Témoignage : le vertige de mort chez le croyant dépressif

Par Al-Kanz

Quatre mois après un premier témoignage sur sa maladie, C. P., lectrice d’Al-Kanz, nous envoie un second témoignage sur la dépression qui la ronge.

depression
Shutterstock

par C.P., traductrice

La dépression me piège dans une spirale vicieuse. Je souffre dans mon corps de douleurs, de fatigue, de sommeil chaotique, d’appétit perturbé, de troubles psychosomatiques – sensations épuisantes. Je souffre dans mon cœur de la diminution du plaisir et du repli envers autrui, d’une vie devenue terne et sans consistance, sans couleurs, sans éclat.

Je souffre dans mon intellect du manque d’attention bloquant ma mémoire, ma concentration, mon apprentissage. Quelles ambitions nourrir alors que je me sens écrasée ? La dépression désorganise tout mon quotidien. Y compris hélas mon élan vers Dieu. J’ai fouillé et interrogé, je n’ai guère trouvé de références chez nos savants à ce sujet, du moins, dans les langues que je connais. Les incertitudes me tenaillent sur le plan factuel – ce que j’omets ou commets – et aussi sur le plan spirituel.

Pourquoi m’envoyer cette pathologie qui paralyse littéralement ma pratique et souille ma foi ? Quel est le sens des épreuves qui s’interposent dans l’adoration de la créature vers le Créateur ?

Dis : « Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux ».

Coran, sourate 39, verset 53

S’il est bien un verset que je ressasse dans ma dépression, c’est celui-ci. Car la dépression détruit le goût de la joie, l’optimisme, la confiance en soi et, finalement, l’espoir, tous les espoirs.

La dépression est le désespoir, la certitude que seuls des ennuis m’attendent et que je serai incapable ou indigne de les surmonter, que mes péchés me condamnent sans recours. Cet état terrifiant, je l’ai compris, n’existe pas dans la gamme des sentiments humains habituels ; seuls ceux affectés de facteurs génétiques, métaboliques et psychiques à la fois risquent de traverser ces affres.

C’est dommage quant à la solitude implacable qui s’abat sur un dépressif ; c’est également réjouissant de savoir que l’incompréhension de notre entourage renvoie à leur santé indemne sur ce plan. Faut-il alors dire « al hamduliLlah » ou « al hamduliLlah ‘ala kulli hal » [« louange à Dieu » ou « louange à Dieu en toutes circonstances » NDLR]? Je ne sais plus comment accueillir cette dépression dans ma foi : le bien et le mal se brouillent. Quel sens attribuer à ce phénomène ?

Lors d’un épisode dépressif majeur, les actes tombent en panne. La maladie bousille la faculté d’initiative et le recueillement nécessaires à la prière, au jeûne, aux comptes pour la zakât et aux autres adorations du croyant. Je m’en veux de ces manquements.

Lorsqu’un croyant normal se reproche quelque méfait, il multiplie les adorations pour racheter sa faute. La culpabilité d’une dépression produit l’effet inverse : si accablante et irrémédiable que je n’envisage même plus de réparer mes torts réels ou imaginés. Le découragement total.

La maladie s’attaque aussi aux concepts tissant la spiritualité. J’ai beau croire de tout mon coeur à la Puissance et à l’Omniscience de Dieu, j’en viens à friser le blasphème lorsqu’il s’agit de Sa Miséricorde. « Guéris-moi ou achève-moi », Lui dis-je en mes heures les plus sombres.

Car la douleur me submerge à tel point que je me lasse même d’espérer, le pessimisme me peint en noir toute perspective d’avenir, l’idée suicidaire devient projet… la dépression asphyxie mes émotions, mes sensations, mes convictions ; que reste-il de moi ? Alors j’implore ar-Rahman, ar-Rahim, Celui Qui a voulu que les humains le nomment ainsi à chaque sourate, je Le supplie de me rappeler à Lui car je n’en peux plus et je m’en veux d’éclabousser mes proches.

Marie mère de Jésus n’avait-elle pas souhaité trépasser lors de la naissance de son fils ? Et puis, une dame des Ansâr, épileptique, avait demandé au Prophète si Dieu voulait bien la rappeler. Ces croyantes se sont trouvées englouties dans une insoutenable souffrance – physique, psychique, sociale, qu’elles ont crue sans issue.

Lorsque je reprends quelque peu mes esprits, j’invoque le Seigneur des Mondes comme notre Prophète (saws) nous l’a enseigné : fais-moi vivre si c’est meilleur pour moi, fais-moi mourir si c’est meilleur pour moi. Le simple fait que le Prophète (saws) ait indiqué cette invocation prouve que cet état de désespoir peut coexister avec une sincère foi en Dieu.

L’Envoyé d’Allah n’a pas transmis en vain ses propos. Des générations de croyants avaient besoin de savoir comment se positionner envers Dieu lors du désir de mort. Le savoir me réconforte dans ma foi : oui, les croyants les plus éminents ont aussi ressenti cette bouffée de détresse où la vie devient fardeau.

Moi aussi, je perds de vue la Miséricorde de Dieu et la maladie me mène à une impasse ; le postulat de nullité, de pessimisme, de vide et de désespoir devient conclusion, dont l’aboutissement mène au suicide ouvert ou déguisé. Je me laisse mourir à petit feu, espérant un accident qui mettra terme à mes tourments. Tout en sachant bien sur le plan intellectuel qu’il s’agit d’une illusion car notre existence ne se borne pas à ce monde. Je suis simplement perdue, voilà tout.

Pourtant les recours existent ; la thérapie sert à mieux comprendre l’effet de ce mal et à en anticiper les pièges. Or, à l’heure actuelle je retrouve les aptitudes normales qui me sont propres. Je mesure combien ce manque de savoir et de compréhension ouvre grand la porte à shaytan et aux mensonges de la dépression.

Ce répit ou cette guérison me permet, par la Grâce de Dieu, de prendre du recul sur ces pensées horribles me travaillant en permanence. L’élan vers Dieu revient, le goût de la connaissance reprend. Je veux mieux comprendre ma religion et mon Seigneur et claquer cette porte béante sur le gouffre des tentations et du brouillage dans la foi.

La pureté spirituelle se remporte de haute lutte, je le sais bien. Si je ne vois pas ou plus la Miséricorde de Dieu, peut-être bien que je ne l’ai pas assez comprise et assimilée. Le travail m’attend.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (65 commentaires)

  1. 1
  2. ambassatrice    

    Qu’Allah guérisse notre chère soeur…. j’ai bien reconnu ses mots..Comme d’habitude, Elle est si perspicace , si gracieuse dans son ecriture….

    2
  3. Zohra    

    Salaam

    Qu’Allah te guérisse et t’apaise ma soeur… Amine.

    Ca va te sembler bête, mais tu devrais essayer une cure de rokia, par exemple d’eau coranisée avec chlorure de magnésium (ca coute 1euro en pharmacie), miel et huile de nigelle coranisé.
    Je connais une soeur qui a guéri de cette facon, alors que les plus grands professeurs d’un hopital parisien la disaient condamnée.

    Qu’Allah te facilite cette épreuve et te rapproche de Lui, amine.

    3
  4. Soso    

    salam alikoum

    je te conseil aussi de faire d séance de rokya ce n’est peut être pas que psychologique.
    J’ai connu quelqu’un de dépressif et il se trouve qu’après plusieurs séance de rokya il va mieux aujourd’hui.

    4
  5. Kaikai    

    Assalamou aleykoum

    Oukthy, vérifie par des tests médicaux si tu n’es pas allergique à certains aliments que tu consommes regulierement.

    J’ai découvert dernièrement que j’étais intolérant à pas mal d’aliments comme le lait, le blé, le gluten, les oeufs…. bref tous les composants d’un bon petit déjeuner. Et parmi les réactions d’intolérance alimentaire sont très vastes et vont de l’ADD (Attention Deficit Desorder) à des épisodes dépressifs parfois… Et pendant cinq ans j’avais élaboré toutes les hypothèses les plus folles qui soient y compris la possession par les djins. Il m’a suffi de surveiller mon alimentation pour régler certains problèmes que je traine depuis des années

    Vérifie donc si ton corps ne réagit pas à quelque choses…..

    Qu’Allah te guérisse

    wassalam

    5
  6. do    

    Moi, j’ai trouvé l’issue dans le Livre de Job (mais bon, c’est dans la Bible…).
    (il faut bien lire les notes de bas de page pour ne pas faire de contre sens, car justement, il démonte pas à pas les
    réflexions communes que font ceux qui ne connaissent pas la souffrance, et il invite à aller plus loin,
    là où effectivement, la raison ne peut plus apporter son aide.)

    Mais bon, je ne sais pas si ça parlerait à tout le monde.
    Il faut être capable de beaucoup de confiance en Lui.

    6
  7. Oummithnâni    

    As-salâmu ‘alaïkum,

    Nous nous sommes croisées également sur le net et ton style d’écriture bien propre à toi… Quel don ma cha Allah !

    Quelques doahs bénéfiques.

    Seigneur, ne nous charge pas de ce que nous ne pouvons supporter. Efface nos pêchés, pardonne les nous, aie pitié de nous ! Tu es notre Maître ! Donne-nous la victoire sur les infidèles ! Coran 2/286

    Seigneur ! ne fais pas dévier nos coeurs après que tu nous as guidés ! Accorde-nous Ta miséricorde, car Tu es le Dispensateur Suprême. Coran 3/8

    Seigneur, pardonne-nous nos fautes, efface nos péchés, et fais que nous mourions avec les gens charitables Coran 3/193

    Seigneur, donne-nous ce que Tu as promis par l’intermédiaire de Tes Messagers ! Fais que nous ne soyons pas humiliés au jour de la résurrection, Toi qui ne manques jamais à Tes promesses ! Coran 3/194

    Seigneur, ne nous place pas avec les injustes ! Coran 7/47

    Seigneur, donne-nous la résignation et fais que nous mourions en croyants ! Coran 7/126

    Seigneur, rends parfaite notre lumière, et pardonne-nous ! Tu es Tout-Puissant ! Coran 66/4

    Oukhty, ne reste pas seule… Même si on ne se connait pas, tu peux passer prendre un thé… Soit la bienvenue.

    Qu’Allah t’apporte la guérison, amîne.

    7
  8. AdelKhaled    

    As-salâmou ‘alaykoum, oukhtî fi-Llâh.

    Qu’Allâh déverse sur toi davantage de patience, dissipe ton mal et t’inonde de Sa guérison…

    8
  9. Daniela    

    salam alaykoum
    qu’Allah vous facilite ma soeur

    faites bien les invocations du matin et du soir qui sont une protection contre tout mal bi idhniLLah

    par ailleurs j’ai lu une fois une réponse d’un sheikh sur le net concernant le fait de se sentir mal, et contre toute attente de ma part, le sheikh avait répondu qu’il conseillait à la personne de craindre Allah, de s’éloigner des pêchés, de faire le repentir, de pratiquer l’aumône et de s’éloigner des pêchés car certes Allah a dit dans le coran que celui qui fait le bien et s’éloigne des pêchés aura certes une belle vie ici bas et dans l’au-delà.

    J’ai trouvé ce conseil du sheikh magnifique mashaAllah, en espérant qu’il vous touche aussi.

    9
  10. ahou    

    trés touhcnat en effet,

    Le passage ou elle indique « tourner en rond » est parlant pour moi… mais il suffit je pense de trouver les raisons qui font qu’on en est là…

    Avec l’aide de dieu la guerison se verra…

    Allah i chafi al ouma

    wa salam alikoum wa rahmatoullah wa barrakatou

    10
  11. mahama    

    Assalam alaykoum! je prie pour ma soeur, que Dieu la guerisse d’une geurison meilleure. nous comprenons très bien la teneur de son message. tant le sermon d’Adieu du prophète (pbA/l) faisait pleurer certains compagnons, ce message l’est aussi. Mais il faut comprendre que la maladie appartient à Dieu et son remède l’appartient aussi. C’est Lui Dieu qui a rendu malade le prophète Ayyoub et c’est Lui qui l’a gueri aussi. Ce Dieu existe toujours, il ne meurt jamais et tout est sous son autorité, sous son pouvoir. Nous l’implorons qu’IL vous donnes les moyens, les chemins et voies de parvenir à la guerison que toute la Oumma vous souhaite aujourd’dui. Qu’IL vous donne sans délai la santé nécéssaire vous permettant de faire votre retour dans le concert des croyantes et croyants pour toujours continuer à servir les soeurs et les frères en particulier et le monde entier en général. Que Dieu vous retablisse, vous guerisse par sa force et puissance sublimes InchaAllah.

    11
  12. mariem.    

    @ ahou : certes, il est impératif de trouver la cause de son mal être ! Mais parfois la cause est profonde, ancrée dans la famille depuis plusieur générations. C’est souvent les secrets de famille qui en sont la cause. Il y avait un reportage à ce sujet l’autre jour et les protagonites disaient avoir été grandement soulagés après que la vérité est été rétablie. Les sujets sensibles d’une famille peuvent avoir des ressentis exacerbés à cause certaines histoires familiales sombre et si les témoins de ces histoires disparaissent en emportant ces secrets avec eux, il est difficile d’en sortir.

    @ Florence : très bon rappel ma cha Allah.

    12
  13. Nadia    

    J’invite ma soeur à lire le Coran elkarim, n’a t’il pas dit dans l’un de ses versets  » c’est en invoquant dieu que les coeurs se rassérènent » savez-vous qu’il y a même des prêtres qui lisent le Coran lorsqu’ils sont dépressifs, et qu’ils ressentent un apaisement après sa lecture. Un croyant vraiment pieux ne peut être dépressive, à moins que sont problème concerne son corps qui serait en manque de certaines vitamines et sel minéral.

    13
  14. Sherifa    

    As Salam

    je suis comme toi ,mais dans mon parcours j’ai pris beaucoup de note je suis moi meme en cet instant malade ,mais je ne desespere pas de la Misericorde Divine
    c’est juste qu’au depart il y a eu une mauvaise connection dans ton cerveau si tu pouvais et moi aussi a y greffé 1 Seul versé du Coran et bien le point de mire ne serai plus que Allah ,et tous serai zen ,c’est du travail ,bien sur …
    Je t’embrasse
    Au plaisir

    As Salam Waleikoum.

    14
  15. Amatu Llâh    

    As’salâmu’ alaikum wa rahmatu Llâhi wa barakâtuH

    Chère soeur,
    si les ressources financières de ton ménage te le permettent, as-tu songer à effectuer le pélerinage à la Mecque cette année?
    Je prie Allâh Le Tout Puissant de te guérir âmîn

    15
  16. asma    

    assalam alaikom,

    Quand je me sens mal , (souvent j’ai peur pour mes enfants et je m’imagine le pire pour eux et je me dit que je les ai mis au monde par la volonté de dieu alors qu’ils vont vivre des épreuves , donc je m’angoisse. Al hamdolilah avec la prière je me calme et j’implore Dieu et je m’en remet à lui et je pense à ceux qui sont dans un état pire que moi et je me dit que Dieu m’a favoriisé et que je n’ai pas à me plaindre, ca me calme.
    Ta dépression à l’air d’être assez étouffante, suis les conseils de tous ces gens qui t’ont écrit inchaAllah et entoure toi au maximum de bonne compagnie, ne reste pas seule et occupe toi si ta santé te le permet. Je ferais des douas pour toi,

    Dieu te protège, patientes ma soeur

    16
  17. sirine    

    asalam aleykum,

    oukhti je me suis retrouvée dans tes écrits, je n’arrivais pas a mettre de mots sur ce que je ressentais, depuis la mort de ma fille il y quelques mois, j’ai arrêté de vivre.
    quand tu parle de cet état ou l’on souffre dans son corps, ce sommeil chaotique, ce peu d’entrain dans tous nos actes.
    je m’y retrouve complètement.
    j’essaye tant bien que mal de m’en sortir mais j’ai l’impression d’avoir un poids accrocher a mes pieds qui me tire vers le bas.
    mes proches ne me comprennent plus, ils me voient comme une feignante qui dort tout le temps, mais si seulement ils savaient la douleur qui brule en moi.
    je suis fatiguée de faire semblant que je suis forte et courageuse, semblant d’etre passé a autre chose, il n’en est rien, j’ai mal, la douleur m’engloutit.

    ma soeur je suis de tout coeur avec toi

    qu’Allah nous allège de ce fardeau, qu’Il remplace notre peine par le bonheur, qu’Il illumine notre coeur par la foi pleine et constante

    amine

    17
  18. Syx    

    Salam Alaykoum,

    Al kanz, c’est possible de contacter directement la personne par email?

    18
  19. mariem.    

    Magnifique dou’a :(en Arabe et en Français)
    « Ô Seigneur ! Avec Ta connaissance de l’invisible et Ton pouvoir sur les créatures, laisse-moi vivre tant que Tu sais que la vie est meilleure pour moi (que la mort) et fais-moi mourir si Tu sais que la mort est meilleure pour moi (que la vie). Ô Seigneur ! Je Te demande la crainte en secret et en public. Je Te demande la parole de vérité dans les moments de satisfaction et de colère. Je Te demande la modération dans les situations de richesse et de pauvreté. Je Te demande un bien-être qui ne s’épuise pas. Je Te demande une jouissance pour les yeux qui ne s’arrête pas. Je Te demande d’être agréé après que Tu aies prononcé Ton Jugement. Je Te demande une vie paisible après la mort. Je te demande la réjouissance de pouvoir voir Ton Visage et le désir ardent de Te rencontrer sans subir aucun dommage qui me nuise, ni de tentation qui m’égare. Ô Seigneur ! Embellis-nous avec la parure de la croyance et rends-nous des guides bien guidés. »

    اللّهُـمَّ بِعِلْـمِكَ الغَـيْبِ وَقُـدْرَتِـكَ عَلـى الْخَلقِ أَحْـيِني ما عَلِـمْتَ الحـياةَ خَـيْراً لـي، وَتَوَفَّـني إِذا عَلِـمْتَ الوَفـاةَ خَـيْراً لـي، اللّهُـمَّ إِنِّـي أَسْـأَلُـكَ خَشْيَتَـكَ في الغَـيْبِ وَالشَّهـادَةِ، وَأَسْـأَلُـكَ كَلِمَـةَ الحَـقِّ في الرِّضـا وَالغَضَـب، وَأَسْـأَلُـكَ القَصْدَ في الغِنـى وَالفَقْـر، وَأَسْـأَلُـكَ نَعـيماً لا يَنْفَـد، وَأَسْـأَلُـكَ قُـرَّةَ عَيْـنٍ لا تَنْـقَطِعْ وَأَسْـأَلُـكَ الرِّضـا بَعْـدَ القَضـاء، وَأَسْـأَلُـكَ بًـرْدَ الْعَـيْشِ بَعْـدَ الْمَـوْت، وَأَسْـأَلُـكَ لَـذَّةَ النَّظَـرِ إِلـى وَجْـهِكَ وَالشَّـوْقَ إِلـى لِقـائِـك، في غَـيرِ ضَـرّاءَ مُضِـرَّة، وَلا فِتْـنَةٍ مُضـلَّة، اللّهُـمَّ زَيِّـنّا بِزينَـةِ الإيـمان، وَاجْـعَلنا هُـداةً مُهْـتَدين
    Allâhumma, bi-3ilmika-l-ghayba wa qudratika 3alâ-l-khalqi, ahyinî mâ 3alimta-l-hayâta khayran lî, wa tawwafanî idhâ 3alimta-l-wafâta khayran lî. Allâhumma innî as’aluka khashyataka fî-l-ghaybi wa sh-shahâdati. Wa as’aluka kalimata-l-haqqi fî r-ridâ wa-l-ghadabi. Wa as’aluka-l-qasda fî-l-ghinâ wa-l-faqri. Wa as’aluka na3îman lâ yanfadu wa as’aluka qurrata 3aynin lâ tanqati3u. Wa as’aluka r-ridâ ba3da-l-qadâ, wa as’aluka barda-l-3ayshi ba3da-l-mawti. Wa as’aluka ladhdhata n-nazari ilâ wajhika wa sh-shawqa ilâ liqâ’ika fî ghayri darrâ’a mudirratin wa lâ fitnatin mudillatin. Allâhumma zayyinnâ bi-zînati-l-îmâni, wa j3alnâ hudâtan muhtadîn.

    19
  20. nounou    

    salam a3laykoum

    comment faire pour entrer en contact avec la soeur?

    20
  21. Syx    

    Salam Alaykoum,

    Des cours de psychologie sont accessible en audio et video via le site du collège de france, ca peut toujours aidé à comprendre certains processus mentaux, inshaAllah, cela vous aidera.

    http://www.college-de-france.fr/default/EN/all/audio_video/index.htm

    21
  22. Lili    

    Salam aleykom

    Comme il est de notre devoir de soigner notre corps lorsqu’il est malade, il faut soigner notre tête quand elle l’est aussi. Notre santé est une amana, un dépot dont on a la charge. Nous vivons dans une société et une époque où les liens familiaux sont distendus, la solitude règne, l’avenir fait peur, le soutien familial, amical ou communautaire est faible, où on nous matraque à longueur de journée qu’il faut être mieux, avoir plus, etc. Il est normal que dans ces conditions les maux de l’âme soient plus fréquents. En d’autres lieux ou d’autres époques les gens sont ou étaient éprouvés par la faim, la pauvreté, la perte de leurs enfants. Aujourd’hui ou ici, c’est plus la peur, la solitude, les angoisses, la dépression… Les épreuves se transforment, s’adaptent aux lieux et temps, mais elles sont toujours là, et elles le seront toujours !

    Vous devez connaitre ce hadith « Celui qui se connait lui-même connait son Seigneur ». J’ai un peu réfléchi sur cette phrase, et je me dis que peut-être que celui qui ne se connait pas lui-même ne peut pas connaitre son Seigneur. Celui qui ne sait pas quels sont les ressorts qui font qu’il est aujourd’hui au fond du trou ne peut pas savoir qui il est réellement. Celui qui ne defait pas les noeuds de sa vie, qui ne se détache pas des histoires familiales ou personnelles passées ne peut pas avoir le recul nécessaire pour se connaitre. On doit accepter notre sort comme il est, certes, cela fait partie de notre foi. En revanche, on doit tout faire pour aller bien, se soigner, améliorer notre sort, réveiller la flamme de vie qui est en nous.

    Je ne saurais que trop voir un psychologue. Pour défaire ce qu’il y a à défaire, comprendre ce qu’il a à comprendre, et soigner ce qu’il y a à soigner. Ca ne sera pa tjrs facile, mais prenez-le comme une action que vous entreprenez pour vous rapprocher de Dieu swt. Un esprit sain dans un corps sain pour être une meilleure croyante. Ceci va de pair avec les invocations que vous faites en vue de Lui demander la guérison. N’oubliez pas que la patiente en islam, es-sabr, est plus plus qu’une simple attente. C’est l’endurance vis à vis de l’épreuve, accompagnée d’une action en vue de s’en sortir, et de l’espoir du Secours divin et d’une fin heureuse. Ne vous arrêtez pas au premier élément.

    En conclusion : faites-vous aider !

    Bon courage et je prie Dieu qu’Il vous aide dans cette épreuve et qu’elel soit pour vous un moyen de purification et d’élévation.

    wa salam

    22
  23. muslima    

    salam’alaykum,

    exactement: rouqia, rouqia, rouqia…

    je suis persuadée bi idhniLlâh, que c’est LA solution a ton probleme oukhti.

    23
  24. obad    

    salam alikom
    qu’Allah vous guide dans le droit chemin ;
    je pense qu’il y a épreuve dans cette vie c’est pour cela que l’on est sur terre ;
    il faut se remettre à l’essentiel de la vie ; oublier le matériel un moment ( argent , physique, famille etc )
    et se projeter nu comme on le sera à la mort ; et à ce moment on verra ces véritable qualité devant Allah ;
    C’est vraiment un grand Plus que l’on a , nous croyant, pour lutter contre les maladie de ce monde ;
    ce travail n’est pas évident à faire plus on est éloigné de la réalité ;
    je l’ai plusieurs fois appliquer sur moi ,avec success
    Il faut bien comprendre le sens de la vie : faire le bien pour Allah , donner pour Allah , glorifier Allah

    salam alikom

    24
  25. astrotouf    

    Essalam 3alaykoum,
    la dépression n’est pas une chose qui se passe dans la tête seulement, c’est une maladie à part entière. Il faut absolument consulter un médecin qui fera prescrire une psychanalyse avec psychothérapie associés à des anti-dépresseurs.
    Il ne faut pas se contenter d’attendre que dieu t’aide sans rien faire. voici un lien qui pourra t’aider inchalah.

    http://diaporamas.doctissimo.fr/psychologie/symptomes-de-la-depression/Se-sentir-a-bout.html

    Je te souhaite un prompt rétablissement bi idhn ellah.

    salam

    25
  26. ahou    

    Salam alikoum wa rahmatoullah wa barrakatou,

    qu’est ce qui entraine la censure de mes messages?
    le fait de demander des explications sur la guerison par le soufisme?
    N’est ce pas les adeptes du soufisme (ou du moins leur maitre a penser) qui demande d’invoquer les morts?
    Invoquer autre qu’Allah azawajel n’est il pas du shirk de l’associationisme? quoi de pire que l’associanisme fi din al islam?

    ya rabi eloigne nous des egarés, guide nous, et approche nus du chemin juste et de la verité.
    Akhi tu as toujours été courtois avec moi jusqu’au jour ou je t’es fait la remarque sur ta maniere hyper froide de t’adresser a certaines personnes sur ce blog…

    Tu n’es pas obligé de publier ce commentaire: ai je besoin de le dire ;-)
    Je te souhaite de represente ton action par la plus belle et juste des manieres

    Wa salam alikoum wa rahmatoullah wa barrakatou, pardonne moi si je t’es offensé (c’est le mois il faut demander pardon)

    26
  27. ahou    

    Profil bas en ce qui concerne la moderation de mon commentaire…

    Concernant la froideur, ma remarque demeure valable meme encore une fois elle n’a jamais été jusqu’à present à mon encontre… Peut etre est-ce moi qui soit trop adepte de la forme…
    Quand il y a desaccord il demeure des manieres de les faire passer au risuqe de passer pour quelqu’un de hautain… toutefois ceci ne demeure qu’un ressenti car de simple phrase ne peut donner qu’une impression (souvent erroné en passant) de notre interlocuteur?

    Dans tout le cas je te demande pardon si je t’es blessé ou ai eu des paroles mal perçu…

    Barrakkallahoufik pour ta reponse et ton travail,

    Wa salam alikoum wa rahmatoullah wa barraktou, wa saha ftourek ou ramadan karim

    27
  28. Syx    

    Salam Alaykoum,

    Ce n’est pas vôtre message, mais celui de Syx qui a été modéré (à cause de la promotion du soufisme déjanté, justement). Comme le vôtre lui répondait et que dès lors il n’avait plus de raison d’être là, je l’ai aussi modéré.

    En quoi mon message comportait un quelconque soufisme déjanté….? Parlé de structure, d’amour du divin c’est un message déjanté?

    Choukran ktir,

    28
  29. Ariss    

    As salam alaykum,

    Qu’Allah Taala raffermisse ta foi envers et contre tout état. Emîn

    29
  30. Syx    

    @Ariss

    Autant pour moi, j’ai parlé trop vite :) afwan

    30
  31. oummaryam    

    salamou alayki ma soeur d’après le docteur Jameel qudsi qui faisait son émission sur iqraa avant le ramadan »ghidai dawai » (mon alimentation est mon médicament) la dépression serai la deuxième maladie au monde d’ici 2020 apres celle du coeur . D’après lui un remède alimentaire datant de 14 siècle prescrit par notre cher Prophète Mohammad alayhi assalat oua assalam : TALBINA
    en effet, la dépression est causée aussi par le manque de neurotransmetteur parfois important tel la sérotonine, l’adrénaline, la noradrénaline, la dopamine et l’histamine. La Talbina est une soupe faite à base de farine d’orge et d’eau(1 verre de farine d’orge pour 5 verres d’eau) et cuite à feu doux jusqu’à épaississement. La Talbina contient plusieurs acides aminés tel le tryptophan(sert à fabriquer la sérotonine), la tyrosine(sert à fabriquer la plupart des neurotransmetteurs l’adrénaline, la noradrénaline,la dopamine), l’hystédine(sert à fabriquer l’histamine). L’orge contient aussi du magnésium du potassium du phosphore et plusieurs vitamines B…
    Un autre remède alimentaire prescrit dans le coran : les dattes. Lorsque Marie la mère de Issa alayhi assalam était entrain d’accoucher son état d’esprit était au plus bas(son épreuve fut grande accoucher sans avoir de mari et etre seul si bien qu’elle dit « Puis les douleurs de l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : « Malheur à moi ! Que je fusse morte avant cet instant ! Et que je fusse totalement oubliée ! » « sourate Marie verset 23
    « Alors, il l’appela d’au-dessous d’elle, »Ne t’afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source. Secoue vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes fraiches et mures. Manges donc et bois et que ton œil se réjouisse ! Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis(lui) « Assurément, j’ai voué un jeune au Tout Miséricordieux : je ne parlerai donc aujourd’hui à aucun être humain » » sourate Marie verset 24 à 26
    La dépression n’est pas simplement dans le mental mais elle est aussi physique (manque de plusieurs substances dans le corps) salamou alayki ma soeur d’après le docteur Jameel qudsi qui faisait son émission sur iqraa avant le ramadan »ghidai dawai » (mon alimentation est mon médicament) la dépression serai la deuxième maladie au monde d’ici 2020 apres celle du coeur . D’après lui un remède alimentaire datant de 14 siècle prescrit par notre cher Prophète Mohammad alayhi assalat oua assalam : TALBINA
    en effet, la dépression est causée aussi par le manque de neurotransmetteur parfois important tel la sérotonine, l’adrénaline, la noradrénaline, la dopamine et l’histamine. La Talbina est une soupe faite à base de farine d’orge et d’eau(1 verre de farine d’orge pour 5 verres d’eau) et cuite à feu doux jusqu’à épaississement. La Talbina contient plusieurs acides aminés tel le tryptophan(sert à fabriquer la sérotonine), la tyrosine(sert à fabriquer la plupart des neurotransmetteurs l’adrénaline, la noradrénaline,la dopamine), l’hystédine(sert à fabriquer l’histamine). L’orge contient aussi du magnésium du potassium du phosphore et plusieurs vitamines B…
    Un autre remède alimentaire prescrit dans le coran : les dattes. Lorsque Marie la mère de Issa alayhi assalam était entrain d’accoucher son état d’esprit était au plus bas(son épreuve fut grande accoucher sans avoir de mari et etre seul si bien qu’elle dit « Puis les douleurs de l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : « Malheur à moi ! Que je fusse morte avant cet instant ! Et que je fusse totalement oubliée ! » « sourate Marie verset 23
    « Alors, il l’appela d’au-dessous d’elle, »Ne t’afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source. Secoue vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes fraiches et mures. Manges donc et bois et que ton œil se réjouisse ! Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis(lui) « Assurément, j’ai voué un jeune au Tout Miséricordieux : je ne parlerai donc aujourd’hui à aucun être humain » » sourate Marie verset 24 à 26
    La dépression n’est pas simplement dans le mental mais elle est aussi physique (manque de plusieurs substances dans le corps)
    ALLAH te soigne ma soeur et soigne tous les malades

    31
  32. ahou    

    Barrakallah oufik oummaryam,
    J’ai fais des recherches tres instructives sur « al talbina » il semblerait qu’avec l’aide de dieu ce soit un remede pour certaisn etats psychique :angoisse, tristesse, depression
    Et bien d’autre maladie

    voivi un lien sur ses bienfaits et une video sur sa preparation:
    http://talbina.unblog.fr/

    Wa salam alikoum wa rahmatoullah wa barrakatou.

    32
  33. Ahmad3    

    Qu’Allah te guérisse et en fasse un moyen de t’élever dans la âkhira, âmîne!

    33
  34. saifoun    

    assalam ‘aleikoum

    je recommande ce livre

    la médecine prophétique de ibn qayim al djawzi

    34
  35. Oumsirine    

    Salam alaykoum, Est ce que tu prend des médicaments ? J’ai eut des phases de dépression, puis une guérison mâcha Allah, sans avoir jamais pris de médicaments. Puis, suite a un problème de santé, on m’a prescrit un médicament qui est aussi prescrit pour des problèmes neurologiques et j’ai plonge immédiatement dans un
    État dépressif. J’ai pas compris pourquoi je m’étais retrouvée dans cet état. Après avoir lu la notice, j’ai arrête immédiatement le médicament et j’ai retrouve mon état normal Soubhan Allah. Qu’Allah te guérisse.amine

    35
  36. Batoul    

    salamu aleykum,

    Au début, lorsque nous embrassons l’ Islam, le coeur est particulièrement en éveil, puis les années passent et ce souffle de « grande Foi » s’ atténue. La lassitude et la tristesse ce sont emparées de toi, cependant tu es là, présente et tu nous livres des phrases construites, réfléchies et séduisantes… et c’ est déjà là tout un travail que de très grands dépressifs ne peuvent plus… tout cela est encourageant.

    Nous devons accepter notre état, nos faiblesses, nos imperfections et le fait que la vie est une lutte.

    « Nous avons, certes, créé l’homme pour une vie de lutte » (90.4).

    La pratique abondante des bonnes oeuvres permet de se détacher de soi, l’ aumone, les visites aux malades, nourrir le pauvre, l’ orphelin, la veuve… au début il est évident que ce sera difficile, juste commencer à poser un pied dans la réalité, faire don d’ un peu de soi pour cesser d’ entendre si fort sa propre souffrance; poser un regard sur ce qui nous entoure.

    Un peu de dikhr un jour, juste un peu… et puis un peu plus un autre jour, la lecture du coran quotidiennement, petit à petit, doucement, et puis de plus en plus afin d’ ouvrir de nouveau ton coeur; un retour à la réalité et à ce qui, dans la vie doit etre l’ essentiel.

    un petit tableau que tu accroches, bien visible, et sur lequel tu inscris ce que tu feras aujourd’ hui. Un jour à la fois. que doit t’ apporter ce jour… Tes taches ordinaires, mais aussi un petit quelque chose qui te fera du bien… Un parfum, un texte qui t’ a fait vibrer, un gout que tu as aimé, une image qui t’ inspire, la rencontre avec une personne que tu aimes, ressentir le vent sur ton visage… retrouver l’ extraordinaire dans l’ordinaire… Le bonheur dans les petites choses, car la vie est souvent faite de petites choses et c’ est à travers elles que tu seras comblée inch’ Allah.

    Mais il faut travailler, lentement au début, peut etre aussi très douloureusement, mais ne pas te laisser aller à cette mélancolie, violenter ton corps et ton ame pour qu’ ils s’ éveillent, rentrent dans l’ action; etre satisfait de soi, de ce jour, et surtout de ce qu’ Allah ta’ ala t’ a accordé en faveurs et en biens avant qu’ Il ne te reprenne peut etre un sens, un membre, un ami, un parent.

    Qu’ Allah ta’ ala t’ accorde la paix ici-bas et dans l’ au-delà, le courage et la force, que tes efforts soient fructueux.

    Salamu aleyki.

    36
  37. Syx    

    @batoul

    Salam Alaykoum, masha Allah, très beau texte, rappel et indication.

    J’ajouterais également de ne jamais oublier qu’Allah est arrahman irahim – Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux – et ainsi ne pas culpabiliser, ne pas s’oppresser, tout en essayant avec l’endurance et la « belle patiente » de lever la tête en toute humilité, car « nous avons été créé faible » donc ne surtout pas culpabiliser car « celui qui ne croit pas en Sa miséricorde n’est pas un croyant »

    Courage ma soeur!

    Pourrait-on avoir des nouvelles de la soeur?

    Salam

    37
  38. LL    

    Bonjour
    Je souhaite revenir sur les réponses de certains, qui préconisent à cette dame de faire des séance de rokia (ou exorcisme en français).
    Je le conseille également et vivement.
    J’ai lu ce poignant récit et je reconnais la parfaitement tous les symptômes d’une personne possédée par un djinn démoniaque.

    C’était mon cas pendant près de vingt ans avant que Dieu me guide vers un Cheihkr, qui m’a fait plusieurs séances de Rokia. C’est miraculeux, je vais parfaitement bien maintenant, Halhamdoulillah, tous les jours je remercie Dieu de m’avoir fait comprendre ce que j’avais.

    Personne ne peux comprendre l’immense détresse dans lequel se trouve le possédé, cette espèce de tourbillon noir qui vous absorbe malgrès vous vers un monde de profonde angoisse, sauf une personne qui l’a été elle même…et je comprends parfaitement ce qu’elle ressent.

    Allah I Shafik, Incha Allah.
    Que Dieu vous guide, comme il l’a fait pour moi.

    38
  39. Abouhani    

    Selem

    en tout cas tu écrie super bien masha Allah, tu devrais profiter de cette qualité pour insha Allah faire des recherches sur d’éventuelle solution et ainsi tu pourra écrire et pourquoi pas aider tes soeurs et frères qui passe par la même épreuve…

    Aussi en essayant de reprendre en detail ce que tu peu éventullement délaisser ou négligé tu pourra peut être en tirée satisfaction? enfin c’est juste une piste comme ça pour discuté… Ou Allah ou àlèm ou àla

    Sinon tu loue le dvd de la soupe au chou tu va pété de rire… lol

    39
  40. Mohamed    

    Salamou alaykoum
    Lisez donc ceci: verset 28 sourate13

    الَّذينَ ءامَنوا وَتَطمَئِنُّ قُلوبُهُم بِذِكرِ اللَّهِ ۗ أَلا بِذِكرِ اللَّهِ تَطمَئِنُّ القُلوبُ
    ceux qui ont cru, et dont les coeurs se tranquillisent à l´évocation d´Allah ». N´est-ce point par l´évocation d´Allah que se tranquillisent les coeurs ?

    40
  41. Malik_1985    

    Assalamou ‘alaykûm,

    Qu’Allah guérisse notre chère soeur.

    41
  42. salam    

    SalamAlykoum Cher Soeur

    Que Allah te Guérisse de ton mal, Allah ne t’abandonnera jamais, vie et meurt Musulmane!
    Voici un réconfort qui j’en suis sur bouteras ta foi

    une lecture dans cette catégorie du site près de 22 page sur LES MIRACLES D’ALLAH DANS LE CORAN ET LA SUNNA

    voici le liens

    http://l-islam-pour-l-humanite-jusqu-a-la-fin-du-monde.over-blog.com/categorie-10637524.html

    Salam à toi est tous mes Frères et Soeurs

    42
  43. Sara    

    Salam alaykoum chère soeur,

    Mash’ALLAH ton récit est très touchant ! Je me suis reconnue dans tes dires, celà fait beaucoup de bien de te lire, je me sens un peu mieux al hamduliLLAH.
    La dépression est une épreuve très difficile, tu ne ressens plus rien, ta foi diminue, tu asl’impression ‘être seule, qu’ALLAh t’abandonne…
    Les causes de cette maladies sont malheureusement peu connues , en tout ca prend le comme une épreuve, rien ne nous arrive sans la volonté du tout Puissant..
    Je ne sais quoi te dire oukhty, cest un malaise profond où tu es incapable d’en trouver les causes, tu as l’impression d’être seule, de ne servir à rien, tu n’as plus le goût de la vie ni même de la foi je dirais staghfiruLLAH..

    Courage oukhty, multiplie les dou’as, essaye de suivre le bon nombre de conseils qui t’ont été donné mash’ALLAH…
    Je penserais à toi dans mes prières.

    Salam alaykoum

    43
  44. Amana    

    Salam aleikoum wa rahmatoullah,

    SoubhanAllah, comme j’aurai aimé avoir des nouvelles meilleures de toi okhti ! Mais ne désespère surtout pas !

    Accroche toi ! L’issue est proche et la récompense est grande pour les endurants !

    Tu es une véritable combattante sur le sentier d’Allah et qu’Il t’en accorde la récompense, amin !

    Les frères et soeurs ont apportés de bon conseils MachAllah qu’Allah les récompense !

    A très bientôt InchAllah !

    44
  45. bonhomme94    

    salam alikom, depuis mon arrivée en france je vis presque la dépression je suis sous traitement plutôt sous drogues, ça fait neuf ans que ça dure, car en arrivant en france j’ai trouvé aucun ami de mon enfance une solitude et une discrimination un vide total dans ma vie, chaque jour que j’ai travaillé j’ai pas pu rester en groupe j’ai fui l’instant j’ai fui les autres et les autres m’ont fui car je ne parle pas ou peu dans mon coin, résultat arrêt maladie derrière arrêt maladie et je me retrouve à la maison seul, non pardon avec ma dépression. la dernière chose et la meilleur que j’ai fais en france c’est la prière j’essaye de m’accrocher à cette adoration.

    45
  46. leila    

    Cela fait près de 3 mois que tu as parlé de ta détresse, j’espère que Dieu t’a montré la voie et que cette dépression t’a quitté à tout jamais. Toutefois dans des moments de désespoir il faut se rappeler les moments d’épreuve qu’ont subi les prophètes et leurs familles avec. C’es vrai que lorsque je désespére je pense à la mère de Moussa qui a été obligé de jeter son fils dans le fleuve pour le sauver des méfaits de Pharaon tt cela pour montrer la toute puissance de Dieu et sa miséricorde et si Dieu t’envoie une épreuve c’est pour renforcer ta foi. La dépression qui ne l’a pas connu ?? desespérant de voir le bout du tunnel mais la foi nous supporte et sache que l’Isighfar est un bon remède ainsi que les Douaas même si on a l’impression qu’elles ne sont pas exaacées alors qu’Allah ne fait que retarder leurs exaucements. Je me rappelle que je disais souvent la Douaa qu’avait dit le Prophète Mohammed’paix et salut sur lui) quand il s’est fait chassé de Thaif.au début de la révélation.Qu’Allah te vienne en aide et te donne la patience !!

    46
  47. abdelhalim    

    Salam Akhy al-kanz, as tu des nouvelles de cette soeur, va t elle mieux?
    barakaAllah fik!

    47
  48. batoul    

    J’ espère que tu te portes mieux incha Allah,

    la dépression ne vient que de l’ éloignement d’ Allah ta’ ala. Il n’ y a que le retour à Allah ta’ ala qui te procurera l’ appaisement et absolument rien d’ autre… Le retour complet, sincère à Allah ta’ ala. La dépression est la maladie de l’ ame et il n’ y a que la foi qui guérisse l’ ame de ses maux. C’ est à toi de faire ce travail, c’ est à toi de scruter ton ame pour comprendre ce qui t’ a éloigné de Lui, et c’ est à toi de travailler pour retourner à Lui, par le dikhr, la prière, et toutes les bonnes oeuvres. Oui le travail t’ attend… et la vie EST ce travail. Cette voie est difficile, mais elle est la véritable voie.

    {Il dit : « Descendez d’ici, [Vous serez] tous (avec vos descendants) ennemis les uns des autres. Puis, si jamais un guide vous vient de Ma part, quiconque suit Mon guide ne s’égarera ni ne sera malheureux. Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection, Nous l’amènerons aveugle au rassemblement ». Il dira : « ô mon Seigneur, pourquoi m’as-Tu amené aveugle alors qu’auparavant je voyais ? » « [Allah lui] dira : »De même que Nos Signes (enseignements) t’étaient venus et que tu les as oubliés, ainsi aujourd’hui tu es oublié ». Ainsi sanctionnons-nous l’outrancier qui ne croit pas aux révélations de son Seigneur. Et certes, le châtiment de l’au-delà est plus sévère et plus durable}. Sourate 20 Taha, Versets 123 à 127.

    {ceux qui ont cru, et dont les coeurs se tranquillisent à l’évocation d’Allah ». N’est-ce point par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les coeurs ? Ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, auront le plus grand bien et aussi le plus bon retour}. Sourate 13 Arra’d-le tonnerre, verset 28 et 29.

    {Ô gens ! Un rappel vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants. Dis : « [Ceci provient] de la grâce d’Allah et de sa miséricorde; Voilà de quoi ils devraient se réjouir. C’est bien mieux que tout ce qu’ils amassent »}. Sourate 10 Younouuss, Versets 57 et 58.

    tu trouveras de nombreux ouvrages sur la maladie de l’ ame, le repentir des pieux, etc… des ouvrages qui permettent de travailler pleinement sur nos ames, nos coeurs, et permettent une réflexion profonde sur nos propres erreures, nos propres péchés, nos faiblesses, sur ce qui rend nos coeurs fermés… Comment y remédier, tu dois t’ humilier devant Ton Créateur… T’ humilier, te repentir, jusqu’ à te délivrer de tout orgueil; peut etre trouveras-tu l’ appaisement que procure la Foi, mais si tu ne le trouves pas ma soeur… et sache que si je te dis cela c’ est parceque je ne veux que ton bien… c’ est que ta Foi est défaillante. Lorsque tu te prosternes, et que tu es en sujud, raconte tout à Allah ta’ ala, explique Lui ce que tu ressens, ce que tu espères, et ne te relève pas tant que tu ne t’ es pas confié entièrement à Lui.

    qu’ Allah ta’ ala renforce ta foi et te procure l’ appaisement.

    48
  49. pépita    

    salam alaykoum

    que Dieu lui accorde guérison et paix intérieur Amine

    j’ai lu il y a quelques année que les dépressions à l’instar de la maladie sont dû à un manque de vitamine et qu’ils avaient remarquer que la vitamine B9 appeler aussis acide folique que les femmes prennent lors de désir d’enfant et durant toute leur grossesse et allaitement ,diminuerait cet état dépressif

    en alliant cette vitamine et pourquoi pas la médecine prophétique et son traitement actuel,il y aura une amélioration insha Allah

    49
  50. Votre souffrance vous dévaste ? Vous devez prendre une décision    

    […] Sur le même sujet, nous vous invitons à lire ou à relire le témoignage précieux que nous livrait voilà quatre ans une soeur ici-même : Le vertige de mort chez le croyant dépressif. […]

    50

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE