Thierry Ardisson : « les musulmans manquent de hauts-parleurs »

Par Al-Kanz

Selon Thierry Ardisson, interrogé dans la rue par deux jeunes musulmans, les musulmans ne se font pas assez entendre dans les médias. Nous ne pouvons qu’être d’accord avec lui.

Dans une interview informelle, en plein Paris, Thierry Ardisson a une remarque très intéressante : « Les musulmans manquent de hauts-parleurs », dit-il. Interrogé par deux jeunes musulmans sur la place des musulmans dans les médias, le présentateur télé indique qu’il est très difficile de trouver des interlocuteurs musulmans prêts à venir s’exprimer.

Quand les musulmans se taisent…

Quoi que l’on pense de Thierry Ardisson – les commentaires à son sujet ne vont pas manquer -, ce dernier dit une vérité : les musulmans ne font pas entendre leurs voix. Bien entendu, comme les jeunes hommes qui l’interviewent, d’aucuns préfèreront crier au complot et affirmeront qu’il y a un « deux poids, deux mesures », entendre par là « on donne la parole aux juifs, et on bâillonne les musulmans ». Cette position victimaire a vécu.

Même si c’était vraiment le cas, les musulmans ne pourraient s’en plaindre que si et seulement si ils prenaient la peine de se faire entendre. Mais, pour se faire entendre, il faut agir. Combien de musulmans contactent la presse, écrivent aux journalistes, envoient fax et courriel à des rédactions, prennent leur téléphone pour témoigner lors d’émissions de radio ? Quelles associations musulmanes font régulièrement parvenir des communiqués de presse ? Qui, après la lecture d’un article, envoie un mail à son auteur pour le féliciter, le sermonner, lui apporter de plus amples informations, lui indiquer qu’il se trompe ?

D’autres parlent à leur place

Le propos d’Ardisson rappelle ce que disait déjà Alain Gresh, patron du Monde diplomatique, il y a une dizaine d’années lors d’une conférence sur le conflit du israélo-palestinien. Ce dernier n’hésita pas à remettre à leur place ces musulmans qui se plaignait d’un traitement médiatique favorable à Israël : alors que les membres de la communauté juive n’hésitent pas à inonder les rédactions de mails, de fax, de lettres, d’appels téléphoniques, les musulmans eux choisissent de gémir dans leur coin. Quand on a quelque chose à dire, on le dit ou bien on se tait et on évite de pleurnicher. Tant que les musulmans n’auront pas compris qu’ils sont en grande partie responsable de leur situation, les lendemains tarderont à chanter. Cessons de geindre et prenons-nous en main.

Voici la vidéo de l’interview. Hormis la remarque d’Ardisson.




Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (40 commentaires)

  1. Kapêka    

    Aux alentours de 7:20, l’interviewer évoque le danger pour la carrière de Jamel Bouras ou Ramzi (de éric et ramzi je suppose) si ils se présentent comme hauts parleurs pour les musulmans.

    Je crois que l’interviewer vient de pointer un grand problème chez le musulman : la peur.
    La peur de quoi ?
    De ne pas avoir de carrière
    De perdre son job
    De ne pas avoir à manger demain

    Quand on fait cet effort on ne le fait pas pour l’argent et généralement on est prêt à se sacrifier et subir tout ce qui découle de cet engagement.

    1
  2. Mooslym    

    As-Salamu ‘Arleykoum,

    Huuum … c’est loin cette très courte phrase (tout à fait normal, faut pas être doué d’inteligence pour comprendre ça) qui va me faire changer d’avis sur lui et sa politique de liberté d’expression.

    Monsieur Ardisson, si vous nous lisez : http://www.youtube.com/watch?v=C-S71t_Txa0

    Un candidat potentiel pour s’exprimer sur votre plateau.

    Wâ Salamû ‘Arleykoum

    2
  3. karim    

    Salam Aleykoum,
    1ère chose : On n’apprend rien, oui nous autres musulmans nous avons un problème de représentation, au niveau international, au niveau national et même au niveau local. Dans ma ville 6 mosquées, aucune fédération envisageable (marocains avec marocains, harkis avec harkis, quartier nord avec quartier nord)…chacun pour sa poire.
    2ème chose : La représentation est quasi impossible, on arrive même pas à se mettre d’accord sur le 1er jour du ramadan,
    sur le port du foulard (et je parle de burqa)ou encore sur une autorité de certification Halal…

    La solution? Élire nos responsables au niveau local, qui vont élire leur responsable au niveau régional, qui vont élire le responsable au niveau national, si c’est déjà le cas je suis à coté de la plaque ou cela confirme que cela marche très mal…

    3
  4. Kapêka    

    La distinction c’est que, leader c’est pas avoir un bureau avec fauteuil en cuir, une voiture de fonction et un bon salaire.
    Dans ce cas là, le réel leader c’est celui qui paie ce gars là.

    C’est pour cela que, en fonction de la provenance du statut et de l’argent, y a leader et « leader ».

    4
  5. sadiqa    

    Assalaamualaikum

    Il me semble qu’il manque un mot dans le dernier paragraphe, « il y a une dizaine D’ANNEES »

    5
  6. Jahvik    

    Rien à dire sur ton texte Al Kanz. Tout ce que tu écris est vrai. Al hamdulillah, la situation change et nous rattrapons notre retard.

    6
  7. Jahvik    

    En tout cas, lorsque M. Ardisson dit que la communauté musulmane n’a pas réussi à faire émerger des leaders d’opinion, je pense que c’est vrai. Ce n’est pas seulement une histoire de mettre des bâtons dans les roues des musulmans.

    7
  8. farid    

    Tu as tout dis Al Kanz, bravo pour ce post !

    8
  9. omnislam    

    salam ‘aleykoum,

    personnellement, je ne suis pas intéressé par un débat qui a déjà entamé et scellé la direction de son opinion.

    Ensuite, il est fort probable que les musulmans n’ont pas bcp d’initiatives de ce côté, mais à qui la faute ? A ceux qui leurs mettent des bâtons dans les roues, à ceux qui ont retourné leurs vestes au milieu d’une initiative, à ceux qui parlent sans science, à ceux… Bcp d’entraves, je constate pour un résultat bien médiocre.

    Il y a des religions qui n’ont aucun souci avec les médias, et qui pourtant ont des pratiques cultuelles bien douteuses, et dangereuses. On ne les laisse pas tranquille car ils parlent et se défendent. Non c’est parcequ’on est suffisament renseigné sur leurs pratiques.

    Et là, je reviens sur les propos du frère karim : à quand une entente mutuelle sur la pratique correcte de l’Islam ?

    9
  10. ali.news    

    personnelement… je laisse des commentaires partout la ou je peut… lefiagro.fr, leparisien.fr, midilibre.com… j’envoie des mails aux redactions… j’envoie des mails aux pouvoirs locaaux (mairie, maire,…) et meme ca m’arrive d’envoyer des mails aux ministere… et je fais circuler par mail a mes contacts, pour que tout le monde fait pareil… mais je crois que ca interesse pas beaucoup de monde dans notre communaute… par exemple recement on a appri qu’il y aura une « promenade ben gourion » en plein centre de paris… qui a ecrit a la mairie de paris pour faire part de son degout!!!! pas beaucoup de monde je crois…

    10
  11. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Karim,
    personnellement, je ne crois pas à la solution politique.

    Sadiqa,
    baraka-Llâhu fik, c’est corrigé (welcome back)

    Mooslym,
    toi t’es passé à côté de l’essentiel ;)

    Kapêka,
    Quel manque de soutien ?

    Ali.news
    qu’Allah récompense vos efforts. Continuez ainsi !

    A celui qui poste un commentaire avec un faux email : inutile de crier à la censure, tout commentaire posté avec un faux email n’est pas validé. Postez-le de nouveau avec un véritable email et il sera validé.

    11
  12. sadiqa    

    Assalaamualaikum

    Wa fika barakaLlah akhi, ravie d’être de retour :)

    12
  13. Kapêka    

    Ali.news, j’ai lu un article sur l’inauguration de la place ben gourion à paris.

    Pourtant, dans son discours à l’aipac, netanyahu a déclaré et je cite :

    « Il y a quelques jours, les Palestiniens ont inauguré une place publique, près de Ramallah, en lui donnant le nom d’un terroriste qui a tué 38 civils israéliens innocents, dont 13 enfants, y compris un citoyen américain, le photographe, Gail Rubin. Ils ont donné à cette place publique le nom de ce meurtrier et l’Autorité palestinienne n’a rien fait. »

    Le 22 mars 2010

    13
  14. ali.news    

    oui, ca se passe en israel ou en palestine… moi en france je veut pas avoir de « promenade ben gourion » ni de « statue de golda meir » comme a montpellier… la semaine derniere le gouvernement espagnole a demander a une ecole militaire de valencia de retirez une statue de « franco ». alors une promenade ben gourion, c’es faire l’apologie de crime dans notre pays…

    14
  15. Lynda    

    Salam

    Kapêka,

    Excusez moi mais, à plusieurs titres, je ne comprends pas l’analogie que vous faites…
    C’est ironique ?
    Et quel rapport ?

    15
  16. Kapêka    

    Si j’ironise ? non…
    Netanyahu fait un discours devant l’aipac et il a une approche des choses qui est la sienne.

    Ce que je ne comprends pas par contre c’est que paris adopte un point de vue pro-israelien avec l’inauguration de cette place.

    16
  17. Lynda    

    Que dire ?…

    Rassurez moi, vous ne vivez pas en France ?

    17
  18. Paix à ton âme frère Saïd | Portail des Citoyens Français de Confession Musulmane - CFCM TV - Horaire de Priere    

    […] ce silence assourdissant qui est ahurissant, pas de « haut-parleurs » nous dit Thierry Ardisson, nous disons «  pas de parleurs tout court » […]

    18
  19. Jahvik    

    Salam Al Kanz,

    Je sais que tu en fais déjà beaucoup pour nous tous, mais toi tu ne serais pas intéressé pour une invitation sur un plateau télé (Ardisson, why not ?) et t’exprimer sur le halal, ou la représentativité, ou la finance islamique. D’une, tu sembles bien maîtriser le sujet, et de deux tu fais l’unanimité parmi les musulmans contrairement à nos traditionnels représentants.

    Peut-être que ta présence en télé aura un impact beaucoup plus fort sur nous, et peut-être vas-tu me trouver aussi très optimiste :) !

    19
  20. Ch3ikh    

    salam alaykome

    ha al-kanz toujours aussi dur avec sa communauté, zorro est arrivé! Mais justement nous n’inondons pas les rédactions à l’instar des juifs car nous ne sommes pas juifs! notre communauté a d’autres références (le Coran, la Sunna du Prophète (sur lui la paix)) et est donc par conséquent différente. De plus actuellement, nous autres musulmans sommes en pleine période de réappropriation de notre religion et avons d’autres priorités que de s’occuper de ce que pense de nous les médias!
    Enfin je pense que ces remarques venant d’un homme de télévision à l’heure d’internet sont obsolètes. Tous ces animateurs et autre chroniqueurs ne sont que des dinosaures en voie d’extinction.
    Al kanz, il faudrait peut être étudier un peu l’histoire de l’Islam en france, pour voir, el hamdoulilah, son évolution très positive, même si il reste encore beaucoup de travail je vous l’accorde…

    20
  21. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Jahvik,

    N’exagérons rien et baraka-Lâhu fik pour vos encouragements, mais ils sont excessifs :).
    Quant à aller chez Ardisson, nous n’avons pas besoin de ces émissions sans intérêts.

    21
  22. Muhammad    

    Assalamu ‘alaykûm,

    @Jahvik , je ne pense pas que la TV (et les mass-médias) soit indispensables pour les musulmans de France, on peut largement s’en passer. Il y a quelque chose de malsain dans la TV… Bref, le net touche beaucoup de monde et peu s’avéré très efficace, avec l’aide d’Allah bien sûr.

    22
  23. Kapêka    

    Ch3ik, d’accord avec ce que vous dîtes.
    Nous ne somme pas comme les autres communauté.

    23
  24. Veli    

    Kapêka, tant mieux si les « pipoles » de cultures arabo-musulmane ne s’expriment pas sur des sujets qui, de toute façon, les dépassent. Ce n’est pas une question de courage.

    Bourras est très sympa et débordant de bonnes intentions, mais je n’ai pas envie de l’entendre parler de politique, c’est affolant de naïveté. Je préfèrerais entendre à sa place un énarque musulman ou un docteur en science po.

    Ce dont nous avons besoin c’est pas de héros à la grande g….le, mais de personnes formées capable de produire un discours intellectuel, social, politique ou autre, capable de rivaliser avec d’autres.

    24
  25. سيف    

    Rien à ajouter à ce dernier commentaire (Veli, n° 27). Les besoins sont là et pas ailleurs.

    25
  26. Kapêka    

    Veli, le statut social et le niveau d’études ?

    C’est pas ce que je retiendrais en premier mais plutôt des choses comme la piété (taqwa), un caractère musulman, une culture islamique, l’éloquence, en fait des gens qui suivent le Prophète (saw)

    26
  27. Veli    

    Kapêka,

    La question n’était pas là.
    C’est vous qui avez commencé par parler des personnalités (en faisant notamment référence à « Jamel Bouras » ou « Ramzi »). A moins que vous ne les considériez comme des modèles de vertu.

    Du reste, les qualités que vous citez sont très nobles mais je ne pense pas qu’elles suffisent. Le Prophète (sas) recommande de parler aux gens en fonction de leur intelligence, de leur façon de raisonner. Il s’agit juste de maitriser un discours, ça relève d’une technique. Cette technique sera ennoblie par des vertus comme celles que vous décrivez, mais celles-ci ne suffisent pas à la produire.

    Le monde des médias a ses règles propres. Soit on le rejette en bloc (pourquoi pas), soit on le dépasse de l’intérieur. Quand vous avez un intello gauchisto-athée débattre avec un jeune imam de mosquée rayonnant de lumière. La damnation du premier et le salut éternel du second n’empêcheront pas ce dernier de sembler, au mieux, sympathique, au pire, ridicule.

    27
  28. Kapêka    

    Mon avis (et c’est perso) c’est que ce genre de choses viennent naturellement si chacun de nous pratique sa religion.
    Et surtout et c’est encore mon avis perso, je pense qu’avoir une culture islamique et assumer son identité de musulman c’est très important.

    Dans un groupe ou une communauté y toujours des leaders qui poussent.
    Et Ibn Al Qayyim (rahima Allah) disait qu’on a les dirigeants qu’on mérite.

    Les 5 prières, apprendre le Qur’an, l’histoire de l’islam, faire des du3as, etc.
    Etre des musulmans et des croyants et puis après je pense que ça vient avec l’aide de Allah.
    Inshallah.

    28
  29. Abou amine    

    Salam alikoum,
    point de vu très interressant du frere al kanz, mais ce que je voudrais Dire, c’est que avant de vouloir s’exprimer et prendre le risque de dire n’importe quoi comme beaucoup de nos correligionnaires qui parlent sans science, commencons d’abord par adopter un bon comportement.
    A bon entendeur

    29
  30. Mo    

    Super, deux bouffons pour nous représenter… A croire qu’il n’y a pas de musulmans qui aient faits des études et qui puissent nous représenter correctement.

    30
  31. ALIBAYE Ibrahim    

    Assalam’ Alaïkoum,

    Remarque véridique de la part de Thierry ARDISSON qu’on l’apprécie ou pas……..

    – Tant que nos interlocuteurs qui ont pris la responsabilité de représenter la communauté, aura un language cantonner dans le dogmatisme musulman, La Voix de L’Islam ne pourra être amplifier dans un sens positif autant au niveau National qu’ International…. ..
    – Alors que L’ Islam est une entité de rassemblement de l’ Unicitée dans la Diversité, message révélé, reçu par le Prophète (saw) pour l’ Humanité, au-delà du dogmatisme établit par le monde arabe-musulman pour la cohésion de sa société…..
    – Notre Devoir c’est d’apporter à la Nation un rôle d’équilibre, dans nos comportements avec humlilité, sagesse tolérance,compréhension, et respect…. dans la dignité . Cela éviterait beaucoup d’incompréhension à notre égard,de la part de nos gouvernants…..
    – Notre devoir c’est d’abord de respecter l’application des lois, et après de solliciter des doléances de tolérance, pour celles qui sont incompatibles à la pratique religieuse.
    – C’ es t important , dans la situation actuelle, d’une prise de conscience de motre part, d’une remise en question de certaines réformes de tolérance à l’intérieure de la communauté pour permettre un mieux être de vivre en harmonie dans la Nation…..
    – L’ouverture du dialogue dans la tolérance au-delà du dogme, dans la dignité….. amplifiera « La voix de L’ Islam » (Inch’Allah)…..
    Wassalam !!!

    Alsouf =le Sage Rebel=

    31
  32. Ibrahim    

    – La Sincérité de la Véracité dans le dialogue…..déjoue la stratégie du mensonge d’où ça peut venir…..et la Réalité prend sa Place en toute Sérénité……

    Alsouf =le Sage Rebel=

    32
  33. Mohamed EL BAKI (mohamedelbaki)    

    Le seul « haut parleur » c’est l’engagement politique,syndicaliste et une vie citoyenne plus active!
    Et il faudra aussi que les partis politiques démocratiques fassent leurs révolutions en mettant en avant des hommes et des femmes qui se veulent des militants politiques intègres au service de toutes et tous.
    Si divergeances il y a entre nous,nous devons mettre en premier les problèmes qui nous interesse en premier lieu.Et revoir les sujets qui nous divisent entre nous pour en discuter et agir aprés.

    33
  34. maymi    

    salamo3alaykom

    …encore un qui a tout compris.

    34
  35. lala    

    slm wa wr wb

    oui maymi, mohamed el baki voit juste
    que faire d’un haut parleur, agissons, nous n’avons pas a nous justifier devant les négateurs

    35
  36. Les musulmans sont-ils les ennemis de la paix ?    

    […] Ardisson indiquait en 2010 à un jeune homme qui l’interpela dans la rue, que « les musulmans manquent de hauts-parleurs ». Et pour […]

    36
  37. Sabrina    

    Bonjour,
    Cette émission radiophonique a tenté de traiter de ce sujet. (Al-kanz y est notamment évoqué, mais pas présent dans l’émission, dommage)
    http://www.franceculture.fr/emission-soft-power-les-medias-francais-a-destination-des-musulmans-2013-04-14

    37
  38. Futur Nouveau Andalou    

    Des haut-parleurs ok, mais pour quelles revendications ?

    On nous donnerait des micros on aurait rien à dire (ou trop ˆˆ)

    Il faut utiliser le consensus (et non la dictature de la majorité), pour degager des thémes de combat, car oui il s’agit de combats de l’esprit.

    Le principal soucis c’est qu’on ne ce parle pas entre nous, on polémique, mais jamais on cherche de consensus !

    Donc avant d’avoir des hauts parleurs ayons un discourt !

    (je profite pour remercier et féliciter Al kanz, que Dieu te guide, amine)

    38
  39. ben    

    Pour le « haut parleur » il y a boubakeur..oups mes doigts ont ripé je voulais dire « beau parleur »..

    Lien vid mort..mais pour en avoir fait mention je doute que 2 bouffon du capitalisme sioniste soit de haut parleur au nom des musulmans, au mieu des grandes gueuls..

    A l’heure ou internet crée des révolutions, bouscule les idées reçu, informe un minimum pour ceux qui s’en donnent la peine..pendant les medias traditionnel se voient restreint budgétairement et font preuvent d’un réelle totalitarisme (ex :groupe laguadère) dut certainement à leurs manque d’intêret pour la liberter d’expression, ethique et morale, car il faut vendre au plus acheteur et acquerir des parts de marcher lucratif, les medias ont vendu leurs âmes depuis longtemp au moin depuis de gaule dans se pays.

    39
  40. ben    

    ..Faisont le nécéssaire pour garder un espace de liberter d’expression qui ne sera pas pourri par l’argent et le pouvoir et affranchisons nous de ces medias qui téléguident, intoxiquent manipulent leurs spéctateurs vers le libéralisme et le parti pris.

    40

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE