Certification halal : comment Reghalal entretient la confusion

Par Al-Kanz

Reghalal, marque certifiée, mais non contrôlée de façon indépendante par l’ACMIF-mosquée d’Evry, profite d’une confusion chez les consommateurs musulmans pour affirmer une garantie 100 % halal toute relative. Explications.

Si l’organisme de certification SFCVH-mosquée de Paris est sous le feu de l’actualité depuis la publication d’un rapport d’analyses du laboratoire Eurofins indiquant que du porc a été trouvé dans des Knacki Herta halal, il n’est pas le seul organisme à ne pas employer et envoyer sur site (abattoir, centre d’élaboration des viandes, etc.) ses propres contrôleurs.

L’ACMIF-mosquée d’Evry, plus discrète, n’a aucun contrôleur. Elle fait « confiance » aux industriels qui se réjouissent de ce mode de fonctionnement, puisque là aussi ces derniers ont les mains totalement libres.

Dans un reportage diffusé sur France 24, Adel Gastel, journaliste, interroge Khaled Merroun, recteur de la mosquée d’Évry, sur le statut de ses prétendus contrôleurs. M. Merroun indique qu’il choisit (sic) les contrôleurs – parmi les employés du partenaire industriel -, mais ce n’est jamais l’entreprise qui les lui impose.

Sophisme qui ne résiste pas à la question immédiate du journaliste : « c’est vous qui les payez ? ». Embarras du recteur, mais réponse claire : non, mais il fait confiance à ses partenaires. « C’est une question de moralité et d’honnêteté », nous dit-il. Et A. Gastel de conclure : il y a donc un risque de conflits d’intérêts. Élémentaire, mon cher Watson !

Comme Quick, Duc ou encore Médina Halal, la marque Reghalal est certifiée par l’ACMIF-mosquée d’Evry ; une certification toute relative puisqu’il n’y a pas de contrôle extérieur et indépendant. Certes, rien ne dit aujourd’hui que certains produits Reghalal contiennent du porc, mais rien ne garantit non plus au consommateur musulman qu’un incident tel celui de l’affaire Herta ne puisse un jour arriver. Les conditions de fabrication des nems Reghalal, par exemple, correspondent peu au prou avec celle des Knacki Herta halal : ces nems sont élaborés sur un site où l’on manipule de la viande porcine sans qu’aucun contrôleur extérieur à l’entreprise, indépendant et surtout salarié par l’organisme de certification ne soit présent sur place. Il serait à cet égard intéressant de procéder à des analyses régulières sur ces produits pour s’assurer qu’elles ne contiennent aucune trace de porc. Car, comme dans le cas d’Herta et la SFCVH-mosquée de Paris, Reghalal et toutes les marques certifiées par l’ACMIF-mosquée d’Evry n’offrent pas tous les gages de traçabilité et de contrôles (indépendant et systématique). Plus grave, elles entretiennent une véritable confusion, comme nous allons tout de suite le constater.

Dans l’image ci-dessous, correspondant à une capture d’écran du site Reghalal.fr, la marque du 1er volailler européen, LDC, s’efforce de rassurer le consommateur : garantie halal, traçabilité 100 % halal, produits contrôlés et carte de… sacrificateurs.

Certification halal : comment Reghalal entretient la confusion
Capture d’écran du site Reghalal.fr

Ce que ne dit pas Reghalal, c’est que :

1- La garantie halal n’est absolument pas assurée par la mosquée d’Evry, qui certes certifie ces produits, mais ne les contrôle pas. Elle délègue le contrôle aux employés de Reghalal dans le cadre du partenariat qui les lie. Comment dans ces conditions affirmer que le contrôle se fait par la mosquée d’Evry, alors qu’il se fait par les salariés de l’entreprise certifiée ? Comment peut-on écrire sur le macaron qui figure sur tous les produits certifiés par la mosquée d’Evry « contrôle de la mosquée ». Cette formulation ne correspond pas à la stricte réalité et elle induit les consommateurs en erreur.

Certification halal : comment Reghalal entretient la confusion
Capture d’écran du site Wassila.fr

2- Un sacrificateur n’est pas un contrôleur. C’est là une nuance capitale et l’un des talons d’Achille de tous ces industriels et des géants de la grande distribution qui redoutent que les consommateurs musulmans puissent se rendre compte qu’une confusion volontaire est entretenue depuis des années. Depuis 1994, parce que Charles Pasqua, alors ministre de l’Intérieur et des Cultes, a décidé arbitrairement que le halal serait la chasse-gardée de trois mosquées, Évry, Paris, Lyon, il n’est pas possible d’avoir le statut de sacrificateur sans avoir au préalable été habilité par l’une de ces trois mosquées. Ce monopole, jalousement gardé par ces mosquées avec l’assentiment appuyé des autorités françaises, notre Président au premier chef, offre aux trois mosquées une légitimité aux yeux des acteurs économiques. Or s’il y a légitimité, ce qui est le cas d’un point de vue légal, elle ne concerne que l’habilitation des sacrificateurs et non pas le contrôle, qui lui dépend d’autres critères. Les mosquées de Paris, d’Évry et de Lyon sont à l’évidence les seules à pouvoir délivrer une carte de sacrificateur à qui en fait la demande, mais ce pouvoir administratif ne fait pas d’elles ni de leur partenaire immédiat (SFCVH ou ACMIF) de facto des organismes de certification et de contrôle.
Pourtant, Reghalal, comme tous les autres, joue de cette confusion : parce que la mosquée d’Evry est administrativement habilitée à délivrer des cartes de sacrificateurs alors elle est aussi un organisme de contrôle. CQFD, circulez, il n’y a rien à voir. Peu importe que l’ACMIF-mosquée d’Evry n’ait aucun contrôleur salarié et indépendant, contrairement à la mosquée de Lyon, d’AVS ou de l’organisme britannique HMC. La posture est insultante, tant elle prend les consommateurs musulmans pour des imbéciles, mais elle est redoutablement efficace, puisque cet enfumage dure depuis des années.

Dans le cas de Reghalal, une circonstance aggravante s’ajoute à tout cela : qui reproche à Reghalal cette façon de faire se voit immédiatement rétorquer que la marque est très sérieuse, d’ailleurs, précise-t-on, elle fait fabriquer ses produits dans la même usine qu’AVS, celle de Celvia. Reghalal veut profiter de l’aura d’AVS sans en assumer les contraintes. Ce qu’on oublie alors de dire, c’est que si cet organisme de certification intervient effectivement dans la même usine, c’est uniquement pour les produits Isla Délice. Les contrôleurs AVS ne supervisent absolument pas les produits Reghalal. Ajoutons que LDC, propriétaire de Reghalal, fait fabriquer ses produits prétendument halal sur plusieurs sites différents et que des ingrédients qui entrent dans la composition de certains produits élaborés sont achetés à des tiers sans que l’on sache vraiment s’ils ont fait l’objet de contrôle rigoureux et sérieux.

Il est aujourd’hui impératif que les consommateurs musulmans fassent pression sur les industriels pour qu’il y ait une totale transparence. Libre ensuite à chacun de consommer ou non des produits certifiés halal, mais non contrôlés. A défaut de garantir un halal véritablement halal, Reghalal, comme Quick, Duc, Medina Halal, etc., auront au moins le mérite de jouer franc-jeu.

Un sacrificateur non musulman pris en flagrant délit

Comme chacun le sait, pour qu’une viande soit halal, il faut entre autres que le sacrificateur soit de confession musulmane (ou par un juif ou un chrétien, de foi, pas de seulement de culture ou d’héritage). Il y a quelques semaines sur le site de Celvia, celui-là même où sont fabriqués entre autres des produits Reghalal et des produits Isla Délice, est survenu un grave incident. En cours d’abattage, un employé non musulman de l’usine a été pris en flagrant délit en train d’abattre de la volaille. Le malheureux, qui ne s’attendait pas à ce qu’on l’interpelle, est intervenu à quelques mètres d’un contrôleur… AVS. Il s’agissait en effet d’une production Isla Délice, contrôlé par plusieurs salariés de cet organisme de certification et de contrôle.

Le geste est si osé que l’on est en droit se demander si ce salarié n’avait pas l’habitude d’agir de la sorte ailleurs, pour Reghalal par exemple, et s’il ne pensait pas être sur une production autre que celle contrôlée par AVS. Il aurait dans ces conditions voulu donner un coup de main, comme il lui arrive naturellement tous les jours de le faire. Bien mal lui en a pris puisque l’incident a provoqué un arrêt immédiat de la production, un refus de la certifier halal et une crise au sein de l’usine. Contacté par nos soins, le directeur du site de Celvia a préféré s’indigner que nous puissions remettre en cause son sérieux et sa bonne moralité. Le plus drôle réside peut-être dans l’éloge qu’il fit de l’organisme AVS…

Vu la gravité des faits, nous aurions préféré qu’il nous explique comment il garantit aux consommateurs musulmans que ce genre de pratiques n’ait jamais lieu lors de productions non contrôlées par un organisme de certification extérieur à l’entreprise. S’il n’y avait eu la vigilance des contrôleurs indépendants sur place, ceux qui supervisaient la production Isla Délice, rien ne dit que ces dindes non halal n’auraient été commercialisées dans les rayons halal de nos magasins. Que chacun prenne bien conscience de la gravité de cet incident : même en présence de l’un des organismes les plus rigoureux, certains s’arrogent le droit d’intervenir comme bon leur semble. Qu’en est-il quand il n’y a aucun contrôleur indépendant ? Rappelons-nous que sur les autres sites de Reghalal, cette vigilance extérieure et indépendante n’est pas de mise… Que chacun en tire les conséquences qui conviennent.

Celvia : 02 97 60 33 88 / 02 97 60 30 80 (fax) – Email



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (37 commentaires)

  1. Ibnruchd    

    Salam aleikom,

    Tu donnes le nom de trois organismes de certification qui ont des contrôleurs, n’y en a-t-il pas d’autres en France? (Halal service que j’ai vu au Bourget dit avoir des contrôleurs indépendants)

    Barakallahoufik

    1
  2. red    

    as-sallamou ‘alaykoum,

    merci encore une fois au frere.
    on fait tourner.
    plus je lis tes articles, plus je songe a ouvrir une association de defense de conssomateur musulman…
    Comme tu dis, le halal a papa c’est fini.
    merci pour tout frere!!!
    ^^

    2
  3. red    

    ps: dans la video on voit tres bien la gene du recteur quand le journaliste lui pose la fameuse ( ou facheuse) question : « C’est vous qui ls payez? » …

    navrant

    3
  4. Nasrallah    

    un kamikase chez Celvia
    Je ne comprends pas comment un employé de Celvia surveillé par 18 controleurs D’AVS comme nous l’a dit Othmani sur Beur FM a pu s’infiltrer et égorger un poulet .

    4
  5. Hamza    

    Bonjour à tous.

    L’incident cité dans le paragraphe en bleu me rappelle une histoire que m’a racontée ma mere lorsqu’elle travaillant dans une usine d’agroalimentaire (lapins plus précisément).

    Il arrivait qu’il y ait des commandes de lapins « halal », mais lorsqu’il n’y avait pas assez de lapins sacrifiés pour completer la commande « halal », les opératrices rajoutais des lapins non halal.

    Mais le pire, c’est qu’elles pensaient bien faire, croyant que ‘halal’ etait seulement le nom d’un client de l’usine.

    Comme quoi, cela peu ne pas venir d’une mauvaise intention, mais juste d’un manque d’information.

    Bonne journée à tous.

    5
  6. Al-Kanz    

    Nasrallah,

    Moi, je vois plutôt quelqu’un qui a décidé « naïvement » d’intervenir, comme il a peut-être l’habitude de le faire lors d’autres productions.

    6
  7. Kader    

    Bonjour à tous, Salem,

    C’est pas un scoop c’est un pratique courante pour certains industriels. Des frères qui travaillent dans ce genre d’abattoir et qui ont du s’absenter pour cause de maladie on vu leur relève se faire par des salariés conventionnels pour l’abattage afin de ne pas arrêter la production. Qui donne les cartes déjà ?

    Qu’Allah nous préserve et préserve les gens de bonne intention, insha Allah !

    M3a Salem

    7
  8. moussa    

    nasrallah
    ily a pas abattage de poulets a celvia, si tu confonds la dinde et le poulet j ai peur que tu confonds le halal et le non halal et le faux halal

    8
  9. Halal    

    salamo 3alikom ,

    c’est pas n’importe qui peut être un certificateur halal , il doit musulman et formé pour faire ce travail et avoir un attestation de certificateur pour travailler dans ce domaine

    9
  10. ag.pillois    

    Bonjour a tous
    Pour éviter ces tricheries nous avons des idées
    voir: http://www.youtube.com/watch?v=3WWo0mLE5vE

    il faudrait peut-être déposer plainte contre les organismes qui délivrent en leur nom des certifications erronées.
    Que ces organismes soient des personnes morales ou des associations, il y a tromperie on ne peut certifier sans contrôler ce que l on certifie et en aucun cas l on peut Sen remettre à des fabricants non musulmans voire même musulman n’ayant aucune qualification et ne possédant pas les hommes des qualifications , la formation et les outils adéquate. comme il me semble logique que pour ce contrôle il faille utiliser un organisme totalement
    indépendant, nous ne pouvons être juge et parties mais une question me vient qui je pense à son intérêt où va et que devient l’argent perçu par ces associations dites musulmanes pour ces soi-disant contrôles?
    Quelle est leur légitimité voir même leur compétence ? Où est la transparence financière et technique
    nous pensons dans notre association(adcm.org) il faut allez vers une labellisation du halal afin d avoir une définition ou une norme halal ce qui permettrait de punir les tricheurs et d’avoir enfin du vrai halal ( ne vendez pas votre religion à vil prix)…

    AG.Pillois président de A D C M

    10
  11. Kader    

    Salem,
    @Halal :
    Je suis désolé mais à date rien n’empêche à n’importe qui de devenir certificateur Halal et oui c’est ça le flou juridique dont bénéficie les industriels. Demain, si au lieu de m’ennuyer je décidais avec une bande de pote ivrogne du matin au soir de monter un organisme de contrôle halal personne ne pourrait m’en empêcher.
    Merci qui ?
    Charles Pasqua et les Mosquées de Paris, de Lyon, d’Evry. Ils n’ont pas penser qu’à eux et à l’argent qu’ils pourraient se faire via les cartes de sacrificateurs, petits joueurs …..

    Allah saura récompenser qui IL doit et punir qui le mérite, insha Allah !

    11
  12. Raachid    

    Moi, je boycott les produits de ces dites « mosquées », qui non seulement collabore avec des escots mais sont eux même, on penserait à de véritable diable déguiser imam, des menteurs (certifié veut bien dire être sur, donc nécessite un contrôle sauf si il sont parfait, est ça sa se saurait !), malheureusement dans l’alimentaire comme dans le religieux il ne sont de bien mauvais exemple pour l’islam.

    12
  13. Mahdi    

    « …c’est pas n’importe qui peut être un certificateur halal , il doit musulman… »

    As salamou alaykoum, encore une fois rien n’interdit a un juif ou un chrétien d’être sacrificateur et encore moins certificateur. la critique est justifié mais le cadre est important. le plus gros pb c’est pas eux c’est NOUS et notre mauvaise connaissance de notre DIN Viande Halal signifie licite et pas viande musulmane.

    Wa Allahou alem

    13
  14. Nasrallah    

    AG.Pillois ADCM sort de son silence
    Je suis content que ADCM participe enfin au débat , vous parlez de transparence financière des associations de controle halal, prenez la plus part associations de controle halal et regardez le président, se sont des photocopies de Benali, ce n’est pas la peine de critiquer les moubaraks et kaddafi, on a les memes a la maison, des presidents d’assoc iation qui s’autoproclament a vie ou bien c’est une histoire de famille, comment voulez vous de la transparence.

    14
  15. Hamza    

    Bonjour,

    Ca vous dit de créer un site communautaire, ou chacun pourra proposer des photos/avis/expérience sur Tel et ou tel restaurant/produit halal ?

    Dans l’idée de savoir réellement ou l’ont peu manger, ou quel produits on peu acheter les yeux férmés ou au contraire éviter.

    15
  16. yas    

    Salem aleykoum

    en plus d’une certification ****** de reghalal j’ai eu une mauvaise expérience de poulet entier acheté en grande surface. J’ai terminé aux urgences dans la nuit de mardi à mercredi dernier. J’ai contacté leur service dès mercredi pour me plaindre … A aujourd’hui toujours rien !

    16
  17. Al-Kanz    

    Contacté, le responsable de Celvia affirme que l’épisode que j’évoque dans l’encadré bleu est un mensonge. Fuite en avant et mépris.

    17
  18. Kosta    

    Salam alikoum
    je vous conseil de ne consommer aucune charcuterie quelque soit l’organisme de contrôle car se que vous mangez est une mixture de tous les déchets de volaille s’est vraiment prendre les consommateur musulman pour des moins que rien
    mes freres et mes soeurs évitons d’acheter ces produits
    acheté a la place par exemple un bon steak…..

    18
  19. Delphicom    

    Dans cette période où la certification Halal est régulièrement remise en question, la 8ème édition de Paris Halal expo, les 29 et 30 mars 2011, annonce sa volonté de participer au débat sur la clarification de l’offre Halal sur les marchés français et européen.
    Une conférence sur « L’authentification des produits alimentaires Halal : Principes et outils pour la certification» présentée par Adnene Debbabi, Direction qualité et sécurité alimentaire – Food Label Institute se déroulera le mardi 29 mars, De 12H à 13H en salle Uranus sur le salon.
    Toujours dans la même salle Uranus, le mercredi 30 mars, de 14H30 à 15H30, Paris Halal expo organise un Grand débat Halal : peut-on garantir dans le processus industriel d’aujourd’hui le 100 % Halal ?
    Pour plus d’informations ou retrait de vos invitations gratuites : http://www.parishalalexpo.com

    19
  20. halal    

    salamo3alikom

    @Kosta je suis pas d’accord avec toi mon frère si on fais pas confiance a aucun organisme de certification halal alors d’ou on achète nos produits alimentaires , si , il y a des organismes au France qui sont vraiment des professionnels dans le domaine de certification Halal et ils ont déjà énormément des clients !

    20
  21. halal    

    salamo3alikom ,

    @Mahdi et ce que vous pouvez m’expliquez encore , et ce que vous voulez que un juif peut certifiér que un produit est halal ou bien un juif peut devenir un certificateur ,je trouve votre réponse bizzar !!! quand notre dine a dit ca !!!

    21
  22. Abdel le Nadori    

    Salam alaykoum
    Y a t il, aujourd’hui, en France un organisme de Controle sur et viable?
    Peut on créer un organisme de controle indépendant sans faire appel au 3 grde Mosquées de France???

    22
  23. simpatic    

    salam ‘aleykoum

    La solution est très simple: n’achetez pas de viande dans les grandes surfaces! Vous allez voir si cela ne va pas changer par la suite. C’est facile de se plaindre mais en même temps, si on mange « leur » viande, je vois pas pourquoi ils feraient des efforts…
    A bon entendeur.

    23
  24. kuro814    

    Merci a al kanz pour leur travail car peu de gens cherche plus loin que leur nez. Il n suffit pas que de voir inscrit halal et de manger.
    comme dans les restos soit disant » halal » qui vendent de l alcool!!!
    ceci est incompatible pour nous musulmans.
    merci de fouiner,chercher,inspecter tt ca pour les consommateurs
    Qu’Allah vous récompense.

    24
  25. Lotfi    

    Il faudrait arrêter d’acheter ces ****** en grande surface. L’acheteur est le premier fautif, il n’a que ce qu’il mérite.
    Par ailleurs on peut très bien se passer de viande en barquette, de saucisses « halal » de chorizo « halal » et autres charcuteries « halal » et je ne parle même pas des tranches de blancs de poulets reconstituées… De véritables horreurs alimentaires à bannir de vos assiettes. Ca sera déjà un premier pas.
    Le second pas serait de créer un lien de confiance avec votre boucher de proximité et de discuter avec lui.

    Bref, le buisness du « halal » a de beaux jours devant lui.

    25
  26. Hanane    

    Salam,

    @Al Kanz

    En faisant les courses j’ai vu un frére prendre des saucisses de cette marque, j’ai voulu me permettre une remarque puis je me suis rappelé les pubs sur ce site ce qui m’améne à poser juste une question Al Kanz:
    Pourquoi promouvoir ces produits sur votre site?
    (cf bannière sur page d’accueil)
    Wa salamou 3alaykoum.

    26
  27. Hanane    

    Autant pour moi AlKanz,

    sincèrement désolé après vérif pour cette mauvaise interprétation. Ce logo m’est resté en tête pensant que c’était une de ces pubs que l’on voit s’afficher sur les bannières….

    Vraiment confuse :-s

    27
  28. amraoui    

    Y a qu une chose a faire pour etre sur de manger hahal….cuisiner chez soi de produits qu on a abbatu soit meme
    et c est moins cher que dans le commerce

    28
  29. Yahya    

    ses problemes existeront toujours car toujours sur nos garde la communaute musulmane de france ou d’ailleurs nous devons avoir nos propres abattoirs independament des non-musulmans gérés par des musulmans pratiquant la salat et de bonne moralite reconnu par les responsables religieux il y a dans ses lieux des personnes de confession musulmane qui ne pratique pas la salat qui boivent de l’alcool c’est inadmissible yahya

    29
  30. Halalgate : les industriels de la viande paniquent... et avouent    

    […] proposent de la viande contrôlée, alors qu’elle n’est que certifiée (voir Certification halal : comment Reghalal entretient la confusion). Le personnel agréé par les trois mosquées, la scandaleuse « trinité du […]

    30
  31. Ramadan : Cora vous offre halal au porc, pseudo halal et vin rose    

    […] absolument de consommer si vous ne voulez pas abîmer votre mois de jeûne. A droite, Reghalal qui refuse de faire preuve de transparence et qui mise sur l’inaction des musulmans pour continuer à faire du halal comme bon lui […]

    31
  32. MohaCoal    

    Une recherche Google sur la certification Reghalal, un article succinct de la part de Al kanz…
    Résultat, un achat inutile évitée. Encore un midi Club Sandwich Saumon :)

    32
  33. 404 not found : Mercurochrome annule le jeu-concours Pékin Express    

    […] Lire – Certification halal : comment Reghalal entretient la confusion – Bernard Godard : « les certifications de la mosquée de Paris et d’Evry ne sont pas sérieuses » […]

    33
  34. Pékin Express, Reghalal et la certification de la mosquée d'Evry "pas sérieuse"    

    […] Halalgate : Socopa mouille sévèrement la mosquée d’Evry – Certification halal : comment Reghalal entretient la confusion – Halal : il rejette les certifications de la mosquée de Paris et d’Evry – Médina Halal […]

    34
  35. Noha    

    Salam / bonjour,

    Cet article est-il toujours d’actualité ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Wa Slm

    35
  36. Nes    

    Salem alaykoum,
    Ne devrions nous pas TOUS boycotter ces produits pour nous faire respecter?
    Il est urgent de réaliser un reportage et le diffuser très largement sur le plus de média possible. Il faudrait commencer par le bon vieux sms

    36

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE