Croyez-vous au marché des cosmétiques halal ?

Par Al-Kanz

Le marché des « cosmétiques halal » serait selon certains analystes en plein boum. Quel est votre avis sur la question ? Sondage.

Le marché du halal, et plus justement celui des consommateurs musulmans, est bien réel. Le nier n’aurait pas de sens. Ce marché est même appelé à durer, puisqu’il n’est rien d’autre que la traduction économique d’une réalité sociologique : celle d’une population musulmane caractérisée par des nouvelles façons de consommer.

Ainsi, sauf à voir les musulmans disparaître, le marché des consommateurs musulmans devrait continuer à croître, vigoureusement, durant quelques années encore.

Aujourd’hui il n’est plus seulement question de viande halal ou d’alimentation. Le halal se décline sous, presque, toutes les formes – parfois abusivement, nous aurons l’occasion d’y revenir in châ’a-Llâh.

Même si l’on trouve depuis des années des muscs et toute une série de produits traditionnels à base d’eau de rose, de ghassoul, etc., le marché des « cosmétiques halal » serait selon certains analystes en plein boum.

D’aucuns l’ont bien compris et ont décidé d’en faire commerce, à l’instar de cette société, basée dans la Drôme, qui distribue les quelques marques de cosmétiques halal sur le marché depuis peu.

Cosmétique halal
Capture d’écran du site Cosmelal.com

La particularité d’un produit cosmétique halal réside dans le fait qu’il ne contient aucune substance illicite, comme le porc ou encore l’alcool. Mais, là faut-il encore nuancer et s’interroger sur la nature même de l’alcool utilisé (voir à ce sujet l’article de Mouhammad Patel : Est-il permis au musulman de faire usage d’un parfum ou d’une crème contenant de l’alcool ?). Autrement dit, un soin de beauté qui ne contient aucune substance illicite, pas de porc, pas d’alcool, non issu de laboratoires torturant les animaux, etc. est de facto halal. On pourrait penser alors que la mention halal est inutile. Oui et non.

Comme on l’a vu avec la charcuterie halal, un produit peut très bien être halal, mais être de piètre qualité, voire dans le cas des produits cosmétiques contenir des substances dangereuses pour la santé. Une crème peut ainsi très bien être estampillée halal, mais être constituée, entre autres, de paraben ; ce dans le cas où la mention halal est entendue dans son acception la plus basique. A contrario, si « halal » est entendu dans un sens plus large et plus conforme à l’éthique même qui le sous-tend, il impliquera une qualité effective du produit. Ajoutons qu’aujourd’hui nombre de consommatrices musulmanes préfèrent de loin acheter des produits bio, car souvent sans alcool, sans produits dangereux, ne contenant pas de substances animales.

Ainsi si, dans certains cas, estampiller halal un produit qui l’est par définition équivaut, mutatis mutandis, à apposer sur une laitue une étiquette « halal », la mention halal, bien utilisée, pourrait fonctionner comme un véritable label non seulement de conformité aux principes islamiques mais encore de qualité.

Votre avis nous intéresse. Pensez-vous que le marché des cosmétiques halal est un marché d’avenir ou, a contrario, assistons-nous là à l’une des dérives du marché du halal ?

Depuis les scandales sur le halal, diriez-vous que...

  • vous regardez d'un peu plus près ce que vous mangez ? (49%, 2 565 Votes)
  • vous avez radicalement changé vos habitudes alimentaires ? (40%, 2 090 Votes)
  • vous n'avez strictement rien changé à vos habitudes ? (11%, 584 Votes)

Total de votants: 5 239

Loading ... Loading ...

Crédit photo Une : Cosmelal.com



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (12 commentaires)

  1. abu_luqmân    

    pour moi c’est pareille, je prefererais acheter un cosmetique bio et tpuis c’est tout…
    wa Allahou a’lam

    1
  2. Salah Eddine    

    Salam alaykoum,

    Que ces pseudos-boites de cosmétique arrêtent de nous endormir avec leur Halal infondé.

    Que le produit soit adapté pour des peaux typées méditerranéenne, ok mais encore… Mais qu’on nous fasse croire, qu’en supprimant l’alcool ça peut correspondre aux attentes des filles de notre communauté…faut arrêter de nous prendre pour des pigeons!

    Je suis sûr et certains que l’entreprise n’a même pas pris le temps de réaliser un sondage avant de se lancer dans ce business. la preuve: faire certifier ses produits par la mosquée de Paris, c’est qu’on a pas compris à qui on s’adressait.

    Investissez dans le bio, y’a pas mieux actuellement sur le marché!

    A bon entendeur

    Salah Eddine

    2
  3. Fatima    

    salam
    Du cosmetique halal pourquoi pas après tout..?

    Les industriels ne savent plus quelle idée trouver pour séduire notre pouvoir d’achat
    à défaut d’acheter nos âmes…il maquillent la vérité en halal maintenant….

    Pour avoir comparer : le prix me semble excessif par rapport à des marques sans label comme Body Shop par exemple qui fait des produits naturels sans colorants et ds le respect des animaux.

    Pour l’alcool je trouve cela franchement ridicule !!! dans le sens ou les produits ne sont pas faits à ma connaissance pr etre manger et meme à tres faibles doses ds certains produits il n y a pas d’ivresse (gel hydroalcoolique sans alcool et halal en vente en angleterre !!!!)
    Jamais aucun fabricant n’ a mis à ma connaissance la composition exacte des rouges à levre par exemple ( graisse animale..)

    Restons vigilant(e)s, fidéles à nos valeurs….au souak et au khôl de nos mamans ;) !

    FM

    3
  4. Amoureuse d'ALLAH    

    Salam alaykom
    A vrai dire, j’aime pas ces produits du tou!
    Il faut chercher une alternative musulmane, d’un pays Mulman! Ce n’est qu’un rêve!

    4
  5. oumloqman    

    as salem alaykoum

    Pourquoi pas. Si c’est entreprise sont tenu par les musulmans. Je préfère acheter des produits chez des musulmans, que dans toutes autres commerces.

    5
  6. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Fatima,
    Pour le khôl : http://www.al-kanz.org/2008/01/16/tajine-khol-plomb/

    Oumloqman,
    Ces entreprises ne sont pas toutes tenues par des musulman(e)s (comme Jamal, lancée par Sandrine Japhet)

    6
  7. Fatima    

    Salam,

    Merci pour cet article…et les infos..
    Pour le Taos je ne suis pas fan..donc un soucis en moins..
    Pour le khol et autres cosmétiques ditt « halal » et bons pour la santé..
    je compte évidemment sur vous pour nous tenir informées :)
    Merci pour ce que vous faites .

    On ne peux pas être au courant de tout et être partout à la fois…. :)
    FM

    7
  8. oumloqman    

    as salem alaykoum

    Ces dommage, les musulmans devrait se bouger et ne pas laisser les autres travailler a leurs places.

    8
  9. La Maman d'Ismaël    

    Le Bio Halal! Voilà un label qui a de l’avenir des produits de qualité naturel et respectueux de notre religion! Je vote …

    9
  10. St Jonh perse    

    Bonjour

    Je ne comprends pas ces réactions épidermiques ( c’est le cas de le dire pour de la cosmétique…!)
    A vrai dire c’est à croire que certains « musulmans » ne savent que critiquer (pire que le français moyen !).
    Où est le mal ?
    Oui bien sur qu’il y a du marketing derrière. Et alors ? Il y en a partout. Ou alors vous n’avez encore rien compris ou alors il faut changer radicalement de manière de vivre et retourner à l’âge de pierre.
    Ensuite pour votre information les 2/3 d’européens qui achétent du Halal ne sont pas de confession mulsulmane mais en achète car c’est une garantie de qualité, d’absence d’alcool ( pb pour certaines peau), pas d’OGM, de graisses animales etc …
    Ensuite si cela va dans le respect de certaines pratiques religieuses où est le mal ?!
    Si cela peut aussi amener des emplois, des revenus à des musulmans et pays musulmans qu’à ton à redire ?
    Par contre, j’ai été extrêmement choqué par certains interventions « ethniques » du genre: « ca ne doit être que pour des musulmans et un business de musulman » etc…
    C’est quoi ce délire ethnico-nationaliste ?
    Je ne suis pas musulman mais je travaille en Bosnie-Herzégovine avec des musulmans.
    Je peux vous dire que ce genre de discours les choquent. Certains sont de très bons pratiquants et n’auront jamais de discours aussi intolérants. Et pourtant après avoir subit un nettoyage ethnique justement pour ce qu’ils sont.
    Bref, je me bagarre aussi contre les discours Islamophobes ici mais certains « musulmans » feraient bien de réfléchir avant de dire et d’écrire n’importe quoi. Cette réaction communautariste ne donnant que de l’eau au moulin à qui vous savez.
    Voilà je dis cela un peu directement mais en toute amitié, sincérité et sans aucune arrière pensée.
    Bonne journée à tous

    10
  11. St Jonh perse    

    Bonjour de nouveau

    Je reviens de nouveau mais plus sur le fond( technique) de l’article.
    Veuillez m’excuser mais vous faites une erreur quand vous dites que les produits bio souvent ne contiennent pas d’alcool.
    Désolé de vous dire mais c’est tout le contraire. La plupart des produits bio contiennent de l’alcool.
    Je m’explique:
    Le fait qu’il soient bio n’a rien à voir avec le fait qu’il y ai ou pas d’alcool.
    Un produit bio contient X % d’ingrédients certifiées bio ( et encore si vous saviez … ). Ce qu’il fait qu’il soit Bio ou pas.
    Donc tout dépend des ingrédients utilisés. Pour les produits cosmétiques ( et d’autres produits) on utilise ce qu’on appelle des extraits. Ces extraits sont le résultat de ce qu’on appelle une « extraction ».
    La plupart des ces extractions sont faites dans de l’alcool ( c’est un procédé logique et vieux comme le monde pour faire macéré des plantes).
    Mais il y a aussi des procédé à base de vapeur d’eau etc n’utilisant pas d’alcool.
    Un produit Halal utilisera donc de facto ce type d’ingrédients réalisé par ce procédé ( + bien entendu pas de graisse de porc ou autres animal ) etc…
    C’est un procédé spécifique et … aussi plus couteux… ( et oui ! c’est plus compliqué que de mettre 3 petites feuille de menthe macéré dans de l’alcool à 90°…!!!).
    Donc je confirme ce que je disais dans ma précedente intervention, le Halal est une garantie de ce coté là ( notamment pour certaines peau).
    Par contre je suis tout à fait d’accord avec cet article. L’inverse n’est pas vrai.
    Il ne suffit pas qu’un produit soit fait dans ce procédé pour lui donner une certification Halal. Ca serait trop facile en effet et là ca serait de la pure escroquerie.
    Il a des labels Halal maintenant bien établie. Français mais aussi maintenant européen et bientôt mondiaix ( de façon à départager les pro et anti labels Mosquée de Lyon ou PC’est à dire qu’on ne donne pas une certif° comme ca. Il ya des contrôles et des contrôles et des controles et ca coute des sous … Eh Oui … Comme la certification Bio d’ailleurs.
    Voilà Mesdames pourquoi ( en partie) ces produits sont plus chers !
    Si on veut de la qualité il faut payer. Je n’ai jamais vu une Rolls Royce au prix d’un 2Cv et cela fait bien longtemps que je ne crois plus au père Noél.

    11
  12. Nadia    

    Salem aleikoum,

    Non,les cosmétiques halal ne me parlent pas du tout ,je recherche avant tout des produits naturels de qualité .Je préfère de loin les produits bio certifiés par Ecocert et autres ,j’achète l’huile d’Argan ,utilise de l’eau de fleur d’Oranger distillée du jardin familiale ,du savon à l’huile d’ olive,d’Alep…. et le Ghassoul en shampoing.
    Les cosmétiques bio ont de l’avenir,je reste sceptique concernant les cosmétiques halal.Le message véhiculé n’est pas assez clair et ne répond pas à toutes les attentes.
    Aujourd’hui de plus en plus de consommatrices recherchent des produits naturels de préférence bio ,sans alcool (allergies….) ,un achat solidaire si possible et non testé sur les animaux.

    12

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE