Gare aux allégations de santé

Par Al-Kanz

Les consommateurs musulmans, friands d’alicaments, sont peu regardants sur la qualité des produits et, de fait, se font souvent abuser.

M. Aït M’hammed est médecin généraliste et représentant français des produits Mujezat Al Shifa. Nous lui avons demandé de nous expliquer ce que recouvre le terme d’alicament, à la mode il y a quelques années, mais particulièrement décrié depuis peu. La raison ? Les consommateurs musulmans, friands d’alicaments, sont peu regardants sur la qualité des produits et, de fait, se font souvent abuser. Un alicament est un aliment qui fait office de médicament.

Depuis janvier 2009, le contrôle des allégations de santé est effectué par un partenariat entre la DGCCRF (direction générale du commerce, de la concurrence et de la répression des fraudes) et l’EFSA (Agence européenne de sécurité sanitaire des aliments) dans le but d’établir un registre communautaire des allégations. Pour le moment, cette base de donnée est très réduite. Des professionnels proposent des allégations, preuves scientifiques à l’appui. Le dossier, ainsi constitué, est validé par la DGCCRF qui vérifie que le dossier est complet, puis est envoyé à la Commission européenne qui valide ou non le dossier. A ce jour, environ 95 % des propositions d’allégations ont été refusées.

Toutes les sociétés dont les alicaments ont été mis sur le marché européen avant 1995 bénéficient d’un sursis jusqu’en 2021. Une fois cette date révolue, elles seront passibles d’un contrôle au cours duquel leurs allégations devront être justifiées ou le cas échéant retirées. L’autre solution consiste à se limiter uniquement à des allégations reconnues ou issues du registre communautaire en cours de constitution.

Par ailleurs, une allégation de santé ne peut porter que sur trois volets : l’amélioration d’une fonction de l’organisme (transit, mémoire, etc.), la prévention d’un facteur de risque (cardio-vasculaire, comme l’excès de mauvais cholestérol) et le soulagement d’un état de maladie (mal de gorge, fatigue…). Il faut donc faire preuve de prudence avant de consommer ce type de produit en vérifiant l’authenticité des allégations, présentées comme une valeur ajoutée au produit et l’innocuité de ce dernier. Ceci est encore plus vrai lorsque les produits sont importés et qu’ils échappent au circuit habituel de contrôle vétérinaire ou phytosanitaire.

Devant l’engouement actuel pour les produits issus de l’agriculture biologique et le soin au naturel, certains vendeurs, peu scrupuleux, n’hésitent pas à proposer des produits sans aucune preuve de sécurité sanitaire et sans traçabilité par ailleurs. Pour d’autres, des produits présentés comme issus de la médecine prophétique obtiennent une adhésion immédiate et une confiance souvent aveugle. Pourtant, l’exigence d’un produit sain, de qualité, aux allégations prouvées et à la sécurité sanitaire assurée n’est pas du domaine du luxe. On peut ainsi voir de la farine d’orge (talbina) importée et vendue sans conditionnement hermétique alors que très sensible à l’humidité (avec risque de moisissures). Ou encore des préparations d’épuration intestinale constitués de mélanges d’herbes dont certaines, comme le séné maki qui, en consommation régulière, provoque une inflammation chronique des intestins pourvoyeurs de cancer colo-rectaux.

La règle est donc la prudence et la science avant la parole et l’action.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (6 commentaires)

  1. abu luqman    

    « La règle est donc la prudence et la science avant la parole et l’action. »

    tout est là ^^

    wa dalilouhou qawlouHou Ta’aala …. lol

    hafidhak Allah

    1
  2. Khalid Ibnou El walid    

    As-Salamou aleikoum,

    Je souhaite apporter ma contribution à ce fil en vous relatant l’efficacité d’herbes médicinales dans le cas d’un cancer des os métastasé suite à un cancer du sein (qui a été traité par chimio pendat plus de 7 années). Ma grand mère a atteint l’age de 80 ans, Allah y barek. Elle a subi l’ablation d’un sein, suite à un cancer et a été traité par radiothérapie, puis par chimiothérapie pendant plus de 7 ans. Le cancer a atteint ses os, et elle en a énormément souffert. Dans la région de l’oriental au Maroc, il y’a un seul centre de cancérologie et les médicaments sont hors de porté. La famille s’est cotisée, et nous l’avons fait hospitalisé dans une clinique à Casablanca qui a procédé à une scintigraphie, qui confirme la métastase et l’atteinte du bassins et des jambes, bras, … La clinique a fait espérer une intervention chirurgicale pour au bout d’un mois, refuser d’intervenir du fait de l’age avancé de ma grand-mère. La clinique a prescrit du ZOMETA (340 euro / 4000 DH) l’injection et estimer le pronostic vital à quelques semaines (en juillet 2010). Au vu des pronostic vitale, et après une facture de plus de 80000 DH (8000 €), grand mère est retourné parmi sa famille dans l’oriental. Elle souffrait de douleurs intenses et chroniques, et a perdu sa mobilité. Alité durant plus de 2 mois, avec un sommeil haché, et une surconsommation d’antalgiques. Le cancer des OS et l’un des cancers les plus morbide, Allah ye7fed. Elle a énormément soufferts, et aucun antalgique ne faisait effet, même dilué dans du sérum en intraveineuse. La famille a dépensé sans compter, pour soulager ses douleurs, mais rien n’y fait, impossible de trouver le moindre répits. Nous avons acheté du ZOMETA (340 €), mais aucun médecin de l’oriental n’a accepté de lui injecter. Nous avons fait comme la plupart des marocains, face à l’échec de la médecine conventionnelle, nous nous sommes retournés sans trop y croire, vers la médecine traditionnelle, un herboriste (Sahraoui) à Berkane, au près de qui ma mère a acheté plus « prescrit » un mélange de miel et d’herbe pour calmer la douleur des os. La première chose que j’ai demandé à ce Monsieur : Quels sont les effets secondaires ? Y’a-t-il des précautions à suivre ? … Réponse : pas d’effets secondaires, pas d’inquiétude à avoir !
    Nous avons stopper les antalgiques, que nous avons remplacé par ce remède traditionnel.
    Il me restait que 3 jours avant de rentrer à Paris, et je voyais ma mère désespérée, abattue, et épuisé par le manque de sommeil. Nous étions à bout, et nous crénions le pire. Nous avons multiplié les dou3as et nous nous préparions à un au revoir dans la douleur.

    Soubhana Allah, le remède a été efficace dès le second jour, les douleurs se sont estompés : et el hamdoulilah j’ai pu discuter des heures avec ma grand-mère, alors qu’avant elle ne pouvait dire une phrase sans se tordre de douleur.
    Le remède est efficace, et grand mère ne consomme plus d’antalgique. Elle a retrouvait l’appétit, mais pas sa mobilité, ses os sont trop abimés. Ce remède min 3endi Allah est efficace el hamdoulilah. Cela va faire 3 mois, depuis début septembre que son état est stable el hamdoulilah. Je compte retourner en Janvier insha’Allah.
    Qu’Allah swt apporte soulage les malades, raffermisse nos cœurs, renforce notre Iman, et nous accorde la santé tout au long de notre vie. Amine

    Wa aleikoum salam wr wb

    2
  3. samyrah    

    salam alaykoum,

    l’homme musulman ou autre est parfois prêt a tout dans sa course aux richesses et au pouvoir, croyez vous que falsifier des étiquettes de produits, dates de consommation de produits ou même mélanger leur contenu soient inconcevable…bien au contraire voyons……quelle triste réalité !!

    qu’ALLAH guérisse ta grand-mère cher frère et apporte la guérison des corps, des esprits et des coeurs a tous et a toutes….!!!

    pourrais tu donner des infos précises sur ce mélange d’herbes et de miel stp , cela pourrait servir !!! barak’ALLAHU FIK !!

    3
  4. asma    

    Assalam alaikom,

    Khalid Ibnou El walid

    JE suis très contente pour votre grand mère, Dieu apaise la douleur de tous ceux qui souffrent,

    Al kanz,

    Très bon article al kanz, il vient au bon moment soubhannAllah, dernièrement j’avais commandé des huiles essentielles comestibles et non comestibles sur internet et j’ai ensuite annulé celle-ci car j’ai entendu qu’un docteur (dr Faid Mohamed)en a déconseillé la consommation. Que pensez vous de ces huiles essentielles dont on parle souvent sur la chaîne Iqraa(dr JAmeel Qoudsi)? Pensez vous que même en les achetant en pharmacie (avec étiquettes de contrôle, etc) on puisse les consommées?

    4
  5. oumZaki    

    Asalamalaykoum

    Article interessant, Qui remet aussi en cause le comportement des musulmans fasse à leur consomation, médicalisation. Et aux vendeurs peut scrupuleux.
    Moi je trouve ça honteux de vendre de la talbina, à des prix vraiment prohibitifs, sous dénomination de talbina alors que le composant unique est de la farine d’orge.
    En s’appuyant sur la médecine prophètique on vend 100grs de farine d’orge pour 8€, alors que l’orge est un ingrédient à porter de toutes les bourses, A moins de 5€ le kg! Et surtout que la talbina n’est pas de a farine d’orge mais un met, un plat que le Prophète salAllahou Alayhi wa salam consommais et recommandais.
    Evidemment les vendeurs se gardent bien d’expliquer que la talbina se compose de farine d’orge d’eau ou de lait, sucré ou non.
    Non pour attiser l’achat on revendique un hadith et un sachet de « talbina ».
    Il en ai de même de l’huile de nigelle, un hadith (dont il es dit qu’elle soigne tout sauf la mort), pour voir les musulmans en consommer chaque matin a jeun, 1 cuillère d’huile venu de l’etranger sans suivi qualité sans connaitre le procédé d’extraction.

    Alors que la nigelle s’utilise differement suivant les maux. Exemple pour la perte de cheveux on ne la consomme pas mais on l’applique au cuir chevelu, l’utilisation interne ne servant a rien!

    Pour Asma
    Sur quoi se base ce mèdecin pour déconseiller leur utilisation?

    5
  6. Saadia M    

    Salam très bonne article .. Akhy Khalid peut tu me donner l’adresse de cette homme ou me donner la Recette aux Miel que prend ta grand mère puisse allah lui apporter une guérison total Et a tous les malade amine. Nina1974arobazlive.be

    6

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE