AVS d'accord, mais avec du vin et du porc

Par Al-Kanz

En France, la liberté d’entreprendre s’arrête parfois là où l’islam commence.

Le 15 septembre 2008, un supermarché halal, O’Multi Marché, est inauguré dans un quartier de la ville de Taverny en présence du maire, Maurice Boscavert. Cette nouvelle enseigne, très bien accueillie, a reçu le soutien de la municipalité qui y voyait le moyen de « redynamiser le centre commercial car elle jouera le rôle de ‘locomotive’ dont le quartier et la galerie marchande avaient tant besoin ». Mais voilà, la liberté d’entreprendre s’arrêtant là où l’islam commence – comme on a pu le constater avec la polémique sur les restaurants Quick passés au prétendument halal, le maire a jugé bon de mettre son nez dans une affaire privée, outrepassant son rôle d’édile :

Le maire a également rappelé aux gérants que l’appellation AVS (A votre service – viande hallal) ne doit pas être un frein à la commercialisation d’un plus large choix de produits traditionnels (vin, viande porcine…).
Source : La Lettre du maire, 14 octobre 2008

AVS est l’un des OCVH français (organisme de certification de la viande halal). A titre comparatif, c’est comme si le maire, inaugurant un magasin bio, avait dit : « l’appellation AB ne doit pas être un frein à la commercialisation d’un large choix de produits contenant des OGM » ou inaugurant un magasin végétarien : « l’appellation ‘magasin végétarien’ ne doit pas être un frein à la commercialisation d’un large choix de produits carnés et de viande en tout genre ». Tout cela est ridicule, mais surtout inquiétant. En vertu de quel principe, un représentant de l’Etat se permet-il de décider de ce que doit ou ne doit pas faire un entrepreneur ? Jusqu’à quand ces politiques vont-ils se permettre de dire aux musulmans ce qu’ils doivent faire ?

On ne peut s’empêcher de penser au Franprix halal d’Evry, dont les patrons ont décidé de jeter l’éponge après les très fortes pression du maire de droite gauche Manuel Valls, lequel voulait faire regretter coûte que coûte aux frères Djaiziri d’avoir choisi la voie du business sans porc et sans alcool. Maurice Boscavert, comme son alter-ego d’Évry, devrait se rappeler que nous sommes dans un pays où la liberté d’entreprendre est un droit fondamental. Un maire n’a pas à décider des choix commerciaux d’un entrepreneur. Que chacun reste à sa place et les vaches seront bien gardées.

Crédit Une : 10s71



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (9 commentaires)

  1. La Maman d'Ismaël    

    Bien dit! Que chacun reste à sa place! Inquiétant effectivement…

    1
  2. Wilfried    

    As Salamou ‘aleykoum

    mais de quoi je me mêle, encore une pseudo laïcité à deux vitesses…

    2
  3. Soufyene.B    

    asSalamou3laykoum,

    Je trouve que c’est effectivement très inquiétant. Dès que l’on entre dans un cadre où l’Islam est partie prenante, les politiques détenteurs de la morale et de la bienséance se sentent le devoir de donner leurs points de vue sur tout et surtout sur ce qui ne les concerne pas. Je trouve la comparaison qui figure dans l’article excellente. Quand un entrepreneur décide de se positionner sur tel ou tel marché, de quels droits vient-on se mêler de sa politique stratégique à partir du moment où il se conforme à la législation ? Malgré ce qu’ils nous laissent entendre il est évident que les politiques ont un réel et gros problème avec l’Islam.

    3
  4. Mounir    

    Salam

    AVS devrait emettre un communiqué en rappelant à ce maire qu’il n’a pas à s’immiscer dans la gestion de leur association. Nous avons suffisamment d’avocats dans la communauté pour agir si besoin est. J’espère que ce nouveau supermarché hallal ne cedera pas à ce chantage, ils sont quand même libre de vendre ce qu’ils veulent…

    4
  5. Amina    

    Salam ‘alaykoum,

    Désolée si mes questions vous paraissent betes mais :
    Comment se fait-il qu’un maire inaugure un magasin hala (fut-il supermarché) ? il n’a rien de plus important a faire ? .
    Qui decide d’une inauguration ?
    Et c’est quoi au juste ce soutien de la municipalité ? du fric ?
    Merci pour vos reponses, sinon je chercherais…. :)

    5
  6. rim-k    

    pourquoi ne pas se plaindre aupres des organisations internationales?

    6
  7. Emilie Hassan    

    Non mais c’est n’importe quoi… pffff on nous prend vraiment pour des jambons. En effet jamais personne ne se permettrait de faire la même chose dans une boutique bio ou ailleurs!

    7
  8. aymen    

    Il est grand temps d avoir une organisation politique ou un lobby musulman afin de faire entendre notre voix et de proteger les interets des musulmans. Theoriquement la lois nous garantie protection et securité mais dans la pratique c est le contraire. On doit etre de bons consommateurs de tous sauf du halal. Leur hallal pour eux c est qu on ne doit pas manger de porc, pour le reste on ne doit pas faire la fine bouche. Pour eux Il n y a que le porc qui est interdit en islam. En faite ces pseudo orientaliste veulent que nous suivions l islam selon leurs interprétations, c est a dire pas de hijab, pas de viande halal, peut de mosquée , c est a dire un islam invisible , une communauté qui paye ses impots et qui doit fermer sa gueule et surtout pas la ramener. On a pas le droit d avoir acces aux logements, pas de le droit de travailler à compétence egale a des postes equivalent à cause de nos origines. Bref la liste est longue; meme pour faire du busyness ou n’ont empeche d investire alors que ca reponds à une forte demande. Dans le systeme capitaliste l état ne doit pas intervenir dans les choix economiques des investisseurs. Faut que cette situation change, ca ne peut plus continuer ainsi

    8
  9. Al-Kanz    

    Aymen,
    Commençons chacun à notre niveau à bouger.

    9

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE