Harry Roselmack : le Noir qui voulait manger du barbu

Par Al-Kanz

Si vous vous demandiez si Harry Roselmack était vraiment un pur produit TF1, ce qui suit devrait vous en convaincre.

On le dit beau, talentueux et aimé des Français. Mais cela ne semble pas suffire à Harry Roselmack, présentateur divers du journal télévisé de TF1. Le garçon veut faire un coup. Après le fiasco de son reportage sur l’Aïd al-Adha, cas d’école de journalisme de caniveau, le présumé journaliste a dû déguerpir de Marseille sous la huée des badauds qui n’ont guère goûté à ses manières.

Selon La Provence, l’impétrant, récemment investi, voulait filmer un salafiste, soit « un individu vêtu d’une longue barbe et d’une longue djellaba » (sic). C’est près de la porte d’Aix, où se concentre une forte communauté maghrébine, que l’équipe de tournage a été prise à partie. « C’est finalement sous les insultes de la population que l’équipe de tournage a dû quitter le site », rapporte un responsable d’association interrogé par La Provence.

Au fond, tout cela n’est peut-être qu’une façon vintage de faire du journalisme. Sinon, vous reprendrez bien du Bounty ?

Crédit photo Une : Flickr – Pasukaru76



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE