Halalgate : moins de pseudo halal chez KFC

Par Al-Kanz

KFC annonce vouloir « réduire son offre halal à un produit » parce que « le développement de l’enseigne en France [l’] oblige à multiplier [ses] sources d’approvisionnement » et à ne plus être certains que la viande est halal ». Que dire sinon « lol » ?

Tout le monde a encore en tête la polémique du Quick prétendument « halal » qui défraya la chronique en février 2010. On reprocha à l’époque à cette enseigne – embarrassée depuis hier par les révélations sur la viande douteuse de son fournisseur Socopa – de ne vendre que du halal dans quelques-uns de ses restaurants. Pourtant depuis plusieurs années, comme nous ne cessons de le répéter, KFC vend officiellement uniquement de la viande halal. KFC réussit à passer à travers les gouttes, contrairement à Quick. Le poulet estampillé halal chez KFC, en réalité, ne l’est pas.

Si pendant des années KFC s’est moqué des consommateurs musulmans, un premier reportage, censuré en octobre 2009 par M6, lui fit perdre l’envie de continuer à prendre pour des imbéciles, avec morgue, les consommateurs musulmans. Paniquée, l’enseigne se décida à réagir. Elle chercha d’abord à comprendre comment elle pourrait vendre des poulets vraiment halal, puis décida avec Doux, son pourvoyeur en poulets non halal estampillés halal, de solliciter la SFCVH-mosquée de Paris pour avoir un certificat qui lui permettrait de ne rien changer tout en présentant un certificat de virginité.



Cliquez sur l’image pour accéder au reportage censuré par M6

C’était sans compter un second reportage, cette fois diffusé sur Canal+, réalisé par Feurat Alani et Florent Chevolleau, qui fit grand bruit et affola de nombreux acteurs du marché du halal. Ce second reportage plus embarrassant pour KFC et son fournisseur Doux démontrait une nouvelle fois que le poulet Doux prétendument halal vendu chez KFC n’est en rien halal.


Cliquez sur l’image pour accéder au reportage de Canal+

Si KFC continue à servir des consommateurs musulmans qui pensent que le poulet est halal, la fréquentation de ses restaurants a pâti, au moins dans les premières semaines suivant la censure du premier reportage par M6, de toutes ces révélations. La situation était si peu tenable que le groupe a même envisagé de cesser totalement le pseudo halal et de revenir à des pratiques plus respectueuses de sa clientèle. Finalement, nous apprenons aujourd’hui par voie de presse que KFC va « réduire son offre halal à un produit », en l’occurrence les wings. Pourquoi ? Officiellement parce que « le développement de l’enseigne en France [les] oblige à multiplier [leurs] sources d’approvisionnement et donc à ne plus être certains que la viande est halal », précise le président de KFC France, M. Schofield. Que dire sinon « lol » ? ou à tout le moins « mdr ». Tout cela n’est que de la comm. L’étau se resserre sur KFC. Le climat actuel est tendu. Les scandales liés au faux halal se multiplient. Avec cette annonce, le groupe, dont l’image est particulièrement écornée dans la communauté musulmane, tente d’arranger la réalité et de se refaire une virginité.

Ce produit « halal » sera certifié par la SFCV-mosquée de Paris, ancien partenaire d’Herta, la marque de Nestlé dont la gamme halal est morte en février dernier, après qu’un laboratoire d’analyses a découvert du porc dans des saucisses prétendument halal. Comme la SFCVH-mosquée de Paris ne salarient pas de contrôleurs qu’elle pourrait envoyer sur site pour un contrôle indépendant, systématique et permanent, les fournisseurs de KFC pourront faire comme Doux et de coller les estampilles halal là où ils le voudront. Du halal à papa dans toute sa splendeur, ce halal que veut préserver Guy Odri, directeur général de Doux, que nous avons rencontré à Dubaï, comme vous pourrez le constater dans la vidéo suivante (cliquez sur l’image pour accéder à la vidéo).

Quand le volailler Doux refuse le dialogue

KFC prévoit de réduire son offre halal (sic) pour le 11 octobre prochain – un an jour pour jour après la diffusion du reportage de Feurat Alani. Rappelons-nous le salutaire coup de semonce de Kamel Chibout voila dix jours (voir Halal : coup de semonce contre la SFCVH-mosquée de Paris), suivons de près l’affaire Socopa et gageons que d’ici là la physionomie du marché halal aura connu quelques bouleversements…



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. Djamila    

    Excellent article AlKanz comme toujours…Barakat Allah fik

    1
  2. islamespors    

    Donc toute viande non certifié par AVS n’est pas halal, en conclusion ?
    Les produis certifiés par SCVH ne devraient pas être halal ? car quand on voit que KFC arrive à obtenir le certificat de la mosquée de paris et SCVH pour leurs poulets. Ça veut donc dire qu’ils ne contrôlent rien du tout cette société.

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE