Halal & halal

Christine Lagarde : « La France souhaite favoriser le développement de la finance islamique »

Finance islamique. Prendre l’argent des barbus, dévoiler leurs femmes, le gouvernement français est toujours aussi déterminé à y arriver.

De façon moins abrupte, rappelons que la finance islamique est une véritable opportunité pour la France, tant du fait des capitaux étrangers que de l’argent en sommeil chez les musulmans français qui attendent impatiemment qu’un établissement bancaire leur offrent des produits financiers en accord avec leurs principes.

L’Etat français cherche de l’argent frais, les Français de confession musulmane ne demandent qu’à investir le leur dans l’économie française.

Aujourd’hui, dans l’émission dominicale de Canal +, Dimanche+, un reportage consacré à la finance islamique est revenu sur cette détermination française à faire de la finance islamique. On a pu y entendre notamment une Christine Lagarde, ministre de l’Economie et des Finances, offensive et toujours aussi favorable à ce que Paris rattrape son gros retard sur Londres.

La France souhaite favoriser le développement de la finance islamique et devenir comme d’autres places financières en Europe un point d’accueil privilégié des capitaux d’origine islamique en Europe et dans la zone Euro en particulier.

Christine Lagarde, 25 mars 2010

Pour regarder le reportage, cliquez sur le lein suivant : Finance islamique – Dimanche+ (à partir de 16 min 47)