L'islamophobie névrotique française dénoncée par Time Magazine

Par Al-Kanz

La France est la risée du reste du monde. La tempête médiatique autour du Quick halal n’a pas laissé indifférent la presse internationale peu amène avec les dérives particulièrement inquiétantes des politiques contre l’islam et les musulmans. Time Magazine ne s’y est pas trompé. Now France is demonstrating what looks like a neurotic obsession with […]

La France est la risée du reste du monde. La tempête médiatique autour du Quick halal n’a pas laissé indifférent la presse internationale peu amène avec les dérives particulièrement inquiétantes des politiques contre l’islam et les musulmans. Time Magazine ne s’y est pas trompé.

Now France is demonstrating what looks like a neurotic obsession with Islam — if not outright Islamophobia — as it frets over halal hamburgers sold in a handful of the 362 French affiliates of Franco-Belgian fast-food chain Quick

Il y avait la French Touch, il y a désormais le French Brouhaha.

Source : Time – Halal Burgers? Another French Brouhaha over Islam (avec des morceaux d’Al-Kanz dedans)



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (13 commentaires)

  1. Oummsheyma    

    As salam ‘aleykoum

    « tempête médiatique » , et même une tempête dans un verre d’eau !

    1
  2. Green    

    La France est en crise et n’a pas de solutions concretes pour en sortir alors on fabrique une diversion pour que l’opinion ne regarde pas là où il faudrait. L’opinion est de plus très stupide et manipulable. Résultat: la mayonnaise prend bien.

    2
  3. Al-Kanz    

    Non, elle n’est pas stupide. Elle est manipulée.

    3
  4. Averti    

    La bonne question est : Par qui ?

    4
  5. Al-Kanz    

    Non, la bonne question est : que font les musulmans pour faire entendre leur voix ? expliquer ? ne pas laisser d’autres parler à leur place ?

    5
  6. Green    

    Si si, elle est bien stupide. Ne pas chercher à comprendre est de la stupidité.
    Ensuite on peut très bien être stupide et manipulée.

    6
  7. Al-Kanz    

    Non, elle n’est pas stupide. Quand on cherche à comprendre et que les réponses sont données par des Chebel et compagnie, on pense avoir compris ce qu’il fallait comprendre. De toute façon, stupide ou non, ça ne change rien aux efforts que les musulmans doivent faire.
    Mais il est plus facile de se plaindre que d’agir.

    7
  8. Muhammad    

    as-salâmu alaykum,

    L’opinion est-elle stupide, manipulée ou les deux à la fois? Ca ferait un bon sujet pour le prochain bac philo.
    Il est vrai que les médias ne nous présentent que des Chebel, Bouzar, Bidar, Bencheikh, Boubakeur, Moussaoui, Meddeb, Ramadan, Oubrou, Doua et autres bonimenteurs en mal de reconnaissance mais ce n’est pas une raison pour ne pas aller étudier les textes à la source et se faire sa propre opinion. Vous dîtes qu’il faut agir mais quelles sont les actions à mener? Là est la vraie question.

    8
  9. Green    

    Dire qu’elle est stupide n’est pas un prétexte à l’inaction. C’est un constat et une façon d’agir en concentrant son action dans le bon sens.
    Ensuite il ne faut pas confondre agir et s’agiter. Le bla bla à la TV, c’est justement s’agiter. Et ça, je les laisse au chebel and co. Ils ont toutes leurs places dans le zoo médiatique pour ne pas dire toillettes. Le fait de participer à ces mascarades télévisées est déjà faire une preuve de débilité profonde (qu’on peut au passage vouloir justifier mordicus). Ce ne sont que gesticulations et auto-promotion.

    Ceux qui veulent agir opte pour un travail de proximité et regulier. Travail qui demande au combien de patience et d’abnégation. Ce n’est pas parce que ce travail n’a pas les premières pages dans les médias (peu importe le support) qu’il n’existe pas. C’est de surcroit un travail au combien plus prolifique tant sur le plan quantitatif que qualitatif.
    wa Llâhu a`lam.

    9
  10. Al-Kanz    

    Green,

    La relation directe entre celui qui dit qu’elle est stupide et l’inaction n’est pas toujours vraie. Mais elle l’est souvent. Disqualifier l’action en imputant une sorte de fatalité : « de toutes façons les non-musulmans sont totalement islamophobes », « de toutes façons, les médias sont tenus par tels ou tels », « de toutes façons… » La conclusion va alors de soi : ça ne sert à rien de faire

    S’agissant de l’action de proximité, ça fait des années qu’on l’entend celle-là, accompagnée de justement ce que vous écrivez : « ce n’est pas parce qu’on ne voit pas. » Sauf que sur le terrain il y a bien plus d’inactifs que d’actifs et les actifs ne sont pas toujours ceux que l’on aimerait voir. Pardon de vous contredire, mais c’est du même tonneau à peu de choses près que ce qui précède. Sans parler qu’il n’y a pas lieu d’opposer travail de terrain et voix dans les médias (peu importe le support comme vous dites). On dit que ça ne sert à rien puisque de toute façon les journalistes sont ceci ou cela. L’exemple des show TV est caricatural. Il y a pléthore d’autres moyens de faire entendre sa voix. Et même si ce n’était pas le cas, et alors ? Ca devrait nous empêcher de continuer à rester assis et à ne rien dire.

    Les musulmans ont des ressources humaines, les musulmans ont de l’argent, les musulmans sont intelligents. Si le « travail de proximité et régulier » était véritablement effectif, nous n’en serions pas là.

    10
  11. Jahvik    

    En même temps, Muhammad, t’attaquer à Ramadan ou Oubrou est très stupide.

    Tu ne feras jamais un centième de ce qu’ils font pour les musulmans.

    11
  12. Green    

    al Kanz,

    Encore une fois, ce n’est pas une fatalité mais une réalité. Va t elle changer ou autres ? Ce n’est pas la question. Ce type de projection sur des faits inconnus ne m’interesse pas du tout. Mais pour agir justement, il faut prendre en compte le contexte dans le lequel on évolue. Ca c’est pour le contexte. Ensuite il y a le contenu. Certains supports ne se pretent à certains contenus, c’est une seconde réalité.

    Pour l’action de proximité, tu en as le résultat devant toi.
    Prends la génération des année 80 et prends la génération des années 2000 et compares les. Ca se passe de commentaires. En 80, les jeunes voulaient juste être des français « intégrés » et en 2000 bcp sont plus dans le comment faire ma prière au lycée. L’exemple des stratégies des tablighs (qu’on a diabolisé) est parlant tout comme les résultats.

    Pour le nombre d’inactifs, ce n’est pas mon probleme. Ce n’est pas au nombre d’inactifs qu’on juge des progres ou des résultats. La qualité a toujours prévalu sur la quantité et la longue histoire islamique nous l’a tjrs prouvé.

    wa Llâhu a`lâm.

    12
  13. Al-Kanz    

    Green

    Le problème n’est pas de savoir si c’est une réalité ou non. C’est de constater que tout cela devient prétexte à rester les bras croisés.
    Je n’ai pas compris cette phrase « Ce type de projection sur des faits inconnus ne m’interesse pas du tout. »
    Je n’ai pas parlé de quantité. Sinon, c’est possible de sortir des généralités du type « la qualité, c’est mieux que la quantité » ?

    13

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE