Voile intégral : le caniveau de tous les possibles

Les débats autour du voile intégral sont d’un niveau extraordinairement affligeants. Mais puisqu’il s’agit d’islam, on ne sera pas trop exigeant. En l’espèce, tout est acceptable, tout devient possible.

Lu dans Le Monde :

À vrai dire, peu de mes coreligionnaires peuvent affirmer, en toute honnêteté, qu’ils sont en règle avec l’ensemble des recommandations et des lois de la foi musulmane. Car, et cela est une réalité qu’il faut cesser d’ignorer, seuls les fondamentalistes respectent, à la lettre, le Coran et les hadiths du Prophète. Il s’agit là, d’une minorité de la communauté des fidèles, du moins j’espère. Alors pourquoi beaucoup de musulmans – une majorité ? – persistent à considérer, en public, les règles de l’islam intangibles et, dans la pratique, en secret et dans l’intimité, à en enfreindre un certain nombre ?

Source : Le Monde.fr

Ce point de vue est une insulte à l’intelligence. Mais puisqu’il s’agit d’islam, on ne sera pas trop exigeant. Tout est acceptable, tout devient possible.

Dans tout le raffut autour du voile intégral, nous ne nous souvenons pas d’anti-« burqa » qui ont été dans l’argumentation, dans le débat véritable, dans la confrontation des idées, celle où l’intelligence est convoquée, celle où l’on pourrait lire des intellectuels proposer une véritable critique, fondées sur une analyse qui trouverait sa pertinence dans le poids même des arguments avancés. Non, il semblerait que l’islam ne mérite même pas d’entrer dans la confrontation intellectuelle. En lieu et place, nous avons droit à un tombereau d’inepties, de désinformation ou encore de manipulation. Les mensonges succèdent aux approximations, les impropriétés accompagnent les omissions. Probité intellectuelle et respect de l’intelligence au placard ! C’est ainsi que l’imposture prend place et qu’un Abdennour Bidar, un Abdelwaheb Meddeb ou encore une Dounia Bouzar trouvent grâce aux yeux de journalistes qui n’ont pas de temps à perdre avec la réalité.

Cela dit, la nature a horreur du vide. Si D. Bouzar, tout comme l’ensemble des « spécialistes de l’islam » médiatisés parce que bronzés et fielleux à l’égard de l’islam visible, peut servir sa soupe comme elle l’entend (sa dernière bouillabaisse en date remonte à ce matin sur le site Rue89), c’est bien parce que les musulmans sont inaudibles. Et s’ils sont inaudibles, c’est qu’ils se taisent plutôt que de prendre la parole. Il leur suffirait pourtant de contacter les médias, de donner leur point de vue, d’expliquer, voire de rassurer dans certains cas. Peu importe si par la suite leurs propos ne sont pas entendus comme ils aimeraient qu’ils le soient. Mais, une chose est certaine, on ne peut pas continuer à se plaindre de cet infâme traitement médiatique, infâme car calomniateur, démagogique et dangereux, et dans le même temps rester silencieux, ne pas se mouiller, ne pas oser affronter la contradiction pour se lover dans une lâcheté confortable pendant que des femmes, jeunes et moins jeunes, sont jetées en pâture. De toute façon, ils n’ont pas le choix. On commence toujours par les têtes qui dépassent un peu trop. Leur tour viendra immanquablement. Après les musulmanes en sitar ou en niqab. Car nul n’est dupe, au-delà de ces quelques centaines de femmes, c’est précisément l’islam qui est visé. Et les musulmans avec.

Crédit photo Une : Flickr – Kansai



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (17 commentaires)

  1. Faraj    

    Salam ‘alaykoum,
    J’aime!
    qu’Allah guide les musulmans dans le droit chemin et nous retournent pleinement dans sa religion!

    D’après Thawbâne, le Prophète -Prière et Salut pour lui- a dit : « Peu ne s’en faut que toutes les communautés vous tombent dessus comme les mangeurs tombent sur leur écuelle ! » Quelqu’un dit alors : Est-ce par notre faible nombre ce jour-là ? Il répondit : « Vous serez plutôt très nombreux ce jour-là, mais vous serez tels l’écume du torrent ; Dieu ôtera du cœur de vos ennemis la crainte que vous leur inspiriez et Il jettera dans vos cœurs la faiblesse. » Quelqu’un demanda : Ô Messager de Dieu ! Qu’est-ce que la faiblesse ? Il répondit : « L’amour de la vie d’ici-bas et l’aversion de la mort »
    Rapporté de façon authentique dans « El Mousnad » de l’imam Ahmed et « El Sounane » de Abou Dawoud

    1
  2. Transtextuel    

    assalamou alaikoum,

    Nous manquons d’organe de presse suffisamment visible et sérieux pour jouer le rôle de contre-pouvoir.
    Mais les éditorialistes de qualité, les rédacteurs instruits, les chevronnés en islam et en français, les gens rompus à la pêche aux infos ne vont pas bosser à titre gracieux. Là est le hic.
    (je ne m’inclus pas dans ces catégories)

    2
  3. Al-Kanz    

    as-salaâmu ‘alaykum

    En attendant, il est toujours possible pour chacun d’écrire aux rédactions. Les journalistes lisent et entendent. Je dirai même mieux : à la recherche constante d’angle original pour traiter d’un sujet ultra médiatisé, ils seront plutôt enclin à écouter une voix discordante. Et même si prudence et méfiance doivent prévaloir, on ne peut pas faire l’économie de ces explications, récriminations, critiques, etc.

    3
  4. fat    

    Asalam walaykoum,

    Vous avez une dent contre Mme Bouzar. Pourtant c’est une femme crédible de part toute les études qu’elle a réalisé.
    J’ai lu son article sur rue89 et audelà du fait qu’on sait qu’elle est contre la burka j’ai trouvé son analyse pertinente: pour justifier cette loi contre la burka on avance l’argument des valeurs de la république ( et aux oubliettes les valeurs de Liberté) alors que cette polémique n’aurait pas lieu si il ne s’agissait pas de l’Islam!
    ON lui donne la parole non pas pour son teint balzané mais pour toutes les études sociologiques qu’elle a pu mené et donc par sa connaissance de la situation.

    A mon avis le probléme c’est que cette stigmatisation ne cessera jamais parce que à défaut de nous unir, nous n’avons même pas de leader charismatique en France ( non pas qui nous dirigerais mais qui saurait faire entendre nos voix): hier le voile aujourd’hui le voile intégrale et demain peut être la barbe de mon pére?

    4
  5. sosou    

    Bon j’avoue je n’ai tout lu pour la madame, mais bon sur ce que j’ai lu je n’ai pas trouvé d’arguments pour critiquer :( .
    Par contre j’ai lu l’article dans le monde avec ce monsieur Youssef. Et bon lol quoi. Il se prend vraiment pour un musulman? Il insulte surtout les musulmans en se déclarant lui même « musulman »! et quel Islam! à mon avis il a confondu musulman et chrétien, ha non juif peut etre parce que eux ne mangent pas de porc et mangent halal. depuis quand les obligations et les interdictions de Islam ne s’appliquent pas pour tout le monde (j’entend par la se qu’ils se disent musulman et qui du moins appliquent au minimum les 4 pilliers – pas encore de pélérinage :( – et surtout la prière et s’interdisent ce qui est interdit -sexe en dehors du mariage, alcool, cigarette … etc-!!!!)?
    encore un qui s’est crée un nouvel islam pour mener le mode de vie dont il rêve. moi je dis : l’islam tu l’appliques ou tu la quitte (enfin au moins arrête de dire que t’es musulman ça éviterait de nous mettre dans le même sac). Ha et ses parents! whaoo quel exemple de musulman pour le père, et la mère ce soudain retour a la salat quand on devient vieux ( c’est bizard comment on sent que la mort approche quand on est vieux mais qu’on ne se dit jamais qu’on peut mourir a tout instant) mais la en même temps je n’ai pas le droit de juger car Seul Dieu juge la sincérité dans les coeurs (son foi est peut etre mieux que la mienne!).
    ha et pour ceux qui me diraient: et toi quel islam pratiques-tu? je ne pourrai que répondre: j’essaie de suivre les obligations (même si pendant la prière mon esprit est souvent ailleurs hélas, mais j’espère que ça changera avec le temps incha’Allah) et respecter les interdictions (bon j’avoue je perds encore mon temps a regarder des films, à fénéantiser, alors que je pourrai accroitre ma connaissance mais avec le temps ça changera aussi incha’Allah)
    Bon j’ai beaucoup écrit, désolée si j’ai perdu du temps à ne rien dire, mais bon les non musulmans qui se disent musulmans ça m’énervent! c’est pas parce que t’es arabe que t’es musulmans!

    5
  6. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Fat,

    Apprenez que discuter des personnes ne m’intéresse pas. C’est les idées qui m’intéressent. Je n’ai pas plus une dent contre cette dame que contre quiconque, j’ai avant tout une dent contre son effroyable ignorance érigée en parole d’autorité. Rien ne vous choque donc dans ce qu’elle écrit. Relisez donc et revenez nous voir. Je reviens plus tard sur le fond de cet article, si nécessaire.

    6
  7. Luc DAVIN    

    J’ai lu que la Commission, pour rendre son avis, dont le contenu m’afflige bien sincèrement, avait procédé à plusieurs centaines d’auditions …

    Savez-vous si cette même Commission a pris à la fois de temps, la peine et la décence, d’auditionner les femmes ayant choisi de porter le voile intégral ?

    Par ailleurs, au regard de cet avis rendu, est-il à la fois pertinent et envisageable d’introduire une action « en opposition » de cet avis ?

    A présent que cet avis est rendu, que va-t-on en faire ? Les députés pourraient-ils choisir de l’ignorer ?

    7
  8. fat    

    Je n’ai pas besoin de le relire et ceci et mon dernier commentaire merci!

    8
  9. Al-Kanz    

    Vous devriez pourtant.

    9
  10. Jahvik    

    « j’ai avant tout une dent contre son effroyable ignorance érigée en parole d’autorité. »

    Tu as exactement résumé le fond de ma pensée !

    10
  11. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    D. Bouzar entérine les clichés : ceux qui prônent le voile intégrale appartiennent à un groupuscule sectaire [madame, la majorité aussi peut être sectaire dans sa vision des libertés individuelles !] ;
    il faut placer le débat sous l’angle de l’atteinte à l’ordre public et au droit de la personne [sous entendu que ces deux principes sont bafoués] ;
    il faut être choqué par la burqa qui remet en cause l’égalité entre l’homme et la femme [ça veut dire quoi selon elle ? Et le droit à la différence et à la complémentarité ? ;
    Khadîja (que Dieu l’agrée) était la patronne de son époux [euh... ça c'était avant le mariage, par la suite, Mouhammad (pbDsl) gérait les affaires de son épouse en tant que son conjoint, en tant qu'associé dans la vie et dans les affaires !!! Comment peut-on imaginer qu'une fois devenue l'épouse du Prophète, Khadîja (que Dieu l'agrée) aurait pu laisser son époux dans un statut inférieur, alors que le milieu ambiant était des plus machistes ?!!]

    Le fait que les femmes du Prophète (pbdsl) avaient reçu comme injonction divine de rester chez elles, de s’interdire d’étaler leur beauté à la manière antéislamique, de ne s’adresser aux hommes que derrière un hijab (voile, rideau, mur, etc., bref tout élément qui les ravit à la vue de leurs interlocuteurs) ne les a nullement empêchées d’atteindre un éminent niveau d’érudition, bien au contraire.
    Les femmes du Prophète se sont vues imposer le hijab, car en tant que mères des croyants, nul ne pouvait les épouser après la mort du Prophète (pbDsl) ; et Dieu sait que ‘Â’icha (que Dieu l’agrée) était encore fort jeune (dans la vingtaine, si ma mémoire est bonne) au décès de son époux et qu’elle devait encore vivre un peu plus de quarante années après !!!
    Elle était d’une grande beatué, et comme elle n’est qu’un être humain, Dieu l’a préservée, tout comme ses co-épouses, des tentations inhérentes à la nature humaine… afin que ces femmes exemplaires remplissent au mieux leur mission d’éducatrices de la communauté islamique.

    Eh oui ! il fut une époque où les âmes nobles avaient une haute conscience du sens de leur existence et de la position élevée que Dieu leur a permis d’atteindre.
    On ne peut pas en dire autant de ceux qui gouvernent actuellement le monde et qui ont l’outrecuidance de dispenser des leçons de moralité à la planète !

    11
  12. Allahnis    

    As Salam Alaykoum,

    Barakallah o’fik pour l’article al Kanz. Ca permet de rester connecter avec la réalité!

    @Justine: Merci pour ce rappel d’histoire.

    12
  13. essalamu 'alaykum    

    Les lois franchouillardes abusent et dépassent de très loin les libertés de chacun, créer une loi empêchant les femme avec un voile intégrale de marcher dans la rue, le comble
    Déjà indignée en voile d’être marginalisé par une politique anti religion et particulièrement anti islam, interdiction dans tout les lieux d’instructions, voilà le niqab banni de la rue ?????
    Ce problème est à double tranchant nos ennemis qui s’en servent pour exacerber les musulmans mais malheureusement le problème est aussi interne car les femmes avec un niqab j’en écrirais des pages, bref ce n’est pas le sujet

    je terminerai avec ce qu’a dit notre prophète alyhi essala wa salem halaka el motanati’oun, هلك المتنطعون, هلك المتنطعون, هلك المتنطعون

    13
  14. hassan    

    Salam aleikoum wa rahmatullahi wa barakatuhu
    fat dit: »Vous avez une dent contre Mme Bouzar. Pourtant c’est une femme crédible de part toute les études qu’elle a réalisé »
    cher ami je suis tombé dernièrement sur une interview de Mme Bouzar sur RFI,cette dame nous dit quelle ne parle pas, ni ne lit l’arabe,pire elle fait sa prière en récitent la fatiha en français. Alors expliquer moi comment elle peu donnée un avis juridique sur une question religieuse auquel ,elle n’a même pas accés au texte ?
    source : http://www.rfi.fr/contenu/20091229-1-dounia-bouzar

    14
  15. Luc DAVIN    

    Entièrement d’accord avec le texte initial; l’interdiction du port du voile intégral dans les lieux publics est inadmissible et indigne d’un état de droit qui, en tant que tel, se doit de respecter la liberté individuelle et la liberté religieuse.

    Dans l’hypothèse où ce qui n’est encore qu’une proposition deviandrait une loi, je ne puis que suggérer aux musulmanes et musulmans vivant sur le territoire français de saisir la Cour Européenne de Stasbourg en demandant de reconnaître la nullité de cette loi.

    15
  16. oum M^    

    Salam aaleykoum,

    barakaLlahoufik pour cet article,
    c’est vrai qu’on ne se mobilise pas qd on nous agresse, notre religion, l’Islam!
    Peut-on faire une pétition contre cette proposition de loi? ou autre?
    Allahi jazeek bel kheir!
    p.s : l’union fait la force, avec à une pétition Free suivi de SFR on rendu les appels sur fixe vers le Maroc gratuit grâce à une (longue) mobilisation!

    16
  17. fathia    

    « j’ai avant tout une dent contre son effroyable ignorance érigée en parole d’autorité. »

    Tu as exactement résumé le fond de ma pensée !

    +1

    17

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés