Abattage rituel halal : un bienfait selon la Dépêche du midi

Par Al-Kanz

Les Quick de Toulouse Mirail, Marseille ou Roubaix ne servent depuis cet automne que des hamburgers garnis de viande de bœuf venant de bêtes abattues selon le rite halal. Ce dernier permet entre autres une plus grande hygiène et moins de souffrance pour l’animal. Source : Burgers halal de Quick : la polémique enfle A […]

Les Quick de Toulouse Mirail, Marseille ou Roubaix ne servent depuis cet automne que des hamburgers garnis de viande de bœuf venant de bêtes abattues selon le rite halal. Ce dernier permet entre autres une plus grande hygiène et moins de souffrance pour l’animal.

Source : Burgers halal de Quick : la polémique enfle

A ce sujet, il faut lire ce que dit Joe Regenstein : « l’abattage rituel n’est pas plus cruel que l’abattage non rituel »



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (6 commentaires)

  1. frédéric FREUND    

    Le sujet de la viande halal (avec un seul L !) fait beaucoup écrire en ce moment.
    Personnellement, je ne pense pas que cela soit une bonne chose à en croire les déclarations politiques et les affirmations péremptoires et erronnées (ou disons dénuées de toute objectivité) de certains journalistes.
    Cela risque de tourner à la « révolte » anti-halal et de glisser dangereusement vers l’islamophobie (d’ailleurs certains sont déjà tombés dedans) !
    Pour ce qui est des restaurants « 100% halal » ou « 100% casher », leur existence ne me semble poser aucun problème. en revanche, il est indispensable que le consommateur soit informé sur le fait que ce qu’il va manger est halal ou casher et ce que cela signifie. Sur ce point nous ne pouvons qu’être tous d’accord.
    Le consommateur n’est pas stupide : il sait choisir ce qui correspond à ses attentes et convications. Encore faut-il qu’il puisse choisir en connaissance de cause, ce qui suppose qu’on lui fournisse une information objective.
    S’agissant de l’article en cause dans ce post, le restaurant Quick se fournit auprès d’un abattoir de la Sarthe.
    Le hasard du calendrier fait que l’OABA sera présente dans cet abattoir très prochainement.
    Je m’engage à répondre aux responsables du site Al Kanz sur ce que nous y constaterons.

    1
  2. Al-Kanz    

    Vous savez très bien que votre souhait de voir les viandes étiquetées « viande issue de l’abattage casher » ou « viande issue de l’abattage halal » est utopique. Pensez-vous vraiment que les mastodontes de l’industrie de la viande – qui se font des centaines de millions avec la viande halal – vont se risquer à cette transparence ? Pensez-vous vraiment que les juifs vont accepter que l’on sache qu’ils ne consomment qu’une petite partie de la bête abattue et que tout le reste est vendu comme viande « traditionnelle » ? Rappelez-vous les positions de Michèle Alliot-Marie devant les rabbins de France et de Brice Hortefeux il y a peu. Ne parlons pas des responsables musulmans, ils n’ont aucun poids.

    2
  3. ServiteurDuDonateur    

    Effectivement, les acteurs du marché halal musulmans n’ont que très peu de poids quand on sait que l’information objective relayée par l’étiquetage est une compétence communautaire, ce qui réduit d’autant plus la marge de manoeuvre

    3
  4. Averti    

    Slm ‘aleikom wa raghmatullah,

    Merci Al-Kanz pour cet éclairage.

    Le côté positif de cette affaire c’est son caractère révélateur du deux-poids deux-mesures à l’encontre des musulmans :
    D’un côté un maire opportuniste qui crie à la discrimination ( hystérie médiatique), de l’autre deux ministres bien soumis aux injonctions du lobby Kasher en France.( silence complaisant des médias).

    D’une manière plus générale, les politiques( et les médiatiques) ne seront pas crédibles devant les musulmans tant qu’ils reprocheront aux musulmans ce qu’ils tolèrent notamment pour les Juifs.

    – Loyauté ( Quid des binationaux qui servent dans l’armée d’un pays étranger ?)
    – Ecole communautaires ( 260 juives combien musulmanes ?)
    – Piscines séparées ( à Sarcelles )
    – Des juifs en kippa au conseil municipal de Sarcelles ( pas de problèmes )
    – Diner du Crif ( républicain) / Le Bourget ( communautariste)
    – Franc-Prix halal (interdit) , Franc Prix Kasher ( pas de problème)

    Ca ne marchera pas comme ça.

    4
  5. said    

    Si cette polémique sur le quick Halal permet aux français d’apprendre que le marché Halal représente 5,5 miliards, c’est à dire plus de 2 fois plus que le bio dont on nous bassine constamment, tant mieux. Cela permet ainsi de montrer le poids grandissant des musulmans de ce pays , qui ont contrairement à tous les clichés progressaient socialement et économiquement comme jamais.

    5
  6. Bidar    

    frédéric FREUND visite abattoir sarthe
    Monsieur ce qui nous preoccupe dans cet abattoir c’est de savoir la veritable presence de controleurs halals tout au long du processus de fabrication de la viande destinée Quick.
    Quel est le processus d’abattage apres le sacrifice utilisation d’electrochoc apres le sacrifice?
    Pour votre information Mac Donald n’accepte pas de viande issue d’abattage casher ou halal pour sa vainde destiné au consommateur .

    6

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE