La finance islamique, une nouveauté chez les francophones

Finance islamique. Suscitant l’intérêt depuis le début des années 70, la finance islamique connaît aujourd’hui un essor sans précédent. Une recherche sur Google Insights permet de constater que l’intérêt pour la finance islamique est tout neuf chez les Francophones.

Finance islamique. Suscitant l’intérêt depuis le début des années 70, la finance islamique connaît aujourd’hui un essor sans précédent. La crise financière, qui a mis à genoux le système financier mondial, l’a propulsée au devant de la scène internationale. Nombre de gouvernements ont d’ailleurs décidé de se plier aux règles coraniques en la matière afin de pallier les effets de la crise. En France, l’actualité de la finance islamique est brûlante, et nouvelle : il y a peu, personne, si ce n’est les initiés, ne parlait de finance islamique. Une recherche sur Google Insights permet en effet de constater que, comparativement au monde anglophone, l’intérêt pour la finance islamique est tout neuf chez les Francophones.

Nous avons fait une petite recherche sur Google Insights sur les mots-clé « finance islamique » pour essayer de mesurer les tendances. Google dresse la liste des requêtes les plus tapées chez les internautes francophones :

Pour le monde francophone :
1. la finance islamique
2. finance islamique france
3. banque islamique
4. islamic finance
5. master finance islamique
6. forum finance islamique
7. formation finance islamique
8. finance islamique strasbourg
9. finance islamique crise

Pour la France,

1. la finance islamique
2. finance islamique france
3. banque islamique
4. islamic finance
5. master finance islamique
6. finance islamique strasbourg

La présence des mots-clé « master » et « Strasbourg » s’explique par la création d’un master dédié à la finance islamique à Strasbourg.

En France, ce sont les Franciliens qui s’intéressent le plus à la finance islamique.

Finance islamique

Finance islamique

Dans le monde, le Maroc arrive en tête sur la requête « finance islamique« , devant la France et les Etats-Unis.

Finance islamique

Finance islamique

Enfin, comparons les volumes de recherche pour les mots-clé « finance islamique » (en bleu) et les mots-clé « islamic finance » (en rouge).

Finance islamique

On constate non seulement que, dans le monde anglophone, la finance islamique intéresse depuis bien plus longtemps qu’en France et que dans les pays francophones ce qui n’est pas un scoop -, mais surtout que cet intérêt a toujours été relativement important.



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (12 commentaires)

  1. 512banque    

    Rhaaaaaaa ! Nannnnnnnn !! Il a osé !!!

    1
  2. MOHAMMED    

    As salâmou alaykoum,
    le Maroc n°1?pourtant,ici,(je suis actuellement au MAROC)les gens ne semblent pas trop s’inquiéter de savoir que leur prêt n’est pas licite.J’ai discuté avec un banquier au sujet des prêts immobiliers et pour les justifier et se donner bonne conscience,il m’a dit « on ne spécule pas avec cet argent’,,,

    2
  3. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Mohammed,

    Je ne vois pas de contradiction.

    3
  4. MOHAMMED    

    As salâmou alaykoum,
    je sais que les gens que je fréquente ne représentent pas le MAROC en entier,mais aucun ne s’intéresse (ah si au moins un)au prêt qu’il a contracté,ce n’est même pas un sujet de conversation:on s’intéresse à la prière,à sa pratique,au jeûne mais cette question semble interessé peu de monde…

    4
  5. akim    

    Salamo’alikoum,

    La finance islamique en temps que telle n’est pas née dans les années 70, mais il y a plus de 1400 ans, c’est son industrialisation modernes à travers des institutions financières qui est née dans les années 70.
    La précision est importante, car bien souvent à travers divers articles on nous dit que la finance islamique est née dans les années 70, ce qui est faux. Les transactions financières sont traitées avec précision en Islam, et le verset le plus long du Coran, dans la deuxième Sourate traite de transaction financière. En espérant avoir été au plus près de vérité dans mais propos, et Allah est Le plus Savant.

    5
  6. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    bâraka-Llâhu fîk Akim pour cette remarque très pertinente. Je viens de faire la modification.
    Ah les lecteurs d’Al-Kanz , que ferions-nous sans vous ? :) Jazaka-llâhu khayran

    6
  7. Dazahid    

    Assalâmu ‘alaykum

    Conférence sur la Finance Islamique, samedi 18h30 à Grenoble Mosquée El Kawthar, Ass. Musulmane Dauphinoise, 15 rue des Trembles.
    Seront présents des savants d’ACERFI, premier Sharia-Bord français : Sheikh Zakaria, Sheikh Muhammad Patel et des professionnels de la finance : Anass Patel, Zouheir ben terdeyet.

    7
  8. missaoui    

    bonjour, et bonne continuation.

    8
  9. Sid-Ali    

    Salam alaykoum

    Tu as fait la modification dans l’article pour « né dans les année 70″, mais pas dans les meta descriptions, donc c’est toujours ce qui apparait comme extrait de l’article lorsque l’on se trouve par exemple dans la section finance islamique ou encore archive (et peut etre meme sur google)

    9
  10. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    C’est corrigé, bâraka-Llâhu fîk (c’est l’extrait, pas la méta description).

    10
  11. finboy    

    Bonjour,
    Un Master en Finance Islamique est lancé par une École filiale d’université Américaine, à Rabat Maroc, j’ai eu le tél, je les ai appelé et ils ont confirmé que ce programme existe, ils ont aussi la possibilité de former en ligne en plus la présentiel, voilà leur N° pour ceux qui s’y interesse :+212 537 75 67 11

    11
  12. finboy    

    Suite au Différents mail que j’ai reçu pour demander le contactd e l’université, je le met en commentaire pour les gents interessés:

    AUL / P.I.I.M.T (Africa & middle East): 45, Avenue ouled Said, Bir-Kacem-Souissi,Rabat, Morocco Tél: 05 37 75 67 11 / Fax: 05 37 75 62 95

    12

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés