France décomplexée : une mosquée et une boucherie mitraillées

Par Al-Kanz

Il est strictement interdit de penser que le battage médiatique orchestré par le gouvernement depuis mercredi dernier autour du voile intégral soit la cause d’un double mitraillage : celui d’une mosquée à Istres d’une part, celui d’une boucherie halal à Marseille d’autre part. D’abord parce que Brice Hortefeux n’a fait que lyncher publiquement un présumé […]

Il est strictement interdit de penser que le battage médiatique orchestré par le gouvernement depuis mercredi dernier autour du voile intégral soit la cause d’un double mitraillage : celui d’une mosquée à Istres d’une part, celui d’une boucherie halal à Marseille d’autre part. D’abord parce que Brice Hortefeux n’a fait que lyncher publiquement un présumé polygame et ça c’est son droit le plus légitime, reconnu par la droite au pas, admis par la gauche cabotine. Ensuite il n’est pas établi que les armes utilisées pour mitrailler la mosquée d’Istres (trente impacts de balles) et la boucherie halal étaient chargés des déclarations démagogiques et volontairement stigmatisantes de nos dirigeants, ainsi que des articles de presse incitant à la haine.

Il est évident que cela est une pure coïncidence. D’ailleurs le gouvernement condamnera vivement ces actes inacceptables, contraires au vivre-(presque)-ensemble qui fonde notre République et pour rassurer la communauté musulmane ira peut-être boire un thé au salon de thé de la mosquée de Paris. Et puis entre nous, franchement, trente balles, c’est quoi ? C’est même pas cinq euros.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (25 commentaires)

  1. Alinaute    

    Assalamou alaikoum wa rahmatou Allahi wa barakatouh,

    « Et puis entre nous, franchement, trente balles, c’est quoi ? C’est même pas cinq euros. »

    Je ne sais pas combien coûte des balles, mais je sais que je me suis marré de bon cœur après de telle déferlantes d’infos haineuses de la part des média franco-franco !

    Salem ;)

    1
  2. halalovore    

    « D’ailleurs le gouvernement condamnera vivement ces actes inacceptables ». C’est trop demandé.
    Il n’a eu (Fillon) qu’une émotion. Ca vaut bien ça. Sinon ça aurait été un acte barbare et lache.

    2
  3. Yus    

    C’est mieux de parler d’un pv a 22 euros plutôt que d’un acte terroriste contre la communauté musulmane….

    3
  4. alourtilani    

    Fillon dit avoir eu une vive émotion, cependant on ne sait pas quelle genre d’émotion… alors, joie ou tristesse Mr Fillon ?

    4
  5. said    

    Ce n’est malheureusement que le début. La haine et la déferlante islamophobe est lâchée et rien ne va l’arrêter tant que les musulmans de ce pays accepteront de se faire piétiner et insulter. Le fait que Moussaoui accepte d’aller faire la génuflexion à Fillon est scandaleux.

    5
  6. halalovore    

    Jusqu’où ira-t-on? Dieu Seul le Sait. Il serait peut-être plus sage de construire son avenir ailleurs. Car quand la vieille europe se retrouvera dans le tourbillon de la décadence. Les premiers à en faire les frais seront les populations qui ne sont pas du terroire. Même les plus civilisés se transformeront en bête sauvage. L’histoire la déjà montrée.

    6
  7. Rachid    

    Une guerre civile arrangerait-il ce gouvernement ?

    7
  8. loran    

    Bonjour,
    (d abord excusez mon ecriture sans accent, j ai un clavier qwerty)
    je crois que vous ne saisissez pas l effroi (legitime), qui saisit les francais apres des evenements recents comme ceux de Grenoble, de Perpignan, de la foire du trone ou de Narbonne (dont personne n a parle).
    A chaque fois des agressions ultra violentes commises par des jeunes arabes ou noirs sur des personnes qui ne peuvent pas se defendre avec des insultes racistes. Agressions racistes qui ne sont jamais reconnues comme telles par les instances officielles ou antiracistes… Et la justice relache les coupables quand par hasard les flics en trouve un …
    Ces evenements resonnent avec des experiences d agressions physiques (episodiques) ou verbales (frequentes) vecues par les francais.
    Le probleme depasse largement la burqa.
    Les francais (blancs) ont peur des agressions racistes. La peur entraine des reactions violentes. C est aussi simple que cela.
    Tant que cela ne sera pas condamne et jugule, la peur se generalisera et la violence augmentera. En esperant que les bien pensants le comprennent avant qu il ne soit trop tard.

    8
  9. Yus    

    Loran,

    Je n’ai pa saisi le rapport entre burqa, acte terroriste sur les mosquée et agression violente commise par des « noirs et arabes ». A noter que ce genre de comportement n’a absolu aucun lien avec l’islam et les musulmans.

    Autres que ces agressions detestable qui reléve du faits divers (doit y’ avoir 10 agressions violente par jour en France commise par des arabes, des noirs, des blancs, des sdf, des retraités (sisi j’en ai vu), des notables, des hommes, des femmes, des jeunes, des adultes… et avec tout les motifs imaginalbes) on parle peu du meurtre d’un pére de famille a Clichy, qui s’apellait Brahim (une coincidence?) et de celui de Said Bouarach (une autre coincidence?).

    9
  10. Loran    

    Bonjour,
    le meurtre du vigile a été fortement médiatisé. Le crif s’est excusé. SOS Racisme a été scandalisé.
    Et tout ceci à juste titre.

    Mon commentaire tendait simplement a montrer une réalité que vous ne percevez peut-être pas.
    Il y a une colère énorme (je n’en ai jamais ressenti une pareille), dans la France « gauloise ».
    Les gens sont victimes de racisme et ont peur. Et à cette peur s’ajoute un sentiment de déni de réalité de la part des juges, des associations antiracistes, des politiques et de blog tels que le votre. Des articles comme celui ci, construit autour du mot « décomplexé » ne font que renforcer ceci.
    Je n’en sais rien, mais je subodore que c’est cette exaspération qui est à l’origine du mitraillage.
    C’est surement malheureux, triste, mais ceux qui nous insultent régulièrement passe leur temps à jurer « sur le coran ».
    Et les filles non voilées, sont insultées. J’ai assisté à ceci plusieurs fois. (Et j’ai été agressé 2 fois, dont une sous la menace d’un couteau)
    L’appel à la raison et à l’histoire ne peut plus fonctionner dans ces conditions. La culpabilisation fonctionne encore un peu, mais ce que nous voyons aujourd’hui c’est sa disparition, notamment chez les jeunes, la guerre est loin, les références à l’horreur nazi s’estompent (sous le fait aussi des islamistes qui désacralisent la Shoah à cause du problème Palestinien).
    La coupe déborde, les gens ont besoin de sécurité. Et le problème c’est que cette sécurité, ils vont aller la chercher la ou ils jugent que le discours est crédible. C’est d’ailleurs ce qui a amené Sarko au pouvoir.
    Et maintenant, Sarko n’est plus crédible…
    Tout le monde doit mettre du sien…

    10
  11. said Elftou7    

    « je crois que vous ne saisissez pas l effroi (legitime) » »

    Vous vous disqualifiez dés le début de votre commentaire.
    Pour votre gouverne, l’état actuel des choses est de la responsabilité des gouvernements successifs et des français qui (souchiens) qui les ont soutenu. Les immigrés ont toujours été des traités comme des citoyens de seconde zone à faire vivre en marge de la société. Aujourd’hui cette marge vous envahit et vous vous étonnez et en plus vous renverser les rôles pour faire passer les victimes pour des bourreaux.
    Le pire c’est que VOUS stigmatiser « la seule voie » capable de ramener ces rejetés de la société que nous sommes vers plus de droiture et que j’ai nommé « l’ISLAM ».
    Ce pays, (et les autres d’ailleurs) en stigmatisant l’islam et les musulmans ne fait que favoriser ce que VOUS dénoncez!
    Ce pays, au lieu de lutter contre le chômage, préfère lutter contre ses conséquences (criminalité, économie souterraine, racket, etc).

    Prenons un simple exemple, les bus sont caillassés, engagez 1 ou 2 jeunes du quartier dans chaque bus et y a plus de problèmes…

    11
  12. Loran    

    @ said Elftou7

    Votre posture est exactement celle que je dénonce.

    Quand je suis victime d’une agression, la victime c’est moi… Le contester, c’est faire basculer l’opinion vers des solutions extrêmes.

    Le chômage, malheureusement touche tout le monde et agresser les petites gens qui en souffrent aussi n’a strictement aucun sens, si ce n’est celui du racisme anti-blanc ordinaire et pour le coup décomplexé…

    12
  13. said Elftou7    

    Vous me faites penser aux israéliens, ils spolient les palestiniens, ils les parquent dans des guettos, ils leur coupent les vivres et ils se plaignent que ça saute partout! Votre position victimaire israélienne prête à sourire, vous vous trompez de cible, battez vous pour la vraie égalité, la vraie fraternité, la vraie liberté devant le gouvernement et peut être que ça changera.

    Le racisme anti-blanc est une supercherie, c’est comme de traiter les anti-sionistes d’anti-sémites. Vous niez les causes et vous vous concentrez sur les conséquences, à ce jeu là vous risquez de faire éternellement du surplace.
    La France ne fait rien pour lutter contre la misère, elle ne fait que pérenniser un système ultra capitaliste qui fait casquer les petites gens. Vous croyez sincèrement que sans blacks et sans beurs, il n’y aurait plus de criminalité en France et que c’est seulement du au racisme anti-blanc? vous êtes bien dupe alors. Continuez à lire la propagande fniste, à défaut d’apporter des solutions, elle vous réconfortera et confortera dans votre racisme.

    13
  14. abouhoudheyfa    

    Assalamou alaikoum wa rahmatou Allahi wa barakatouh

    Le racisme anti-blanc (anti-céfran) existe bel et bien, et le racisme est une maladie parmi les maladies de la Oummah.

    14
  15. Loran    

    @abouhoudheyfa merci!!

    @said Elftou7
    Vous faites des court-circuits qui sont terribles! Ai je dit qu’il ne fallait plus de noirs ou d’arabes? Je fais une différence nette entre les sionistes et le juifs. Enfin, merde à la fin, quand vous vous faites traiter de « sale francais », c’est pas du racisme??? « sale arabe » oui, mais « sale francais  » non??????? C’est quoi ce délire???

    15
  16. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    @said Elftou7

    Le racisme anti-blanc existe tout autant que d’autres racismes. S’il se nourrit parfois d’une misère sociale et de l’injustice subies par des non-Blancs, il n’est pas plus respectable. Nier cette réalité n’est pas acceptable.

    16
  17. Nabila09    

    SALAM ALEYKOUM,
    Vos commentaires ressemblent à cette histoire qui est arrivée en premier l’œuf ou la poule.
    Qui est victime et qui est le Bourreau.
    Dans tous les cas, je crois que chacun tente de tirer à son avantage les souffrances de sa « communauté » pour justifier les actes de racisme.
    Mais cela ne date pas d’hier, depuis que l’homme est homme, il est raciste et protectionniste. Partout dans le monde, ce constat, pour une fois nous n’avons pas l’exclusivité, on fait quoi on continue à se flageller ou on avance.
    La vérité, c’est que je n’ai pas une seule réponse car le problème vient de nous. A nous de savoir, montrer l’exemple même si cela nous touchera qu’une seule personne cela sera peut-être moins raciste.
    Je ne veux pas faire la morale, juste apportée mon point de vue.
    Salam

    17
  18. Loran    

    @said Elftou7 J’ai oublié de dire que je partage votre analyse sur les causes politiques de la délinquance. On vit dans un monde ou certains (tres tres peu nombreux) s’octroient toutes les richesses, et les autres rament… Et je suis complètement d’accord sur le fait qu’énormément de misère se trouve dans les quartiers défavorisés, et que la misère et le désoeuvrement sont terribles pour les jeunes. Mais je peux vous assurer que dans les campagnes profondes, il y a une misère énorme qui est de plus en plus comparable.
    Et pour finir, je suis heureux que nous puissions discuter ici calmement. Les temps vont nécessiter de la part de toutes les bonnes volontés de l’investissement je le crains.

    18
  19. Saïd Elftou7    

    Le racisme est une idéologie fondée sur la croyance en l’existence de différents groupes humains, appelés « races », ainsi qu’en la supériorité de certains de ces groupes par rapport à d’autres.

    La notion de race humaine est une tentative d’application à l’espèce Homo sapiens du concept de race, terme qui définit des sous-groupes d’espèces domestiqués du règne animal

    Partant de là, dire que (je parle en tant qu’arabo-musulman) les races existent et qu’elles pourraient être supérieures les unes aux autres, c’est aller à l’encontre du message coranique et du messager (3alayhi salatou wa salam). C’est de l’ignorance comme la qualifié notre Prophète.
    Je ne pense pas que les jeunes qui se livrent à des actes inadmissibles envers les souchiens le font parce qu’ils adhèrent à cette idéologie (racisme); ils le font par rapport au rejet que leur renvoi l’image du blanc. Ils le font donc pour se révolter contre une attitude du blanc et non parce qu’il est blanc.
    Pour cautionner la thèse raciste des jeunes immigrés, il faudrait que dans les bandes de jeunes, il n’y ai que des regroupements communautaires, ce qui n’est pas le cas. c’est plus le fait des blancs racistes.
    Chez les jeunes immigrés, il y a des amitiés qui dépassent les races et on trouve de tout dans un groupe (blancs, arabes, noirs, gitans etc).
    Prenons par exemple le cas des convertis, si la thèse raciste était valable, aucun converti ne pourrait fréquenter des immigrés parce que sa race ne pourrait pas effacer son choix religieux. ce qui loin d’être le cas donc nous sommes loin du racisme comme « concept blanc ».

    Même si le racisme comme le conçoivent les blancs existaient chez les immigrés, il serait dans cette définition ci-dessus ultra-minoritaire (càd pas les 20% du front national) et donc négligeable.

    Je comprends qu’a force d’entendre le blanc parler de racisme on puisse avaler ses thèses mais il n’en reste pas moins vrai qu’il ne faut jamais crier avec les loups du FN et leur faire croire qu’ils ont raison; parce qu’après l’étape de la diabolisation de la victime, il y a le processus d’élimination de la menace.

    Conclusion, il y a peut être des vrais racistes anti-blancs mais pas de quoi créer un parti politique représentatif comme le FN. Ne pas confondre réaction et haine à cause de l’attitude de la majorité souchienne à un racisme idéologique.
    Comme je le disais plus haut: L’islam est la solution et c’est cette solution que la France est en train d’attaquer.
    C’est ma conception et celle de beaucoup d’autres, c’est celle que je défends et elle tout à fait acceptable ;)

    19
  20. Saïd Elftou7    

    Je suis resté effaré en entendant le nombre de paysans français qui se suicidaient chaque année. Les jeunes des banlieues sont dans dans un autre schéma, ils se révoltent avec les tripes de manière impulsive. C’est là, que l’islam peut jouer un rôle. L’islam est la religion du comportement et de l’attitude responsable alors si je peux me permettre, que les gouvernements nous laissent faire notre travail et qu’ils arrêtent de nous faire passer pour des loups.

    La meilleur manière de réconcilier les gens, c’est le dialogue. Hors pour le moment, les gouvernements et les médias diabolisent une partie de la population et rend chaque jour l’espoir de plus en plus mince. Nous n’avons pas de micros, personne ne nous entend et de ce fait, on nous donne l’image qu’on veut bien nous donner et qui est à mille lieux de la réalité.
    Il y a une règle d’or, c’est qu’il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac et donc il y a des bons et des mauvais partout.

    20
  21. Loran    

    « Une attitude du blanc »… J’ai fait quoi moi?

    En s’appuyant sur votre définition, des blancs racistes, franchemant, moi je n’en connais pas. Des blancs qui votent FN, en revanche j’en connais.

    Et une des causes principales, c’est… la peur. Les évenements comme celui de Grenoble entrent en résonnance avec des expériences personnelles qui font monter le FN. Les jeunes gens « immigrés » se sentent stigmatisés (à raison). On se retrouve donc dans une escalade… Il faut en sortir.

    D’autre part, concernant le racisme, moi ma référence c’est la révolution Francaise. Et l’égalitarisme y est aussi bien présent.

    21
  22. Loran    

    « Il y a une règle d’or, c’est qu’il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac et donc il y a des bons et des mauvais partout. »

    200% d’accord!!!!!!!!

    Ce qui me fait peur, c’est que nous entrons dans un schema d’affolement général. La crise va etre terrible pour tout le monde, y compris pour les classes moyennes jusqu’ici épargnées. J’ai tres peur du populisme. Comprendre (ou au moins essayer) les situations est difficile. Peu de gens en ont envie.
    Restent les réactions épidermiques et … les profiteurs calculateurs.

    22
  23. Saïd Elftou7    

    Loran,

    Si vous n’en connaissez pas, c’est tant mieux pour vous, vous n’y perdez rien.
    Je fais très bien la distinction entre un raciste convaincu et un raciste de peur, le premier est irrécupérable, le 2ème il ne lui manque qu’une bonne expérience pour ouvrir les yeux.

    Je suis tombé sur un truc que je voudrais partager avec vous (mais ne le prenez pas au premier degré. ok?)

    « L’idée de patrie nous répugne, le patriotisme est une hystérie » « la France n’existe pas ! » (André Breton )

    et surtout écoutez bien jusqu’à la fin…
    http://www.dailymotion.com/video/xbz3sp_nique-la-france-le-clip_music?start=269

    23
  24. Loran    

    Mouais, c’est provoquant. C’est de l’huile sur le feu. Je comprends bien ce qu’ils veulent dire mais ce n’est pas constructif. On est dans l’escalade, on s’arrète ou? C’est l’inverse de la démarche d’abd al Malik « que Dieu bénisse la France ».

    Mon reve a moi c’est que tous les francais, au sens plein du terme Blancs blacks beurs), soient fiers d’etre francais. La France n’étant pas du tout la construction (maladive) Zemmourienne: « blanc, catholiques », mais LA République construite autour des valeurs de la révolution (même si je préssens que le combat des révolutionnaires contre la religion ne nous réunira pas, je reste convaincu, que la sécularisation et la Laicité qui en découlent sont une chance. Sans séparation stricte entre le pouvoir et la religion, aucune autre religion n’est possible… ).
    Les Massilia chantaient « etre marseillais, c’est vouloir etre marseillais ». Je l’adapterais volontiers « etre francais, c’est vouloir etre francais ». Ma France à moi, c’est celle de la troisième république, bâtie autour de l’éducation pour tous. Si vous saviez comme ca me fait mal de voir ce gouvernement (et ceux d’avant) détruire l’éducation nationale.

    Concernant Breton, et tout le mouvement surréaliste et avant lui le dadaisme, il est clair qu’après le carnage de la première guerre mondiale, le patriotisme ils l’avaient dans le nez… Et le point que vous soulevez est important, la première guerre mondiale a été la plus grande boucherie que nous ayons connue. Des gens identiques en tout points à part la langue et le drapeau, sont allés, collectivement, dans la joie se faire étriper, jusqu’au dernier, pendant 4 ans. Aujourd’hui ca dépasse l’entendement. En tout cas le mien.
    Mais malgré cela, il ne faut pas oublier que tout le monde a besoin d’une identité et de valeurs communes avec les gens de la « communauté » nationale.

    24
  25. Saïd Elftou7    

    Si vous voulez approfondir et faire partager la perception de l’ « autre », je vous conseille un blog assez bien fourni sur le sujet:
    http://bougnoulosophe.blogspot.com/

    Vous pourrez commencer à comprendre ce que nous ressentons.

    25

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE