Témoignage d’entrepreneurs : Naouphel d’Odysmedia

Par Al-Kanz

Entreprendre. Entreprendre pendant la crise est moins problématique quand on est entrepreneur musulman, puisque recourir aux banques ne fait pas partie des habitudes de la maison. C’est l’un des enseignements que l’on retient de cette interview que Naouphel, patron d’Odysmédia.

Entreprendre. Entreprendre pendant la crise est moins problématique quand on est entrepreneur musulman, puisque recourir aux banques ne fait pas partie des habitudes de la maison. C’est l’un des enseignements que l’on retient de cette interview que Naouphel, patron d’Odysmédia, société de communication, a bien voulu nous accorder.

Al-Kanz : Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?
Naouphel :
Salam Aleikoum, je me prénomme Naouphel, j’ai 35 ans, marié et 3 enfants (qu’Allah les préserve), ingénieur télécom réseau de formation et depuis 1 an et demi maintenant, gérant de la société Odysmedia dont la spécialité est la communication. Nous sommes les chargés de communication de nos clients. Nous réalisons entre autres des sites Internet mais aussi du print (dépliant, carte de visite…) et de la PLV (stand, gondole, etc.), conseil et formation. Odysmédia se place plus comme un partenaire que comme un véritable prestataire.

Al-Kanz : Pourquoi avoir choisi de devenir chef d’entreprise ? Avez-vous eu des expériences entrepreneuriales avant Odysmédia ?
Naouphel :
L’idée d’entreprendre m’a toujours plus ou moins traversé l’esprit. Mais de là à franchir le pas… Ce n’était pas évidemment, mais la volonté de mes frères avec qui je suis associé et l’adhésion de ma famille au projet ont su me convaincre très facilement. Odysmedia est ma première aventure d’entrepreneur. Je n’avais aucune expérience de la chose, contrairement à des membres de ma familles et à des amis, plusieurs. Leur expérience m’a été très bénéfique.

Al-Kanz : Pour devenir chef d’entreprise, vous avez choisi la voie de l’essaimage. Pourquoi ce choix ? Et qu’est-ce que l’essaimage ?
Naouphel :
L’essaimage est un processus qui est mis en place dans les grands groupes essentiellement, son but est de permettre à ses salariés de pouvoir entreprendre avec son entière collaboration.
C’est concrètement une aide de la société, matérielle, financière, logistique, etc., mais aussi des possibilités de retour dans certains cas. Ce choix, s’est imposé à moi, il était clairement celui qui était le mieux adapté à mon projet et à ma volonté de minimiser les risques.

Al-Kanz : Qu’est-ce que vous a apporté l’essaimage ? Recommanderiez-vous cette façon de devenir entrepreneur ?
Naouphel :
L’essaimage m’a permis d’avoir un coach à disposition qui a validé et réorienté mon business plan. Cela m’ a permis d’avoir une solution ferme de France Télécom, mon ancien employeur, pour mon départ vers la vie d’entrepreneur. C’est aussi un soutien financier puisque l’équivalent d’un an de salaire m’a été versé. Mais ce qui m’a définitivement séduit, c’est la possibilité de retourner chez mon employeur en cas d’échec ou tout simplement parce que j’ai changé d’avis, ce à tout moment au cours des sept premières années de suivant la création de mon entreprise. Il est clair que si une telle possibilité s’offre à vous, il faut la saisir, surtout si entreprendre est une idée qui vous caresse l’esprit.

Al-Kanz : Comment traversez-vous la crise ?
Naouphel :
Nous sommes passés du concept de la crise à sa réalité. Le marché est frappé de plein fouet. Cependant, Odysmedia connaît une éclaircie, car notre portefeuille client est composé de nombreuses sociétés issues de la communauté musulmane. Ces dernières boudent moins leurs investissements en communication. Elles n’ont pas besoin de faire appel aux banques et disposent de fonds propres. La vertu des règles islamique vis-à-vis de l’argent permet ce rayon de soleil. Mais ça reste dur et il faut s’accrocher !

Al-Kanz : Si vous deviez encourager celles et ceux parmi les Al-Kanznautes qui n’osent pas encore franchir le pas de la création d’entreprise, que leur diriez-vous ?
Naouphel :
 Qu’attendez-vous ? Foncez ! Entreprendre c’est un plaisir incroyable qu’il ne faut surtout pas bouder. Les Al-Kanznautes sont bourrés de talents (sinon il ne lirait pas ce blog !). Alors exploitez-le ! Il y a des moments difficiles. Ne nous en cachons pas mais tous sont surmontables. Je leur dirais aussi qu’il faut l’adhésion de leur entourage, car ne voulant que leur bien ils leurs seront de très bons conseils. Préparez aussi cette aventure en amont, un business plan sérieux. Beaucoup pense que ce document est fait pour les financiers et les banquiers. Non, c’est avant tout un plan de marche qui vous permettra de voir ou vous en êtes mois après mois et année après année. Profitez aussi des réseaux, les lecteurs d’Al-Kanz en constitue un. Vous y trouverez vos futurs clientss mais aussi vos partenaires.

Visitez le site de la société Odysmedia : Odysmédia



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (7 commentaires)

  1. Muslim    

    As-Salam ‘Arleykoum,

    Barak’Allah o Fik … En effet sa motive …

    Ps : Une faute à « clientss » dans la dernière phrase avant la vidéo.

    Wa-Salam ‘Arleykoum

    1
  2. tempodir    

    salam,

    c’est dommage que cette jeune entreprise n’ait pas fait le choix du logiciel libre, et couper tout pont avec microsoft. Toutefois, nous ne pouvons que féliciter l’initiative.

    2
  3. Transtextuel    

    assalam,

    C’est toujours un plaisir pour moi de voir des musulmans se prendre en main pour gagner en indépendance. Chaque indépendant, chaque entrepreneur représente une réussite individuelle et collective.

    Mes vœux de réussite vous accompagnent.

    3
  4. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Transtextuel,

    Je vais essayer de publier une interview d’entrepreneur par semaine in châ’a-Llâh.

    4
  5. Naouphel    

    Salem Aleikoum,

    En réponse a Tempodir, notre activité utilise exclusivement du logiciel libre et du développement interne.
    Je ne vois pas ce qui aurait pu te laisser penser que nous utilisons des produits microsoft ??

    En tout cas merci a tous pour vos encouragement, qu’Allah vous facilite.

    Fraternellement,

    Naouphel

    5
  6. Ahmed3    

    Qu’Allah vous facilite dans votre projet, amin!

    6
  7. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ a barakâtouhou,

    Baraka Allâhou fikoum d’apporter à notre connaissance le dispositif de l’essaimage.
    Je découvre.

    Interviewer régulièrement des entrepreneurs(-ses) est une excellente initiative pour motiver la communauté et l’informer des possibilités existantes, des savoir-faire.

    Qu’Allâh (AWJ) gratifie nos entrepreneurs (-ses) de la réussite ! Âmîne.

    7

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE