Publicité comparée chez LDC

Par Al-Kanz

LDC, numéro 1 de la volaille en France, est propriétaire, outre des marques Le Gaulois et Marie (les plats cuisinés, des marques Loué (le poulet), de la marque Reghalal, via sa filiale Celvia. Depuis le 5 juillet, on trouve dans plusieurs villes de France des affiches 4×3 vantant les mérites des produits Reghalal. LDC communique […]

LDC, numéro 1 de la volaille en France, est propriétaire, outre des marques Le Gaulois et Marie (les plats cuisinés, des marques Loué (le poulet), de la marque Reghalal, via sa filiale Celvia. Depuis le 5 juillet, on trouve dans plusieurs villes de France des affiches 4×3 vantant les mérites des produits Reghalal. LDC communique par ailleurs sur une autre marque, les poulets Loué. Comparez donc les deux campagnes de publicité.

LDC poulet loué

LDC poulet loué
« Un bon poulet est un poulet libre »

La première publicité est sans relief. On apprend tout juste l’existence d’une nouvelle marque de produits destinés aux musulmans. Elle informe, mais ne donne pas envie. A contrario, la seconde est totalement décalée, elle accroche immédiatement et porte en elle-même un fort pouvoir de viralité : on a immédiatement envie de la montrer à ses amis. Ca n’a d’ailleurs pas manque, le buzz a pris sur Internet ; d’autant mieux que les policiers n’ont guère apprécié qu’on les compare à des poulets et l’ont fait savoir.

Si Loué réussit à rendre immédiatement sympathique, grâce à cette pub, sa marque, Reghalal rate le coche. Sa campagne stérile ne sert qu’à indiquer sa présence sur le marché. Reghalal ne subira certes pas de dommages. En revanche, le faible pouvoir d’attraction de ses affiches risque de peser sur les bénéfices que l’on est en droit d’attendre quand on communique aussi massivement.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (7 commentaires)

  1. Alinaute    

    Assalamou Alaikoum Wa Rahmatou Allahi Wa Barkatouh,

    J’ai remarqué la même choses en prenant le métro+bus : d’un côté on a une affiche d’esthétisme douteux pire que ceux du bled ! (c’est dire !) de l’autre un message sympathique de 2ème degré.

    Ce que je trouve extrêmement désolant, mise à part qu’on considère un musulman pour son côté « non regardant » sur tout ce qui beau (Inna Allaha jamiloun youhibou al jamal (Dieu est beau et aime ce qui est beau)), c’est le non respect de la langue Arabe. Un assemblage de caractères arabes quelconque !! On est en 2010, l’ordinateur a fait un bond de plusieurs siècle mais on nous sort une impression (numérique en plus) qui en dit long sur le « respect » du client !

    Salem ;)

    1
  2. Rikta    

    salam ‘aleycoum

    Leurs affiches sont à l’image de leurs produits. Si ils auraient fait de bonnes pub, sa aurait été injuste. Là, au moin, tout est nul.

    2
  3. Soufyene.B    

    asSalamou3laykoum,

    Je ne pense pas qu’on puisse comparer ces deux campagnes en toute objectivité. Les deux cibles sont ici clairement différentes. On a d’une part un marché mature fortement concurrentiel où il est important de se distinguer et d’autre part un marché naissant où les marqueteurs tâtonnent et ne peuvent se permettre de prendre des risques. En ce qui concerne l’esthétisme, il s’agit d’une notion purement subjective. La première affiche est simple et le concept beaucoup moins recherché mais n’est pas inesthétique de mon point de vue.

    3
  4. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Soufyene,

    Complètement pas d’accord. Regardez ceci : http://www.al-kanz.org/2010/07/22/oummi-petits-pots-bebe.
    Le problème de ces sociétés, c’est qu’elles ne s’entourent pas de personnes compétentes, qui notamment connaissent la cible des consommateurs musulmans.
    Je finis un article sur la publicité Isla Délice que l’on verra dans les prochains jours. Vous allez voir que ce n’est absolument pas une question de marché naissant.

    4
  5. Soufyene.B    

    asSalamou3laykoum,

    Je n’avais pas vu cet article. Pour le coup, là je suis d’accord en terme de comparaison il n’y a pas photo.Dans mon commentaire je n’ai pas voulu dire que la pub Réghalal était parfaite, loin de là. L’idée était plutôt de s’interroger sur le fait de « s’insurger » contre une pub qui n’est absolument pas dégradante pour la communauté (à la différence des spots de pub Zakia Halal par exemple). Si les entrepreneurs musulmans supplantent les gros industriels en terme de communication je pense que c’est tout à fait positif et cela signifie que « nous » prenons enfin nos responsabilités. Etant un fervent lecteur d’Al-Kanz j’attend avec impatience votre article sur Isla Délice.

    5
  6. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Je ne m’insurge pas Soufyene :). Je dis que cette publicité est fade et ratée. Ce n’est pas faute de compétences techniques (c’est l’agence http://www.trademark-caen.fr/public/index.html qui l’a réalisée), mais faute de connaissance de la cible. En la matière, les industriels ont dix ans de retard et sont pour la plupart complètement à la ramasse.
    Pour la pub Isla Délice, vous n’allez pas être déçu. Perso, je suis épaté. Et je pèse vraiment mes mots.

    6
  7. Alban-Ali    

    Salam.

    On peut la trouver où la pub isla delice?

    7

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE