Suisse : on interdit la burqa ou bien ?

Par Al-Kanz

En Suisse, une ministre veut interdire la burqa… sauf pour les richissimes touristes du Golfe.

Le ramadan déprime les Suisses
Genève, déserte.

Ou bien. Selon Eveline Widmer-Schlumpf, ministre de la Justice et de la Police, interviewée par la Tribune de Genève, il ne faut pas « transiger avec les fondamentaux de [la société suisse] que sont les droits de l’homme et la liberté individuelle ». Car, bien évidemment « la tolérance a ses frontières. Et elle ne peut admettre l’intolérance. » Il faut donc interdire la burqa. C’est une question de principe. Là, encore il est question de valeurs fondamentales, de dignité et tout le toutim.

Les frontières suisses de la tolérance

Sauf qu’en Suisse il n’y a pas que les droits de l’homme et la liberté individuelle. Il y a aussi le fric. Et le fric, en Suisse comme en France d’ailleurs, faut pas rigoler avec. En France, on adapte la loi française à la shari’a pour permettre à la finance islamique de devenir une réalité, et on jette en pâture les musulmans tout en affirmant vouloir les protéger de toutes ces vilaines envoilées. En Suisse, on est plus direct, moins hypocrites et moins retors : on affirme clairement vouloir à la fois l’argent des barbus et le dévoilement de leurs femmes. Mais pas toutes leurs femmes. Il y a des femmes musulmanes en burqa qui ne menacent pas « les droits de l’homme et la liberté individuelle », des femmes en burqa qui ont conscience que « la tolérance a des frontières » et qu’« elle ne peut admettre l’intolérance. »

La dignité de la femme… et du tourisme

Ces femmes respectent la Suisse et ses valeurs, contrairement à la dizaine de femmes en burqa qui résident dans la Confédération. Car ces femmes en burqa respectueuses de la Suisse, il faut le préciser, ne vivent pas en Suisse. Mais dans les riches pays du Golfe. Ces femmes sont des touristes richissimes qui dépensent des millions d’euros dans les boutiques helvétiques. Ce qui a fait dire, lundi soir, à la bien inspirée ministre de la Justice et de la Police : « On doit voir […] comment on peut par exemple avoir des exceptions pour les touristes qui viennent avec la burqa. »

Merci à Eveline Widmer-Schlumpf pour cette belle leçon de franchise.

2011, le ramadan que craignent les Suisses

Depuis 2008, le tourisme suisse est en émoi. Les riches clients du Moyen-Orient représentent 80 % du chiffre d’affaires de l’hôtellerie genevoise. Or, les professionnels du tourisme se sont rendus compte qu’en 2011 le mois de ramadan coïncideraient avec les traditionnelles fêtes de Genève, période faste, s’il en est. Leur crainte est donc que les musulmans du Golfe désertent le pays pour cause de ramadan et restent chez eux. Ce serait là un vrai drame pour l’économie touristique. Ou une belle revanche. Tout dépend de quel côté on se place.

Crédit photo : Flickr – Eye1



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (12 commentaires)

  1. Oummy    

    Selem aleykoum

    Ce qui est malheureux c’est que ces riches musulmans ne boycottent pas les pays islamophobes.

    1
  2. jouhayna    

    Oummy,

    Exactement.

    2
  3. ali    

    Bonjour

    C’est exactement ce qui se passera en France lorsque la loi sera passée.

    Vous pensez vraiment qu’un flic va oser interpeller une femme du Golfe portant le voile intégral sur les Champs Elysés? Vous revez…

    Non, c’est surtout fait pour les « beurettes » de banlieue

    3
  4. une soeur    

    Salam o aleykum

    C’est vraiment dégueulasse et injuste faut dire ce qui est… A quand le réveil brutal des pays du Moyen Orient?

    ALLAH y hdina

    4
  5. taqiya    

    Assalam alaykum

    Si qqun d’inspire voulait bien ecrire une lettre d’appel au boycotte de ce pays (entre autres), adresse a ces riches touristes je me chargerai volontier de la diffuser aux emirats.

    5
  6. Saidou Oumarou Sououdi    

    l’occident aime notre argent et non notre religion moin nos façons de vivre,alors ils etaient les 1er à proner la tollerence comme mode de vie et de plus en plus eux devient intollerent.Selon eux changer les tenues vestimentaires des musulmans aurais un effet favorable à leurs politiques?
    Je ne crois pas alors certains decisions que vous prenez des gauche à droite ne vous sera pas profitable,au lieu de se rapprocher des musulmans et essayer de comprendre pourquoi ils sont de plus en plus mecontent mais ils continuent à s’isoler d’avantage pour rejetter leurs echecs economiques et politiques sur les musulmans.

    6
  7. oum-AbdAllah-Aliya    

    assalam aleykom wa rahmathoullahi wa barakathou

    mashaAllah pour ton initiative Taqiya !
    je voudrais quand même l’avis des ‘ouleymas inshaAllah, et s’ils jugent utile qu’on appelle au boycott pour faire plier les enemis de l’Islam, je tâcherai bihidniLLeh de te faire une lettre digne de ce nom !
    AlKanz, pouvez-vous transmettre mon email à Taqiya min fadhlikom ?

    fi amaniLleh

    7
  8. Amoureuse d'ALLAH    

    Salam alaykom
    C’est vrai, ils aiment notre argent et nous haissent très fort, bon, pourquoi nous continuons à leur verser notre argent?
    Voyez-vous la Grèce qui ouvre ses portes à la Turkie?

    8
  9. oumsafwane    

    Business is business

    9
  10. Fatima    

    essalamou alaikoum,

    Je n’ai pas saisi cette histoire de burka. Hier j’ai emmené ma fille au jardin plublic. Un jardin destiné aux enfants et toute personne voulant se reposer dans un cadre agréable. Tout était au rendez-vous , la verdure, les fleurs, les oiseaux et l’air pur. Malheureusement, dans chaque coin, un couple . Il se peut que les promeneurs adultes ou enfants ne soient pas intéressés par le comportement de certains. Vu notre culture. Dans les couples à burka le comportement était nettement plus exagéré. Cétait carrément indécent, la fille sachant qu’elle ne serait pas reconnue ! Dans ma ville une grand nombre de femmes portent le hijab. Habit ample , ne laissant apparaitre que le visage et les mains.

    10
  11. meriem    

    La pudeur est indispensable pour la femme musulmane qui se doit de porter des vêtements amples qui cachent ses atours ….tout comme la pudeur doit aussi être pour le musulman….
    Toutefois, porter le hijab en occident et faire le prêche de l’Islam (auprès des maghrébens qui ne font pas leurs pilliers ou des non-musulmans qui ignorent tout) cela devient plus compliqué. …Et nous avons pourtant nous musulmans l’obligation de nous impliquer et de faire connaître la Religion de Vérité, ceci afin de faire barrage par exemple aux témoins de Jehovah qui eux s’impliquent pleinement en pleine rue pour racoler des adeptes , ou pour par exemple aller visiter les malades dans les hôpitaux et tenter si Allah le veut de les amener ou ramener à la Religion de vérité; ou encore afin de montrer par notre bon comportement sur un terrain associatif les valeurs de l’Islam. Alors priorité au hijab ou priorité au prêche en occident?
    Une convertie

    11
  12. En France aussi, la burqa sera autorisée aux riches musulmanes    

    […] y a dix jours une ministre suisse affirmait vouloir une loi contre la dizaine de burqas que compte la Confédération helvétique, mais, ajoutait-elle, il fallait voir « comment on peut par exemple avoir des […]

    12

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE