Auchan : un verset coranique pour vendre des bijoux

Par Al-Kanz

En 2010, Carrefour utilisait le nom d’Allah pour attirer le chaland. Cette année, c’est au tour d’Auchan de faire usage d’un verset coranique pour vendre des bijoux.

En 2010, Carrefour utilisait le nom d’Allah pour attirer le chaland (voir Pour vendre, Carrefour utilise le nom d’Allah).

Cette année, c’est chez Auchan que l’on découvre un usage surprenant d’un verset coranique, plus précisément le verset 185 de la sourate La Vache, deuxième sourate du Coran : « le mois de ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens et preuves claires de la bonne direction et du discernement. »

Le verset est sous forme de calligraphie. C’est la chef de rayon qui l’a choisie, car elle l’a trouvée « jolie ».

Auchan : un verset coranique pour vendre des bijoux
Auchan : un verset coranique pour vendre des bijouxAuchan : un verset coranique pour vendre des bijoux

Comme dans toute la grande distribution et chez les industriels, ce ne sont pas les compétences qui priment lorsque l’on s’adresse aux consommateurs musulmans. Pour être recruté d’ailleurs comme spécialiste du halal et des produits pour les Arabes, il n’est pas besoin d’être expert. Il suffit d’avoir un nom qui sent la merguez. Ces entreprises recherchent le plus souvent un alibi, non des compétences éprouvées.

(merci à Toufik)



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE