Christian Noyer : "La finance islamique a un rôle à jouer"

Par Al-Kanz

Finance islamique. Lors du séminaire Euromoney des 29 et 30 septembre 2009 consacré à la finance islamique, le gouverneur de la Banque de France, a tenu des propos volontaristes dans un discours désormais consultable sur le site de la Banque de France. Extraits.

Finance islamique. Lors du séminaire Euromoney des 29 et 30 septembre 2009 consacré à la finance islamique, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a tenu des propos volontaristes dans un discours désormais consultable sur le site de la Banque de France. Nous vous proposons deux extraits particulièrement significatifs.

Le premier extrait sur le rôle que peut jouer la finance islamique en France. Christian Noyer en est convaincu : la France doit permettre à la finance islamique de s’installer et se développer dans l’Hexagone.

En France, en particulier, la finance islamique a un rôle à jouer, qui pourrait bénéficier à la fois aux investisseurs islamiques et à l’économie française. En effet, l’économie française offre aux investisseurs islamiques d’importantes opportunités d’investissement diversifiés dans le financement d’un vaste réseau d’entreprises et de projets souvent novateurs, ou dans l’immobilier. Ces fonds souverains, ces sociétés ou ces particuliers fortunés doivent avoir la possibilité d’investir, soit directement dans des actifs ou projets individuels, soit indirectement par le biais de fonds ou de véhicules collectifs. Il appartient aux banques d’offrir à ces investisseurs les produits, placements ou outils de financement conformes à la Charia dont ils pourraient vouloir disposer.

Dans ce second extrait, Christian Noyer évoque la possibilité des banques de détail, entendre par là les banques s’adressant aux particuliers. Il évoque même l’étude menée en partenariat par l’Aidimm et l’IFAAS.

Une autre évolution possible de la finance islamique concerne l’activité de banque de détail, via les placements des résidents français d’origine musulmane dans les produits bancaires ou d’épargne conformes à la Charia et distribués par des banques islamiques locales. Il est difficile d’évaluer la demande potentielle, en France, pour ce type de produits. Cependant, la population cible potentielle, estimée à environ 4 millions de musulmans en France, semble prometteuse : cette population est deux ou trois fois plus importante qu’au Royaume-Uni, où la finance islamique se développe depuis plusieurs années. En outre, d’après une enquête, plus de la moitié des personnes interrogées ont déclaré être intéressées par les produits de la finance islamique pour financer leurs logements, voitures et activités professionnelles.

Pour lire l’intégralité du discours du gouverneur de la Banque de France, cliquez sur le lien suivant : « Stabilité mondiale, l’avenir des marchés de capitaux et de la finance islamique en France »



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (9 commentaires)

  1. mohammed    

    As salâmou alaykoum,
    contre toute attente, l’intégration des maghrébins se fera…. grâce à leur argent…

    1
  2. Benyamin    

    assalam alaykum. Notez l’usage de l’expression stupide de « résidents français d’origine musulmane ». Ca lui écorcherait les mains d’écrire « musulmans français ». Ah c’est vrai j’oubliais les musulmans c’est comme les juifs ça ne sera jamais de véritables français pour les tenants de la catholaïcité.
    @ mohammad. On parle de finance islamique en France et vous venez nous parlez d’intégration des maghrébins où est le rapport? Les maghrébins n’ont rien à faire en France s’il veulent des banques islamiques ils n’ont qu’à en demander à Mohammed Ould Abdel Aziz, Mohammed 6, Abdelaziz Bouteflika, Zine Al Abidine Ben Ali et Muammar Al Kadhafi. Les maghrébins ont obtenus leur indépendance depuis plusieurs décennies et s’ils étaient vraiment musulmans ils ne viendraient pas habiter dans un pays de kafirun comme la France et resteraient chez eux. Ma famille aurait bien aimé rester en Algérie mais comme quasiment toutes les familles juives berbères elle a été contrainte de venir s’installer en France pour sauver sa peau.

    2
  3. mouslim933    

    As salamou alaykoum

    @Benyamin, si vous considérez que tous les maghrébins en france ne sont pas vraiment musulman ça va faire un paquet de gens qui vous demanderons des comptes au jour dernier…

    Ne tombez pas dans le piège de beaucoup de convertis qui se sentent soudainement etre les seuls vrais musulmans au milieu de maghrébins tous hypocrites ou faisant passer leur bled et leur crédit de maison avant leur religion.

    Quoiqu’on en dise, les faits sont là, nous prions dans des mosquées que ces maghrébins ont construit, nous achetons notre viande hallal dans des boucheries que ces mêmes maghrébins ont ouvert et de plus en plus, ils donnent leurs filles en mariage à des « blancs » (tout en sachant qu’ils devront affronter les critiques des partisans du « on donne pas sa fille à un gaouli »).
    Donc, si hypocrisie il y a, elle ne se cantonne surement pas à une seule race ou origine…

    P.S: je suis converti tout comme mon épouse…

    3
  4. Benyamin    

    assalam alaykum mouslim933. Vous et moi ne sommes pas convertis mais reconvertis car dans l’Islam tout être humain est musulman à sa naissance. Ce sont les orientations de nos parents qui ont fait que nous ne soyons plus musulmans par la suite. Je n’ai pas jeté le takfir sur les immigrés maghrébins comme vous semblez le penser je n’ai fait que remettre en cause leur degré de foi et cela sur une base juridique islamique. Pour exemple le sceau des prophètes et ses compagnons ont dû demander la permission à Dieu, pour aller de la Mecque à Médine. Comment ces immigrés maghrébins qui sont loin d’arriver à la cheville de ces pieuses créatures de Dieu pourraient-ils légitimer leur départ de Nouakchott, Rabat, Alger, Tunis ou Tripoli vers Paris, Marseille, Lyon, Toulouse ou Nice? Les états maghrébins bien que n’ayant bien souvent d’islamique que le nom ou la mention de l’Islam dans la constitution sont néanmoins un terreau moins défavorable à L’Islam que ne l’est la France catholaïque. Je vous invite à relire la sourate 4 verset 97du Coran. Les musulmans doivent dans la mesure du possible essayer de quitter un état non-islamique pour un état islamique et non l’inverse. De plus vos propos discriminatoires (« blancs ») sont honteux et diffamatoires. Si vous aviez étudié un tant soit peu l’anthropologie vous sauriez que la majorité des maghrébins sont leucodermes et qu’utiliser le terme « blanc » uniquement pour les occidentaux fait partie d’une stratégie impérialiste. Quant aux personnes qui refusent que des membres de leur famille se marie avec des créatures soumises à Dieu à cause de différences physiques ou culturelles ceux-là oublient le message de l’Islam. Le plus honorable auprès de Dieu est celui qui est le plus pieux. Pourquoi ne le serait-il pas également parmi les hommes?

    4
  5. amatullah    

    Bismillah assalama alaykoum wa rahmatAllah wa barakatouh
    Vive l imigration massive de musulmans vers la France au point ou les mosquées poussent comme des champignons , que la pudeur envahi nos rues et que par la volonte d Allah ta ala les francais apprenent l islam ,se convertissent , que les finances deviennent islamiques !Nous avons besoin de l aide de nos freres maghrebins, asiatiques americains etc…
    Nous ne sommes que des freres non?

    5
  6. Zakia    

    Assalamouaylicoum- C’est fou à quel point notre sens de la réflexion nous fait parfois passer de sujets aussi « contemporains » que la finance islamique à des sujets aussi « passéistes » que la migration de nos parents vers la France.
    @ Benyamin, vous nous avancez des arguments difficilement réfutable puisque venant du Coran en invoquant la Sourate 4 Verset 97. Mais tout musulman sait que le Coran doit etre considéré dans son entièreté et on ne doit pas, pour porter un jugement, sortir un verset de son contexte (si vous prenez un verset sorti du Coran, vous pourrez meme etre amené à croire que l’alcool est autorisé en Islam, alors que ceci est archifaux- en effet le Coran a été révélé en fonction de situations et de manière progressive, de manière pédagogique)- Au verset que vous citez je peux par exemple opposez le verset 100 de cette même sourate ? Je pense, humble avis, que l’Islam est tellement riche de part le Coran, les Hadiiths, qu’il ne faudra pas se limiter à un verset tiré pour en faire une règle. Même les plus nobles de nos savants, morts ou existants, ne donneront jamais d’avis si fermes, tranchés. Pourtant, ils connaissent, je pense et avec tout le respect que j’ai pour vous, mieux le Coran que vous et quand ils émettent des avis citent plusieurs dalils (arguments) et ne se limitent en aucun cas à un verset, ou du moins ils expliquent alors le contexte de celui ci. Je sais de manière générale mais je n’ai hélas pas d’éléments pour vous convaincre, que les savants sont partagés sur ce point. Certains, comme vous, pensent que chacun chez soi (pour résumer) et d’autres comme « amatullah », et sont plus majoritaires, que « répandez la religion; Moi personnellement, je pense que la France avant d’etre la France, c’est la Terre de Dieu. Et juste par provocation, en référence à la remarque de mouslim933, la France n’est pas la terre des catholiques et encore moins des blancs. ET DIEU SEUL SAIT …

    6
  7. Green    

    Benyamin, cessez de dire des inepties.
    Et s’il était Harâm de rester en France, l’injonction serait aussi pour vous à moins que vous ne soyez pas musulmans ou que certaines lois ne s’appliqueraient pas à votre personne. Dans le qur’ân, on vous dit que la Terre est vaste n’est ce pas ? Un moment il faut arrêter l’hypocrisie.
    Quant à votre digression sur la leucodermie, je passe. Trop près du sol pour moi.

    wa 3alaykum as salâm.

    7
  8. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    @ Benyamin : Mon frère, le Prophète a permis l’émigration des musulmans vers l’Abyssinie, car les persécutions s’étaient intensifiées à la Mecque, quelques croyants y ont laissé leur vie. C’est connu, le capitaine est le dernier à quitter le navire : le Prophète en attendant la permission d’Allâh (AWJ) n’a fait que montre d’une extrême et exemplaire patience face à la haine des Mecquois incrédules.
    Il est vrai que ‘Omar Ibnou Al-Khattâb (Da) a interdit l’émigration des Compagnons vers d’autres contrées pour propager l’Islam, mais ce choix relevait de la sagesse même, car après la mort du Prophète, les hypocrites et les ennemis de l’Islam se sont faits nombreux et il fallait à tout prix que le deuxième calife bien guidé fût entouré de croyants intègres, dignes de confiance. La seddition a gagné au temps de ‘Alî à cause des décès successifs d’honorables Compagnons, et le quatrième calife bien guidé ne fut plus aussi bien soutenu que ses prédécesseurs.

    Quant à vos propos sur les personnes leucodermes, à mon humble avis, ils ont été mal compris.
    Allâhou ‘alam wa salâm.

    8
  9. Halalparadise    

    Slm,

    A mon avis c’est positif, la finance islamique a de beaux jours devant elle.

    Djamel.

    9

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE