Finance islamique : formation intensive avec l'AIDIMM

Par Al-Kanz

Finance islamique. Début décembre, l’Aidimm (Association d’innovation pour le développement économique et immobilier) organise une session de formation à la finance islamique.

Finance islamique. Comme à chaque fin d’année, l’Aidimm (Association d’innovation pour le développement économique et immobilier) organise une session de formation à la finance islamique. Les 4 et 5 décembre prochains, de 9h à 18h à Saint-Denis (93), vous pourrez suivre deux jours de formation intensive à la finance islamique. Ci-après le programme détaillé :

Première journée : cours magistraux

1. Le cadre général des activités commerciales en islam et l’interdiction du riba
2. « Au cœur du riba, au cœur du système, au cœur du problème »
3. Les concepts-clé de l’économie en islam : le temps, l’argent, l’endettement, le risque, la richesse, la propriété et l’éthique
4. La problématique de la conformité shariah des produits financiers
5. Actualité de la finance islamique en France

Les cours seront animés par :
Cheikh Mohammad Patel, membre permanent du comité Acerfi
Mohammed Marouane, fondateur de Quantis
Cheikh Mohamed Bechir Ould Sass, membre permanent du comité ACERFI et enseignant chercheur à l’école de management de Strasbourg
Boubkeur Ajdir, directeur de projet chez Islamic Finance Advisory & Assurances Services

Seconde journée : ateliers work-shop en petit groupe

Atelier 1 : les contrats de base
Atelier 2 : banque et assurance islamique takaful
Atelier 3 : le cas du financement immobilier en France
Atelier 4 : bourse : des produits financiers simples au plus complexes

Les participants auront l’occasion d’assister à tous les ateliers durant la journée de dimanche.
Les ateliers seront animés par :
Abdelhakim Bouabid, cadre financier, diplômé de l’Institute of Islamick Banking & Insurance (Londres)
Amine Nait-Daoud, cadre financier, diplômé du DU finance Islamique de l’école de Management de Strasbourg
Anass Patel, cadre finance et immobilier, président d’Aidimm
Boubkeur Ajdir, cadre finance islamique, directeur de projets chez Islamic Finance Advisory & Assurance Services
Arslan Bendimerad, cadre assurance, chercheur et responsable du pôle takaful d’Aidimm
Jamila Mkasri, cadre finance, spécialiste marchés financiers

La préinscription est obligatoire. Cliquez sur le lien suivant si vous voulez participer à cette formation : préinscription formation finance islamique – Aidimm
Une confirmation est demandée. Vous devez pour cela impérativement compléter le bulletin d’inscription téléchargeable en cliquant sur le lien suivant : bulletin d’inscription et l’envoyer par courrier le plus rapidement possible accompagné du paiement à AIDIMM, 12 rue Sadi Carnot 93170 Bagnolet

Tarifs
Frais d’inscription pour les deux journées (TTC) (déjeuner et support de cours compris)
Plein tarif (salarié, actif) : 100 €
Tarif spécial étudiant ou chercheur d’emploi : 80 € pour les deux journées
Tarif entreprise : 130 €

Code de réduction pour les Al-Kanznautes. L’AIDIMM fait une remise de 10 euros pour les deux jours de formation, si lors de la préinscription vous indiquez le code de réduction suivant : AK1431.

Pour plus d’information, contactez l’Aidimm par mail : formation@aidimm.com ou par téléphone : 06 25 44 05 70.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (11 commentaires)

  1. Adil    

    Initiative intéressante, dommage que le prix ne soit pas attractive…

    1
  2. Aboub@kr    

    Salam alaykoum

    @Adil, franchement c’est le prix le plus bas du marché pour ce genre de formation et surtout avec un si riche contenu.
    Ce n’est pas une conférence mais une vraie formation avec support de cours, donc à ce tarif là, l’association couvre à peine les frais de fonctionnement (50€ la journée à peine)..

    quel aurait été le bon prix selon toi ?

    2
  3. ridss    

    Salam
    Le bon prix c’est peut etre 1€ symbolique ^_^

    3
  4. Aboub@kr    

    1€ symbolique… heu… oui c’est faisable, faudrait que tout le reste soit aussi à 1€ symbolique, à savoir :

    – la salle dans laquelle se passe les cours (et l’électricité qui sera utilisée pendant les 2 jours)
    – les billets de train des intervenants qui viennent de loin
    – le papier sur lequel est imprimé le support de cours
    – le bureau que l’association loue pour pour travailler dans de bonnes conditions
    – le repas (délicieux :)) qui sera servi lors des 2 journées de formation

    donc rien qu’avec ça on est déjà à 5 ou 6€ symbolique si on y arrive bien entendu…
    Ah sinon, on pourrait faire ça à l’ancienne, assis par terre dans une mosquée, pendant 2 journées complètes et en prenant des notes sur des bouts de papier ou de carton… :) et on se contentera de la lumière du jour pour ne pas avoir à payer la facture d’électricité de la mosquée… vraiment à l’ancienne, ça vous dit :)

    en attendant d’y arriver, c’est quoi le juste prix ?… Des dou’as offertes à celui qui trouve :) :)

    4
  5. Adil    

    Salam’aleykoum,

    @Aboub@kr : Selon moi, je pense que un prix raisonnable serai de 25€ par jour ^^, mais c’est vrai qu’il y a beaucoup de frais à couvrir je te l’accorde. Le but 1er étant je pense, que cela soit accessible ou plus de monde de la Oumma

    5
  6. HAYET    

    Salam Aleikoum,

    le prix est vraiment en dessous de ceux du marché.
    il faut un peu réfléchir, il y a le local, les assurances, les formateurs, les repas…
    il faut arrêter de demander tout gratuit, cela devient ridicule

    la seul chose que je regrette ce sont les jours de formations, un week end serait l’idéal pour des gens qui ne peuvent pas poser de jours de congés

    bravo pour vos actions

    6
  7. Shak    

    ASSW

    HAYET,

    C’est justement un week-end.. samedi et dimanche …
    sauf si, en disant week-end, vous pensiez à jeudi et vendredi …:-)

    7
  8. imrane    

    A qui est destinée cette formation?
    Si c’est uniquement pour informer le grand public, il existent pleins de sites sur internet qui feront l’affaire.
    Il serait mieux peut être une prochaine fois de proposer des formations plus pointues.
    Merci

    8
  9. Al-Kanz    

    Imrane, Ah bon ? plein de sites qui permettent d’avoir une telle formation ?
    Je ne suis pas certain que le « il serait mieux » soit opportun.

    9
  10. Aboub@kr    

    Salam alaykoum

    @Imrane, cette formation s’adresse à tout public qui souhaite en savoir plus (que ce que tu peux trouver sur le net) sur la finance islamique.
    Bien entendu, en 2 journées aussi intenses soient-elles, l’association n’a pas la prétention de créer des experts, mais le programme est conçu de manière à aller à l’essentiel de certains sujets en donnant des bases solides et intéressantes pour permettre à ceux qui veulent aller plus loin de le faire (pour les étudiants, pour les profs de choisir les bonnes orientations ou les bons livres à consulter pour approfondir les sujets, ou au moins de se poser les bonnes questions).
    Aussi, le fait de pouvoir échanger avec des intervenants qui ont de l’expérience c’est un plus non négligeable.

    et toujours à @imrane, comme tu as l’air bien convaincu de ce que tu affirmes et même très calé (puisque tu dis que ce n’est pas assez pointu)… si tu trouves un seul site qui aborde les différentes notions islamiques de l’endettement, de l’argent, de la richesse, de la propriété, du risque, de l’éthique, etc… je t’invite à bien vouloir le partager avec nous.

    En te remerciant par avance et te souhaitant un Aid Mabrouk (ainsi qu’à tous les Al-Kanznautes)

    salam

    10
  11. amrhar    

    Salam,
    Dieu exalté soit-Il dit dans le Saint Coran: « Wa laa taqfu maa laysa laka bihi ‘Ilm. Inn assam’a wal baçara wal fuaada kullu oulaika kaana ‘anhu masoula »
    « Et ne profère ce dont tu n’as pas science/savoir. L’ouïe, la vue et le cœoeur : certes sur tout cela, l’on sera interrogé. »

    Il est de notre devoir, et cela fait partie des enseignements de Notre Bien Aimé PBSL, de chercher (faire l’effort) à ce que l’on annonce soit le plus valable en visant l’excellence, en ce sens qu’on donne plus de détails de chiffre de liens etc. Tout cela pour contribuer à la bonne information donc formation de l’édifice. Un devoir minimum…un devoir de tous les jours…un devoir de tout un chacun. Ce message n’est pas adressé seulement à Imrane, mais aussi et surtout un rappel pour moi et mes confrères internautes qui nous trouvons sur le chemein du BelAgir.

    Salam.
    BA.

    11

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE