Un ramadan entre tempérance et diététique

Par Al-Kanz

Santé. Alors que ramadan est (trop) souvent synonyme de goinfrerie et d’excès, Fatima Oulhadj, diététicienne en région parisienne, rappelle l’importance de se nourrir convenablement.

Santé. Alors que ramadan est (trop) souvent synonyme de goinfrerie et d’excès, Fatima Oulhadj, diététicienne en région parisienne, rappelle l’importance de se nourrir convenablement.

Al-Kanz : Est-ce que selon vous il convient de préparer son corps au jeûne du mois de ramadan ?
Fatima Oulhadj :
Pendant le jeûne, le cycle des hormones secrétées (insuline/glucagon) est inversé après quelques jours afin de s’adapter au jeûne, de moins ressentir la faim et de faire moins d’hypoglycémie. Le corps va réduire ses pertes en eau, car il n’est pas possible de répondre à la soif (les urines deviennent moins abondantes et les selles plus dures). Il n’y a pas de préparation proprement dite puisque le corps est « une machine » bien faite. En revanche, les gros consommateurs de café notamment pourront commencer à diminuer les doses une à deux semaines avant le début du ramadan pour éviter de tout cumuler en même temps (manque de caféine, de sommeil, faim, soif, etc.).
La préparation au jeûne concerne surtout les personnes malades qui souhaitent malgré tout jeûner (diabète surtout). Il faut absolument consulter son médecin avant le ramadan pour faire le point sur les prises médicamenteuses (aménagement de la prise des comprimés) et savoir comment se surveiller et réagir en cas d’hypoglycémies, d’hyperglycémies etc., car la maladie reste là et ne disparaît pas pendant le ramadan même si on préfère l’oublier.

Al-Kanz : Quelles sont les bonnes pratiques à adopter avant et pendant ramadan ?
Fatima Oulhadj :
L’alimentation pendant le ramadan n’est pas la même que le reste de l’année. Elle est en général appauvrie en fibres, en vitamines et en boissons mais plus riche en graisses et en sucres rapides, ce qui engendre divers désordres intestinaux (constipation, ballonnement, brûlures d’estomac…) et majore la fatigue. De plus, le fait de s’être privé toute la journée entraîne chez certaines personnes une surcompensation le soir au niveau alimentaire d’où des grignotages étalés tout au long de la soirée. Ce qu’il faut pour éviter ces désagréments, c’est :
– faire trois repas contenant des aliments « utiles » et non pas que des aliments « plaisir »
– boire suffisamment et privilégier l’eau
– consommer un fruit frais à la fin de chaque repas
– ne pas oublier les produits laitiers (lben, lait demi écrémé, yaourt, fromage blanc, petit suisse, fromage)
– modérer les fritures, mais aussi la quantité d’huile ajoutée dans les plats cuisinés

Al-Kanz : Comment définiriez-vous le repas idéal de pris avant le lever du Soleil (suhur) ?
Fatima Oulhadj :
Le suhur (repas d’avant l’aube) doit être pris le plus tard possible. Il peut consister en un petit déjeuner classique, c’est-à-dire une boisson chaude type café ou thé ou tisane ou chicorée, du pain blanc ou du pain complet ou aux céréales ou des baghrir (crêpes), accompagné de beurre ou de margarine ou d’huile d’olive ou d’olives éventuellement de la confiture ou du miel. On peut prendre par ailleurs un produit laitier (lait demi écrémé, fromage, yaourt, fromage blanc, petit suisse), un fruit frais ou une compote de fruits et de l’eau bien entendu ! Il peut consister en un plat consistant comme de l’orge ou de la semoule ou du boulghour (à la place du pain) avec du lait un fruit et une boisson (eau, café, thé). Ou un plat chaud de la veille contenant des légumes avec des féculents (pommes de terre ou autre) complété par un produit laitier, un fruit et une boisson.

Al-Kanz : Et celui de rupture du jeûne (iftar) ?
Fatima Oulhadj :
Pour l’iftar, un repas classique convient tout à fait, car il cumule des sucres d’assimilation rapide comme les dattes et la pâtisserie au miel, ainsi que des sucres lents avec la chorba ou la harira. On prendra par ailleurs une boisson chaude pour se réhydrater (thé à la menthe ou café), accompagné de pain ou de la galette (harcha) ou de baghrirs. Ce repas ne doit pas non plus être trop lourd, car il faut un second repas dans la nuit avec un plat chaud contenant des légumes verts, un produit laitier et un fruit frais.

Al-Kanz : Y a-t-il des aliments à proscrire ou bien peut-on tout manger ?
Fatima Oulhadj :
On peut manger de tout mais avec modération. En revanche, pour les personnes malades, les principes alimentaires restent les mêmes (malades soumis à un régime sans sel, diabétique…). au risque de déséquilibrer encore plus une maladie ou faire des complications (qui entraînerait par la suite une hospitalisation). Si la personne a tendance à prendre du poids pendant le ramadan, elle doit surveiller de plus près la composition de son alimentation sur cette période.

Al-Kanz : Cette année, ramadan a commencé en plein mois d’août. Comment gérer son jeûne en été quand on exerce un métier physiquement éprouvant ou que l’on tient absolument à pratiquer un sport ?
Fatima Oulhadj :
L’idéal serait de prendre ses vacances à ce moment là ! Autrement, on conseille de garder une activité modérée mais d’éviter les efforts intenses. Il faut si possible se doucher dans la journée pour se rafraîchir, se protéger la tête du soleil avec un chapeau ou une casquette et se reposer, voire faire une sieste à l’heure du déjeuner (qui correspond aux heures les plus chaudes de la journée). Le soir, il faut boire pour se réhydrater suffisamment.

Al-Kanz : Pour finir, auriez-vous des conseils particuliers à donner aux Al-Kanznautes ?
Fatima Oulhadj :
S’hydrater suffisamment avec de l’eau bien entendu ! Faire 3 repas et non des grignotages tout au long de la soirée. Bien manger ne signifie pas trop manger. Certains aliments ne doivent pas disparaître sur cette période (les fruits et les légumes notamment) et être remplacées par des aliments raffinés (gâteaux, viennoiseries, chips, sodas…).

Crédit photo



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (17 commentaires)

  1. Ariss    

    As salam alaykum,

    Baraka’LLâhu fik pour cet article. La notion de modération ne revient pas assez je trouve en ce mois qui consiste à se contenir. Une fois l’adhan lancé, c’est la course contre la faim…

    Pour résumé mon rythme :

    souhur : un verre de green magma (jus d’herebe d’orge), 3 ou 7 dattes et 1 verre de lait fermenté.

    Iftar : dattes, oupe aux légumes, fruits, eau en abondance et quelques bourak (thon ou viande). Quelques heures plus tard un yaourt ou un verre de lben.

    1
  2. mohammed    

    As salâmou alaykoum,
    …et tu as perdu combien de kilos avec ce régime là?

    2
  3. Najia    

    Salam aleykoum

    voici une petite explication et je vous invite également à faire vos propres recherches.
    Pour parer à une illusion qu’on nous a inculquer depuis tout petit

    le lait de vache et par conséquent tout ses dérivés sont NOCIF à l’homme.

    Faite en plus vos propres recherches

    Une petite explication :
    http://www.bioweight.com/lait.html

    3
  4. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Je confirme que ne plus boire de lait m’a fait personnellement beaucoup de bien.

    4
  5. Ariss    

    As salam alaykum,

    Mohammad je n’ai aucun complexe, perdre du poids pendant ramadhan m’importe peu, tant que la qualité est dans mon assiette et qu’elle me fourni l’énergie nécessaire pour mes adorations, c’est l’essentiel.

    Pour la calcium il n’y en pas que dans le lait, mangez des amandes par exemple, elles en sont riches et coupent aussi la sensation de faim ! Nous n’avançons plus au rythme des saisons qui normalement nous fourni naturellement les besoins nécessaires au bon moment…

    Qu’Allah Taala nous permette de contenir nos plaisirs en ce mois bénit pour nous consacrer à nos besoins avec plus d’assiduité. Emîn

    5
  6. nour    

    salam aleykoum
    Deja merci beaucoup pour tt vos articles ,c’est une tres bonne idee d’avoir consulter une dieteticienne,ca peut toujours nous guider dans notre facon de manger ,perso je mange normalement ,comme dans l’annee et surtout j’essaye de prendre tt mon temps ,quand au sohor je prends un petit dej assez consistant et hamdoullillah
    si on peut ressentir de la faim ,au moins on se rapel certains pays ou pour eux ce n’est pas un mois ce sont des annees .
    qu’Allah sobhannah nous facilite et agree notre jeune .
    SALAM ALEYKOUM SAHA FTOURKOUM

    6
  7. Douceurde vivre    

    Le Coran en parlant des animaux nous dit que: Des animaux nous nous nourrissons de leur chair et du liquide de leurs
    entrailles… .Donc il ni rien de nocif de pour l’homme à boire du lait lait fermenté (oulben) ou dérivé du lait
    IL est dit aussi dans le coran: Mangez et buvez sans excès ,car Allah n’aime pas ce qui font des excès.
    Derrière les beaux articles certains sites ,comme celui cité plus-haut , on peut se poser la question à qui profite « la culture bio »
    Si ce n’est aux multinationales
    Ne pas oublier que ces multinationales pratiquent la désinformation ,manipulation pour arriver à ses fins.

    7
  8. perled'orient    

    salam aleykoum

    je fais de l’ypoglicemie !!! car le soir a l’heure de la rupture du jeûne je ne mange pas assez juste une cholba une dattes helib et c’est tout!!

    8
  9. fatna    

    barakallahoufikoum pour vos conseils, moi personnellement je privilège beaucoup le lait et l’eau pendant le ramadan, 2repas me suffisent..je n’arrive pas a grignoter comme l’iftar est tard ,il est dejà difficile de digérer tout ce qu’on a mangé..
    saha ramdankoum

    9
  10. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    Cet article a tout pour plaire aux inconditionnels de la bonne cuisine traditionnelle du pays.

    @ Najia : Jazaki Allâhou khayrane jazilane pour le lien.

    Il y a quatre ans, un rhumatologue s’est exprimé sur Europe 1 à propos de la diminution, voire de la suppression pure et simple, du lait dans l’alimentation des personnes atteintes de pathologies articulaires. Les résultats sont parlants : diminution, voire disparition des douleurs articulaires; réduction, voire arrêt de la dégénérescence articulaire (ostéoporose). Les algues et les coquillages broyés sont utilisés dans l’alimentation des malades pour colmater l’usure osseuse.
    Remarque du spécialiste : le lait de vache permet la croissance du veau pour donner un futur boeuf; tel n’est pas le destin de l’homme. Les laits les plus adaptés à l’homme, proportionnellement à son gabarit, est ceux de la chèvre et de la brebis surtout.

    10
  11. Justine    

    Salâm,

    Erratum : les algues et les coquillages broyés, c’est pour le colmatage des cartillages usés.

    11
  12. Douceur de vivre    

    Fatna Barak’Allahfikh j’ai clické sur ton pseudo , quel agréable surprise, que de bonne chose elhamdouLILAH merci pour les recettes.
    Kheir d’Allah alikh ma soeur tu t’accroches au coran , HamdoulILIAH , comme il est écrit dans le coran tu as saisi une anse solide et si Allah soubrenaoutéhéla nous permet de boire du lait ou l’ben ou dérivé du lait , il suffit de voir dans les pays,
    arabes, les plus que centenaires , en pleine forme, et surtout les écouter, nous dire qu’ils boivent du lait, ou lben, c’est parfois leur seul repas, accompagné parfois , soit de datte, soit un peu de couscous , ou un peu de pain.
    et tout ce que peuvent écrire les gens sur ce qui contredit le coran ,c’est du blabla, du vent .
    Finalement il y a que les paroles du coran qui sont éternelles et vrais AllahouAkbar

    12
  13. Najia    

    Salam aleykoum

    le lait est pure quand il sort de la vache ou quand il sort de la brique de lait Candia ?

    13
  14. MALIKA    

    Salam alaikoum je réagis tard à cet article que je viens de voir mais peut être servira j’espere pour le prochain ramadan moubarak. Pour ce qui est du lait il y a qq personnes qui se sentent mieux en suprimant le lait moi aussi j’ai lu un article b sur le lait qui à grande consommation est manifestement pas bon pour la sante.personnellement je dis c’est des balivernes, avez vous déjà goutté le lait du bled UN DELICE donc ce n’est pas le lait qui est mauvais mais ce que consomme les pauvres vaches on leur donne à bouffer n’importe quoi pour produire des quantités de litres et tant pis pour la qualité. Dites vous bien que le lait est « matière moubaraka » ou alors consommer du LAIT BIO. en buvant vous pouvez tjrs faire l’invocation du prophète 3alaihi assalatou wa salam « ALLAHOUMA BARIK LANA FIH WA ZIDNA MINHOU » SALA ALLAH 3ALA SAYIDINA MOHAMED;

    14
  15. shaina    

    ,Salam Aleikoum

    Très bon article mashAllah ! Seulement le conseil des trois repas étalés ne s’applique pas vraiment pour le Ramadan en été étant donné que le iftar est déjà tard, ensuite il y a le tarawih pour les personnes qui peuvent y aller et une fois rentré c l’heure de dormir pour etre en forme le lendemain … pas bcp de temps pour manger trois repas à moins de rester éveillé très tard.
    Quand aux articles qui disent que le lait (de vache qui plus est) est « mauvais pour la santé » c’est vraiment la meilleure, évidemment si on parle en grande quantité peut etre ALlahou alem, mais dans ce cas là nimporte quel aliment est nocif quand on en consomme trop alors…

    15
  16. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Le lait de vache est en effet pas très bon pour la santé, car il est indigeste.

    16
  17. Haf    

    Asalaam Aleykum

    Bof, j’ai aujourd’hui 21 ans et je consomme énormément de lait de vache depuis que je suis tout petit, j’adore ça et je n’ai aucun problème digestif ou autre. Je pense que ça dépend avant tout de la constitution de chacun et de la qualité du lait…

    17

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE