La circoncision bientôt remboursée par la Sécurité sociale ?

Polémique. Dans une question au gouvernement, une élue de droite, Valérie Boyer, s’interroge sur la prise en charge par la Sécurité sociale de la circoncision pratiquée par un chirurgien et plus particulièrement sur les fraudes relatives à cette pratique.

Polémique. Dans une question au gouvernement, une élue de droite, Valérie Boyer, s’interroge sur la prise en charge par la Sécurité sociale de la circoncision pratiquée par un chirurgien et plus particulièrement sur les fraudes relatives à cette pratique. La proposition n’a pas été du goût de certains sites d’extrême-droite qui dénoncent avec virulence ce qu’ils considèrent comme l’introduction d’une tradition musulmane dans le droit français, et partant une avancée dans l’instauration de la shari’a en France. Ces bonnes gens très à droite n’ont pas manqué de faire réagir le groupe parlementaire La Droite libre qui regrette une « manipulation politique ». circoncisionLes premiers prennent prétexte de cette question parlementaire pour déverser toute leur haine contre les musulmans. Détail amusant : alors que la circoncision est aussi importante pour les musulmans que pour les juifs, et que la pratique est tout aussi répandue chez les uns que chez les autres, à aucun moment dans leurs déversements de haine, ils ne précisent que cette pratique est tout autant juive que musulmane.

Cela étant, au-delà des éructations islamophobes des Dupont-Lajoie, le problème soulevé par la député Valérie Boyer est réel : pour pouvoir bénéficier du remboursement de l’intervention chirurgicale, nombre de parents, qu’ils soient juifs ou musulmans, mentent sur les raisons pour lesquelles ils font circoncire leur enfant. La combine est classique : on se rend chez un spécialiste réputé pour ce genre d’intervention, on lui fait part du souhait de faire circoncire son enfant et on prend rendez-vous pour une opération chirurgicale en milieu hospitalier. Le chirurgien, complice de la fraude, précise dans le dossier médical que l’enfant souffre d’un phimosis (argument maître). Et le tour est joué : l’intervention ne coûtera pas un sou à la famille, puisque c’est l’Etat, via l’assurance maladie, qui la prendra en charge.

La manœuvre est tout aussi malhonnête que choquante, même si banalisée : la circoncision est un acte motivé par des raisons religieuses. Qui dit religion dit morale. Qui dit morale dit détestation du mensonge. Comment donc peut-on raisonnablement, toute honte bue, se réjouir d’accomplir un acte religieux tout en recourant à des pratiques malhonnêtes ? Cette fraude est d’autant plus injustifiable qu’il est possible – certes pas partout en France – de faire circoncire son enfant chez un spécialiste, dans son cabinet, sans hospitalisation pour environ 150 euros. On est loin des 1 000 euros et plus de l’intervention chirurgicale à l’hôpital. 150 euros qui sont très rapidement couverts par les dons des proches lors du repas festif qui suit la circoncision.

Question de Valérie Boyer, député UMP des Bouches-du-Rhône Mme Valérie Boyer attire l’attention de Mme la ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative sur le cadre juridique de la circoncision pratiquée dans les règles de l’art par un chirurgien. Lorsque son indication est posée pour des raisons médicales (diagnostic phimosis), la circoncision est prise en charge par l’assurance maladie et fait l’objet d’une codification CCAM sous le titre posthectomie code JHFA009. Lorsque son indication est rituelle (signe d’appartenance religieuse pour les juifs et musulmans), la circoncision n’est pas prise en charge par l’assurance maladie puisqu’elle n’est dictée par aucune considération médicale. Elle revient entre 500 et 1000 euros à la famille qui la sollicite pour son enfant. Compte tenu de cet état de fait, nombre de circoncisions rituelles sont effectuées sous couvert d’une indication médicale car les familles ont tendance à beaucoup insister auprès du médecin voire même à ne pas décalotter l’enfant pour qu’il développe un vrai phimosis impliquant la prise en charge par l’assurance maladie. Le moindre coût financier de l’acte et la garantie qu’il soit effectué dans les règles de l’art, donc sans risque de complication en comparaison avec les méthodes artisanales, constituent les principaux arguments qui conduisent à ces détournements et aux fraudes à l’assurance maladie. Car la pratique ancestrale de la circoncision implique un taux important de complications (hémorragies, surinfections, plaies et mutilations du gland) nécessairement prises en charge par la sécurité sociale et générant un surcoût pour l’assurance maladie. L’évolution démographique et sociologique de notre pays pose la question de la place de cet acte chirurgical en termes de santé publique, de coût pour l’assurance maladie et de laïcité. En effet, en 2006, lors du congrès annuel de l’association française des urologues, un médecin de la CNAM avait évalué à 9 millions d’euros par an la couverture de cet acte pour l’ensemble du pays. Entre la prise en charge complète par l’assurance maladie ou par les familles de cet acte, une troisième voie serait envisageable impliquant la création d’un contrat d’assurance circoncision proposé à la naissance des enfants mâles et destiné à prendre en charge les frais de réalisation de l’acte chirurgical. Il pourrait être, en outre, envisagé sous certaines conditions préservant le principe de laïcité, une participation limitée de l’assurance maladie. Elle la remercie de lui faire connaître son avis sur le sujet et sur la possibilité de mettre en place un groupe de réflexion intégrant les différents partenaires (assurance maladie, professionnels de santé, associations d’usagers) afin d’élaborer un protocole clair et applicable à tous qui préserve la neutralité et l’égalité républicaine.

Source : site de l’Assemblée nationale

Crédit photo (une famille fête la circoncision d’un enfant au Maroc)



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (35 commentaires)

  1. 1
  2. abdel    

    sans oublié les catoliques, les chrétiens pratiquent aussi la circoncision. Vous parler que des juifs et des musulmans à ne pas oublier les chrétiens aussi Vous avez tendance à les dénigrer, merci!

    2
  3. Adam Chaabane    

    as-salamou `alaykoum,

    Cher « abdel »,

    non les chrétiens ne pratiquent pas la circoncision (du moins en France), et certainement pas les catholiques. Cette pratique a été abandonnée par Paul de Tarse, donc très tôt dans l’histoire du christianisme.

    Il n’y a guère que les américains qui la pratiquaient pour des raisons hygiénistes (et cette pratique est largement en perte de vitesse).

    3
  4. seul,ma conscience et dieu    

    un musulman ne doit mentir d aprés ce que nous a laisser comme instruction notre prophète à moins d avoir une trés bonne raison vitale surtout . pour mon fils je suis aller voir un chirurgien musulman de surcroit qui pratique ça dans sa clinique privé avec toutes les normes d hygiènes et de sécurités ça ma couter 120 e oui c est pas donner mais moi je n est pas mentir .on se plaint qu on sent prend au musulman mais certain d entre nous ne sont digne d etre musulman .

    4
  5. seul,ma conscience et dieu    

    c est vrai je ne connais pas grand monde dans les catholiques qui on fait la circoncision . a part un ami qui a eu le probleme cité dans l article . « Un musulman ne doit calomnier ni mentir »

    5
  6. Requia    

    Inutile de s’étriper …
    L’article dit ce qu’il doit dire : beaucoup de parents (juifs, musulmans ou autres) font pratiquer des circoncision « par choix » et font passer cet acte comme étant motivé par des raisons médicales, pour profiter de la sécu.
    Chacun sa conscience mais si c’est un acte religieux, il est quelque peu entaché par le mensonge, en effet.

    6
  7. clem    

    C’est bien beau de dire que les juifs font supporter le coût de la circoncision par la sécurité sociale et la société française, mais ce n’est pas le cas.

    Chez les juifs, elle a lieu 8 jours après la naissance, et elle est pratiquée par un mohel en général à domicile. Donc pas d’hospitalisation ni de prise en charge par la sécu! C’est uniquement un problème pour les musulmans qui se font rembourser un acte qui n’a aucue finalité thérapeutique.

    7
  8. 8
  9. tatouss    

    Que cela coûte 1 ou 100€, on a pas à arnaquer la Sécu … Et encore moins quand ça concerne notre religion!
    Quelle mauvaise image nous donnons à l’Islam à cause de ses prétendus «musulmans»! :’(

    Vous voulez redorer le blason de l’Islam? Changeons le comportement de ses adeptes…

    9
  10. Ibn 'Aïssa    

    Salamwa ‘aleikoum.

    J’avoue que pour les convertis comme moi c’est plutôt interessant, vu le prix pratiquer pour les adultes….
    Qu’ils se dépechent ! ^^

    10
  11. Al-Kanz    

    Tatouss,

    On évitera d’excommunier ces personnes. Merci.

    11
  12. tiza    

    salam aleikoum

    pour mon fils ça a couté 160€ dans le cabinet d’un médecin je ne trouve pas ça trop cher. Il avait juste 1 mois je voulais le faire avant mais mon état de santé ne le permettait pas.
    ça ne vaut pas le coup de faire quelque chose d’illegal (en admettant que quelque chose le vaille bien sur)

    wassalam

    12
  13. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    Pourquoi ceux qui participent à la bonne santé de la société en lui faisant faire des économies à long terme devraient-ils payer (assurance et tralala) ?
    Au lieu de nous bassiner avec des campagnes de santé du type :

    http://www.lefigaro.fr/sante/2010/01/06/01004-20100106ARTFIG00055-h1n1-un-cout-de-plus-d-un-milliard-d-euros-.php

    le gouvernement devrait prôner la circoncision pour toute personne mâle indépendamment d’une appartenance religieuse : c’est une question de santé publique !

    C’est simple, même si la circoncision est une forte recommandation en islam, elle n’est pas la condition de l’islamité de ses adhérents (oui, les juifs et les chrétiens se font également circoncire). Sinon, il faudra faire payer les alcooliques, les drogués en tout genre : doit-on rappeler que ces produits nocifs sont interdits en islam ?
    Grosso modo, il faut arrêter de tout islamiser, judaïser ou christianiser en dehors du dogme : à un moment donné, lorsqu’un peuple ou une communauté religieuse possède un trésor qui peut bénéficier à l’humanité, il faut que ce trésor soit partagé à la communauté humaine (ceci est valable pour la trithérapie pour ce qui est du sida).

    Si ce n’est pas un comble maintenant ! : ce sont ceux qui coûtent le moins au pays qui doivent le plus débourser !
    He oui, car car on applique bien les principes religieux, on devient un citoyen responsable de soi et des autres, on enrichit la société et on ne l’appauvrit pas !
    En matière de santé, on devrait appliquer le principe du casseur-payeur, du pollueur-payeur… mais c’est déjà fait dans certains secteurs comme la cigarette, non ? (Prix en constante augmentation).

    Wa salâm

    13
  14. tatouss    

    @Al-Kanz

    Salam aleikoum,

    Désolé je ne cherche à excommunier personne. Je me suis fait mal comprendre. (pas toujours facile derrière un écran)

    C’est juste que c’est triste de donner une si mauvaise image de nous par ce genre de pratique tout simplement …

    Maintenant chacun est libre en son âme et conscience (et ses moyens). Wa Allahou a3llem

    14
  15. ali.news    

    je connais des philippins catholique…. et apriori c’est une pratique repandu chez eux…

    15
  16. ali.news    

    et puis je lis sur wikipedia…. « en 2009 selon l’Organisation mondiale de la santé, 661 millions d’hommes, soit environ 30 % de la population masculine mondiale, 68 % de ceux-ci étant d’obédience musulmane »
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Circoncision

    16
  17. DANY83270    

    La circoncision 150 € chez un spécialiste ? vous plaisantez ! en tout cas vous parlez de quelquechose que vous ne connaissez pas ; j’ai payé 400 € à un chirurgien pour accomplir cet acte à Nice et je n’ai eu droit à aucun rembousement par la sécurité sociale; et d’ailleurs, je ne vois pas pourquoi la collecvtivité devrait prendre à sa charge un acte religieux; prétendre que l’enfant souffre d’un phymosis est honteux et la sécurité sociale devrait effectuer un contôle avant de donner son accord; en cas de fraude le médecin prescripteur devrait sanctionné et même radié de l’ordre des médecins; ça servirait d’exemple por les autres.

    17
  18. Al-Kanz    

    Dany,
    Eh bien à Nice, on vous saigne :). En région parisienne, c’est bien 150 euros (un peu plus désormais je crois).

    18
  19. DANY83270    

    Al-Kanz, je ne sais pas si le chirurgien de Nice « m’a saigné » comme vous le dites mais je me souviens qu’il avait justifié ce tarif de 400 € pour faire la circoncision qui me paraissait logique parce qu’il a été obligé de réserver une salle d’opération stérile de la clinique Santa Maria, faire venir un anesthésiste, accomplir le geste opératoire, la salle de réveil….etc….

    19
  20. Al-Kanz    

    Dany, dans ce cas, oui, ça se justifie. Tout s’est bien passé ?

    20
  21. Najet    

    180 euros la circoncision de mon fils en juin dernier, je trouve ce prix correct, et comme al Kanz je trouve cela choquant qu’on puisse masquer cela en acte thérapeutique pour se faire rembourser; c’est une fraude religieuse autant que juridique.
    ce qui n’empêche pas effectivement d’essayer de faire comprendre les bienfaits de cette pratique, la rendre moins « barbare » aux yeux des non croyants, et de demander la reconnaissance par la sécurité sociale; je rejoins Justine sur l’aspect « économiquement rentable » d’un musulman respectant une bonne hygiène de vie; même si personne n’est à l’abri d’une maladie, accident, ou autre nécessitant des soins coûteux.

    21
  22. Foued    

    Salam ailikoum
    je vais faire la circoncision lejour de destin merci de me communiquer des adressés et le pris sur paris

    22
  23. kozh    

    Le fait de dire que certain chirurgien provoque une fraude en posant un faut diagnostic pour pouvoir faire prendre en charge par la sécu une intervention purement idéologique est une chose .
    Le fait pour un état laïc de tenter de légaliser cette fraude est beaucoup plus grave .
    La France a fait le choix depuis 1905 de séparer LES églises (cela comprend les églises Catholiques et plus largement Chrétiennes,les Synagogues,les Mosquées et toutes religions ou croyances).
    En conséquences toutes interventions liées à une pratique religieuse quelle qu’elle soit NE DOIT PAS être prise en charge par les services publics qu’il s’agisse d’une circoncision ou autre cela reste du domaine du choix personnel et doit donc etre assumé par celui qui a fait ce choix.
    Dans le même esprit sagissant des lieux de cultes (toujours pareil quelque soit le culte) seul ceux bénéficiant du statut de monument historique ou inscrit a la liste du patrimoine devrait recevoir des subsides de l’état ou des communes (pour leur entretient ou restauration pas pour leur fonctionnement) les autres devant êtres à la charge intégrale des pratiquants.
    Pourquoi des non croyants (ou des mécréants comme moi) devraient payer via leurs impôts l’entretient et le fonctionnement de lieux « réservés » à une seule partie de la population?

    23
  24. smile    

    kozh,
    On est d’accord.

    Et que pensez vous de ces très nombreux (et le chiffre ne cesse d’augmenter) européens de l’est qui se soignent à vos frais puis repartent? Dans la légalité la plus totale?
    Un exemple:
    On leur prend en charge des fécondations in vitro (FIV) quand on sait ce que cela représente comme budget pour une seule de ces fécondation et que souvent cela ne fonctionne pas au premier essais et qu’il faut recommencer…
    ce n’est qu’un exemple il y en a d’autre…
    Mais pourquoi donc nous n’entendons jamais parler de ce gouffre qui ne cesse d’augmenter
    Si entre professionnels on en parle mais au gouvernement?
    à par baisser la retraite des personnes agées, diminuer le taux de remboursement des médicaments etc…

    Et puis vous savez la laïcité c’est du pipo, ma fille entre en cp et devinez quoi on m’a donné en même temps que la liste scolaire un mot pour m’informer de la possibilité d’inscrire ma fille au cour de catéchisme.
    2 années de suite le spectacle de fin d’année à eu lieu dans l’église du village.

    j’en resterais là

    24
  25. kozh    

    cher smile
    pour ce qui est des ressortissants des pays de l’est mais ceci est valable est valable pour tout ressortissant de l’UE ils peuvent effectivement ce faire soigner en France la sécu paye les soins mais se fait rembourser par la couverture sociale du pays du patient (c’est valable aussi pour un Français nécessitant des soins à l’étranger la secu rembourse le service de couverture sociale étranger) Maintenant si la sécu n’exerce pas sont droit au remboursement c’est un autre scandale Seule les interventions urgentes et nécessaires sont prises en charge sans ce poser la question du remboursement.

    Quant au scandale de l’école de moins en moins laïque tout à fait daccord avec vous il n’y à pas a faire de prosélytisme dans des lieux ouvert au public et à plus forte raison dans des lieux de service public tels une école,une mairie,un tribunal (ce dernier pour nos amis Alsacien qui ont des crucifix dans les tribunaux)

    Le problème a été le même avec mon fils qui a étudié des passages de la bible à l’école je vois encore la tête embarrassée du prof quand je lui ai demandé que si il faisait étudier la bible il se devait d’en faire de même avec le coran et la thora

    En bref de principe de République une et indivisible est bien mis à mal par nos politiques qui ont compris que rien n’était mieux que le « diviser pour mieux régner » pour rendre un peuple amorphe et incapable de réactions face à leurs « pouvoir »
    Sans parler de tout ceux qui veulent une loi portant leur nom quitte à ce qu’elle soit aberrante ou tu simplement inutile

    25
  26. smile    

    @ kozh

    En ce qui concerne les remboursements du par le pays du patient
    je peux vous affirmer qu’il n’en est rien dans l’exemple que j’ai cité plus haut
    La france ne se fait pas remboursée

    Elle accepte de soigner tout le monde ce n’est pas le cas dans d’autre pays d’Europe.
    L’aide médicale de l’Etat (AME) a provoqué un tourisme de la santé en France qui ne cesse de s’accroitre parfois basés en Allemagne ces personnes sont prètes à faire 300 km pour se faire soigner en France car l’Allemagne refuse de les prendre en charge sans les documents en règle ou alors il leur reste le choix de mettre la main à la poche.
    C’est un problème bien connus par les hôpitaux et les médecins frontaliers avec l’Allemagne

    On tape toujours sur les même en matière de maitrise des couts de la sécurité sociale et on ne regarde pas le reste
    Et le fiasco de la grippe H1N1, la France est le seul pays à avoir choisi la vaccination générale de toute la population et a commandé pour cela 94 millions de doses, soit deux fois plus que les Etats Unis, et 10% du stock mondial.
    Et on va chipoter pour rembourser des crèmes nécessaires pour des maladies de peau chez l’enfant
    Les abus sont nombreux

    Voila ce qui me gène : depuis quelques années on tape systématiquement sur les musulmans ça rapporte, peu de risque un maximum de voies électorales ça fédère de taper sur le musulman.
    Ce régime de chasse aux sorcière est malsain c’est Eric Naulleau qui lors d’une émission  » l’objet du scandale » disait  » Les musulmans d’aujourd’hui sont comme les juifs des années 30 en France.  »
    je me demande si il n’y a pas un peu de vrai
    Moi j’ai peur, pas pour moi
    Pour mes enfants
    Le racisme est encouragé valorisé dans cette république démocratique des droits de l’homme

    Je confirme en Alsace il est vrai qu’il y a des crucifix partout mais vraiment partout
    sur les routes de campagne, le bord des voix rapides, à certains feux rouges près des mairies etc…
    A force je ne les vois plus

    26
  27. Look    

    Salam aleykoum,

    L’Alsace a un statut particulier du fait de son histoire. Il n’y a pas à proprement dit de laïcité, et au final, ça ne dérange personne -enfin si, avec la profusion de nouveaux mouvements laics extrémistes, pas un endroit de la France n’y échappe- et certainement pas moi! Au contraire, le fait qu’une région vit avec « sa » religion sans complexe, sans rien exiger/imposer à ce niveau là, moi ça me va!

    27
  28. smile    

    salam look
    En fait ce qui m’a dérangé c’est d’aller à l’église pour voir ma fille chanter tous le répertoire qu’elle à mis une année à apprendre avec ses camarades de classe
    IL y a une superbe salle municipale donc d’autres possibilités existent

    Les critiques les plus acerbes venais de parents français de souche quand même.
    Dans certains cas seul la maman à fait le déplacement pour le spectacle car le papa était contre et l’année prochaine se sera rebelote je pense

    Je vis En Alsace depuis 10 ans et effectivement je peux dire que j’ai été surprise par l’accueil des alsaciens pratiquants
    Ce qui tranche totalement avec ce qui est dis sur cette région

    Au début de mon installation j’étais très malade et bien le menuisier qui a travailler chez nous durant cette période prenait régulièrement de nos nouvelles ainsi que sa maman très âgée et pour Noël il nous a dépose des bredeles( petits gâteaux typiques au beurre) fait par sa maman
    ça nous a beaucoup touché

    Le cercle catholique de la ville voisine organise chaque quinzaine un atelier cuisine avec les femmes turcs du village pour échanger et apprendre à se connaître
    Ici la religion n’est pas tabou
    En Alsace plus qu’ailleurs les communautés religieuses sont présentes: le judaïsme avec les nombreuses synagogues, les temples des protestants , les églises catholiques et bientôt la grande mosquée de Strasbourg

    Au CHU les patients hospitalisés musulmans ont la possibilité de mangé halal pareil pour les juifs ils peuvent manger kacher.
    Toute les confessions sont représentées à l’hôpital :pasteur, prêtre, imam, le rabbin viennent sur demande du patient ou de la famille

    Mais je vous rassure ce n’est pas toujours aussi idyllique les contrôles du type délit de sale gueule existent même sur le pas de votre porte (c’est du vécu)

    28
  29. Liazid    

    @DANY83270

    c’est sur la clinique Santa Maria, c’est la classe, sur la promenade des Anglais, vue sur la mer …
    Tout se paye …

    29
  30. Look    

    Salem aleykoum,

    @ smile, malgré le petit bémol à la fin (et oui, vive la France!), j’ai envie de dire machallah, car malgré tout, l’Alsace semble être une région pleine de tolérance et où la pratique de la religion est beaucoup plus aisée. Fin du HS ;)

    30
  31. Valentin    

    Bonjour à tous,

    Bien que le sujet soit apparemment clos, je tiens tout de même à remercié Al-Kanz (ainsi qu’à tout ceux qui ont postés les commentaires) car j’ai reçu un mail relatant ce problème mais d’une façon si bizarre que ça m’a mis la puce à l’oreille: ce mail était tourné de façon à ce que la communauté musulmane soit visé en même temps que Mme BOYER, en leur faisant porter le chapeau comme quoi ils élargissaient le trou de la sécu ou qu’ils n’aidaient pas à le renflouer… j’en ai conclu que c’était encore un de ces nombreux mails de propagande extrémiste et finalement, en lisant cet article j’avais vu juste.
    C’est pour cela (et tant pis si ça passe à la trappe) que je tiens à vous remercier car j’ai pu trouver les réponses à mes questions et des éléments pour mieux comprendre et approfondir le sujet, ainsi nous pouvons débattre sur des valeurs sûres et saines.
    Sinon, mon point de vue sur la question:
    1. Nous sommes (soi disant) encore dans un pays laïque et ce n’est pas à l’état de rembourser des opérations rituelles de type religieuse.
    2. Ce n’est pas en faisant rembourser la circoncision religieuse par la sécu que le gouvernement va régler le problème des religieux « menteurs » et fraudeurs ou de la pratique sans anesthésie avec tout le bilan médical qui va avec (bilan de coagulation etc…), au contraire (et la preuve en est là) ça soulève plus de problèmes que ça n’en résout et ça permet de faire couler de l’encre en faveur des extrémiste qui vont se jeter (littéralement) sur le sujet et le tourner à leur avantage pour attiser haine et racisme dans le « coeur » des personnes faciles à duper…

    Voilà, bonne journée (ou fin de journée… ou soirée ^_^) à vous

    31
  32. djami    

    salam aleykoum mes frères et mes soeurs.

    Partant du principe que je suis dans l’obligation de cotiser pour la cpam, et que l’on me demande pas mon avis sachant que les assurances sont pêché dans l’islam. On nous demande d’être reglos avec des choses qui nous sont imposées. Je trouve pas sa top surtout comment les remboursements se dégradent !!!

    32
  33. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Djami,
    et donc ?

    33
  34. ARNAUD    

    Il ne s’agit pas d’un acte médical en vue de guérison (C’est un choix lié à une pratique religieuse)ON nous martelle que le trou de l’assurance maladie est tres important on ne rembourse plus certains médicaments pourtant indispensables,alors pourquoi cette décision illogique?Ce n’est pas du racisme ,mais que chacun assume son choix?????

    34

Écrivez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | ADABéo | Oumzaza | Aïd moubarak | Ramadan