Halal : coup de semonce contre la SFCVH-mosquée de Paris

Par Al-Kanz

Halal. Dans un discours remarquable, Kamel Chibout, cadre de la grande mosquée de Paris, a prononcé un discours sans appel contre « certains comportements humains néfastes » que « l’ignominie de certains agissements » au sein de l’institution.

Kamel Chibout, président de la fédération régionale de la grande mosquée de Paris (GMP) pour la région Est, est une voix écoutée et respectée, notamment par les cadres de la mosquée de Paris, et au-delà. Son avis compte. Samedi, lors d’un rassemblement d’importance, K. Chibout a pointé sans détours les manquements des gestionnaires actuels de la mosquée de Paris, et des dommages collatéraux subséquents tant sur les acteurs de terrain que sur la communauté musulmane en France dans son ensemble. Très applaudie – même par le recteur actuel Dalil Boubakeur –, cette intervention a très clairement mis en cause « les référentiels actuels, du système de contrôle du halal au niveau de la GMP ». K. Chibout n’a d’ailleurs pas hésité à fustiger tant « certains comportements humains néfastes » que « l’ignominie de certains agissements ». Les mots sont forts. D’autant plus forts qu’ils sont prononcés par un cadre historique de la GMP, que l’on ne saurait soupçonner d’une quelconque volonté de nuire à l’institution. Bien au contraire.

Le site CFCM.tv a publié le verbatim de ce discours. Extrait.

[…] Nous sommes réunis aujourd’hui pour donner forme à une volonté de modifier fondamentalement nos méthodes, nos approches quant à la gestion du culte musulman en Europe, et plus particulièrement en France.

[…]
Notre fédération de la Grande Mosquée de Paris, ne doit pas non plus se cacher de ses tares, de ses dysfonctionnements et de ses difficultés. Sur le plan organique par exemple, la viabilité de nos huit fédérations régionales sera préservée si certaines conditions sont réunies :

[…]
– La décentralisation au niveau des régions du domaine du halal et du pèlerinage, domaines qui ne doivent plus être réservés car porteur de potentiels d’autofinancement.

[…]
Malheureusement, aujourd’hui nous sommes loin de ces schémas organisationnels car fragilisés par certains comportements humains néfastes concernant la gestion de l’exécutif de la Fédération Nationale de la Grande Mosquée de Paris. Seule la compétence et l’éthique du dévouement sincère devraient normalement primer dans le rôle des responsables de cette Institution historique dont les symboles dépassent heureusement l’ignominie de certains agissements.

[…]
Nous n’avons pas pu nous préserver des scandales liés au halal de la Grande Mosquée de Paris. L’affaire des saucisses « Herta » a sonné une alarme que l’on se doit de prendre en considération faute de crédibilité. Il faut songer à un aggiornamento des référentiels actuels, du système de contrôle du halal au niveau de la GMP. Cela est inexorable pour la survie de notre label.

Si ce discours n’a pas fait la Une de la presse, il n’en a pas moins l’importance et l’épaisseur de ces discours fondateurs qui marquent d’une pierre blanche l’histoire d’une institution. Nous l’avons dit et nous le répétons : le marché du halal a besoin de tous les organismes de certification, sans exception. A condition que chacun veille à faire respecter les canons qui régissent le halal. Si aujourd’hui la réputation de la mosquée de Paris est délétère, si aujourd’hui des marques comme Zakia Halal ne taisent plus leur ennui de voir leur nom associé à la SFCVH-mosquée de Paris, il n’en demeure pas moins qu’il revient à la GMP de jouer pleinement son rôle sur ce marché gangréné par la fraude. Mais sans cet aggiornamento appelé de ses vœux par Kamel Chibout, cette institution de premier plan ne pourra peser de tout son poids et continuera à dresser les consommateurs avertis contre des pratiques dénoncées depuis des années.

Puisse-t-il y avoir plus de cadres de l’étoffe de Kamel Chibout à la tête des institutions musulmanes.

Pour lire l’intégralité du discours, cliquez sur le lien suivant : Rassemblement Grande Mosquée de Paris, le fédéral CHIBOUT

Des industriels opportunistes

Parmi les industriels et autres acteurs économiques ayant choisi en toute connaissance de cause, directement ou indirectement, la SFCVH-mosquée de Paris, on compte :

Carrefour Halal
Zakia Halal
KFC
Doux
Quick
Fleury Michon
Herta
Maggi
Hocameat
Macquet
Haudecoeur

Pour information, les produits certifiés par la SFCVH-mosquée de Paris sont officiellement interdits aux Émirats arabes unis.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (7 commentaires)

  1. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    Qu’Allâh (AWJ) suscite parmi nos leaders des pieux, des vrais de vrais, entourés et soutenus par des probes, amîne !

    Wa salâm

    1
  2. Wilfried    

    as salam aleykoum,

    cette déclaration est pleine de bon sens, attendons de voir ce que cela va donner concrètement la prise de décision.
    Personnellement, je n’attends plus rien de la GMP

    2
  3. ramdane    

    salam
    c’est bien peut être que depuis les discours racistes et xenophobes des politiciens francais que maintenant nos « frères » veulent revenir sur le chemin et non plus avoir un rôle de khobziste.

    3
  4. Haqqtiviste    

    Salaam, un discours, ça ne coûte rien…
    Les français ne croient plus dans les leaders ou parti politique , les musulmans -naïfs- y croient encore

    4
  5. nacer    

    bonjour
    bravo pour l’information ; mais a quand l’information pour l’ensemble de la population en france .
    nacer

    5
  6. A.pillois    

    le problème de notre nourriture halal est dû à des tricheries flagrantes aux non respects de l’islam
    car l’halal n’appartient pas à un organisme ni à une mosquée ni à une association l’halal appartient aux musulmans donc de ce faite devrait être contrôlé par des musulmans dignes de ce nom craignant dieu et malheureusement ; pour ce faire et changer la donne il faut informer d’une manière très précise halal comment?car les consommateurs ne sont jamais au courant
    de la façon dont sont sacrifié les animaux qui se retrouvent dans leurs assiettes! et cela est tout a fait anormal car à notre époque a Trace la qualité mais jamais la halalité et là est la faiblesse de notre système halal, notre association adcm.org préconise de donner une information précise sur la halalité du produit (abattage rituel traditionnel ou mécanique, dirigé vers la Mec que ou pas? électronarcose ou pas? abattue par un organisme externe ou,pas contrôlé, je parle bien entendu du contrôle de la façon dont l’animal a été abattu par apport a un cahier des charges prédéfini mis à la connaissance des consommateurs (cite internet, téléphone, document papier consultable dans le magasin) etc.
    il faut que ces informations soient indiquées sur les produits halal afin que les consommateurs puissent en toute connaissance de cause établir un choix et enfin consommer les produits qui leur conviennent

    6
  7. Socopa "halal", c'est Bigard. Bientôt blacklisté ?    

    […] SFCVH-mosquée de Paris est l’organisme choisi par Bigard pour coller sur ce que bon lui semble les étiquettes […]

    7

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE