Halal en France : l’offensive malaisienne

Par Al-Kanz

Plutôt que de profiter de son formidable potentiel sur le marché des consommateurs, la France a choisi de se laisser déposséder. Le message est bien passé. La Malaisie vient de frapper un grand coup.

Voilà plusieurs années que la Malaisie lorgne avec intérêt sur le marché des consommateurs musulmans. Très en pointe sur le halal, ce pays de 26 millions d’habitants dont l’islam est la religion d’Etat a compris depuis longtemps que s’il y a bien un pays particulièrement favorable au développement du halal, c’est bien la France ; contrairement aux autorités françaises qui non seulement ne font rien pour assainir le marché, mais pire laisse pourrir la situation, laissant ainsi à d’autres le soin de s’emparer du marché. La Malaisie l’a bien compris.

La Malaisie s’installe en France

Comme nous vous l’indiquons en janvier dernier (voir La Malaisie à la conquête de la France… et de la Grande-Bretagne), l’intérêt de la Malaisie pour le marché français s’est particulièrement accru ces dernières années. Lorsque nous avons rencontré en mai 2009 un émissaire du gouvernement malaisien, en charge d’étudier la question du halal en France, il est clairement apparu qu’il s’agissait là de sonder profondément le marché avant l’offensive. De nombreux acteurs furent alors consultés, des plus importants aux plus – a priori – insignifiants. La Malaisie ne semble rien avoir laissé au hasard.
Hier, un pas très important a été franchi : prévu de longue date, le partenariat entre le port de Marseille-Fos et le Port Keelang en Malaisie vient d’être signé. Une fois opérationnel, cet hub permettra à Marseille de briller à l’international et de devenir une plateforme incontournable sur le marché du halal, ce qui est une bonne nouvelle pour la ville.

Être un vulgaire wagon plutôt qu’une locomotive

Pour autant, cet accord, s’il est salutaire pour Marseille, ne profitera pas d’abord à la France, mais bien à la Malaisie, qui va enfin s’installer durablement dans l’Hexagone et rayonner dans toute l’Europe. Après avoir manqué d’imposer ses standards en matière de certification halal – ce qui à l’époque avait fait trembler l’ensemble des organismes de certification, ainsi que les industriels -, les autorités malaisiennes viennent de frapper un grand coup face à une France incapable d’initier et de mener des projets d’envergure autour du halal et des musulmans, que l’on préfère criminaliser au gré du calendrier politique.

En laissant le soin à d’autres pays de tracer la feuille de route sur ce marché, les autorités françaises minent l’économie française en lui interdisant d’être l’un des moteurs au niveau international du marché du halal. Malgré un parc industriel ultra-performant et une légitimité, due à une forte population musulmane, la France préfère être un wagon, non une locomotive. Gageons que dans quelques années à l’instar de ce qui se passe aujourd’hui autour de la finance islamique qui a vu Londres devenir incontournable, loin devant Paris, la France pleurera son retard et déploiera une débauche de moyens pour le rattraper. Cette fois, il sera sûrement trop tard.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (31 commentaires)

  1. Dhu al qarnayn    

    as-salâm ‘alaykum. Je cite : « Malgré un parc industriel ultra-performant et une légitimité, due à une forte population musulmane ». A partir de quel seuil une population est-elle forte selon vous? Car des musulmans je n’en vois pas beaucoup en France.

    1
  2. Al-Kanz    

    David,
    Beaucoup se lancent. Parmi eux, des gros qui se fichent du halal, mais aussi des plus petits (au potentiel énorme) qui devraient donner aux gros du fil à retordre dans les années à venir

    Kamel,
    Oui, et après la France va pleurnicher parce que ça lui sera passé sous le nez.

    Dhu al qarnayn,
    Le takfir généralisé et même particulier est un motif de bannissement. Merci de ne pas aller en eaux troubles.

    2
  3. yousyous    

    @ Al Kanz
    avec quel type de produits L’industrie malaisienne pourra t ellle percer le marché halal france ? si je comprend il ne s’agira que de produit d’importation ?

    3
  4. Errahma    

    Ce qu’on oubli de dire, la france est trop riche en organismes de certification qui souhaitent une chose ne pas avoir une tutelle de certification et continuer à faire de la certification un commerce…

    4
  5. Al-Kanz    

    Yousyous,
    l’avenir nous le dira.

    Errahma,
    Non, personne ne l’oublie. Le problème n’est pas ces organismes de certification, mais bien les autorités qui laissent faire.

    5
  6. Sando    

    Voilà une bonne nouvelle.

    6
  7. Le Kabyle    

    as salamu ‘alaykum

    Juste un mot pour saluer la qualité du site alkanz, aussi bien dans le fond que dans la forme (belle plume machaAllah).

    PS : je suis pas sûr de mon coup, mais ne devrait-on pas dire « d’accaparer ce marché » plutôt que « de s’accaparer le marché »

    (http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?id=2438)

    7
  8. Salah Eddine    

    As salam alaykoum,

    Ce qui me prend la tête dans cette histoire, et je le répète assez souvent sur ce blog.

    Qu’en est-il de la certification Halal de Malaisie (Jakim ou Jakeim) ?
    Au dernière nouvelles, seules la mosquée de Lyon et AFCAI sont habilitées à certifier la viande qu’ils importent de France.

    Quand on sait qu’elle ne produit que 25% de viande sur son territoire et 75% venant de l’étranger, à quel type de produit Halal on s’attend ?

    J’aimerais bien avoir vos avis sur la question, notamment Bidar et Al Kanz si vous me lisez…

    Désolé de venir casser l’ambiance, mais nous sommes ici pour parler de VRAI Halal, nous n’allons pas nous réjouir rapidement d’un nouveau venu sans même le connaître !

    Je vous laisse le soin de vérifier mes informations sur le site du ministère de l’agriculture.

    Salah Eddine

    8
  9. EraseBug    

    Assalem’u 3aleykoum,

    Moi, je ne suis pas vraiment certains que cette information soit une véritable bonne nouvelle. Cela signe, belle et bien, un aveu d’échec en France, et particulièrement des musulmans de France.
    Pas si sur non plus que ce futur nouveau venu, apporte avec lui, une lueur d’optimisme qui pourrait ramener le marché du hallal français à la raison. Car le prix de ces produits pourrait faire en sorte que les consommateurs musulmans ne puissent pas s’y intéresser. (Cout d’importation, cout des différents intermédiaires, et cout de distribution).
    Et cela favorisera ainsi l’entretien, par les industriels français, de cet imbroglio du marché du hallal et, dans lequel, les musulmans sont complètement perdu et désorientés (et c’est tant mieux pour les industrels).
    Ce n’est donc pas pour rien que la Malaisie a tenté d’abord de mettre en place une certification en France, hélas sans succès. Elle revient donc à la charge avec une autre stratégie plus risqué économiquement, et qui nécessite un investissement lourd. Nous verrons bien incha’allah.

    Sinon Al-Kanz, quand vous évoquez, dans le premier paragraphe, « les autorités françaises » de qui s’agit-il exactement ?

    Pour finir, en France, le Hallal, ne rimera pas encore avec environnement, car nous connaissons tous l’impacte écologique des produits d’importations des pays lointain…

    9
  10. Salah Eddine    

    Salam alaykoum,

    Pour apporter une source plus que sûr !

    http://www.halal.gov.my/v2/cms/content/editor/files/File/Badan%20Islam/badan_islam_update_july2010.pdf

    Directement du site Halal du gouvernement Malaisien ! et mis à jour le 28/04/2010

    Alors, on va accepter de manger Halal parce que c’est malaisien ?

    Cdlt,

    Salah Eddine

    10
  11. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Salah Eddine,
    L’article ne traite pas de la question de la certification, tu l’auras compris. S’agissant de l’AFCAI et de Jakim, Bidar pourra nous en dire plus, notamment sur un échange très récent qu’il a eu avec les Malaisiens.
    Baraka-Llahu fik pour le lien. Il faudra en parler dans un article in cha’a-Llâh.

    11
  12. Salah Eddine    

    Wa alaykoum salam,

    J’ai bien compris le thème de l’article, mais lorsque je lis les différents commentaires, je m’aperçois que les gens s’attendent à de « VRAIS » produits Halal parce que c’est la Malaisie. Alors que c’est faux! voilà aussi, une des raisons qui a fait capoter leur projet à l’époque.

    Je viens à l’instant de valider l’information par téléphone avec leur bureau à Paris.

    Salah Eddine

    12
  13. Bidar    

    @Saleh Eddine
    Salamalykoum tu as tout a fait raison de te poser cette question par rapport au serieux de la certification Jakim. J’ai discuté avec leur responsable par telephone et apres plusieurs echanges par mail , j’ai eu un peu de mal a comprendre comment il travaillait et comment il delivrait leur certification.
    voic l’adresse essaye peut etre que tu auras plus de chance
    norhanim@islam.gov.my
    Je viens justement de discuter d’un nouveau venu en matiere de halal et on m’apprend que pour s’implanter sur le marché Francais cette nouvelle marque avait sondé plusieurs organismes de controle mais tenez vous bien pour decrocher le contrat il fallait verser pour aller court des dessous de tabe un pourcentage mais au black au responsabele.
    J ai vraiment été choqué d’apprendre cela et c’est vraiment triste pour le marché halal et les musulmans de France.

    13
  14. Salah Eddine    

    Wa alaykoum salam,

    @Bidar,

    Etonnant en effet, mais ça me surprend pas vraiment, je dirais à vrai dire que c’est logique même !

    Pour revenir à Jakim, nous les avions rencontré en 2008. La responsable de la certification (je n’ai rien contre le fait qu’elle le soit ou pas, mais elle n’était pas musulmane donc…), nous a dit qu’ils avaient envoyé une délégation afin de sonder les différents organismes de contrôle et que Mosquée de Lyon ( qui à ce moment là, n’était pas ce qu’il est aujourd’hui ) et AFCAI avait été retenu comme les meilleurs selon eux.

    Sauf que, pour revenir à un commentaire précedent dans un autre article, les visites organisées en abattoir, sont là pour bluffer le public qui y est accueilli, donc logiquement on n’y verra que du feu comme dirait l’autre…

    Je pense que la Malaisie avec son certificat d’ETAT JAKIM, a été bluffé par AFCAI, alors que le blog Al-Kanz (nous aussi d’ailleurs !) s’est toujours battu pour combattre KFC avec ses poulets Doux certifiés par ce même organisme.

    Conclusion : Si un pays qui essaie de se donner cette image propre du Halal n’est pas capable de garantir une fiabilité à 100%, c’est qu’il doit sérieusement revoir sa politique générale

    Bidar, peux tu me contacter via mon adresse email : s.aitnasser@alislacom.fr

    Cdlt,

    Salah Eddine

    14
  15. Bidar    

    @Salah Eddine
    Tout a fait d’accord.Jakim est un organisme tres procedurier pour un simple mail c’est toute une histoire.
    Jakim m’a affirmé qu elle regarderai le probleme AFCAI de plus pres . On attend du changement, le mieux c’est de les rencontrer soit a Londres au prochain forum halal je crois le 10 et 11novembre
    http://www.worldhalalforum.org/whfeurope/index.html

    15
  16. Kamel    

    Salem,
    J’ai cliqué sur le lien de Salah Eddine, et figurez vous que je peux vous assurer que les mises ç jours sont erronées car Abdou Benmamar n’est plus à l’ARGML……
    Cherchez l’erreur !

    16
  17. Bidar    

    @Kamel tu connais bien ARGML? par contre AFCAI on a toutes les coordonees meme si c’est une association de certifcation fantome
    Chercher l’erreur !

    17
  18. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Kamel, incroyable, n’est-ce pas ? Ca prouve en tout cas que la Malaisie est à l’Ouest. Ça les discrédite sévère.

    Bidar, Abdou Benmamar est un ancien de l’ARGML, mais ça fait des années qu’il n’y est plus. Il travaille chez Halal Services.

    18
  19. Phung    

    Salam Alaykoum,
    Cela fait déjà depuis plusieurs années que l’on peut trouver des produits estampillé « Halal » dans les supermarchés asiatiques. Ces produits proviennent de Thaïlande, Chine, Indonésie, Malaisie etc…
    Les importateurs de ces produits sont Tang Frères et Paris Store. Ils fournissent aussi bien les particuliers que les redistributeurs.
    Bien sur ces produits sont des produits asiatiques, y’a pas encore de saucisson !

    19
  20. Kamel    

    SAlem,
    @Bidar, j’ai eu l’occasion de les voir au salon du Bourget.
    C quand même grave qu’avec le scandale qu’à sucitet l’AFCAI, la Malaisie accrédite cet organisme fantôme.
    Par ailleurs, sachez chers amis, que les industriels de l’agro Alimenataire de notre cher pays, font un forcing de malade pour que la certification halal ne soit plus un frein à leur volonté hégémonique.

    BIGARD (a qui appartiennent tous les abattoirs) par exemple est devenu le seul industriel qui fabrique du Halal et quand j’écris qu’ils ne veulent pas que la certification halal soit leur frein c’est pas pour facilité l’application de la certification mais plutôt pour qu’elle ne soit plus qu’un vague souvenir dans l’esprit des gens. Un sorte de qqe chose dont on parlait AVANT ……
    C grave ce qui est entrain de ce passer et pour ma part, les principaux responsables de ce futur état de fait ce sont TOUS les organismes qui n’ont jamais voulu se mettre autour de la table dans l’intérêt SUPERIEUR de la OUMMA pour poser un cahier des charges COMMUN du HALAL.
    Par la suite chacun aurait mis la couleur qu’il voulait pour vendre sa certification.
    Quelle piètre image ils donnent de l’Islam, c’est maintenant des gens qui ne sont pas musulmans qui veulent apporter et imposer leur manière de concevoir la certification HALAL.

    Les organismes, AVS, mosquée d’Evry, de petit Paris, de lyon, Halal Service, de « moi C HALAL » etc……sont coupables de connivence ayant entrainé la chute d’une valeur sacro sainte qu’est le HALAL.
    Allah est témoin de leur course à « C » moi qui est raison et qui suis le plus fort !

    20
  21. Kamel    

    Faut signaler à l »‘Ambassade de Malaisie la grossière erreur et le manque de sérieux du fonctionnaire en charge de cette information. Il a cramé la vitrine du Jakim en balançant un cocktail de ….. bêtises !

    21
  22. Bidar    

    @Kamel D’accord avec toi sur toute la ligne et je n’ai pas cessé depuis l’affaire KFC de demander a Jakim d’intervenir, le resultat tu l as vu dans le listing reconnaissance totale de AFCAI.J e reviens sur tes propos plus tard dans la soiree car c’est tres interessant ce que tu dis

    22
  23. Morad Sarajevo    

    Salut David,
    Le probleme pour se lancer ce sont les capitaux!
    Un entrepreneur musulman en France qui va presenter un projet en rapport avec le marché halal a la societe generale ou a la banque populaire a tres peu de chance d’etre suivi!!!
    Un malaisien qui va voir une banque publique, celle notament qui profite des gigantesques benefice de Petronas,et qui demande des fonds pour investir en Europe….il recoit les fonds dans les jours qui suivent!!!!
    Le probleme des banques francaises ne se limitent d’ailleurs pas au marché du halal…Combien sont lesmusulmans, surtout en banlieue, qui souhaiteraient entreprendre mais qui ne peuvent pas faute de financement?
    Moi mes fonds je les ai trouver en Bosnie Herzegovine…et je m’y suis installer.
    Je vais me faire un plaisir de proposer a des groupes malaisiens de chercher des debouchés en France. Puisque l’industrie et les eleveur snobent le Halal alors bienvenue aux groupes etrangers ;-)

    23
  24. Salah Eddine    

    As salam alaykoum

    @ Kamel,

    D’accord avec vous, mais vous voyez lorsqu’on connaît le fameux proverbe d’Ibn Khaldoun (Les arabes se sont mis d’accord etc…) Je me dis que c’était perdu d’avance finalement, essayer de regrouper des gens afin de se mettre d’accord sur une définition unique du Halal en France? IMPOSSIBLE !!!

    Qui dirige ? Dans quels intentions ? Où vont les fonds ? Le contexte ? autant de questions à se poser surtout lorsqu’on sait aujourd’hui que les fonds provenant de l’étranger, pour le financement des mosquées (notamment des pays arabes) sont soumis à rude épreuve par l’état français.

    Alors chacun y va de sa plume, une sorte de chacun pour soi et lorsqu’on sait ce que pèse ce marché concrètement, la guerre que se livre la CONCURRENCE (oui, c’est de ça qu’il s’agit) n’a plus de frontière, en France, en Angleterre, en République Tchèque, aux USA…Chacun veut sa part du (faux ?) Halal.

    Pourquoi ? parce que les certificateurs n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur un cahier des charges unique ?

    Non, après tout, c’est un business, les gens sont là pour penser à leurs porte-feuilles et non pas au bien-être des consommateurs musulmans. UOIF et CFCM se font la guerre, nous laissent croire que tout va bien, ce sont pourtant bien eux qui sont chargés de réfléchir à cette question, imposer des normes et faire en sorte de les appliquer et non pas au professionnels selon moi.

    La dernière solution (et peut être une des meilleurs et difficile faut le reconnaître), soutenir des initiatives comme AL KANZ ou ASIDCOM, ce sont des relais d’informations, faire prendre conscience aux consommateurs de la réalité du marché. Si un consommateur boycotte, c’est X€ de manque à gagner, si X consommateurs boycottent, alors c’est autant de X€ de manque à gagner.

    Le consommateur doit se révolter, s’exprimer et ne pas se laisser abattre…essayons de nous fédérer sur un point commun, et on verra inchallah, tout partira de la bonne intention de chacun !

    Salah Eddine

    24
  25. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Salah Eddine

    J’espère y revenir rapidement dans un prochain article, mais le problème n’est pas un désaccord sur la définition du halal, mais un refus de travail de concert. Tout le monde est au fond d’accord à quelques détails près sur ce qu’est le halal. Mais personne ne veut vraiment travail avec son voisin.

    25
  26. Salah Eddine    

    As salam alaykoum

    @ Fateh,

    Un travail de concert ? mais jamais de la vie ! :-)

    Comme tu le disais une fois dans un titre « Tout le monde veut sa part du (faux ?) Halal », ça ne me dérange pas que chacun travaille dans son coin, tant que les conditions sont respectées et contrôlées.

    Donc une définition unique du Halal !

    26
  27. Bidar    

    @Saleh Eddine une autre maladie dont nous souffrons c’est comme l’a cité un frere avec 15 ans d’experience dans la viande degouté lui aussi par les affaires autour du halal aujourd’hui .
    c’ est arrivé en Irlande, une association travaillant serieusemnt avec un abattoir a vu son contrat arrete a cause d’une autre asociation travaillant a moindre cout, l’organisme se reconnaitra j’espere.

    27
  28. Salah Eddine    

    As salam alaykoum

    @ Bidar,

    C’est Salah Eddine et non pas Saleh Eddine…rrrrr!!! :-)

    Salah Eddine (au pire fait un copier coller)

    28
  29. FM    

    Salam,

    @Salah Eddine, je suis d’accord chacun chez soi :)
    il doit y avoir une concurence pour varié l offre de VRAI Halal, entendons nous, comme dans tous les marché pourquoi devrions nous tous travailler ensemble ? les musulmans d’un côté et les non de l autres ?

    Parcontre il est vrai qu’il faut une definiion du Vrai Halal par les musulmans et uniquement par les musulmans.

    D’ailleurs il est totalement intolérable – je persisterai encore demain et dans mes autres commentaires – que des non musulmans ou pire non croyants athés agnostiques antireligieux même parfois envers toute fois existantes (antichrétien, anti judaisme, anti-islam..) decident de ce qui doit être Halal ou non , décident de comment mettre en valeur le Halal ou non , que des non musulmans choisissent pour nous ce qui est bon pour nous tout en critiquant notre religion …. sans nous consulter !

    Nous connaissons tous sans conteste cet adage : « Sans Foi …Ni loi »

    Les non croyants qui travaillent en France ou ailleurs dans tout ce qui touche au marché florissant du Halal le sont tous , que se soit dans le marché alimentaire ou moins grave mais tout aussi lucratif celui des services liés au Halal…

    A quand une mobilisation musulmane générale ? une conference musulmane générale ? un salon Musulman du Halal avec un vrai H ?

    FM

    29
  30. Bidar    

    plus de reference a Jakim
    sur le site de AFCAI il n’y a plus la reference a Jakim, il y a du changement on a la place une page en arabe sur le sacrifice en islam.

    30
  31. Vers la désoccidentalisation du monde – revue de presse | Gestion des Risques Interculturels    

    […] est très clairement apparue en septembre, comme le signale l’article du site al-kanz.org Halal en France : l’offensive malaisienne. En effet, la Malaisie, qui est un acteur majeur de ce marché, cherche depuis plusieurs années à […]

    31

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE