Cantine : pas de halal, mais pas de viande non plus à Aulnay-sous-Bois

Par Al-Kanz

Après Grenoble et Lyon, qui ont choisi depuis quelques années de n’offrir que des menus « œcuméniques », entendre ni halal ni casher, c’est au tour de la ville d’Aulnay-sous-Bois de passer au menu sans viande.

Après Grenoble et Lyon, qui ont choisi depuis quelques années de n’offrir que des menus « œcuméniques », entendre ni halal ni casher (voir Pas de viande halal à la cantine, mais des oeufs et du poisson), c’est au tour de la ville d’Aulnay-sous-Bois de passer au menu sans viande. Il ne s’agira pas de supprimer totalement la viande, mais d’offrir un seconde type de menu. Gérard Ségura, maire de cette ville de Seine-Saint-Denis, a expliqué les raisons de ce choix sur RMC, ce matin.

« Il s’agit d’une évolution qui a, en partie, des origines confessionnelles, puisqu’il y a de plus en plus de familles qui ne mangent pas de viande et dont les enfants ne mangent pas de viande à table… Donc nous avons modifié le règlement municipal, sans que nous soyons amenés à indiquer dans ce règlement une référence confessionnelle. Donc, pas de menus halal à l’école… Nous avons établi un compromis ».

Rappelons qu’à Strasbourg 15 % des repas servis à la cantine sont halal sans que cela ne pose le moindre problème.

Crédit photo : Flickr – Atomic Jeep



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (1 commentaires)

  1. fusionfroide    

    en même temps l’Alsace a un statu un peu particulier concernant les lois imposant la laïcité. C’est peut être la raison pour laquelle il n y a pas de gens qui crient au scandale …

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE