Halal : étude de cas chez Auchan

Par Al-Kanz

Le halal se banalise jusque dans les écoles de commerce et les universités et devient un sujet sérieux. Nous recevons régulièrement des demandes d’étudiants à la recherche d’information sur le marché du halal : du simple exposé oral au mémoire de fin d’études en passant par le TPE propre à la classe de Terminale, de […]

Le halal se banalise jusque dans les écoles de commerce et les universités et devient un sujet sérieux. Nous recevons régulièrement des demandes d’étudiants à la recherche d’information sur le marché du halal : du simple exposé oral au mémoire de fin d’études en passant par le TPE propre à la classe de Terminale, de plus en plus d’étudiants planchent sur ce phénomène de société.

Le sujet plaît, même s’il demeure encore quelques frottements. L’an dernier, un étudiant en école de commerce s’est vu dire par un des professeurs du jury lors de la soutenance de son mémoire consacré au halal : « Je n’ai aucun problème avec vos convictions, mais je trouve votre mémoire particulièrement inquiétant dans le fond » en référence à la norme NF Halal évoquée par l’étudiant dans son mémoire. Cas d’école où la simple évocation de l’islam fait perdre les pédales et mène à des positions aussi stupides qu’irrationnelles. Le professeur était loin d’être une andouille. Malgré tout, il demeure l’héritier d’une France sclérosée, qui, refusant de se voir changer, traîne désespérément une vision archaïque d’elle-même comme le serpent traîne au bout de sa queue les restes de sa mue, une France qui rêve de retrouver une superbe qu’elle ne conçoit que dans le passé. Et dans l’aigreur.

Qu’à cela ne tienne. Les nouvelles générations s’intéressent à cette France qui change et notamment au halal, à l’instar de Nawel Dehiri un étudiante qui vient de mettre en ligne une réflexion menée dans le cadre de ses études et dont voici la teneur :

Via : Tendances halal



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. Sofian    

    Salam Aleykoum
    Barakallah ou fikoum pour l’article. Il en va sans dire que se professeur reviendra tôt ou tard sur ces propos car le marché du halal est là et de plus ils le savent, donc cela ne sert a rien de polémiquer avec des personnes qui ne voit pas plus loin que leur nez. Moi même étudiant en marketing je n’est pas encore traiter le marché du halal mais il ne faut pas être aveugle pour voir qu’il y a un fort potentiel avec ce marché. En conclusion ce sera le plus rapide et le plus sérieux qui récoltera le plus de part de marché.
    Cordialement.

    1
  2. mjc06    

    Nous parlons bien de marketing, isnt’it ??
    je vais verifier dans l’histoitre si marketing et convictions font bon menage…

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE