Burqa : la République croquignolesque

Par Al-Kanz

Vous souvenez-vous de Dominique Paillé ? C’est ce monsieur qui, lors de la polémique sur le Quick halal, a tenté quelques pirouettes. Sans filet (voir Quick halal : les pirouettes de l’UMP). Toute honte bue, Dominique Paillé expliquait ce matin sur RTL que si dans cette affaire il y a surmédiatisation, c’est de la faute […]

Vous souvenez-vous de Dominique Paillé ? C’est ce monsieur qui, lors de la polémique sur le Quick halal, a tenté quelques pirouettes. Sans filet (voir Quick halal : les pirouettes de l’UMP).

Dominique Paillé et la burqa

Toute honte bue, Dominique Paillé expliquait ce matin sur RTL que si dans cette affaire il y a surmédiatisation, c’est de la faute de la conductrice qui aurait dû accepter ce qu’elle considère comme une injustice. Pour l’UMP, une femme, qui plus est voilée, doit se taire et passer son chemin quand on la sermonne. Non, au lieu de cela, cette femme voilée a osé évoquer le droit. Ce qui n’est pas acceptable pour Dominique Paillé qui déclarait ce matin au micro d’une journaliste de RTL : « La double médiatisation dont vous parlez n’est pas le fait du gouvernement, du ministre de l’Intérieur ou de la majorité. » Et d’ajouter – ne rigolez pas : « c’est la protagoniste elle-même qui a médiatisé ce cas. »

Agacé par les questions pertinentes de la journaliste, Dominique Paillé a demandé que l’on cesse de parler de « stigmatisation » et de volonté de médiatiser ce genre d’affaires. Politique et non journaliste, il n’a sûrement pas reçu le SMS de son collègue Franck Louvrier lequel a demandé à la presse de mettre le paquet sur le sujet. Paillé, préposé au fail ?



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (6 commentaires)

  1. Gibbs    

    D’un autre côté, il a pas tort. La conductrice aurait pu effectuer les demarches comme la plupart des citoyens lors d’une contestation de contravention: discuter avec son administration, et non avec les caméras. Je suis même étonné qu’un simple PV passe au JT de 20H. A priori, c’est pas le gendarme qui a prévenu les journalistes …

    1
  2. Rikta    

    salam ‘aleycoum wa rahmatoullah

    « Vous souvenez-nous » , petite faute de frappe?

    Sinon, il est claire que dans cette affaire, le fait qu’une femme voilé et surtout en niqab proteste et montre qu’elle n’est pas en tord dérange beaucoup les « défonceurs » des droits de l’homme et du citoyen.

    2
  3. oumi    

    Salam alayekoum!
    Je suis également conductrice en niqab,je suis déja passée à plusieurs reprises devant la police et Alhamdoulilah je n’ai jamais eu ce problème!(cela fait 5 ans que je conduit comme sa)
    Le sentiment que j’ai actuellement est que l’on attaque ma religion et non plus « la défense des droits des femmes! »
    Que devons nous faire? se taire?ne plus contester?
    Où sont nos représentants?
    Où est ma communauté?
    Alkanz pouvez vous faire parler de nous dans les médias?
    Crions ensemble pour défendre notre religion! Nos droits! Ne laissons pas ces politiques etre au dessus de nos droits et des lois!
    Je ressens une impuissance alors que nous sommes le deuxième religion en france (si je ne me trompe pas)
    Je m’en remet certes a Allah ta 3ala mais ne soyons plus aveugle…

    BarakALLAH o fikoum

    3
  4. petitefleur    

    salam aleykom,

    oui mais bon nous aussi musulmans on est pas très futés avec les médias. La soeur ainsi qie son mari auaient seulement du parler par communiqué de presse écrit ou via leur avocat, sachant que la presse sauterait sur tout ce qu’ils feront ou diront et surtout l’mage de la femme entièrement voilée chapeautée par son polygame de mari ! que du pain béni !
    Au final ça donne à l’Etat un cas illustré de ce dont il tente de convaincre le français que notre pays est en danger via le débat sur l’identité nationale etc… « vous avez vu ils sont partout, même juste à côté de chez vous ! »

    4
  5. Marie-Aude    

    Ce que je trouve le plus désolant dans cette histoire révoltante, c’est l’argument employé : le niqab empêcherait une femme de conduire.

    Or c’est exactement l’argument employé par les Saoudiens pour empêcher les femmes de prendre le volant, argument contre lequel les nombreuses féministes musulmanes se battent.

    Ou comment rejoindre son « pire ennemi » quand on n’a pas honte d’être de mauvaise foi.

    5
  6. halalovore    

    La vérité c’est que le gouvernement a voulu faire un exemple.

    En gros: « Si vous jouez au malin avec nous regardez ce qui risque de vous arrivez… ».
    Maintenant les musulmans réfléchirons avant de convoquer les médias pour dénoncer une injsutice.

    6

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE