Pour Le Monde, Dalil Boubakeur est toujours président du CFCM

Par Al-Kanz

Insolite. Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris, a été pendant cinq ans le président du CFCM (Conseil français du culte musulman) de 2003 à 2008. En juin 2008, lors des dernières élections au CFCM, Dalil Boubakeur a été battu n’a pas participé aux élections, laissant la place au désormais président du CFCM, Mohammed […]

Insolite. Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris, a été pendant cinq ans le président du CFCM (Conseil français du culte musulman) de 2003 à 2008. En juin 2008, lors des dernières élections au CFCM, Dalil Boubakeur a été battu n’a pas participé aux élections, laissant la place au désormais président du CFCM, Mohammed Moussaoui, vice-président du Rassemblement des musulmans de France (RMF). Dalil Boubakeur n’est donc plus président du CFCM depuis juin 2008… sauf pour le journal Le Monde qui vient de lui rendre son poste, comme l’indique la légende ci-dessous.

Dalil Boubakeur
Copie d’écran du site lemonde.fr

Dalil Boubakeur
Copie d’écran du site lemonde.fr

Source : Le Monde – Dalil Boubakeur contesté devant la mosquée de Paris



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. LECTEUR ATTENTIF    

    PRECISION : Il vous arrive aussi de vous tromper !
    En juin 2008, lors des dernières élections au CFCM, le Dr Dalil Boubakeur n’a pas été battu par le désormais président du CFCM, Mohammed Moussaoui, vice-président du Rassemblement des musulmans de France (RMF) comme vous l’écrivez.
    A cette époque le Dr Dalil Boubakeur, Recteur de la Mosquée de Paris et de la président de la FNGMP (Fédération Nationale de la Grande Mosquée de Paris) ne se sont purement et simplement pas présentées à ces pseudo-élections pour contester le maitien de la représentation islamique de France au seul critère m2 des surfaces des lieux de cultes qui fausse la réalité théologique et sociale du culte musulman en France.
    De plus, il n’y a pas pire que des élections pour provoquer la « fitna » entre musulmans ou non musulmans. A croire que cela arrange certains ?

    1
  2. Al-Kanz    

    Très juste. Je viens de corriger.

    2
  3. Habib    

    Si si il y pire, Dalil Boubakeur nommé président du cfcm par Sarkozy c’est pire qu’une pseudo élection.

    3
  4. FABE37520    

    BIEN DIT HABIB EXCELLENT MEME

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE