Bonbons halal : la gélatine de porc, c'est bien du porc

Le porc est proscrit en islam. La question de la licéité de la gélatine de porc divise les musulmans. Interdire pour les uns, permises pour les autres à condition qu’il y ait eu changement de nature. Des analyses montrent que le porc reste du porc.

La consommation du porc, au sens large, est sévèrement proscrite en islam. La question de la licéité de la gélatine de porc fait l’objet de divergence chez les musulmans, même auprès des savants. Les uns la proscrivent totalement, les autres l’acceptent à condition qu’il y ait eu changement complet de nature. La question qui se pose aujourd’hui est celle de savoir dans quelle mesure il y a changement de nature et mieux, transformation complète.

Gélatine de porc : halal ou non ?

Les musulmans ont pour obligation de consommer des aliments jugés purs et de s’éloigner des aliments jugés impurs. La règle à retenir est assez simple : tout est halal sauf ce qui est par nature haram , c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine quantité d’alcool ajoutée à un produit, par exemple). Ainsi, tout produit issu d’un animal illicite (porc, animal non abattu selon le rituel musulman, etc.) est par définition illicite, sauf, selon l’avis de certains savants, s’il y a eu changement totale de nature. On parle alors d’« istihalah ».

Si l’on veut être plus précis, il faut dire que ce sont les hanafites et les malékites, deux des quatre courants importants de l’islam, qui sont d’avis qu’un élément impur en soi devient pur suite à sa transformation. C’est également là un des avis que l’on rapporte du grand imam Ahmad (ra). Ainsi, pour ces savants, le sel qui résulte de la transformation totale d’un cadavre tombé dans une mine de sel n’est pas considéré comme étant impur. De même, le vinaigre qui résulte d’une transformation naturelle du vin est considéré comme étant pur. Par ailleurs, les chaféites et les hambalites, les deux autres courants juridiques, considèrent qu’un élément impur en soi ne devient pas pur suite à sa transformation ; exception à la règle : le vin qui se transforme en vinaigre de lui-même, c’est-à-dire sans l’ajout d’un quelconque produit et sans intervention humaine. Le résultat final, le vinaigre, est considéré comme étant pur et licite.

Certains savants de l’islam considèrent que la gélatine porcine, ou issue d’un boeuf non halal, subit ce changement de nature, cette « istihalah », et de fait perd son caractère impur. Ils autorisent ainsi les musulmans à consommer des produits à base de gélatine de porc. Manger des fraises Tagada ou des yaourts Taillefine (Danone) devient possible. Selon le respecté cheikh Uthaymin (ra), si le produit ne contient plus aucune trace de cette gélatine porcine, alors il peut être consommé. Plus aucune trace ni dans le goût, ni dans la couleur, ni dans l’odeur.

Pas de changement de nature pour la gélatine de porc ?

Ainsi, depuis des années, les tenants de cet avis favorable à la consommation de gélatine de porc mettent en avant le fait que l’on peut consommer les produits qui en contiennent précisément parce que la nature de cette gélatine n’a plus rien de porcin. En 2007, des voix discordantes se sont fait entendre à la Réunion. Les doctes du centre islamique de la Réunion et du CSHR contestent le caractère halal de la gélatine porcine. Selon ces derniers, « on ne peut dire qu’il y a istihalah : la gélatine issue d’une source haram [illicite] ne peut donc être considérée comme étant devenue halal suite à une transformation » (voir La gélatine et les mono et diglycérides d’acide gras). Ces doctes rejoignent ainsi l’avis de ceux qui considèrent que la transformation subie par l’impureté n’est pas suffisante pour la rendre pure.
Cet avis se base notamment sur le fait que le Prophète (saws)a condamné la consommation d’al-djallalah, c’est-à-dire les bêtes qui ingurgitent beaucoup d’impuretés et dont la chair et la sueur se retrouvent affectées par l’odeur des souillures qu’elles ont ingurgitées (c’est le même argument qui peut expliquer l’existence d’œufs halal).

Traces d’ADN de porc dans des bonbons « halal »

En février dernier, nous avons reçu les résultats d’analyse de bonbons estampillés « halal ». Quelques mois plus tard, c’est un second rapport d’analyses qui nous est parvenu. Le laboratoire ayant réalisé ces analyses n’est autre que le réputé Eurofins. Ces bonbons, d’une marque très connue, sont vendus dans toute la France et font un tabac dans les épiceries, les boucheries halal, etc. Les deux analyses en question ont été réalisées à partir de deux paquets différents, à intervalle différent, mais toujours avec des bonbons de la même marque. Voici les résultats :


Analyse de février 2010 : ADN de porc détectée

la gélatine de porc, c'est bien du porc


Analyse de mai 2010 : ADN de porc détectée

la gélatine de porc, c'est bien du porc

Que conclure de ces analyses? ll faut d’abord préciser que la gélatine étant une substance protéique, autrement dit une protéine, elle ne contient pas d’ADN. Ainsi, vu que l’on retrouve des traces d’ADN dans le produit final, ici les bonbons, cela signifie que le processus qui mène à la fabrication de la gélatine porcine ne permet pas de produire de la gélatine totalement dépourvue de substance porcine. Dit autrement, il y a toujours du porc dans de la gélatine de porc.

De fait, même si la transformation de la gélatine en elle-même est complète, comme le soutiennent certains doctes, il reste des éléments porcins dans la gélatine. Quant à l’avis des doctes de la Réunion selon qui la transformation est incomplète, il n’est que renforcé par ces analyses. Pour autant, nous sommes en droit de nous demander si la règle de l’istihalah (changement de nature) doit s’appliquer seulement au goût, à la texture et à l’odeur du produit ou bien faut-il aller plus en précision, et considérer aussi que la présence d’ADN de porc légitime une interdiction de la gélatine porcine. C’est là une question qui n’est évidemment pas de notre ressort et qui revient aux savants ; lesquels sont divisés, comme nous avons pu le dire précédemment.

Transformation de la matière et impureté

Toute la question est de savoir à partir de quel degré de transformation on peut considérer qu’une matière impure a perdu son caractère impur :

- Une première catégorie de savants musulmans semblent considérer qu’il suffit qu’aucune des qualités (saveur, odeur et couleur) de l’élément impur d’origine ne subsiste pour que la transformation requise soit effective.
- Une seconde catégorie de savants musulmans, à l’instar du cheikh Al-Qaradawi, considèrent qu’il faut une transformation chimique de l’élément impur.
- Une dernière catégorie, enfin, dont le cheikh Taqi Usmani, considèrent qu’il faut une transformation complète, c’est-à-dire que l’élément de départ doit être devenu quelque chose d’autre (ce qui implique une transformation moléculaire). C’est là l’avis adopté par les doctes de l’île de la Réunion et du CSHR, cités plus haut.

Toujours est-il que ceux qui ne consommaient pas de produits à base de gélatine de porc ou de bœuf seront confortés par ces analyses, tandis que ceux qui en consommaient devraient désormais s’interroger.

Nous avons contacté le laboratoire Eurofins pour nous assurer d’avoir bien compris le rapport d’analyses. Conclusion : ces traces d’ADN indiquent qu’il y a bien présence de porc. Trois hypothèses s’imposent à nous :
- hypothèse A : cette présence d’ADN de porc est due au fait que le fabriquant a sciemment utilisé de la gélatine de porc ;
- hypothèse B : le fabriquant a utilisé sciemment de la matière première contenant de la gélatine de porc ou tout autre matière porcine ;
- hypothèse C : il ne s’agit pas de gélatine de porc, mais de la gélatine de boeuf, contaminée par du porc.

Notre interlocutrice au téléphone nous a indiqué que la gélatine même lorsqu’elle est purifiée contient des traces d’ADN de porc, en très petite quantité.

Le scandale est ailleurs

Pour finir, ajoutons un dernier élément qui dépasse la question proprement juridique du caractère halal ou non de la gélatine de porc. Les deux paquets de bonbons analysés et dont nous partageons ici les analyses effectués par le laboratoire Eurofins comportaient sur leur emballage la mention « gélatine… bovine ». Autrement dit, il existe aujourd’hui sur le marché français des bonbons estampillés halal, que les musulmans achètent parce qu’ils pensent qu’ils sont à base de gélatine bovine, qui seraient en réalité fabriqués à partir de gélatine porcine. Si l’on ne peut ici et maintenant affirmer de manière catégorique qu’il y a fraude et tromperie du client – comme c’est massivement le cas pour la viande halal, même certifiée par des organismes de certification -, on ne peut que constater qu’il y a à tout le moins un problème, qu’il est urgent de régler. Si vous pensiez manger des bonbons halal contenant de la gélatine bovine, sachez que s’agissant de cette marque-là vous mangez des bonbons contenant du porc. Soit parce que l’entreprise a sciemment vendu des bonbons à la gélatine de porc et a triché en mentionnant sur le sachet « gélatine bovine », soit parce que ces bonbons ont été fabriqués dans des conditions permettant la contamination avec du porc. Dans les deux cas, cela est problématique.



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (103 commentaires)

  1. Chakil    

    Mâcha ALLAH
    Clair et complet..
    rien à rajouter!
    Qu’ALLAH accepte votre effort !

    1
  2. Trouve Ta Mosquée    

    As Salam Aleykoum,

    Désormais un nouveau jeu va commencer dans nos boucheries et épicerie, comment identifier le paquet qui contient de la gélatine de porc alors que c’est imprimé « gélatine bovine » halal ? Contacter le service client de la marque ? Mais font-ils avouer que la gélatine bovine est porcine ou/et qu’il y a erreur dans l’impression du paquet.

    Ton analyse nous apprend beaucoup de choses mais est ce que çà doit nous aider à changer notre façon de consommer ? Oui monsieur, mais comment ? Aucune idée

    2
  3. Moussa    

    Macha Allah !
    BarakAllahou Fik pour ces éclaircissements et qu’Allah te récompense pour ce travail.

    3
  4. samil    

    Salamoualeykoum

    Pouvons nous avoir la marque du produit pour porter plainte contre la marque?

    4
  5. Kamel    

    Assalam Aleykoum,
    Parfaitement clair et sans équivoque, barak Allah oufik pour cette explication très pédagogique.
    K

    5
  6. Mahdi    

    as salam alaykoum

    (pour le hadith il commence avec la kounia)
    an abi adbillah an nou3man

    egalement le hadith 11 de an nawawi est utile ici
    (traduction approximative du matn)
    « Laisse ce qui te jette dans le doute (quant à sa licéité) pour ce qui ne t`y jette pas ».

    Barakallahoufikoum pour l’article

    6
  7. mouss    

    merçi pour l’ info mais cela m’ étonne de votre site de ne pas donner la marque.(quitte à informé le consommateur autan le faire jusqu’au bon).

    7
  8. Rayand    

    J’imagine que juridiquement, ils ne sont pas en position de le faire.

    8
  9. Jahvik    

    Mashallah. Superbe explication. Allez zouuuuu, on envoie ton article par liste de diffusion !

    9
  10. oum Sa'd    

    assalaam aleykoum

    mais puisqu’ils mentent, il n’y a pas de règlementation sanitaire, un organisme national qui surveille les entreprises qui pourraient les stopper ? ils mentent sur un des composant c’est grave.

    10
  11. alourtilani    

    Salam,

    Barak’Allahou fil c’est une info extrêmement importante que tu nous donne là.
    Il manque juste un truc… la marque !
    J’imagine que c’est pour des raisons juridique que tu ne donnes pas son nom, mais alors pourquoi avoir parler de Coca, Quick, KFC etc… Et ne pas nous donner le nom de cette marque.

    11
  12. Salamou'3alaykoum    

    Salamou’3alaykoum !

    Petite précision, l’Imam Ahmed est le fondateur de l’ecole Hanbalite.. (Ahmed Ibn Hanbal).
    Jazak’ALLAHOU kheir pour cet article, juste il manque tes sources quand tu parle des avis des differents madhab (ecoles) et des cheikhs.
    j’attend ces sources.
    Salamou’3alaykoum.

    12
  13. lamaiti    

    salamoualkoum alore en peux mange tout les bonbon de gelatin porc ? EST CE QUE SUR HALAL

    13
  14. Rayand    

    «  »salamoualkoum alore en peux mange tout les bonbon de gelatin porc ? EST CE QUE SUR HALAL » »

    Dans « Gélatine de porc », il y a « porc » :

    Extrait de l’article : «  »Notre interlocutrice au téléphone nous a indiqué que la gélatine même lorsqu’elle est purifiée contient des traces d’ADN de porc, en très petite quantité. » »

    0,1% de haram est-il haram ?

    14
  15. Rayand    

    0,1% de haram est-il haram ?
    Manger les bonbons à la gélatine de porc est-il nécessaire ?
    Manger des dattes n’est-il pas meilleur, surtout vu le prix des bonbons « halal » à la gélatine ?
    A t-on besoin de stationner notre raison et notre âme dans le parking voitures avant de rentrer au magasin ?

    Je ne sais pas.
    )-;

    Salam Alaykoum

    15
  16. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Baraka-Llahu fikum pour vos encouragements. Je tiens à remercier deux personnes, l’une versée dans les sciences islamiques, l’autre docteur en biologie (je crois) qui tous les deux m’ont aidé à être le plus précis possible. Qu’Allâh les honore.

    @Trouvetamosquée,
    comment changer notre façon de consommer ? Déjà cesser de manger des bonbons, ou juste occasionnellement :). Prendre l’habitude de contacter régulièrement les services consommateurs (voir ceci http://www.al-kanz.org/2009/08/15/halal). Et évidemment lire les étiquettes et faire le tri.

    @Samil,
    vous vous portez volontaire pour porter plainte ?

    @Mouss
    cet article porte sur le problème général de la gélatine de porc, pas sur la marque de bonbons en question. Cela devrait in châ’a-Llâh faire l’objet d’un prochain article. Je dois faire procéder à quelques vérifications au préalable.

    @oum Sa’d
    si vous, moi, nous décidons vraiment de nous prendre en main et d’agir simplement, les choses évolueront très positivement rapidement in châ’a-Llâh. Mais qui ici est prêt à se bouger et ce constamment dans le long terme ?

    @alourtilani
    vous êtes sûr de bien comprendre de quoi il retourne et quel est le rapport entre KFC, Quick, etc. et le problème en question ?

    @Salamoun 3alaykoum
    « J’attends les sources ». Mâ châ’a-Llâh ! quelle façon courtoise de demander quelque chose. Eh bien, vous pouvez attendre.

    16
  17. El Fetak - Matias    

    Salem wa3leykoum,

    BarakAllah oufik pour votre article et surtout la richesse du contenu qui est complet comme à chaque fois, macha Alla.

    Très bonne continuation à votre site et aux auteurs des arcticles.

    Bees’lama

    17
  18. dazahid    

    Assalâmu ‘alaykum wr wb

    BârakaLlâhu fîk pour cet article très précis et très clair.
    Qu’Allâh (swt) vous récompense pour votre constance dans votre travail et dans votre engagement ainsi que pour le temps pris, chaque jour, à partager avec nous votre travail. Amîne.

    18
  19. alourtilani    

    Salam Al Kanz,

    J’ai bien compris que d’une part on peut dire que les bonbons à la gelatine porcine contiennent bien encore du porc.

    Et j’ai aussi compris qu’une certaine marque de bonbons se disant hallal en contient aussi (du porc), je te demande donc le nom de cette marque afin que ceux qui croient faire un effort en achetant les bonbons « hallal » ne se fassent plus dupé.

    Si tu voulais donner le nom de cette marque tu l’aurais fait dans l’article, je le sais bien.
    Tu as donc quelque chose qui t’empêche de donner le nom de cette marque.

    Si c’est la crainte de poursuites juridique, je faisais allusion aux autres articles sur KFC et autres où tu risquais un procès en diffamation, ce qui ne t’a pas empêcher de citer les marques que tu accuses de tromperie où de légèreté sur la question du hallal de leurs produis.

    19
  20. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Dazahid,
    amin adjma’in

    Alourtilani,
    De quels articles parlez-vous ?

    20
  21. niyyat    

    la marque svp…

    qu’Allah vous récompense pour votre travail…

    21
  22. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Amin
    Tout le monde veut le nom de la marque, mais personne ne s’est dit : « Bon, ça suffit. Désormais, je me retrousse moi aussi les manches. » On vient, on lit, on apprécie ou non, et on repart en attendant la prochaine info.

    Il vous faut le nom de cette marque, alors que c’est un cas parmi des centaines de cas problématiques. Et tous ceux qui ne sont pas cités, que fait-on ? On attend sagement et on continue à manger du faux halal ?

    Où sont donc les musulmans véritablement jaloux de leur religion ? Nafsi, nafsi.

    22
  23. Lynda    

    Wassalam

    @ Al Kanz,

    Vous avez résumé exactement ce qui brulait en moi en lisant les commentaires des uns et des autres.

    Je pense qu’Al Kanz nous a donné suffisamment d’info, il nous a donné les clés d’analyse et de compréhension du problème donc peu nous importe la marque soubhan ALLAH, suffit désormais que nous lisions les étiquettes, d’être vigilants, de demander des comptes aux marques douteuses et de juger par nous même comme de bons musulmans éclairés … pour les bonbons mais aussi la viande et tout le toutim !

    23
  24. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Et j’ajouterais de prendre l’habitude d’appeler systématiquement les marques et de poser des questions.
    Chacun veut agir ? Ouvrez votre frigo, votre placard, lisez les emballages de vos produits alimentaires, notez le numéro du service clients et appelez-les si vous avez un doute, une demande, une suggestion. Prenez cette habitude. Le service clients d’une société, c’est l’une des portes d’entrée pour faire changer les choses.

    24
  25. Salamou'3alaykoum    

    Salamou’3alaykoum

    @Al-Kanz

    Je m’excuse si j’ai manqué de courtoisie dans mes propes, ce n’était vraiment pas mon intention.
    J’ai simplement apprécié l’article et j’ai souhaité en savoir d’avantage sur les sources des differents avis de nos chouyoukhs.

    25
  26. Kamel    

    SAlem aleykoum,

    Barak Allah ou fik Al Kanz pour cette conscience qu’Allah te récompense pour tous les efforts que tu fournis à la communauté sans que cette dernière ne t’ai demandé ou donner quoi que ce soit.
    Maintenant; il est vrai que nous MUSLIM avons une facheuse façon de faire à attendre que tout tombe du ciel sans qu’un seul effort ne soit fait de notre part. Ou est l’Ijtihad dans mis en avant par l’Islam ou est ce parce que nous nous considérons comme des vides du cerveau au point ou d’autres doivent réfléchir à notre place ?
    Al Kanz fourni et refourni cahque fois d’info, il ne fait pas de chasse à al sorcière à lui tout seul il nous a donné une masse d’information et bien à nous de l’aider en lui apportant notre pierre à l’édifice, au lieu de ça on ecrite LA MARQUE, LA MARQUE, LA MARQUE mais allez chercher les autres marques qui font exacatement la même chose, et il y en a, a nous de jeter une oeil sur la liste des ingrédients, à nous d’appeler les services consommateurs etc…
    Allez retroussons nous les manches et disons Bismi Allah.
    Maa Salem
    K

    26
  27. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Yabe,
    C’est Al-Kanz, sans h. Baraka-Llahu fik.

    27
  28. Kamel    

    @Yabe
    Effectivement Al KANZ sans H sinon ça fait KHANZ soit « Dégeulasse » ou « cochon » comme on veut. Question Parano Yabe tu es bon.

    28
  29. Yabe    

    Salam,

    Je suis désolé pour le h. Ce n’était pas volontaire.

    Salam.

    29
  30. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Je n’en doute pas une seconde. Ce n’est pas grave. Cela dit, vous êtes passé à côté de l’essentiel de l’article.

    30
  31. Lynda    

    Wassalam

    Je comprends que Al Kanz ne prenne pas la peine de répondre au commentaire de Yabe …

    31
  32. Rayand    

    Salam alaykoum.

    Le moins consommer, le mieux-vivre,
    Le moins paraitre, le plus être …

    Nos habitudes de consommation donnent tellement de pouvoir aux industriels que nous sommes devenus prisonniers de nos passions et de nos âmes bestiales. Je pense que la crise socio-économique qui s’est présentée à nous depuis quelques temps aura pour vertus de nous rendre notre cervelle qu’on a perdu depuis plusieurs générations quelques part dans les supers marchés.

    Ce n’est pas juste une marque qu’il faudrait boycotter, c’est la culture de consommation en place, l’exces d’emballage utilisé, les produits d’utilité « secondaire », bref tout ce qui n’est pas haram mais qui peut être considéré makrou8 (détestable mais pas interdit) car soit il peut être néfaste pour la santé, en l’occurence les bonbons, ou bien ce qui pourrait nous détourner d’une vie simple et légère tels que les objets de décorations — en avoir un peu n’est pas méchant mais nos maisons sont devenues des marchés à cause de l’excès d’affaires — , l’excès de meubles, sans parler que des fois chez des musulmans, on trouve une télé dans chaque chambre (si vous me dites que ce n’est pas un plan du Chaytan, je me demande ce que ça pourrait être …) , et parfois nos habitudes deviennent haram sans que ce que nous consommons soit haram, car dans ce que nous dépensons, nous oublions la zakat, nous oublions le droit du pauvre, nous oublions les frais de fonctionnement de nos structures culturelles, cultuelles, éducatives et sociales : associations, mosquées, écoles et universités muslim-compatible, hopitaux pour l’avenir incha’Allah.

    J’espère que cet article ne sera pas seulement une discussion pour des histoires de bonbons pendant que plusieurs conflits mondiaux sévissent et la plupart chez les musulmans. Il est rapporté que des gens dans une église au moyen-âge discutaient à propos du nombre de diables qui pouvaient se tenir sur la tête d’une épingle pendant que des ennemis envahissaient leur ville. Il me semble que j’ai lu cette histoire dans une des oeuvres de Ghazali qui évoquait la priorité dans l’acquisition de la science et l’accomplissement des oeuvres.

    Il faut voir large à partir de ce problème de bonbons qui prouvent très bien (si on accorde la justesse à l’article) que le musulman est attaqué de toute par dans sa quête de pureté.

    Aussi, tant que j’y suis, vu que ça va être la mode, ne courrez pas vers le dernier Iphone, c’est le genre de comportement qui épuise jour après jour le patrimoine des gens et leur force de travail … un exemple banal mais représentatif de d’une amnésie du bon sens …

    Salam Alaykoum.

    32
  33. Rayand    

    Salam Alaykoum.

    petit détail pour mon post n° 40 : quand je parle de gélatine animale, c’est sous entendu dans le cas où c’est issu d’animaux qui ne sont pas sacrifiés selon le rite musulman. Sinon le problème ne se poserait pas à part pour le porc qui sera toujours problématique.

    Salam Alaykoum et désolé pour mes trop nombreux posts sur ce sujet.

    33
  34. Elodie    

    Assalam ‘aleykum

    Masha’Allah, article très interessant. Il est vrai que l’on a un devoir en tant que consommateur à verifier la fiabilité de ces « estampilles halal ». Personnellement, je m’abstient d’acheter ces bonbons à la gélatine.
    Malheureusement, les avis divergent toujours au sein de la oumma, et il est toujours navrant pour moi de dire à mes enfants de ne pas manger de bonbon lorsque je suis invités chez des soeurs.
    Article que l’on pourrait completer par des videos :
    http://www.dailymotion.com/video/x3up9m_gelatine-halal-ou-haram-yy_tech
    http://www.dailymotion.com/video/xb83qv_un-reportage-tres-tres-interessant_news

    Assalam ‘aleykum

    34
  35. Yabe    

    @Lynda: idem en ce qui me concerne mais sûrement pas pour les mêmes raisons…

    @Rayand: Je n’ai rien manqué. Tu ne saisis juste pas la logique de l’article car elle est mal construite.
    Le titre de l’article: « Bonbons halal : la gélatine de porc, c’est bien du porc » => s’en suit une argumentation ensuite
    => « Le scandale est ailleurs » :
    - Ah OK, parce que si tout ce qui a été dit sur la gélatine de porc est bien réel, ce n’est pas un scandale? Pourquoi, on en fait un titre alors?
    - Apparemment la gélatine bovine pourrait contenir du porc. Oui mais ça c’est un autre sujet. Rien à voir avec le titre !!!

    Donc la première partie qui fait référence au titre sert au final à argumenter un élément de la seconde partie qui n’a à priori pas lieu d’exister et qui plus est n’a rien à voir avec le titre. Il ne faut pas lire juste en essayant de comprendre les mots ou les phrases mais toujours voir un article dans sa totalité.

    @ Al-Kanz : Si tu es convaincu de ce que tu avances et avant de lancer toute polémique inutile:
    - As tu fait part de tes analyses auprès du fabricant de bonbons car il pourrait être de bonne foi mais pas son fournisseur de gélatine? Dans l’affirmative, qu’as t-il répondu?
    - As tu fait part de tes analyses auprès du conseil européen de la fatwa?

    Et faire toutes ces analyses sans aller plus loin dans le détail et dans l’action ne sert à rien !!!
    Il faut éviter de toujours chercher les scandales. Le faux halal existe et on le sait.
    Après celui qui veut vraiment être sûr de consommer halal, il n’y a pas 36 solutions:
    - faire son propre pain à l’ancienne
    - investir dans un poulailler pour ses besoins en viande
    - acheter une brebis pour le lait et faire ses propres fromages

    That’s all.

    35
  36. Al-Kanz    

    Ok, that’s all.

    36
  37. chara    

    salem alikoum

    je viens de passer un long moment a lire cet arcticle ainsi que les temoingages , je m’excuse mais je suis assez d’accord avec yabe pk ne pas nous dire la marque? alors que d’habitude quand il y a un siucis sur une marque ou un doute de suite la marque et dites « attention kfc non hallal  » ……danone attention gelatine c’est anormal surtout qu’il s’agit d’une marque dite « bonbons halla » desolé mes freres et soeurs je bloque !

    salem alikoum

    37
  38. nadia    

    salam alaykoum!
    dans le commerce, on vend aussi des feuilles de gélatine (dite bovine) pour les patisseries…est-ce qu’il y aurait aussi des traces de porc?…

    38
  39. Caro    

    Salam alaykum wa rahmatullah

    Merci beaucoup pour cet article.

    J’aimerai bien avoir réponse à ces questions déjà posées InchaAllah, je les trouves intéressantes :

    - As tu fait part de tes analyses auprès du fabricant de bonbons car il pourrait être de bonne foi mais pas son fournisseur de gélatine? Dans l’affirmative, qu’as t-il répondu?
    - As tu fait part de tes analyses auprès du conseil européen de la fatwa?

    39
  40. Med    

    Salam oua 3likoum freres et soeurs

    Et oui shaitan est la et fidele a son role , il continue de semer le trouble et la discorde.
    Son domaine de predilection l ignorance l incredulité la passivité l arrogance l orgueil et j en passe.
    La science et la connaissance sont des armes contre lui. Libre a chacun d agir selon son libre arbitre mais ne faites pas comme si vous ne saviez pas. La recherche de la verite n est pas une tare, au contraire poser les bonnes questions et se le poser soi meme est un atout, rechercher aupres des personnes competentes des reponses est une necessité.
    Dans toutes les questions d actualité surtout le « hallal » une regle doit primer avant tout .
    CELLE DU DOUTE
    Si vous doutez ou ne savez pas ABSTENEZ VOUS
    Ne faissons pas comme si nos paroles et nos actes n avaient aucune conséquence ou etaient sans gravité.

    Inna lahou khibiroun bi ma ta3maloun

    Assalam oua 3laykoum oua rahmatou lahou oua barakatou

    40
  41. LA    

    Salam alaykoum,

    J’ai l’impression que certaines personnes ne se rendent pas bien compte que ce qu’il faut en conclure va bien au délà de ce problème de gélatine. Les consommateurs ne se prennent pas en main et tant que ce ne sera pas le cas, les fabricants pourront nous refiler du faux halal en toute impunité.

    Sans vouloir être méchante si j’étais à la place d’un industriel quelle manne vraiment! des estomacs sur pattes qui ne cherchent pas trop la petite bête. Allez je vais faire des économies par-ci, par-là, ils verront rien de toute façon ces imbéciles (et encore je suis gentille).

    Le consommateur devrait être en position de force ici. Ils veulent notre argent, ok mais je ne le donne pas pour avoir des sous-produits, je ne suis pas un sous-consommateur ou un sous-client, je vaux autant que d’autres que l’on choie tant et mon argent a autant de valeur!

    Il faut encourager les gens sérieux même si c’est un peu plus cher, au moins leur travail est sérieux. ça ne fera qu’inciter les autres évoluant dans le milieu à s’aligner sur ces standards.

    khayr in cha Allah, ça commence à bouger alhamdulillah.

    salam alaykoum.

    41
  42. tawba73    

    salam,
    barakaALLAH oufik mon frère de nous éclairer sur la consommation des bonbons soit disant halal!!

    pour,nadia, tu peux toujours acheter de l’agar agar, c’est de l’algue qui au final donne l’aspect « gélatineux » , tu peux le trouver dans les magasins bio!

    42
  43. Zaynab    

    Assalamou alaykoum,

    Très bon article qui a le mérite de s’appuyer sur des documents pour couper court a toutes réfutations, ce qui devrait signifier que tout consommateur musulman lisant cet article devrait, s’il consommait ce genre de produit, cesser de manger des produits de consommation contenant de la gélatine, mais j’ai tout de même un doute…Il en est de même pour ce qui est estampillé de la mention ‘halal » a base de gélatine bovine et ce pour plusieurs raisons:
    * L’article est sans ambiguité, les tests scientifiques réalisés par Eurofins mettent en évidence la présence de porc même dans les bonbons soit disant élaborés a partir de gelatine bovine
    * A fortiori dans la gélatin porcine il y a du porc
    * La possibilité d’élaborer de la gélatine 100% halal est quasi impossible de part le fait qu’il n’y a pas assez de bovins abattus de façon « halal » dans le monde pour pouvoir fabriquer une quantité suffisante de gélatine. S’ils ont la mention halal c’est parce que les fabricants suivent l’avis que la gélatine ne conserve pas sa forme originale animale, mais subit une transformation chimique qui modifie complètement sa nature de manière à devenir une substance nouvelle et pure. Ce changement d’état affecte le statut juridique de cette substance. En effet, bien que d’origine illicite ou impure, sa transformation en une nouvelle substance lui donne un nouveau statut.

    Pour rappel relire le très bon article ; http://www.al-kanz.org/2008/05/16/uoif-bonbons-halal-fini/

    Dans tous les cas, il est certain qu’il est plus que temps que les consommateurs musulmans cessent de consommer et adoptent un mode de consommation raisonné et raisonnable, et que les préceptes islamiques soient au dessus de leur nafs.

    43
  44. Mess    

    A salam aleikum

    En lisant la fin de votre article, vous parlez au conditionnel du souci gélatine bovine versus porcine.

    Vous parlez également d’une marque à souci sans la citer.
    Quelle est cette marque SVP même s’il faut rester prudent en parlant au conditionnel ?

    Je pense également qu’un élément de base issu d’un élément haram (illicite) comme le porc ne doit pas être consommé par un Musulman.

    A salam aleikum

    44
  45. Yacine    

    Salam, il y a pleins de bonbons sans gélatine. Il pourrait être utile d’en faire une liste, il y en a beaucoup plus qu’on ne le croît…

    45
  46. Al-Kanz    

    Chara, vous la proposez cette liste ?

    46
  47. Amoureuse d'ALLAH    

    Salam alykom!
    J’ai l’habitude de donner des bonbons aux enfants des voisins …des écoliers… surtout pendant la période des examens!
    Chez moi aussi, j’offre des bonbons!
    En ce qui me concerne j’ai cessé de les consommer depuis des mois, que faire pour les enfants?

    47
    • lilou    

      salam alaikoum
      le terme amoureuse d’Allah ne convient pas à la grandeur d’Allah ta’ala
      je suis désolée si je vous ai offensé mais ça m’a choquée
      barakAllahoufik

      47.1
  48. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Offrez-leur des bonbons au miel http://www.dazahid.com/blog/2009/11/17/aid-adha2009/

    48
  49. Commentatrice    

    Salam

    J’ai lu l’article – très bien illustré d’ailleurs, surtout du coté de la jurisprudence – un article que je trouve à la fois intéressant, pertinent et inquiétant. Cependant plusieurs questions se posent concernant ce rapport.
    1/ Pourquoi le nom de la marque en question ne figure pas ? Si vous en êtes sure et certain de ce que vous dites autant nous dire de quelle marque s’agit-il, pour l’éviter, n’est-ce pas?
    2/ Si vous en êtes si sure, pourquoi vous n’avez pas déposé plainte contre ce producteur pour fraude et tromperie sur la marchandise ?
    3/ Sur la copie des résultats d’analyse, je comprends que vous ayez masqué le nom du demandeur d’analyse, mais pourquoi masquer le numéro, et la nature de l’échantillon? Excusez moi, mais sur ces deux copies nous n’avons en vue que des résultats positifs d’ADN porcine certes mais il peut s’agir de n’importe quel échantillon, il n y a aucune preuve tangible de ce que vous rapportez.
    4/ La gélatine bovine, n’est-elle pas d’origine animale, s’agit-il d’un bovin abattu de manière halal ou bien ? Car si le fait de manger de la viande non halal est interdit pourquoi la gélatine bovine serait-elle halal dans ce cas?

    En attente d’une réponse, je vous remercie par avance.

    49
  50. Al dabaran    

    Assalamou 3aleykoum,

    Avis perso’ sur la marque, il y a de fortes raisons à penser qu’il s’agit d’Ha..bo ! Mais de toute façon, comme cela a déjà été dit, quel serait l’intérêt de connaitre la marque ? Elles inondent tous les marchés pour faire de chiffre, peu importe si le produit final est licite pour le musulman, ils peuvent très bien partir sur un principe, mais s’il n’y pas de normes établies, tout reste possible pour ces industriels.
    Alors pour les recours en justice, c’est peine perdue !!

    Pour ce qui est des avis des savants musulmans sur la question, c’est comme pour les croyants… ils ne seront jamais d’accord.

    wsalam.

    50

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés