Aïd Al-Fitr 2009 à Carrières-sous-Poissy (Yvelines) : entre les gravats et le trottoir

Par Al-Kanz

Communiqué. L’association de la communauté musulmane de Carrières-sous-Poissy (Yvelines) nous a fait par d’un communiqué dénonçant l’attitude du maire qui refuse cette année encore de mettre à disposition des musulmans un lieu pour fêter l’aïd.

Communiqué. L’association de la communauté musulmane de Carrières-sous-Poissy (Yvelines) nous a fait parvenir un communiqué dénonçant l’attitude du maire qui refuse cette année encore de mettre à disposition des musulmans un lieu pour fêter l’aïd.

Aïd Al-Fitr 2009 à Carrières-sous-Poissy (Yvelines) : entre les gravats et le trottoir

Eddie Aït, maire de Carrières-sous-Poissy, refuse pour la seconde année consécutive la mise à disposition gracieuse ou locative d’une salle municipale

Le 20 (ou le 21) septembre 2009, les fidèles de la communauté musulmane se retrouveront pour commémorer la fin du jeûne du mois de Ramadan.

Afin de fêter dignement ce jour, l’Association de la Communauté musulmane de Carrières-sous-Poissy a sollicité la mairie pour la mise à disposition d’une salle ou d’un gymnase pour deux heures (entre 8 h et 10 h du matin). Celle-ci a refusé prétextant que les conditions de sécurité exigées par la législation recevant du public ne permettent pas à la municipalité de disposer de salles d’une capacité d’accueil supérieure à 400 personnes.

Les conditions de sécurité n’ont pourtant pas empêché l’organisation par la mairie du Village des Associations le dimanche 6 septembre dans le gymnase Alsace où une soixantaine d’associations et près de 5000 visiteurs étaient au rendez-vous. Il semblerait donc que l’impératif de sécurité soit à géométrie variable et qu’il ne concerne que les musulmans carrièrois.

Alors que dans les faits, la sécurité est loin d’être assurée. En effet, à l’endroit du bâtiment D du foyer Adef, situé à quelques mètres de la salle de prière, il y a un chantier de réhabilitation où se mêlent gravats et débris en tout genre. C’est dans ces conditions d’insécurité et de précarité que les familles carrièroises de confession musulmane se retrouveront pour fêter la fin du mois de ramadan

Par ailleurs, dans le contexte de la réhabilitation du foyer qui a pour cadre la rénovation urbaine (convention ANRU), la salle de prière du foyer ADEF est vouée à la destruction d’ici 2010. L’ACMC a interpellé à plusieurs reprises le maire Eddie Aït et la préfecture sur le statut et l’avenir incertain de la salle de prière. À ce jour, nos courriers et nos appels sont restés sans réponses.

Nous avons donc décidé, comme l’année précédente, de faire du jour de l’Aïd (le 20 ou 21 septembre), une journée de protestation (à partir de 8h à la salle de prière du foyer ADEF). À cet effet, nous prévoyons de rendre visible notre contestation à travers un affichage, des banderoles, un tractage pour informer les Carrièrois et Carrièroises. Un discours sera tenu sur cette question afin de dénoncer une décision aux prétextes fallacieux.

Contact :
Association Communauté Musulmane de Carrières-sous-Poissy
824 rue de beauregard
78955 Carrières-sous-Poissy
06 34 12 95 11
ou
06 76 37 83 50
acmc78@gmail.com
http://acmc78.wordpress.com (blog)



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (14 commentaires)

  1. abdel    

    salam.quabakALLAH mina wa minkum ALLAH takabbal siyamana.amin.dabor je voudrzi dire ke je suis de tt coeur avec les musulman de carriere.ne lachez rien et incha ALLAH on vous donnera une salle ou mieu en core .sur ce bonne fete

    1
  2. Bernard    

    VERSAILLES, 21 sept 2009 (AFP) – Refus de salle pour l’Aïd: un maire rejette des « accusations infondées »
    http://www.la-croix.com/afp.static/pages/090921155913.ydlls7q1.htm

    2
  3. Alinaute    

    Assalamou Alaikoum Wa Rahmatou Allahi Wa Barakatouh,

    La très courte bio de Wikipédia en donne une description « plein la vue » sur le personnage : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eddie_A%C3%AFt

    Cordialement & Salamou alaikoum !

    3
  4. 4
  5. LEMINENCE    

    Les catholiques ont construit une église dans le quartier Saint-Louis, en faisant des quêtes et des kermesses. Au lieu de pleurnicher continuellement, qu’attendent les musulmans pour se prendre par la main et faire de même ? Ce n’est pas à la mairie de leur construire un lieu de prière. Nous sommes dans un Etat laïc.

    5
  6. LEMINENCE    

    Vous écrivez que 5000 personnes étaient au rendez-vous du forum des associations… Permettez-moi d’en douter. Cela ferai un tiers de la population carriéroise ! Cela aurait fait 2000 ou 3000 véhicules… Où les aurait-on garés? De plus, les visiteurs se sont échelonnés toute la journée. Rien à voir avec une prière où tous les fidèles viennent au même moment. Ne faites donc pas de procès d’intention au maire.

    6
  7. fat    

    leminence le probléme n’est pas l’aspect financier de cette affaire mais plutôt le manque de compréhension du Maire!
    Et je rajoute même que dans plusieurs ville de France le probléme que rencontre les croyants musulmans est qu’on leur refuse la construction de lieux de culte sous de faux pretexte et non pas pour des raisons d’argent! Ne faites donc pas de procès d’intention aux musulmans! merci!

    7
  8. LEMINENCE    

    Que signifie « manque de compréhension » ?
    Les musulmans ont-ils présenté un projet de construction de salle de prière à Carrières-sous-Poissy? Oui ou non ?
    Si oui, le maire a-t-il refusé? Oui ou non ? Merci d’être précis, car « manque de compréhension » ça ne veut pas dire grand chose ! D’autre part, soyons clairs, il n’est pas question des autres villes de France mais de Carrières-sous-Poissy.
    Nous sommes dans un pays de droit. Le maire doit appliquer la loi. S’il ne l’applique pas, à vous de le démontrer de façon claire, nette et précise.
    Enfin, j’aimerais que vous me montriez en quoi j’aurais fait un procès d’intention aux musulmans. Là encore, merci d’être précis.

    8
  9. fat    

    La France étant une Republique laique, c’est donc aux musulmans d’acheter des terrains et d’y construire des mosquees en toute libéreté ou bien de trouver des lieux adéquat. Mais le probléme qui se pose et que les autorités bureaucratiques y font obstacles. Le cas de Carrières-sous-Poissy n’est pas un cas à prendre isolément mais refléte bien un réel problème d’un point de vue national.

    Bien sûr qu’il ne faut pas porter de fausses accusations envers le maire de Carrières sous poissy. Mais pourquoi ne pas offrir d’urgence une solution temporaire pour cette fête qui est trés importante pour les musulmans. Ce n’est pas digne de les laisser dehors.Je peux bien comprendre que le Maire de Carrières-Sous-Poissy ne peut pas mettre à disposition de chaque demandeur une salle mais il aurait été plus honnête de la part du Maire de donner les vrais arguments qui ont motivés son refus de mettre une salle ou un gymnase à la disposition de la communauté musulmane ; et il n’est pas nécessaire d’être un érudit pour les comprendre.
    Par ailleurs pour comprendre cette situation il faut peut être connaitre un peu le sujet et ne pas donner crédit à des déclarations fantaisistes qui ne sont pas représentatives de la communauté musulmane de Carières.La salle en question n’est pas du domaine public et dépend d’un bailleur. Comme cette salle n’a pas de statut officiel pourquoi alors utiliser l’argument de la laicité? Je pense que c’est le maire en étant le dépositaire des valeurs de la République,qui se doit de faire respecter les principes d’égalité et de laïcité ainsi que de garantir le respect de la liberté religieuse dans le cadre de la loi de 1905. Il a donc faillit à son rôle.

    De plus, le cas de CSP est encore plus particulier car il se cache deriére cette histoire des interets purement politique. Suite à cette affaire qui a fait grand bruit, la mairie dans un article propagandiste dit avoir mis un comité de pilotage pour un lieu de culte digne.Pourquoi les responsables de la communauté musulmane de carrières ne sont pas membres de ce comité de pilotage? Le Maire ne se permetterait pas de s’ingérer dans le culte des autres confessions et d’imposer à la communauté ses représentants chose qu’il fait avec les musulmans de carrières-sous-poisy( je ne vous apprend pas qu’il existe deux associations musulmanes a CSP).Le Maire pratique belle et bien le double discours et sait tourner les choses à son avantage, en renvoyant les musulmans dos à dos afin de ne pas engager ses responsabilités.

    Voila donc un maire qui pratique le double langage avec un conseiller municipal délégué à la lutte contre les discriminations et qui risque de répondre d’une plainte pour discrimination dans le cadre de ses fonctions municipales!

    Ne suis je pas assez claire et précise?

    Bien à vous!

    9
  10. LEMINENCE    

    Non, je ne vous trouve pas très claire… D’ailleurs, vous n’avez pas répondu aux questions que je vous ai posées dans mon précédent message:
    « Les musulmans ont-ils présenté un projet de construction de salle de prière à Carrières-sous-Poissy? Oui ou non ?
    Si oui, le maire a-t-il refusé? Oui ou non ?  »
    Enfin, concernant le prêt de la salle, la HALDE qui a été saisie, a donné raison au maire. Je persiste donc à penser que vous lui faites un procès d’intention. Encore une fois, que les musulmans de Carrières fassent comme les pratiquants des autres religions, qu’ils se prennent par la main au lieu de tout attendre de la commune. Je vous repose la question: qu’ont-ils CONCRETEMENT fait à ce jour, si ce n’est réclamer ?

    10
  11. NEB    

    Il est de coutume de dire « Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt ». Le débat n’a d’utilité que lorsque les 2 parties veulent « réellement » débattre. Or le débat porte, semble-t-il, sur le prêt à titre (gracieux OU payant) d’une salle dans le cadre d’un événement exceptionnel (2 fois par année du calendrier musulman). Les vérités les plus évidentes sont souvent celles les plus niées…

    11
  12. LEMINENCE    

    Prêt qui a été refusé par le maire. Et il n’y a pas eu discrimination. Ce n’est pas moi seul qui le dis, la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) le dit également. Voilà qui est clair et net. Mais je conçois que cela ne plaise pas à ceux qui ont été déboutés de leur demande…

    12
  13. NEB    

    Et là, il s’en fallut de peu que mon bec se clouât… Car si la fameuse HALDE l’a dit, effectivement le débat est clos! Merci « Leminence » grise de venir confirmer le proverbe de la lune…

    13
  14. LEMINENCE    

    Ah… Mais il faudrait savoir ! Ce n’est pas moi qui ai saisi la HALDE… Ni le maire, je pense ! Si elle vous avait donné raison, vous en auriez fait un argument de choc. Mais comme elle vous a donné tort, vous minimisez maintenant sa décision.
    Si vraiment on estime que le maire a failli, il reste le tribunal administratif. Qu’attendent les musulmans pour le saisir? Mais non, on préfèrera continuer à se plaindre, à pleurnicher, à se victimiser… C’est tellement plus facile que d’agir concrètement! Surtout quand on sait que le maire a des arguments solides.
    D’ailleurs, vous tournez mes messages en dérision, mais vous ne répondez toujours pas à mes questions, que je pose pour la troisième fois:
    « Les musulmans ont-ils présenté un projet de construction de salle de prière à Carrières-sous-Poissy? Oui ou non ?
    Si oui, le maire a-t-il refusé? Oui ou non ? » Question gênante, à laquelle personne n’a envie de réponse, et pour cause…

    14

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE