UMP : ce que ne voile pas la burqa

Par Al-Kanz

Depuis des mois, le pouvoir s’autorise les pires calomnies contre les musulmans. Aujourd’hui, les affaires sont si importantes que la burqa n’est plus suffisante pour enfumer les Français.

En janvier dernier, l’UMP, le parti du président, consacrait une rubrique au voile intégral sur son site Internet.

UMP : ce que ne voile pas la burqa

Jean-François Copé, celui qui rêve de prendre la place du président, lança son propre site – il s’agissait de marcher sur les plates-bandes de Nicolas Sarkozy – et en faisait la promotion sur Google.

UMP : ce que ne voile pas la burqa

En début de semaine, l’UMP mettait sur son site à nouveau en avant le voile intégral.

Publicité Reghalal

Et comme Jean-François Copé, l’UMP a acheté le mot-clé « burqa » pour afficher son lien commercial Adwords.

Publicité Reghalal

Mais c’était sans compter le Woerthgate, qui éclipse totalement ce qui devait être présentée comme une victoire de la République sur les musulmans intégristes. En lieu et place, l’UMP et le gouvernement, embourbés dans ce qui s’apparente de plus en plus à une crise de régime, sont contraints de se défendre. D’où l’achat du mot-clé « Bettencourt ».

UMP : ce que ne voile pas la burqa

UMP : ce que ne voile pas la burqa

Cabale, calomnie, jeu de l’extrême droite, etc. L’UMP, acculée, accuse. Mais l’UMP oublie ces mois pendant lesquels le pouvoir, flanqué de ses courtisans, lâchait sa meute contre les musulmans. Quick halal, identité nationale, voile intégral, l’UMP a pendant des semaines traîné les musulmans dans la boue. Pas un jour sans une insulte, pas un jour sans être traité de parias, pas un jour sans être considéré comme des criminels, une cinquième colonne par définition séditieuse qui veut tester la République, selon le bon mot de Jean-François Copé. Et puis le lynchage médiatico-politique de la conductrice voilée de Nantes et de son compagnon. Le pouvoir a alors utilisé toute sa puissance de feu.

L’UMP est aux abois. La meute se répand dans les médias pour crier au complot. Ceux-là mêmes qui s’étaient employés avec zèle à défoncer les musulmans trouvent insupportable qu’on puisse non pas faire de même, loin s’en faut, mais leur opposer des faits d’une extrême gravité. Hier, le pouvoir s’autorisait les pires calomnies contre les musulmans. Aujourd’hui, il ne supporte plus la volonté de justice et de vérité de toute une France qui n’accepte plus ni le fait du Prince ni que le pays soit confisqué par un clan qui le mène droit au mur. S’il n’y a pas lieu de se réjouir de ce qui se passe aujourd’hui, ce retour de bâton a des allures de justice, ce qui n’est pas non plus pour nous déplaire.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. oum Sa'd    

    assalaam aleykoum

    oui, on est un peu tranquille en cette semaine de vote contre le niqab, on s’en prend pas trop dans la figure même s’il n’y a aucun doute sur le résultat final quand à cette loi. bref, un peu d’air lol

    1
  2. Jahvik    

    Bah de toute façon, il y aura une nouvelle polémique au sujet des musulmans en Septembre. Mais je me demande quel sera le sujet qui servira de prétexte.

    2
  3. Djamila    

    Salam alaykoum,
    Je pense que le prochain sujet sera la Salat dans la rue des musulmans durant le mois sacré du Ramadan !! quand je pense qu’il y a des musulmans qui votent UMP !!…d’ailleurs, le PS n’est pas mieux !

    3
  4. Donjipez    

    Pour une fois nous voilà d’accord ;-) Même si je reste opposé à la burqa et autres signes, force est de constater que votre raisonnement est pertinent sur la stigmatisation utilisée hier à des fins politiciennes et dénoncée aujourd’hui alors que la crise de régime est le fait de cet UMP qui veut se poser en victime.

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE