Emeutes en Grande-Bretagne : son fils meurt, il témoigne

Par Al-Kanz

Tariq Jahan est le père de l’un des trois jeunes gens tués par des émeutiers qui, à bord d’une voiture, les ont renversés volontairement. Il témoigne.

Tariq Jahan est le père de l’un des trois jeunes gens tués par des émeutiers qui, à bord d’une voiture, les ont renversés volontairement. Il témoigne. Inna LiLah wa inna ilayhi raji’un, c’est à Dieu que nous sommes et c’est à Lui que nous retournerons.

Les propos de Tariq Jahan ont été traduits par Carolina, lectrice d’Al-Kanz.

Bonjour, il s’appelait Harun Jahan, c’était un brave garçon. Il était connu de tous ici dans la communauté car il était très actif pour elle. Malheureusement il a été tué hier soir de même que deux autres personnes qui étaient ses amis. Je ne sais pas quoi dire.

C’était un bon garçon et en fait il était sorti hier pour défendre sa communauté. Il se tenait là et là-bas (de l’autre côté) les émeutiers fracassaient la station service, le centre social et frappaient des personnes au passage. C’est parce qu’il était jeune qu’il a rejoint le groupe pour défendre la communauté. Il se tenait là sur le trottoir quand tout à coup une voiture l’a percuté. Pourquoi ? Dieu seul sait pourquoi.

Moi j’étais aussi sorti. Je me tenais là et l’accident a eu lieu là-bas à quoi, une centaine de mètres d’ici. J’ai vu les trois personnes à terre et mon réflexe a été de les secourir. Je ne savais pas qui elles étaient. J’ai secouru une première personne quand soudain quelqu’un derrière moi me dit : “ton fils est derrière toi”. Je l’ai donc secouru. Mon visage et mes mains étaient couvertes de sang.

Pourquoi ? Pourquoi ? Le conducteur de la voiture a foncé volontairement dans la foule et a tué trois innocents. Pourquoi ? Quel était son but ? Je ne comprends pas. Nous sommes là pour défendre notre communauté alors que le pays connaît de grands problèmes. Il était en train de défendre sa communauté, la communauté. Peu importe qui vous êtes nous sommes là pour défendre tout le monde. Et il a été tué. C’était un brave garçon, un brave garçon. Il avait 21 ans et était bien connu ici dans la communauté.

Quand on perd son enfant c’est… Je ne peux pas décrire ce qu’on ressent quand on perd un enfant. Il travaillait avec moi jusqu’à récemment. Ensuite il avait trouvé un poste de mécanicien juste là au bout de la rue. Il me manque. Il me manque terriblement. Mais comme je vous le disais dans un jour voire deux tout le monde aura oublié. Personne ne s’en souciera plus. C’est tout ce que j’avais à dire. C’est tout. Merci.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (5 commentaires)

  1. Ahmad3    

    Ils ont coupé, à la fin il souligne qu’il est musulman et que c’était la volonté d’Allah, puis il fait dou’a pour son fils.

    Qu’Allah lui donne sabr et qu’Il accorde jannatul firdaws aux 3 garçons.

    1
  2. Animus    

    Qu’Allah l’accueil dans son paradis, en ce mois bénis.
    La dignité du père inspire humilité et respect, qu’Allah l’aide dans sa patience et son endurance et qu’Il le compte, avec son fils, parmi Ses rapprochés.

    2
  3. sabrina.D    

    C’est malheureux ce qui se passe là-bas! Que Dieu leur vient en aide!

    Pour ce qui est de la traduction, vous pouvez avoir les sous-titrés en français. Il suffit de cliquez sur « CC » qui se situe en bas à droite de la vidéo, puis d’aller sur « traduire les sous-titres » et ensuite vous sélectionnez la langue française. J’avoue que c’est très mal traduit mais c’est compréhensible!

    3
  4. Carolina    

    Assalamou alaikoum,

    Allah rahmou pour ces trois jeune innocents. Le père est très courageux et fort dans l’épreuve macha’Allah. Il arrive à parler aux caméras alors qu’il vient juste de perdre son fils. Qu’Allah SWT lui donne la force et le courage de surmonter cette dure épreuve ainsi qu’aux siens et qu’il fasse miséricorde aux victimes.

    Voici la traduction de ce que dit le père :

    Bonjour, il s’appelait Harun Jahal, c’était un brave garçon. Il était connu de tous ici dans la communauté car il était très actif pour elle. Malheureusement il a été tué hier soir de même que deux autres personnes qui étaient ses amis. Je ne sais pas quoi dire.

    C’était un bon garçon et en fait il était sorti hier pour défendre sa communauté. Il se tenait là et là-bas (de l’autre côté) les émeutiers fracassaient la station service, le centre social et frappaient des personnes au passage. C’est parce qu’il était jeune qu’il a rejoint le groupe pour défendre la communauté. Il se tenait là sur le trottoir quand tout à coup une voiture l’a percuté. Pourquoi ? Dieu seul sait pourquoi.

    Moi j’étais aussi sorti. Je me tenais là et l’accident a eu lieu là-bas à quoi, une centaine de mètres d’ici. J’ai vu les trois personnes à terre et mon réflexe a été de les secourir. Je ne savais pas qui elles étaient. J’ai secouru une première personne quand soudain quelqu’un derrière moi me dit : “ton fils est derrière toi”. Je l’ai donc secouru. Mon visage et mes mains étaient couvertes de sang.

    Pourquoi ? Pourquoi ? Le conducteur de la voiture a foncé volontairement dans la foule et a tué trois innocents. Pourquoi ? Quel était son but ? Je ne comprends pas. Nous sommes là pour défendre notre communauté alors que le pays connaît de grands problèmes. Il était en train de défendre sa communauté, la communauté. Peu importe qui vous êtes nous sommes là pour défendre tout le monde. Et il a été tué. C’était un brave garçon, un brave garçon. Il avait 21 ans et était bien connu ici dans la communauté.

    Quand on perd son enfant c’est….Je ne peux pas décrire ce qu’on ressent quand on perd un enfant. Il travillait avec moi jusqu’à récemment. Ensuite il avait trouvé un poste de mécanicien juste là au bout de la rue. Il me manque. Il me manque terriblement. Mais comme je vous le disais dans un jour voire deux tout le monde aura oublié. Personne ne s’en souciera plus. C’est tout ce que j’avais à dire. C’est tout. Merci.

    Si vous souhaitez la traduction de la journaliste après je peux m’y attacher bi’ ithnillah.
    Wa salam

    4
  5. hakim    

    Salem,

    Qu’Allah l’accueil dans son paradis inchallah.

    Je me pose des questions, pourquoi chaque fois il y a des émeutes (violentes) on voit presque que des africains au 1 er Front…on ne voit pas les chinois par Ex????

    Il n y’ a pas d’autres genre de manifestation à faire ?(A méditer)
    Si on est vraiment des bons musulmans pratiquant, on trouve dans les medias le matin « RECHERCHE UN MUSULMAN pour tel poste…. » car les musulmans prennent leur travaille comme une adoration d’Allah, il ne sont pas émeutiers ni des tricheurs ( l’ adoration ne s’arrete pas à la mosquée, de faire le ramadan,mettre un Djelbab, faire pousser une barbe……………..)aussi être un model éducatif.
    Le prophete SAW a dit : » إنما بعثت لأتمم مكارم الأخلاق
    Salem.

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE