Kenza "Halal" : du porc dans un saucisson dit "halal"

Par Al-Kanz

Des analyses réalisées sur un produit de la marque Kenza « Halal » ont permis de découvrir qu’il contenait du porc. Une nouvelle affaire Herta.

Kenza halal va faire l’objet d’une plainte auprès de la justice française : Porc dans du halal : plainte déposée contre Kenza Halal

Après les bonbons Fini, après Sébiane, après Tahira, après Herta, après El Saada (même société que Sébiane), c’est au tour de la marque Kenza Halal de faire l’objet d’un rapport d’analyses indiquant qu’il y a du porc dans des produits commercialisés en France. Suite la publication de l’information hier ici-même, un internaute, semble-t-il très proche de la marque, a pris, cet après-midi, faits et cause pour la marque, non sans crier au complot (sic). Les marques citées précédemment ont réagi exactement de la même manière : silence sur le rapport d’analyses, dénonciation d’un complot, affirmation d’une contre-analyses (toujours problématique, car soit ne portant pas sur le lot incriminé, soit jamais présentée), puis silence radio (on laisse le temps faire son travail et l’oubli prendre le dessus, en misant sur l’inaction des consommateurs).

Des faits têtus et accablants

Dans le cas de l’affaire Herta, quelques esprits chagrins et/ou malintentionnés tentèrent de noyer le poisson en tirant à vue sur la société Baker. Il leur paraissait beaucoup plus important de cracher sur le commanditaire supposé du rapport d’analyses, rapport authentique et incontesté car incontestable, que de prendre en considération le vrai problème, en l’occurrence la présence de porc dans un produit estampillé halal. Comme dans l’affaire Herta, ce qui importe ce sont les faits, rien que les faits. Dans ce genre de situation, il faut laisser vociférer les manipulateurs et autres malfaisants, dont l’unique objectif est de détourner les consommateurs des faits, qui eux sont têtus et ne mentent pas. Il faut les laisser crier au complot et leur opposer les faits.

Dans le cas présent, les faits sont simples : une fois n’est pas coutume, du porc a été détecté dans un produit réputé halal, un produit de la marque Kenza Halal.

porc Kenza halal

Les analyses ont été réalisées par le laboratoire d’analyses Histalim, sous le contrôle d’un huissier de justice, comme on peut le constater ci-dessous.

Kenza halal porc

mais encore :

Kenza halal porc

Ajoutons le ticket de caisse tamponné par le cachet de l’huissier.

Kenza halal porc

Les analyses ont donc été réalisées sous le contrôle d’un huissier de justice, ce qui ne fera pas les affaires des partisans du complot et du faux halal, toujours prompts à vouloir détourner l’attention des consommateurs sur des présumés intérêts cachés et malins. Voici maintenant le rapport du laboratoire Histalim (cliquez pour agrandir).

Kenza halal porc

La nébuleuse du halal

Antoine Bonnel, patron du mal-nommé « salon du halal », a réussi à répandre l’idée qu’il existe une nébuleuse de définition du halal. Cette contre-vérité est même devenue un alibi chez les industriels : il existe une nébuleuse de définition du halal, les religieux ne sont pas d’accord entre eux, on fait au mieux. C’est-à-dire au pire. On choisit alors une définition a minima du halal, une définition qui sent plutôt la merguez et on y va gaiement. L’arrivée d’experts du halal, dont on s’attirera les faveurs, finira de convaincre ces demeurés de musulmans qu’on a choisi de plumer, coûte que coûte. D’où tout un discours qui a permis l’installation sur le marché de nouveaux acteurs qui ne trouvent leur légitimité au regard des principes du halal que dans ledit discours. D’où par ailleurs cette floraison de marques citées régulièrement par une presse peu au fait des arcanes du halal.

De quel halal s’agit-il ?

Kenza Halal fait partie de ces acteurs économiques qui servent ceux qui ont décidé de faire leur beurre en investissant le marché du halal avec une définition du halal la plus élastique possible : c’est ainsi que Kenza Halal est un bon client de Paris Halal Expo (voir le communiqué de presse de l’édition 2011 ou encore sur le site Web de Paris Halal Expo) ; de même la marque est citée dans l’étude sur le marché du halal du cabinet Xerfi, étude dont l’édition 2010 est symptomatique de la déconsidération très répandue à l’égard des consommateurs musulmans. On se fiche des règles et principes qui régissent le halal. On prend en compte tout ce qui se dit « halal » et on brode autour. C’est ainsi que le directeur du cabinet Solis nous disait, en juillet 2009, qu’il fallait être plus souple concernant les produits halal des Fleury Michon, Nestlé, Zakia halal et autres Socopa. De même nombre de journalistes qui viennent au halal comme on manque une sortie d’autoroute piochent le premier expert venu, compilent deux trois articles parus dans la presse et commettent un article avec un aplomb confondant. C’est ainsi que l’on a pu lire dans le dernier numéro du magazine Ça m’intéresse un papier de deux pages perclus de bêtises et de contre-vérités. A qui la faute ?

Des consommateurs laxistes

Aux consommateurs musulmans. Ces derniers acceptent encore trop souvent sans rechigner que, non seulement, on leur confisque la parole, mais, pire encore, que l’on décide pour eux ce qui relève du halal. Tant qu’ils se tairont, tant qu’ils laisseront ceux qui ne voient dans le halal qu’espèces sonnantes et trébuchantes, ceux qui rejettent les exigences du halal, car autant de contraintes qui s’accommodent mal avec leurs désirs mercantiles, tant qu’ils ne se prendront pas véritablement en main, les consommateurs musulmans continueront à être les dindons d’une farce, dont ils seront plus que jamais victimes. Un « expert », un journaliste, un industriel dit une bêtise ? On prend son téléphone, on ouvre sa boîte mail, on allume son fax. On agit, on ne laisse pas passer. C’est notre laxisme qui nourrit le faux halal. Quand est-ce qu’on le comprendra vraiment ?

Pour finir toutefois sur une note d’espoir, selon nos informations, les semaines à venir devraient être riches en rebondissements. Pour le plus grand bien des consommateurs, qui, rendons-leur justice, sont de plus en mobilisés, ce qui donnent de terribles sueurs froides à bien des industriels et autres margoulins du faux halal.

Site de la marque Kenza « Halal » : http://www.kenza-halal.fr



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (44 commentaires)

  1. Jean    

    Que deux confusions pour une malheureuse faute d’orthographe.
    Il ne s’agit pas de Kenza Halal mais de Khenzir Halal.
    Partant de là on est moins étonné !

    Pour ce qui est des numéro de lots, n’est il pas aisé pour les industriels de reconfigurer leurs chaines afin de produire une cochonnerie avec le n° de lot désiré pour le soumettre à études ?

    1
  2. Abdelaziz    

    السلم عليكم

    Au vu des chiffres du rapport d’analyse, quelqu’un est-il capable de nous dire s’il s’agit de traces de porc ou s’il s’agit de quantité plus importante (et donc sciemment introduite par le fabricant)?

    2
  3. Mourad    

    salam alaykoum

    Puisque l’analyse a été faite sous contrôle d’un huissier de justice (de l’achat au résultat), qui peut me dire pourquoi

    Il n’y a pas de plainte déposée au pénal ?

    3
  4. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Mourad,
    en quoi serait-ce automatique ?

    4
  5. Abdallah    

    Salam
    @Abdelaziz quelque soit la quantité, il ne respect pas les procédure lié au halal.
    La moindre des chose c’est de vérifier qu’il n’y a pas de produit non halal avant de démarer la production.
    Il y a un vrai problème de traçabilité, de nettoyage, de contrôle et cela sans meme rentrer dans l’intention.
    Mais s’ils vendent du porc, perso j’ai pas confiance sauf s’il y a un vrai contrôle séreux.

    @Alkanz est ce que l’ufcm va s’occuper de cette affaires ?

    5
  6. Abdelaziz    

    السلم عليكم

    @Abdallah,

    Que la quantité de porc retrouvée soit infime ou importante, les procédures du halal ne sont respectés, je suis d’accord. Mais c’est pour moi intéressant de savoir si c’est dû à une négligence (nettoyage de la chaine insuffisant) ou à une volonté délibérée de mettre un peu de porc (pour augmenter ses marges). Même si au final, dans les deux cas, c’est impropre à la consommation pour les musulmans.

    6
  7. salah eddine    

    sans commentaire des arguments comme cela tout d’abord je remercie l’équipe al kanz barak allahou fikoum et je suis toujours fidèles à vos informations et je vous soutiens de bon coeur et braka allahou fikoum encore.

    7
  8. krol    

    SALAM.je me permet de poser cette question,Est-ce que les autorités réligieuses controle t-elles vraiment les marques qui ventes et frabriques ces produits dit hallal. Parce-que j’en marre de voir je genre d’affaires et que l’on prennent les musulman pour des anes.slama

    8
  9. Abdallah    

    Salam
    @Abdelaziz on est d’accord :-)

    9
  10. mesli    

    Juste une interrogation : tous les produits envoyés contiennent-ils du porc?
    S’agit-il du 1er envoi effectué, ou y en avait-il eu d’autres auparavant qui se sont révélés négatifs?

    10
  11. assia    

    salam alaikoum , bakallah fikoum AL KANZ ! alors il faut plus manger de viande !! ils sont irrespectueux envers les musulmans et pratiquants !

    11
  12. Oum Noussayba    

    As-salâmu ‘alaykum

    Je leur ai envoyé un mail voici leur réponse:
    bonjour madame.tout ce que vous avez lu c’est fait par un concurent connu qui cache son nom,on a déjà posé une plainte contre lui .on vous invite à visiter notre local pour vous montrer le systeme appliqué chez nous sur le controle de HALAL et les deux analyses qu’on a effectué sur le meme lot du sec de veau chez 2 laboratoires différentes qui prouvent tous les deux aucune trace de porc.(YA AYYOUHA ALLAZINA AMANOU IN JA’AKOM FASIKON BI’NABA’EN FATABAYYANOU AN TOUSIBOU KAWMEN BIJAHALA)sadaka allahou alazim

    Je leur ai demandé des preuves et ils m’ont envoyé 2 documents, un résultat d’un laboratoire en france et un autre en espagne je crois

    12
  13. ben    

    il faudrait que nous boycottons ces produits
    et là les industrieles feraient des bpons produits HALLAL
    je n’achete plus de produits dit HAllal
    je prefere manger des choses saines et savoir ce qu’il y a dedans
    Si on ne les boycotte pas
    ca sera toujours pareil

    13
  14. Abu maryam    

    Salam
    C’est désolant!
    Sa me fait penser à la discution de deux pakistanais à la retraite.
    L’un dit: depuis que je suis en France j’ai du manger un cochon entier sans le savoir.
    L’autre dit: moi je crois même avoir entammé mon Deuxième!

    14
  15. 15
  16. 512    

    la personne qui m’a répondu a baragouiné dans un langage incompréhensible que c’est eux qui vont porter plainte. mdr.
    voici le numéro direct du patron : 01 48 22 33 57

    16
  17. Rachid    

    Salam et Bravo!
    Allahi Barek pour tout ce travail à toi et à tous les frères qui sont derrière :)
    Devinez pourquoi Kenza Halal cartonne en terme de volume de vente????

    17
  18. mimi UK    

    Salam ‘alykum,

    C’est lamentable tout ca!
    Halal avec des traces de porc, le comble du comble.
    Vous parliez du nettoyage des chaines qui n’est pas fait correctement, je pencherais meme pour une question fondamental. Sachant que la France compte le plus grand nombre de musulman que tout les autres pays Europeens, pourquoi avec cette enorme demande n’avons nous pas notre propre abatoir??.., permettant la garantie d’un seul produit a savoir du halal (excluant le porc de ses chaines). C’est bien ces interdictions du voile au ecoles, qui ont favoriser l’ouverture d’ecole musulmane. Un mal pour un bien. Est ce un probleme de financement, de moyens ou…bien de motivation ou bien meme y a t il pas comme une main mise sur ce marche qui empecherais tout autre de vouloir se developper dans la lumiere et pas dans l’ombre des choses.

    Et puis est ce qu’on ne mange peut-etre pas trop de viande…??? Il faut revoir nos habitudes, a manger moins de viande , mais plus de legumes de poissons. Minimiser sa consommation de viande. Car on est peut-etre un peu trop nombreux pour manger de la viande, tous les jours…

    Tous ce qui est produit transforme tel merguez, saucisson sec, saucisses…il faut faire tres attention.
    Car ce sont cela qui contiennent le plus souvent du porc. Pour ma part, je n’achete que rarement les tranches et que des AVS.

    Une chose que j’ai eu plaisir a decouvrir ici en UK, ce sont les produits « meat-free », ils sont etonnament delicieux, il y des tranches , des nuggets, des saucisses, des hamburgers, de la viande hache, des escalopes panees et pourtant ce n’est pas de la viande!!…Je ne sais pas si j’ai le droit de citer des noms, donc je n’an dirais pas a moins que Al-kanz m’y autorise.

    Qu’Allah nous aide.
    Wa salam

    18
  19. Nico    

    Abdelaziz

    6.9 grammes de porc sur un échantillon de de 221 grammes ça représente 3%, chimiquement, on est bien au dessus de la notion de trace, ou de résidu accidentel dû à la fabrication, il suffit de 0.1% de substance allergisante dans un aliment pour provoquer des réactions chez une personne exposée, même si çà n’est pas le sujet. La présence de porc est donc indétectable car elle ne cause aucune réaction physique (l’intolérance spécifique au porc n’existe pas au sens strictement médical*), c’est donc une rupture de confiance du producteur labellisé hallal face à ses consommateurs, une usurpation et une tromperie en quelque sorte.

    *à part des cas très rares chez les nourrissons de concomitance entre la viande de porc et les épithélium (tissus) de chat.

    19
  20. Oum Noussayba    

    J’ai contacté par mail Kenza-halal afin d’obtenir des éclaircissements; ils m’ont envoyé 2 documents scannés.
    Kenza Halal présente les résultats du Laboratoire Biotecnal et du laboratoire AQCF qui confirme la présence de boeuf uniquement.

    J’ai demandé au laboratoire Histalim de m’expliquer la différence entre leurs résultats.

    Voici ce qui m’est dit (conversation téléphonique):

    Le Laboratoire Biotecnal présente une méthode qui a une limite de détection à 1% , donc ça signifie que cette méthode ne peut pas détecter des traces de porc.

    La limite de détection pour le porc du Laboratoire Histalim est de 0,05%

    AQCF emploie la même technique de détection qu’Histalim.

    C’est là que ça devient intéressant car les 2 laboratoires (AQCF et Histalim) n’ont pas les mêmes résultats.

    L’analyse se fait sur un échantillon.

    Est ce qu’ils ont utilisé le même échantillon sur la fabrication du même jour?

    Car normalement un lot correspond à une fabrication à une journée donnée, bien que certains industriels utilisent le même nom de lot à plusieurs jours de fabrication pour une même recette.

    Les traces de porcs pourraient être le résultat d’un mauvais nettoyage des machines.

    Il se peut également qu’en fin de journée les traces de porcs ne soient plus présentes sur la machine car lessivées par le passage des autres viandes.

    Donc sur le même lot certains peuvent être conformes et d’autres ne le sont pas

    Il est confiant sur ses résultats car ils vérifient au moins à 2 reprises lorsque le résultat n’est pas conforme (dans ce cas du porc dans un produit halal ou une autre espèce qui n’est pas censée être présente).

    Petite précision de mon interlocuteur AVS pour valider la fabrication d’un produit recommande des analyses sur les premiers produits qui sortent de la fabrication; ce qui est très judicieux!

    Merci à mon interlocuteur pour toutes ces précisions!

    20
  21. Oum Noussayba    

    Petite précision mais qui a son importance:

    L’analyse ne se fait que sur un échantillon, ce qui pose le problème de la représentativité que l’échantillon a de l’ensemble de la fabrication.

    21
  22. jamal    

    Il y a une solution , comme l’ont choisi les juifs pour le cacher. Ce dernier est fait seulement par les Juifs parce que eux seuls ont la valeur de ce rite sacré et ce n’est même pas une affaire de business avant tout ;
    Alors les musulmans doivent s’occuper du HALAL afin d’être sur de ne pas avoir du porc dans nos assiettes ou avoir de la viande non hallal.. comme beaucoup le font depuis des années…

    22
  23. Har    

    Salam aleykoum,

    Juste pour corriger l’erreur de date de l’année « 20009 » c’est retour vers le futur. On a compris que c’est 2009 ! Cela se trouve au dessus de l’avant dernier paragraphe.

    Wa aleykoum salam.

    23
  24. Rach    

    Jamal….je vais vous conter 2 histoires:
    Un boucher casher m’a demandé comment les bouchers Halal faisaient pour vendre 10kg de poulets à 18.90€ toute l’année quand dans le circuit cacher le kg de cuisse de poulet coute entre 12 et 16€/kg….
    Deuxieme histoire:
    Un frere fait une formation de boucher. Son prof, ancien négociant de viande sur Rungis (et non musulman), lui a déconseillé de faire son stage en boucherie Halal. Quand il lui a demandé pourquoi? Le prof lui a dit qu’il serait très certainement déçu…Il lui a demandé une nouvelle fois pourquoi? Il lui a répondu: Ca fait longtemps que les bouchers arabes ont vendu leur religion pour quelques euros…. Résultat des courses, il a insisté pour aller dans une boucherie Halal…une des plus réputée de sa ville et en plus tres competitive….devinez quoi…il veut se reorienter tellement il est degouté de ce qu’il a vu dans cette boucherie en terme de tracabilité…video à l’appui

    Vous savez, je pense que les principaux fautifs sont avant tout les consommateurs Halal….fautif de toujours rechercher le moins disant, le moins cher…tout en se rassurant par la phrase magique de Merlin l’enchanteur « Aala raquabtou »….
    Faut arreter de toujours dire que c’est la faute des autres…….C’est notre faute à nous avant tout!!!
    Faut arreter de nous dédouanner surtout avec tous les reportages en moins de 12 mois (Canal+, France5, TF1, France2, 2M, Le monde, Libé, Le parisien, 20 minutes, LSA, NY Times, Wall Street Journal, BBC, ……) et les articles sur les blogs (dont Al Kanz :) ) faut croire que les muslims n’ont ni TV, ni journaux, ni Internet???!!! Encore une fois….zéro excuse…qd on veut une info…on la trouve….surtout quand elle est très très facile à trouver….

    Vous pensez que les consommateurs Halal n’ont rien à se reprocher? Vous pensez qu’ils ne sont pas les pompiers pyromanes? Vous pensez qu’ils sont assez « Bonhomme » pour accepter de payer leurs produits Halal au juste prix (et plus moins cher que gratuit)? Kit à manger moins de viande (ce serait meme mieux pour leur santé et leur embonpoint)

    Allahou A3lam

    24
  25. Mohamed    

    Salam,

    Merci beaucoup pour votre travail .

    J’espere que cela servira a reveiller notre oumma !

    Puisse Allah vous retribuer et vous aider dans votre travail !

    25
  26. bilal    

    Salam alaykoum si vous voulez du halal allez egorgé vous meme votre viande chez les paysans comme ça ya pas de probleme de traçabilité et vous en aurez pour votre argent salam alaykoum !

    26
  27. nech    

    As-salàmu ‘alaykum, (Désolé ça va être un peu léger, mais humour noir au rendez-vous)

    On a bien vu le cas de sportifs contrôlés positifs au test de dopage argumentant que le steak qu’ils avaient mangé la veille avait « viré » et donné des molécules ultra-chimique !

    La société Kenza H. avancera peut-être que leur boeuf a viré au porc !

    Affaire à suivre…

    27
  28. moussa    

    salem pour jamal
    tu crois que c qui certifie son d autre que des musulman le probleme n est pas dans ceux qui vend mais dans ceux qui « controle »

    28
  29. ramdane    

    salam
    tout à fait d’accord avec RACH mon oncle qui était associé avec mon père à l’époque des bidonvilles ont commencés à NANTERRE à la folie et maintenant mon oncle à un empire et que dieu lui donne mille fois plus mais sachez que quand ils ont commencés à vraiment faire de l’argent et être moins regardant mon père avait abandonné et cela dans les années 75 « à ma naissance » pour vous dire que l’argent coulait à flot mais ces commerçants venant de rien n’ont jamais voulu se structurer donc il faudrait faire comme ce qu’AVS fait mais dans toute la france et que ce soit les recteurs de mosquée tirés au hasard avec des bénévoles contrôlent des boucheries prés des mosquées et que le vendredi on dise cela prend 10 minutes que telle ou telle boucherie n’est pas ou ne veut pas se soumettre au contrôle, ainsi on pourra informer nos frères et soeurs.
    j’ai déjà mis se projet avec des mosquée qui subissait des dégradations avec des frères pour « des rondes de surveillance ».
    en tout cas sachez que plus vous posez des questions plus vous mettrez ces mauvais commerçants devant le fait accompli et inshallah qu’ils reviennent à la raison
    salam.

    29
  30. moimeme    

    salam aleykoum à tous

    il faudrait faire un tract semblable à l’affaire herta et se mobiliser dans les magasin

    30
  31. ServiteurDuDonateur    

    Salem,

    Je réponds pour Mourad sur la plainte au pénal ..

    Dans le droit français, il y a un article qui dit :

    « Sera puni d’un emprisonnement de deux ans au plus et d’une amende de 37 500 euros au plus ou de l’une de ces deux peines seulement quiconque, qu’il soit ou non partie au contrat, aura trompé ou tenté de tromper le contractant, par quelque moyen ou procédé que ce soit, même par l’intermédiaire d’un tiers :

    1° Soit sur la nature, l’espèce, l’origine, les qualités substantielles, la composition ou la teneur en principes utiles de toutes marchandises ;

    2° Soit sur la quantité des choses livrées ou sur leur identité par la livraison d’une marchandise autre que la chose déterminée qui a fait l’objet du contrat ;

    3° Soit sur l’aptitude à l’emploi, les risques inhérents à l’utilisation du produit, les contrôles effectués, les modes d’emploi ou les précautions à prendre.  »

    Une plainte au pénal est tout à fait envisageable. Toutefois, la présence de l’huissier n’induit pas obligatoire le respect de la procédure contradictoire .

    Pour ma part, je rejoins le commentaire de la soeur Oum Noussayba et je pencherai plus pour une négligence dans le nettoyage des installations.

    Une dernière chose .. vous allez créer le buzz à chaque fois que l’on détectera dans un échantillon de l’ADN de porc avec des méthodes présentant une LD de 0,05%.
    Pour être fidèle dans la démarche, il conviendrait d’appliquer la même tolérance mais en analysant cette fois ci les teneurs en alcool dans les denrées alimentaires et les médicaments .

    Pour conclure, consommons moins de viande et ça ira mieux… A bon entendeur!

    31
  32. w31    

    salem alikoum,
    la seule façon de faire tomber ses pseudos industriels hallal, c’est tout simplement de ne pas consommer de la viande ou de la charcuterie hallal vendu dans les grandes surfaces. personnellement, je ne peux pas acheter de la viande dans un magasin qui vend également de l’alcool et du porc.

    32
  33. Hammami Parra    

    Grâce à Dieu maintenant nous savons et je suis d’accord avec le fait de consommer moins de charcuterie.La marque Islam délice n’a rien à se reprocher même si elle est beaucoup plus cher.Je suis une convertie et je mangeais du porc avant ma conversion.Après celle ci je peux vous dire que je n’en mangeais plus du tout puisque à l’époque il n’y avait pas tout ce genre de denrées et cela ne me manquais…alors à nous de ne plus consommer ce genre de produits et le problème est réglé.Voilà.

    33
  34. Nadia    

    Salam aleikoum,

    Merci pour ce travail de transparence .J’ai appelé Kenzahalal (n°portable sur le site) pour connaître leurs décisions suite à ces analyses .J’ai été choquée par la vulgarité de mon interlocuteur .Il accusait un concurrent en utilisant tous les noms d’oiseaux imaginables.Le plus choquant c’est quand il m’a dit ,tout cela « c’est à cause « des barbus », « c’est la m…….. dans les pays arabes à cause d’internet ».Bref ,j’ai écourté la discussion en lui faisant comprendre qu’ils devaient communiquer en toute transparence sur leur site en publiant leurs contre- analyses .La justice tranchera.
    En tout cas, boycotter les sociétés qui se passent de contrôleurs indépendants et traduire en justice ceux qui ne respectent pas l’éthique du halal est une stratégie efficace pour assainir le marché du halal.
    C’est au consommateur de décider ce qu’il désire manger !.

    34
  35. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    La bonne blague. Oui, c’est les barbus. Herta et la SFCVH disaient pareil lors de l’affaire des Knacki halal au porc. C’était selon eux des intégristes qui s’excitent sur Internet. Tout comme le cochon qui s’est caché dans les saucisses. Ça devait être un cochon intégriste.

    35
  36. Atbir    

    Extrait de mon mail transmis à la société Kenza halal

    16:49 (Il y a 5 minutes)
    bonjour,

    étant consommateur d’une de vos marques, j’ai lu sur internet que des analyses ont été réalisées par le laboratoire d’analyses Histalim sur un produit, qui démontrent les traces de porc dans la composiiton. Avez vous connaissance de cette information ? et d’une façon générale, qui et comment sont certifiés vos produits ?

    Merci pour vos éclaircissements.

    36
  37. Oum Noussayba    

    Nadia,

    Le problème c’est que les analyses qu’il a fait faire sont « nulles » comme je l’ai cité plus haut dans mon message, un des laboratoires utilise une technique de traçabilité de 1% ce qui est insuffisant pour détecter des traces de porc, et l’autre laboratoire n’a pas effectué des analyses sur l’échantillon qu’a donné Daoud mais sur un autre échantillon, certainement un produit de fin de chaîne comme ça pas de risque d’être infecté.

    Le pdg de kenza-halal devrait faire son méa-culpa, dire tout simplement que le lot 56 est susceptible de contenir des traces de porc et rappeler ses grossistes.
    Mais ce monsieur persiste et pense qu’il est a l’abri de l’erreur.

    37
  38. Al-Kanz    

    Oum Noussayba,

    De façon générale, les industriels prennent très au sérieux ce réveil des consommateurs musulmans. Les malhonnêtes ont très très peur, mais vraiment très très peur. Un appel téléphonique comme le vôtre, cela peut paraître insignifiant, sans effet, eh bien non, c’est un cauchemar pour eux, car cela en dit long sur la prise de conscience du client qui refuse désormais de se faire avoir.

    Les voyous savent que la fin de la récréation a sonné depuis un petit moment. Les plus intelligents agissent en conséquence, les autres finiront pas se faire prendre la main dans le sac in cha’a-Llah. Tant qu’il y aura des personnes comme vous ils ne seront jamais tranquilles. Vous avez un énorme pouvoir, il faut vraiment en avoir conscience. Pensez à sensibiliser les sœurs de votre entourage pour qu’elles fassent comme vous. Motivez-les en leur disant que peut-être grâce à leurs petites actions, elles permettront à ne serait-ce qu’une personne de manger halal et de voir leurs invocations exaucer. Imaginez donc une invocation, une belle invocation exaucée.

    38
  39. Youssef    

    Bonjour,

    J’habite à Paris… et après avoir lu la série d’articles portant sur le « Halal », et j’ai pris la décision de boycotter toute viande issue d’un processus industriel (Knacki, Mortadelle, Saucisson, etc.) et même les viandes dites « Halal » des grandes surfaces (Carrefour, Francprix, Monoprix, etc.) Les kebabs et snacks « Halal » sont à surveiller de très près aussi.
    Cela dit, je compte toujours consommer les viandes des boucheries islamiques, en priant que celles-ci ne me décevront pas à leur tour. Mais une chose est sure: Quand la tricherie est avérée, le tricheur doit être puni, et la punition la plus adaptée à un marchand qui triche, c’est le boycotte !
    J’invite les musulmans soucieux de leur hygiène alimentaire à faire pareil. Ceux qui s’en ****** n’ont qu’à aller manger du porc par eux même au lieu de le subir par des marchands peu scrupuleux.

    La hawla wala 9owata illa bi llah

    39
  40. Al-Kanz    

    Youssef,

    Les bouchers musulmans ont souvent les mêmes fournisseurs que la grande distribution. Kenza Halal par exemple est largement vendu chez les bouchers. Certains sont aussi tricheurs, voire pire que certains de la grande distribution.

    40
    • OUm Aissa    

      Salam 3aleykoum

      certains bouchers n’hésitent à continuer à vendre sciemment les produits
      kenza halal ou quand les gens leur font des remarques ils se mettent à vendre
      les produits au détails (comme ça on ne voit plus les emballages)

      le problème c’est qu’on a une communauté de tordus.
      Une fois je m’accroche avec un frère au marché qui vend des bonbons fini
      (dont les analyses ont refletés la présence de porc), je lui explique le problème
      tout ce qu’il trouvait à me répondre c’est « tu crois tout ce qu’on te dit à la télé »
      je lui aurais bien éclaté la tête ce jour là.
      bref une semaine après, plus de bonbons fini, la semaine suivante des tas de bonbons
      au détail.
      ********

      40.1
  41. Paris halal expo : demandons des comptes aux exposants    

    […] Kenza Halal pour demander des explications sur le rapport d’analyses d’Histalim, laboratoire qui décela des traces d’ADN de porc dans un produit et sur les mesures prises depuis. Quid de son certificateur CPH ? Stand […]

    41
  42. Salim dz    

    Salam alaykoum … une seule solution … boycotter tout ce qui est charcuterie ..

    42
  43. Halal : tous les salons ne se valent pas    

    […] pendant très longtemps. Avec les différentes analyses de produits (Herta, El Saada ou encore Kenza halal, qui du reste sera présente au salon Paris Halal Expo) qui ont révélé la présence de porc, […]

    43

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE