Chez Sodebo, on sait juste que "c’est halal"

Par Al-Kanz

Halal. Un an après avoir contacté Sodeb’o, nous avons essayé, lors d’un salon professionnel, d’avoir enfin une réponse au sujet de sandwichs prétendument halal. En vain.

Jeudi 11, nous étions au Sandwich & Snack Show, salon professionnel qui regroupe tous les grands et les moins grands de la restauration rapide, pour y donner une conférence, dont le thème fut le suivant : « le marché halal, nouveau relai de croissance pour la restauration rapide ».

Nous en avons profité pour nous rendre sur le stand de Sodeb’o pour tenter d’avoir une réponse à une question restée sans réponse depuis près d’un an (voir : Sodeb’o veut sa part de halal).

Nous avons pu nous entretenir avec un commercial au sujet des sandwichs Sodeb’o halal. Il s’agissait de savoir qui certifiait la viande de ces sandwichs, ou tout au moins de comprendre ce qui permet à Sodeb’o de prétendre que ses sandwichs halal le sont véritablement. La discussion, sympathique, n’a pas permis d’en savoir plus.

C’est halal, parce que c’est écrit « halal » et que Sodeb’o est une entreprise sérieuse qui travaille avec des partenaires tout aussi sérieux. Et si on commence à remettre en question ce sérieux, alors on finira par douter de tout. C’est ce qu’il nous a, en substance, été dit.

Sodeb'o halal
Poulet Sodeb’o « halal » exposé au salon professionnel Sandwich & Snack Show – Paris, 10 et 11 février 2010

Après avoir expliqué brièvement en quoi il importait aux consommateurs musulmans de connaître l’origine des matières premières utilisées dans les produits halal, nous avons pu obtenir la promesse d’être rapidement recontacté. Espérons que cette fois nous aurons vraiment une réponse et que Sodeb’o se décidera à vraiment répondre, non pas comme en avril 2009 (voir Sodeb’o halal : le service consommateurs répond (ou presque)).

Ce que vous devez savoir

En France, le halal n’a pas de valeur juridique à part entière. La connivence frauduleuse entre certains organismes de certification et des industriels qui ne veulent pas s’embarrasser d’un véritable contrôle de leur production favorise la prolifération du faux halal. Si tout produit estampillé « halal » n’est pas forcément un produit non halal, il est malheureusement bien plus probable de tomber sur un produit non halal que sur un produit halal. Nombre de grandes marques – encore une fois pas toutes – savent pertinemment qu’elles fraudent, mais elles préfèrent jouer la montre et engranger un maximum de profits. Tant qu’il n’y a pas de scandales, elles continuent.

Ce que vous pouvez faire

Ne considérez jamais que la mention « halal » sur un produit est une garantie. Chaque fois qu’il vous est possible de le faire, contactez le service consommateurs pour demander des précisions.
Les sociétés commercialisant des produits halal savent le pouvoir des consommateurs musulmans. Elles ont conscience notamment que le fameux « téléphone arabe » fonctionne merveilleusement bien. Plus les consommateurs musulmans montreront qu’ils sont vigilants, moins les fraudeurs oseront agir comme ils agissent aujourd’hui. La balle est aujourd’hui plus qu’hier dans le camp des consommateurs musulmans.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (6 commentaires)

  1. M hamed    

    salam bien sur qu il faut toujours avoir un doute ce n est pas parce tel ou tel societe est serieuse que l on doit fermer les yeux et manger tout ce qu ils nous propose , alors méfiance

    1
  2. sara    

    bonjour.

    c’est une ébérration de lire ce genre de presse. En islam il est interdit de consommer quelque chose en cas de doute. dans ce cas ci , il est absolument interdit de consommer ce viande « dite  » HALAL.
    Attention à tous les musulamns de ne pas consommer ce genre de produit .
    rappel: le porc est interdit ( sans aucun doute)
    le poulet et les autres viandes sont interdites sauf s’ils sont vraiment HALAL.Nous pouvons aller dans le boucherie Juive car eux même sont assez pointu sur le Halal de leurs viandes.

    salam3alikoum

    2
  3. abdel    

    salam alaikoum
    desolé pour le hs mais je savais pas ou le mettre,
    j’ai cherché sur votre site ainsi que sur celui d’asidcom et je remarques qu’il n y a aucune reference islamique concernant l abattage rituel concernant l electronarcose,ou le co2 ou autres et je suis actuellement en train d essayer de reunir toute les fatwas concernant ces maux ,que la majorité des musulmans(et meme certains ayant des connaissance dans notre religion), ne s en preoccupe pas.
    si vous avez des fatwas je suis preneur barakAllahou fikoum

    ps j’ai essayé de vous contacter par votre formulaire mais sans reponse de votre part kheir inchaAllah
    pareil pour asidcom qui je crois participe sur ce site

    salam alaikoum

    3
  4. MALIKA    

    SALAM ALAIKOUM

    Ma parole c’est une hystérie totale.

    4
  5. chahrazad    

    j’ai vecu plus de dix ans en France .Ma seule preoccupation alimentaire etait de ne jamais toucher au porc ;pour le reste je partais de la doctrine que ce qui veut dire que je mangeais le poulet des grandes distributions je mangeais la viande d’agneau et celle du boeuf .je ne me posais pas la question ci c’etait egorgé selon le rite musulman .des fois j’allais chez le boucher musulman et je m’achetais des fois la viande chez lui …mais cette viande etait plus chére et surtout ce n’etait pas pratique pour une etudiante …maintenant on parle du HALAL du vrai et du faux HALAL cela laisse perplexe …1 soit c’est du bisness
    2 soit c’est une prise de conscience
    ????????????????????????????????????????

    5
  6. Averti    

    As-Salam ‘aleykum,

    Malheureusement beaucoup de musulman(e)s qui viennent en France pour compléter leur études ne s’interrogent même pas sur la liceîté ce qu’ils mangent « Tant que j’évite le porc » disent-ils.Même si Allâh -azza wa jall- qualifie les bêtes non sacrifiés à Son nom de » Rijs » ( souillure), ije me suis vu rétorquer une fois  » Ad-darourah toubihoû al-mahdourath »( La nécessité lève l’interdit).Le fameux joker brandi à chaque fois que l’on veut justifier l’injustifiable.

    6

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE