Après le hijab IKEA, le hijab de pompier

Par Al-Kanz

Hijab. Ikea, Nortura et maintenant des pompiers britanniques : le hijab tend à se normaliser en Europe, malgré une stigmatisation toujours active.

Si vous vous ne souvenez pas des hijab IKEA, voici un rappel :

Ikea hijab marketing

Ce hijab est porté par les employées musulmanes d’IKEA Edmonton qui souhaitent travailler sans renoncer à leurs convictions. Edmonton, c’est en Grande-Bretagne, tout comme Lincolnshire, comté du royaume britannique, où il a été décidé de mener une politique d’intégration d’employés ciblée notamment sur les populations étrangères et assimilées. Ainsi à l’occasion du renouvellement de leurs uniformes, les pompiers de Lincolnshire ont pu découvrir une nouvelle tenue destinée à habiller les employées musulmanes : hijab sombre, longue jupe tombant jusqu’aux pieds et chemise à manches longues (qui ne couvre néanmoins pas la poitrine, ce qui demeure problématique s’il l’on se réfère aux critères établis que doit remplir un hijab).

Cette nouveauté ne doit rien au hasard : comme en France, où l’on parle plutôt de « diversité », le multiculturalisme constitue une préoccupation majeure. Sauf que dans le cas présent, ce qui ressemble à de la discrimination positive ne consiste pas à promouvoir des hommes et des femmes « de la diversité », mais de lever les obstacles qui pourraient empêcher leur promotion sociale. Ainsi, en acceptant le hijab, et en allant jusqu’à l’intégrer dans la tenue officielle des employées de la caserne de pompiers, Lincolnshire lance un message assez clair, et remarqué. Cette initiative ne va pas sans rappeler celle de la société Nortura qui a fait faire des hijabs jetables pour ses employées (voir notre billet : Un hijab jetable pour des employées musulmanes)

Crédit photo



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (17 commentaires)

  1. temra    

    comment peut-on demander autant à l’etranger alors que dans les pays arabes les chretiens sont rejetés voir condamnés? je suis contente d’avoir connu l’islam avec mes grands parents mes parents dans la tolerance et la discretion et non l’islam que vous pronez aujourd’hui !!!!

    1
  2. perled'orient    

    salamou aleykouum

    y’a cas dans les pays etranges que vois cela pas en france!!!! rejeter par la sociètè française!!! j’aimerais bien vivre en angleterre wassalam

    2
  3. Fat    

    Wasalem alikoum

    Avant d’exclamer ma joie face à ce compromis sociale digne de ce nom je voudrais réagir au propos de « temra ». Je ne suis absolument pas d’accord avec cette politique du « oui mais vous.. » et en plus c’est complétement diffamatoire!C’est incroyable de voir que lorsque il existe ce genre de compromis avec les personnes de confessions musulmanes, pour avoir la paix sociale et cela à juste titre, tout de suite il ya des critiques, des tensions, des désaccords ou des remarques du genre  » oui mais vous… !!!STOP! Il existe dans plusieurs pays dont la france ( qui a encore du mal à accepter ces citoyens musulmans) des compromis sociaux qui sont fait pour les juifs ( du style des crénaux horaires dans les piscines public pour des femmes juives) et compagnies mais dés qu’on en fait pour les musulmans cela devient limite un « crime ».
    Ou est ce que les arabes chrétiens sont maltraités et ou le rapport avec cette affaire là. C’est hors propos on parle d’un compromis sociale qui devient une affaire politique alors non je suis désole de m’emporter mais on ne peut pas laisser dire nimporte quoi!
    Cette politique de victimisation à tout va m’énerve alors que les musulmans sont les personnes les plus persécutés au monde( rien que de voir l’extermination en inde des musulmans qui ne fait aucun bruit car on se moque bien des musulmans qui meurent sa fait des « ben laden » en moins…). Au moins dans les pays musulmans comme les pays du magreb on oblige pas les arabes chrétiens ou juifs de s’integrer dans la société en leur faisant renier leur culture…

    Enfin bref, les anglais malgré tout sont les rois de la tolérance religieuse malheureusement en France il faudra attendre un réveil des consciences ( c’est mal partit) pour voir ce genre d’initiative…

    3
  4. Transtextuel    

    assalam,

    Personnellement, ce qui me fait toujours sourire, c’est d’assimiler le musulman à « l’étranger ». Scoop du jour : pour beaucoup de musulmans, leurs ancêtres ont vécu ou vivent en France et sont eux-mêmes de nationalité fr. Ou alors ce sont des convertis. Leur carte d’identité pèse le même poids qu’un quelconque Dupont. Leurs revendications aussi. Ils sont français. Si, si. :)

    4
  5. Ali    

    Wasalem alikoum,

    Franchement autant Temra que Fat, je ne partage absolument pas vos points de vue !
    Le concours du plus persécuté est sans fin et ne mène nulle part !!! Quel intérêt ? Vous avez tous les chiffres ? Vous voulez compter les morts ? Ca ne va pas être facile… Et Fat, je ne suis pas sûr que choisir en ce moment le Magreb comme exemple de tolérance soit vraiment bienvenue, il faut vous renseigner.

    Bref, pour le hidjab, ce n’est pas un sujet facile… Logiquement il ne devrait pas poser de problème tant qu’il reste dans une limite « acceptable » (personne en veut vivre comme en Afganistan je pense).
    Maintenant aux musulmans de mieux expliquer ce qu’il est réellement, et de se battre petit à petit pour le normaliser dans la société judéo-chrétienne qu’est la France. Mais je crois qu’il faut cesser avec cette agressivité et ces revendications excessives qui ne font qu’énerver et braquer ceux qui ne connaissent pas la culture musulmane (et ils sont les plus nombreux en France).

    5
  6. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Le « hijab » version afghane n’est pas pire que certaines variantes « hijab » version algérienne. Et il fait partie intégrante de l’islam. Qu’il ne vous plaise pas ne vous autorise pas à le dénigrer.

    6
  7. Fat    

    Walikoum salem,

    Pour Ali: je n’étais pas dans une logique de pseudo victimisation-persécution, loin de là. Je voulais ( du moins j’essayais) faire comprendre que le peu d’initiative faites pour la communauté musulmane déclenche de suite des  » jalousies » ( c’est un peu puerile mais j’ose!) des remarques qui remettent en causes notre religion ( et je ne parle pas là des politiques des pays arabes trés critiquable).

    Mais je pense que le voile est une affaire délicate, alors qu’elle doit seulement toucher la femme musulmane celui-ci devient une affaire d’état, tout le monde se mêle de ce que doit porter la femme musulmane! Et vous aussi! Ce n’est pas normale d’autant plus que le voile plus qu’une affaire religieuse c’est une affaire culturelle. Si on remarque bien on le porte différament suivant le pays d’appartenance!Et d’ailleurs je remercie Al Kanz de sa remarque, comme le disait un internaute les gouts et les couleurs sa ne se discutte pas!

    Aussi sur la tolérance au magreb je ne sais peut être pas pour l’algérie ou la tunisie mais pour ce qui est du Maroc on ne peut absolument pas les traiter d’intolérent ( sauf à l’égard de leur minorité mais c’est une autre affaire…). Si vous faites allusion à l’affaire des 5 femmes protestantes qu’on a expulsés sous pretexte qu’elles voulaient convertir des brebis musulmanes égarés je les félécite et les applaudit pour cette sage décision!!!

    7
  8. omnislam    

    salam ‘aleykom ya muslimin,

    @ al kanz : je vous rejoints sur votre intervention, et je me permettrais juste d’ajouter qu’il a toujours déplu que l’on s’habille d’une façon différente, dans le sens pudique, des sociétés à dominante démocratique. La démocratie est synonyme de liberté, en tout sens, et avec l’abus que l’on donne au mot liberté.

    8
  9. Ali    

    Walikoum salem,
    Pour Al-Kanz et Fat, je comprends bien votre point de vu. Simplement, je ne pense pas que toutes les cultures se valent.
    À mon avis certaines pratiques dévalorisent l’être humain. Ce n’est qu’un jugement et c’est simplement le mien. Donc je m’autorise à critiquer. Je ne fais que cela, critiquer, donner mon avis. Je ne viendrais pas interdire ces pratiques, mais si on me demande ou si on me propose de donner mon avis je le donne.
    Interdire à une femme de parler ou de se tenir à côté de quelqu’un qui n’est pas de sa famille, lui interdire l’accès à l’éducation et à la liberté de mouvement par exemple, où lui demander de se déplacer uniquement cachée sous un épais tissu est à mon avis dégradant pour la femme et néfaste pour elle. Quelle que soit sa culture. Je ne crois pas à l’absolu relativisme culturel. Voilà tout. Je pense par exemple que l’excision (qui n’est pas musulmane) est une mauvaise pratique, culturelle ou pas.
    Tout ce que je viens de dire ne concerne évidemment pas le port du hidjab par la femme musulmane qui souhaite simplement être modeste et pudique comme le demande sa religion.

    Pour le reste, tolérance ou pas dans le Magreb ou en France, franchement c’est un long débat, qui ne se réglera jamais. Sachez simplement que rien dans les lois en France ne vous empêche de suivre les préceptes musulmans. Par contre certains préceptes culturels sont interdits pour respecter une cultre en place depuis plusieurs siècles qui ne peut être boulversée en quelques décennies.
    Je suis un Musulman convertis, donc de culture complètement occidentale et Française, peut-être que mon point de vu vient de là, mais je pense qu’il est respectable tout comme le votre.

    9
  10. Mohamed    

    As salam

    je ne comprends pas toujours cette attitude de résumer le hijab dans les deux mètres de tissus sur la tête (parfois n’importe comment!).

    Autre point, le travail de la femme n’est pas une OBLIGATION alors que le hijab (et non pas le foulard) est OBLIGATOIRE (biensure on ne parle pas des cas particuliers où la règle bien claire: les contraintes font changer les interdits proportionellemet)

    Alors j’invite les musulmanes et les musulmans de voir le probème en intégralité en se basant sur la vision de notre religion (avec toutes ces épreuves qui sont le contre partie du paradis) et non pas la vision des autres.
    wa salam

    10
  11. Transtextuel    

    assalam,

    Et concrètement, quelles actions individuelles entreprendre pour aider ces dames à travailler sans sacrifier la tenue vestimentaire qu’elles souhaitent conserver ?

    11
  12. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    La réponse est simple : il faut plus d’entrepreneurs musulmans.

    12
  13. tempodir    

    salam,

    @al kanz : certes, mais si c’est pour que ces entrepreneurs coulent à cause de variables économiques, telles les crédits, taxes toujours plus hautes des gouverneurs, je ne pense pas que l’on va aller loin dans l’entreprenariat musulman.

    Un jour, j’ai rencontré un frère qui m’a dit qu’il avait une boite à lui, mis qu’il a coulé sous les taxes, et les crédits empruntés par ses concurrents qui se permettaient des stocks plus gros, et de plus grandes publicités. Triste réalité qui s’est passé il y a 3 ans si je ne me trompe, et c’est toujours le cas de nos jours.
    une solution ? plus de banque islamique, et une communauté plus soutenue, et courageuse. Peu ont le courage de risquer leur vies pour monter une boite. La peur du chômage et des faillites fait encore plus peur de nos jours, avec la crise mondiale.

    Pour en revenir au sujet principal, le hijab devrait être considéré comme un accessoire aux yeux des employeurs, de la même façon que les employés prennent plaisir à instaurer des modes vestimentaires toujours plus extravagantes. A quand les magazines de mode islamique (sans transgression de la charia) en libre service dans les grandes surfaces. cela permettrait aux gens de se faire une idée plus réelle et plus personnelle de la vestimentaire en islam, et éviter les lavages de cerveaux, et les intimidations intellectuelles.

    13
  14. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Tempodir,

    que connaissez-vous du monde de l’entreprise et de l’entrepreneuriat ?

    14
  15. tempodir    

    salam ‘aleykom cher al-kanz,

    ma connaissance de l’entreprise ne dépasse malheureusement pas le millième de ce qu’il y a à savoir. Je plaçais seulement l’expérience d’un frère au travers de ce post, et il est fort possible de m’être trompé dans mes conclusions. Dans ce cas, je m’excuse.

    15
  16. Transtextuel    

    assalam,

    @ Al-Kanz :
    Indépendamment des contraintes et procédures diverses, il manque d’interlocuteurs musulmans sur le commerce et l’économie non?
    Si j’ai des questions sur la manière de monter puis mener mon entreprise dans le souci de la religion, je me demande bien où trouver des infos générales, au regard du contexte fr bien entendu avec les accommodements aux lois locales, ainsi que des infos particulières à ma branche, à savoir la traduction pro.

    16
  17. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Oui, ça manque. En effet.

    17

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE