Aïd au Maroc : des moutons à crédit

S., au Maroc, nous envoie une photo qu’il vient de prendre. On y voit une affiche publicitaire invitant à contracter un crédit à intérêt pour acheter un mouton de l’Aïd. Et pourquoi pas un braquage pour partir au hajj ? Vivalis propose également un crédit à 0 % pour les fonctionnaires du secteur public et […]

S., au Maroc, nous envoie une photo qu’il vient de prendre. On y voit une affiche publicitaire invitant à contracter un crédit à intérêt pour acheter un mouton de l’Aïd. Et pourquoi pas un braquage pour partir au hajj ?

Aïd au Maroc : des moutons à crédit

Vivalis propose également un crédit à 0 % pour les fonctionnaires du secteur public et des formules avec intérêts pour les salariés du secteur privé. A titre d’exemple, pour un crédit de 5000 DH, il faut compter 455 DH/mois sur une durée de 12 mois et 170 DH de frais de dossier, ce qui correspondrait à un taux d’intérêt autour de 9%.

Source : La Nouvelle Tribune

Rappelons à toute fin utile qu’en islam le recours au crédit à intérêt (riba) est strictement et rigoureusement prohibé.



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (18 commentaires)

  1. Muslimusk    

    « Un crédit qui me laisse sans voix » … moi aussi !

    1
  2. Mb    

    Salam

    Par contre concernant ce sujet, 500×20 ça fait bien 10 000 dh, le prêt est donc sans intérêt non ? C’est plus un paiement par facilité donc rien de haram ?

    wassalam

    2
  3. Sab    

    Des moutons à crédit ??
    je savais pas ke tijari wafa bank vendait des moutons, d’après le rédacteur de l’article c’est le cas.

    3
  4. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    MB, j’ai ajouté une citation.

    4
  5. loco    

    wafa tijari bank est juste a l’arrière ça ne fait pas parti de la pub
    le crédit est proposé par vivalis comme indiqué sur le panneau publicitaire

    5
  6. Sab    

    Le titre prête a confusion, on vend pas des moutons ici mais on propose un crédit tout simplement;(il n’est plus à rappeler que le crédit en islam est interdit ), mais c’est vrai que ca fait plus sensationnel de titrer « des moutons a crédit »
    effectivement, c la Banque Bopulaire qui propose le crédit…

    6
  7. 75Parisien    

    Salam ce n’est pas une nouveauté au Maroc cela existe depuis 2006 .

    http://maghress.com/fr/jeunesdumaroc/2392

    7
  8. Salah Eddine    

    Salam alaykoum,

    Je confirme les propos de Sab, comme indiqué en gros en dessous, c’est la Banque Populaire (Chaabi). Sinon la publicité est très mal interprété, ce sont des pubs que l’on retrouve régulièrement chaque année à l’occasion du Ramadan ou l’Aid El Adha. C’est comme si Cetelem ou Cofidis proposaient des crédits « spécial Noël ».

    Un mouton coûte en moyenne 2000 DHS soit un petit peu moins de 200€ (pour parler chiffre rond)… vous comprendrez qu’on est loin d’un financement d’un mouton à 10000 DHS. Ce type de pub peut nous choquer, nous qui vivons en France, mais au Maroc, le crédit est rentré dans la tête des gens, il fait déjà même des ravages (surendettement). Tout le monde a le droit à un crédit, même un personne agée de 70 ans et sans revenu (VÉRITABLE !!!) tanpis si ce sont les enfants ou petits-enfants qui rembourseront…

    En conclusion, il est hors de question pour le marocain du Maroc d’acheter un mouton à crédit, à la base comme en France d’ailleurs, ils s’y prennent bien avant…

    8
  9. Adam Chaabane    

    Juste deux précisions : le crédit en soi n’est pas interdit, c’est le crédit à intérêt qu’il l’est. Par contre, pour le mouton, ce sont ceux qui en on les moyens qui le sacrifie, je pense qu’il n’est pas envisageable de s’endetter pour le mouton de l’aïd (même sans intérêt)

    9
  10. Al-Kanz    

    Adam, c’est indiqué dans l’article dans la dernière phrase et dans la citation. Je l’ai ajouté en début de billet. Apparemment, tout le monde ne lit pas en entier ^_

    10
  11. sianat    

    Une vrai campagne de pub scandaleuse et ridicule. Ces affiches sont présentent à chaque coin de rue au Maroc!
    Nous sommes censés distribuer une partie du mouton aux personnes démunies afin entre autre d’éviter ce genre d’innovations. Une campagne de pub dans ce sens aurait été agréable et plus profitable. Kheir in châ Allah.

    11
  12. SB    

    salam

    J ai assiste hier au preche du vendredi au maroc incitant fortement à ne pas tomber dans la spirale de l endettement inciter par divers pubs ici et la pour accomplir cet acte d adoration qui est le sacrifice, des gens vendent leurs vêtements pour s offrir un mouton c est une réalité amer.

    hayakoummoullah

    12
  13. zeineb    

    @
    al kanz
    Salam wa rahma

    Ouais, c chaque année et il parait que ça marche…
    A part ça j’aime pas ce genre de lecons à la al kanzi « . Je trouve ça nul, sous prétexte qu’on vit confortablement en France, genre beurgoisie on méprise son bled et on le comprend même plus en sa mentalité.
    Ici l’aid, le mouton, c’est très important et il y a qui s’endette pour cà….
    Ailleurs, là où on a du chauffage, on n’est plus capable d’égorger soit même sa bête, alors un fais un chèque à une assoc de bienfaisance mais, attention, halel islamique.
    Moi ce que je déteste encore plus en France c le business de la finance islamique qui fait kiffer les muslims du business, et faire planer les masses à qui on fait croire que tout est haram pou faire soi même du business de halel, et les biads se frottent les mains en attendant notre fluz ! tu vois ce que je veux dire, et ça c de l’arnaque ,mon frère, de la vraie.
    Donc avant que la beurgoisie n’est le droit de juger des autres du bled ils feraient mieux de faire le ménage dans leurs apparts…!!!
    et pour info ribat ne veut pas dire intérêt mais usure ,donc si je te prête 100€ je suis en droit de te demander 103€ et c est pas haram on et pas dans l usure ,j espère que je me ss bien fais comprendre monsieur de al kanz qui veut donner des leçons a tous le monde .
    et merci de ne pas me censurer

    wa salam et aid mubarak.

    13
  14. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Non Zeineb, c’est toujours riba et c’est haram. Par ailleurs, celui qui n’a pas les moyens de se payer un mouton est dispensé d’en sacrifier un le jour de l’Aïd.

    14
  15. zeineb    

    Salam wa rahma.

    Mon cher trésor.. pas de censure il s’agit là de l’intéret général, si j’ose dire. La définition de riba est dans le Coran avant d’être dans le discours des banques islamiques et des ulemas qui ont participé à leur fondation, cela s’appelle d’ailleurs collusion d’intérêts; mais cela semble choquer personne que des uléma Comme Youssef Quardawwi ait été les développeurs du concept crédit = riba en même temps que les fondateurs de banques islamiques ! je disais donc que la définition de riba, puisqu’il faut bien définir un mot avant d’en parler, est dans le Coran S3.V130 : « Ô croyants, n’ayez pas recours à riba doublement redoublé… » La définition de riba est donc de demander le double du capital prêté à la première échéance et en cas de non paiement de doubler encore la somme à rembourser. C’est ce que le Coran nomme riba, en français cela s’appelle de l’usure.Pas besoin d’avoir un master de finances islamiques, le prochain créneau de la décennie en Europe, ce que je dis là est marqué dans tous les livres de tafsir et riba était connu du temps du Prophète comme étant cette pratique usuraire pratiquée par les Juifs et les Arabes. Ce qui veulent nous faire croire que le crédit = l’usure sont entrain d’oublier le Coran dans leur dos et on se demande où sont les intérêts…

    15
  16. zeineb    

    Salam wa rahma.
    Chèr al kantz

    Mon cher trésor.. pas de censure il s’agit là de l’intéret général, si j’ose dire. La définition de riba est dans le Coran avant d’être dans le discours des banques islamiques et des ulemas qui ont participé à leur fondation, cela s’appelle d’ailleurs collusion d’intérêts; mais cela semble choquer personne que des uléma Comme Youssef Quardawwi ait été les développeurs du concept crédit = riba en même temps que les fondateurs de banques islamiques ! je disais donc que la définition de riba, puisqu’il faut bien définir un mot avant d’en parler, est dans le Coran S3.V130 : « Ô croyants, n’ayez pas recours à riba doublement redoublé… » La définition de riba est donc de demander le double du capital prêté à la première échéance et en cas de non paiement de doubler encore la somme à rembourser. C’est ce que le Coran nomme riba, en français cela s’appelle de l’usure.Pas besoin d’avoir un master de finances islamiques, le prochain créneau de la décennie en Europe, ce que je dis là est marqué dans tous les livres de tafsir et riba était connu du temps du Prophète comme étant cette pratique usuraire pratiquée par les Juifs et les Arabes. Ce qui veulent nous faire croire que le crédit = l’usure sont entrain d’oublier le Coran dans leur dos et on se demande où sont les intérêts…

    16
  17. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Deux commentaires et deux fois mois le censure. Vous avez des choses à vous reprocher ?
    Votre premier commentaire, comme votre second, n’est qu’un monologue pour justifier l’intérêt. Y a qu’à vous lire écrire « cela semble choquer personne que des uléma Comme Youssef Quardawwi ait été les développeurs du concept crédit = riba ». On assène des contre-vérités, qu’on arrange à sa sauce, pour ensuite amener sa conclusion.
    En islam, le concept d’usure n’existe pas. Il n’y a pas de petits intérêts, il n’y a que des intérêts haram. Maintenant, s’il vous est impossible d’accepter que riba est haram et de tordre sa définition, c’est votre problème. Mais, vous ne changerez pas l’islam juste pour satisfaire, sans jeu de mots, vos intérêts.

    17
  18. zeineb    

    Salam wa rahma

    Cher al kanz, sans censure de votre part cette fois-ci, répondez à la seule question qui est de l’importance : Que veut dire le mot riba en arabe dans le Coran ? Ne répondez pas par réflexe, le Coran est notre référence, vous ne pouvez pas l’ignorer.

    18

Écrivez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | ADABéo | Oumzaza | Aïd moubarak | Ramadan