Les questions de M. Easi : financement des projets professionnels

Par Al-Kanz

Finance islamique. Beaucoup d’entrepreneurs musulmans refusent l’accès au crédit bancaire pour des raisons religieuses. Il demeure possible de financer des projets professionnels sans recourir à riba (usure).

Finance islamique. Beaucoup d’entrepreneurs musulmans refusent l’accès au crédit bancaire pour des raisons religieuses. Ils développent ainsi leur société sans jamais demander le moindre centime à leur banquier. Pour autant, il demeure possible de financer des projets professionnels sans recourir à riba (usure). M. Easi nous l’explique. Pour accéder au précédent épisode, cliquez sur l’image suivante.


Cliquez sur l’image pour l’agrandir

La série « Les question de M. Easi* » est réalisée par Noredine Allam des éditions BDouin (http://www.bdouin.com). Elle est la propriété de la société groupe 570 (www.570easi.com)



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (5 commentaires)

  1. Jahvik    

    Vraiment bien ces BD :)

    1
  2. Mehdi    

    Salamoualeykoum

    Je suis un peu decu pour la 1ere fois par le site d’être pour la première fois un peu laxiste sur ce genre de sujet.

    Je ne pensais pas qu’un jour al kanz soutiendrait ce genre d’initiative mercantile consistant a dire que tout ce qui passe par cette banque est hallal. cette banque qui va même jusqu’à dire que grâce a l’investissement que l’on fera en action cela permettra de s’acquitter de la zakat tout en faisant gagner de l’argent a soi même et a la banque bien sur..

    déçu aussi que vous souteniez cette banque qui en quelque sorte qui déguise riba en espèce de commerce alors que ça consisterez dans les faits a petite échelle de vendre une télé plus chère a quelqu’un qui n’en a pas les moyens donc soit une arnaque soit un crédit…

    Je n’y connais peut être pas grand chose en finance islamique… Mais il me semble que vendre quelque chose plus chere que sa valeur a un tiers n’est pas non plus dans le fondement de l’islam….

    Enfin j’espère que je ne me ferais pas censurer car je respecte énormément ce site pour les éclairages qu’il peut nous apporter mais la je considère qu’il y a un petit écart dans la conduite du site, il est de notre responsabilité de tous de ne pas mal aiguiller nos freres et soeurs sur un sujet aussi sensible que celui ci car nous en seront responsables. en esperant une reponse inchallah.

    2
  3. Abderahmen    

    Essalaam ‘alaykoum.
    Mehdi, je ne comprend pas de qui vous parlez quand vous parlez de banque car il ne s’agit pas d’une banque : le groupe 570 est une société de frères. Et vendre quelque chose plus chere que sa valeur à un tiers, c’est simplement du commerce, comme quand vous achetez un vetement à 30 euros à un vendeur qui l’a acheté à 15 euros. Renseignez-vous sur la finance islamique, et écoutez peut-etre cet audio enrichissant qui traite de cette question : http://dourous.net/dourous/actualites-et-venements/dclic-recoit-le-cheikh-mohamed-patel-et-anas-patel-sur-la-finance-islamique-1ere-partie/172

    Allahou a’lam.

    3
  4. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Mehdi, j’ai supprimé votre dernier message. Vous affirmez clairement avoir très peu de connaissances islamiques, mais en même temps vous assénez des vérités de façon péremptoire et graves. Quand on ne sait pas, on pose des questions, on ne dit pas « je pense que c’est haram, mais je ne sais pas ».

    4
  5. Mehdi    

    Il n’y a pas de problèmes je comprends.

    Je n’ai pas dit que c’était haram, mais juste que je n’étais pas sur que ce soit hallal. Et que dans le doute j’allais m’abstenir car en cas d’erreur les conséquences sont trop graves.

    Je vais me renseigner et lire désormais afin d’avoir les armes pour pouvoir participer a ce débat.

    Encore désolé

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE