonjour,
    je fais de l’accompagnement à la création d’entreprise et vos articles sur l’autoentrepreunariat sont très intéressants. Pour revenir sur la patisserie orientale, il n’y a pas de conditions de diplôme car il s’agit de patisserie dite « sèche » (cf la chambre des métiers et de l’artisanat de Grenoble). Par contre, j’ai une de mes créatrices qui veut vendre des patisseries orientales sur les marchés et je me posais des questions en termes d’hygiène car il paraît qu’elle ne peut pas confectionner légalement ces produits dans sa propre cuisine. Faut il un agrément sanitaire ou autres? Faut il un labo ou un local équipé spécifiquement pour cela?
    Cordialement.
    Bib00ne.

    24
  25. Linda    

    Salam

    Je souhaiterais que vos m aidiez svp , je compte ouvrir une boutique pour vendre des pâtisseries orientales avec
    En EURL. J ai trouve le local etc. Malheureusement la chambre
    Des Metiers me disent que le cap pâtisserie est obligatoire

    Que faire svp je suis fatiguée de voir des portes se fermer

    Linda

    25
  26. Xabi    

    Bonjour,

    Quel sont les risques encourus si on lance une auto-entreprise sans le CAP ?

    Merci d’avance pour vos réponse.

    Xabi

    26
  27. mohamed    

    salam alaykoum..j’ai ce projet en tete depuis un long moment,jai la chance d’avoir grandi avec ces savoir faire,je sais pas par ou commencer!..c la chambre des metiers ou des commerces vers qui je dois me tourner?..stp peux tu m’aider pr les démarches?..barakh Allah oufik

    27
  28. Noumika    

    Bonjour
    ceux qui veulent se lancer dans la vente de pâtisseries orientales ou non doivent passer leur cap pâtisserie. Que l’on vous dise pas besoin de ce Cap pour vendre des pâtisseries orientales peut être vrai, mais l’avoir vous permettra de proposer un plus large panel de pâtisseries surtout si votre clientèle se lasse des pâtisseries orientales et vous demande autres chose. De plus il vous faudra un Labo de cuisine fermé et aux normes ( lave-main obligatoire avec commande à pédale, mur lessivable avec carrelage ou peinture, traçabilité des matières 1ères, étiquettes de de date de consommation, plan de travail à bord arrondi en inox ou marbre, utiliser des produits d’entretien pros, un frigo à part etc…) ne pas faire vos pâtisseries dans la cuisine familiale. Il y a pas mal de contraintes mais il faut mettre toutes les chances de votre côté si vous voulez reussir. Moi je l’ai passé en candidate libre 1 an de sacrifice et maintenant je construis mon Labo. Voilà
    Bonne continuation

    28

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés