Promotion musulman : de la sanction comme mérite

Par Al-Kanz

Moralité républicaine. Le policier qui a verbalisé la conductrice nantaise qui portait un niqab a été récompensé.

Flic

Moralité républicaine. Tout le monde a encore en tête la polémique autour de la conductrice en niqab de Nantes orchestrée par l’UMP et le ministère de l’Intérieur. De coïncidence en coïncidence, l’opinion publique a assisté à un mauvais vaudeville aux allures de tragédie grecque. La banale contravention a rapidement tourné à la controverse politique. Tous les ingrédients étaient réunis pour un burqagate. Tous les ingrédients sauf le courage et la dignité des autorités musulmanes qui ont choisi d’être parties prenantes de cette vaste farce politicienne. Il fallait sauver le président.

Qui a sauvé le président, même malgré lui, méritait honneurs et gratitude. Et c’est bien malgré lui que le policier qui a verbalisé la conductrice nantaise a rendu un grand service au président, lui offrant sur un plateau la possibilité d’enfumer pendant plusieurs semaines toute la France. Eh bien, figurez-vous que ce policier a été récompensé. C’est le Point qui rapporte l’information : « Trois mois plus tard, le brigadier a reçu en récompense le grade de brigadier-chef. » Moralité : sanctionne bien et tu seras récompensé. Pour ceux qui ne sont pas très au fait de la chose policière, c’est comme si Louis de Funès devenait Michel Galabru dans Les gendarmes à Saint-Tropez. La classe internationale.

Dernier point, en passant, pour les policiers qui pourraient nous lire : si vous rêvez d’être un jour premier flic de France, c’est-à-dire ministre de l’Intérieur et des blagues jugées racistes, travaillez l’humour. C’est important l’humour. Les Auvergnats en savent quelque chose.

Crédit photo : Flickr – Eisenbahner



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (5 commentaires)

  1. Fajr Breeze - Yuxx    

    La hawla wa la Kûwatta ila bi-Llâh, c’est vraiment très ignoble de récompenser quelqu’un pour un travail raciste.

    1
  2. tiza    

    salam aleikoum

    c’est ecoeurant

    wassalam

    2
  3. justemoi    

    Salam aleykoum,
    On touche le fond,cela reflete bien le gouvernement bananier de sarkosy,et le policier qui à verbaliser le facteur pour conduite d’une seule main et peau trop sombre va certaienement recevoir la legion d’honneur si l’on suit la logique de ce qui se passe….
    Comme quoi en Sarkozye, il suffit de peu de choses pour être reconnu d’utilité publique…Le Niqab à quand même du BON, surtout pour les Flics… aller!! tous à la chasse aux Niqab, ne vous occupés pas des voyous, surtout pas de ceux en cols blanc !
    On touche réelement le fond du gouffre…

    3
  4. Duas Mars    

    D’une part le fait de conduire en niqab, est jugé potentiellement dangereux car gênant la conduite (vision pas forcément optimale + gestes rapides potentiellement empêchés par le voile) tout comme le fait d’être au téléphone par exemple. D’autre part, c’est la conductrice verbalisée qui a déclenchée elle-même tout ce pataquès en s’exprimant lors d’une conférence de presse pour dénoncer son amende…

    Par ailleurs, l’article du Point n’indique pas que la promotion a été donnée en récompense de cette verbalisation. Ce qui n’est pas à exclure, mais ce qui n’est non plus une certitude…

    4
  5. smile    

    salam,
    Récompenser de quoi ?
    D’avoir fait le travail qu’on lui a demandé ?
    Si il est payé pour ce job, pourquoi le récompenser ?

    A moins que cette promotion soit justifiée par ses états de services … Un peu comme la blague auvergnate

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE