France : les musulmans, ces nouveaux juifs

Par Al-Kanz

Hier, c’étaient les juifs, aujourd’hui ce sont les musulmans.

Jusqu’à la Révolution, en France, les juifs n’étaient autorisés à construire une synagogue qu’à condition qu’elle ne soit pas visible de l’extérieur et que le culte ne s’entende pas au dehors. […] Les synagogues nouvellement érigées, désormais dénommées « temples », font dans le néoroman, l’arabo-mauresque ou le romano-byzantin. L’idée étant qu’elles ne soient pas immédiatement identifiables comme lieux de cultes juifs.

A lire dans Le Monde, la tribune d’Esther Benbassa, qui comme à son habitude, a commis un texte particulièrement intéressant Petites querelles de minarets.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. 1
  2. alourtilani    

    Salam,

    Tiens un titre aux accents victimaires sur Al Kanz….

    Bon… j’étais obligé de la faire celle là !

    En tt cas merci pour l’info.

    2
  3. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Trouvetamosquée,

    you’re welcome

    Alourtani,
    Qu’est-ce qui vous y a obligé ?

    3
  4. Kapêka    

    Salam Aleykom,

    Al-Kanz, akhy, es-tu d’accord avec ton titre ?

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE