Géographie : chez Auchan, les mangues dominicaines poussent dans le Golan

Par Al-Kanz

Les mangues israéliennes présentées comme des mangues dominicaines, c’était une erreur d’Auchan, paraît-il. Et l’importation de denrées cultivées dans des terres annexées illégalement ?

Chez Auchan, les consommateurs on les aime dociles et dépensiers. Pas indignés et réprobateurs. Vous avez été un certain nombre à appeler le service consommateurs (03 5930 5930, appel non surtaxé) et la centrale d’achat (03 28 37 67 00.) après avoir appris que dans le magasin Auchan de Vigneux-sur-Seine des mangues en provenance d’Israël étaient présentés sous pavillon dominicain. Un service consommateurs a vocation à entendre les doléances des clients. Il arrive qu’on l’appelle pour se féliciter d’un produit, d’une initiative, d’un service. Mais, le plus souvent, on appelle pour se plaindre. Le consommateur français est ainsi fait. En théorie, les employés qui répondent au téléphone ont le cuir tanné et réussissent à répondre avec tact et sang-froid. Mais pas toujours. Mardi, sous l’influence des marées le service consommateurs d’Auchan a perdu son flegme. Vous êtes, en effet, quelques-uns à vous être fait raccrochés au nez. C’est pas lol. Votre tort : avoir rappelé le droit à Auchan. Il est strictement interdit par loi française d’induire en erreur, surtout volontairement, le consommateur.



Soyons charitable. Le métier d’Auchan, ce n’est pas de faire de la géographie. Et puis si ça se trouve, chez Auchan on a eu l’info avant tout le monde : après avoir renoncé à colonisé l’Ouganda et jeté son dévolu sur la Palestine, Israël va peut-être annexer la République dominicaine. En tout état de cause, pour sa défense Auchan affirme qu’il s’agit d’une erreur. Le responsable fruit se serait trompé d’affiche. Un peu comme chez Carrefour qui a vidé les cartons de dattes israéliennes pour les vendre en détail sans aucune mention de leur origine pendant ramadan, ce qui est illégal ? Ou comme les avocats mexicains cultivés en Israël ? Ni l’un ni l’autre évidemment. Chez Auchan, on ne rigole pas avec la loi. Chez Auchan, on importe des mangues directement issues de terres occupées illégalement par Israël, en l’occurrence le Golan, comme le rappelait hier le site EuroPalestine :

Mais si vous rappelez, ou si vous n’avez pas encore appelé, il serait pertinent de préciser au service consommateur que l’entreprise productrice de ces fruits, « Miriam Shoham Ltd », a son siège dans le « moshav Ramot », c’est à dire sur les hauteurs du Golan, territoire syrien occupé illégalement par Israël depuis 1967 !

Ceci est très facilement vérifiable sur le site alimenté par la Coalition Israélienne des Femmes pour la Paix qui s’appelle « Qui profite de l’occupation » : www.whoprofits.org

En cliquant sur : http://www.whoprofits.org/Company Info.php ?id=965 on peut lire en anglais que « Miriam Shoham Ltd a une entreprise d’emballage des mangues sur les hauteurs du Golan » !

Pour résumer, le faux étiquetage était une erreur, nous dit Auchan. Les mangues viennent bien de l’Alsace-Lorraine syrienne territoires annexés illégalement par Israël. C’est sûr, c’est moins grave que de se tromper d’affiche. 03 5930 5930, Allo Auchan ?



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (11 commentaires)

  1. Abdelaziz    

    السلام عليكم

    Dans le magasin de Grasse , les mêmes mangues ( Miriam Shoham) mais il est bien affiché origine Israël.

    Les arrivages changent souvent en fonction des prix donc on peut comprendre qu’ils aient fait l’erreur.

    1
  2. françois    

    Ce que fait Auchan est anormal. Il faut donner l’origine exacte des produits vendus.

    Pour entretenir la polémique ouverte par Al-Kanz, il me semble que, historiquement, les Israëliens ne supportaient plus de recevoir des pruneaux et autres obus envoyés par leurs « chers » voisins Syriens du plateau du Golan. Suite à cette exaspération, ils ont annexés cette région pour être tranquille en Israël.
    Personnellement, je les comprends. Les syriens auraient dûs réfléchir à la conséquence de leurs actes.

    Bonne journée à tous,
    François

    2
  3. Djamila    

    @François : si toutes les enseignes en France donnaient l’exacte origine de leurs produits, essentillement ceux qui viennent de la Palestine occupée, l’entité sioniste ne vendrait plus rien ! les sionistes savent très bien qu’en France, ils peuvent vendre les produits issus des terres volées aux palestiniens sans état d’âme…
    De plus, je pense qu’il n’y a aucune polémique ouverte par Al Kanz, il nous donne juste une information afin que nous soyons encore plus vigilants…en tous les cas, moi et les miens le serons encore plus à l’avenir…de même, je vais faire passer l’information autour de moi et comme vous le savez, le téléphone arabe fonctionne très bien chez nous !

    3
  4. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    François,

    Tout le monde vivait paisiblement avant l’occupation de la Palestine par l’entité sioniste !
    Beaucoup d’Israéliens (juifs, chrétiens et musulmans confondus) regrettent cette époque-là.
    Je ne suis pas sûre qu’Israël soit tranquille depuis plus de 60 ans… un cancer, ça se soigne, sinon, c’est tout le corps qui dépérit.

    Wa salâm

    4
  5. Saras    

    Salam wa3likoum

    Je tiens juste à commenter ceci :
     » Il est strictement interdit par loi française d’induire en erreur, surtout volontairement, le consommateur. »

    Le mot le plus important la dedans est « volontairement ». Pour connaitre les personnes qui travaillent justement au rayon fruit et legumes, je peux vous garantir que ceci est uniquement une simple erreur humaine (comme tout le monde peut en faire), une simple erreur d’affichage.

    Les mangues qui auraient du etre receptionnés devaient provenir de la republique dominicaine.
    A la reception du jour, elles provenaient d’israel. Le seul tort est que personne n’ait controlé l’arrivage.

    N’avez vous jamais commis de faute ? Es ce que tout ceci vous aurait autant « outré » si les produits provenaient d’amerique du sud, ou d’algerie ?

    Tout ce que j’ai à vous dire, c’est que tout ceci peut retomber sur une personne qui pourrait être de confession musulmane, alors que son erreur etait totalement involontaire. Il risque peut etre une mise à pied à cause de tout cela.

    Combien de fois avez vous trouvé des differences entre les prix affichés et les prix en caisse ? Moi, tous les jours.
    Donc de temps en temps, il serait peut etre bien de prendre les choses pour ce qu’elles sont, et non pour ce que vous voudriez qu’elles soient.

    Je tiens juste à preciser que je ne travaille pas chez Auchan, mais que je connais bons nombres de personnes de meme confession que vous et nous, et que ce ne sont que des etres humains capables d’erreurs comme vous et moi.

    Personne n’est parfait, et ce n’est pas Auchan qui va revolutionner cela.

    Barak allahou fikoum. Que Dieu nous guide tous sur le droit chemin. Amine

    5
  6. Saras    

    au fait, j’ai oublié de vous dire « Aidekoum moubarek ».
    Que Dieu accepte notre jeûn.
    Amine

    6
  7. smile    

    Salam

    @saras

    « N’avez vous jamais commis de faute ? Es ce que tout ceci vous aurait autant « outré » si les produits provenaient d’amerique du sud, ou d’algerie ? »

    Soit l’erreur est humaine…

    Je ne comprend pas la suite de votre phrase, l’Algérie et l’Amérique du sud?

    Israël ce n’est pas comme l’Algérie ou l’Amérique du Sud ? rassurez-moi.

    7
  8. smile    

    Un exemple de fraude concernant les pêches en provenance d’Espagne qui passées notre frontière deviennent francisées. La francisation des produits espagnols est dans le collimateur de la la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF)

    http://www.france-info.com/economie-consommation-2011-02-17-arnaque-quand-des-peches-d-espagne-se-transforment-en-peches-de-516131-516-25.html

    Cet article sur ces mangues « israélo-dominicaines » rappelle aux distributeurs et aux consommateurs plus très naïfs que nous sommes qu’il faut être vigilants.

    L’image de ce pays( Israël) n’est pas vendeur
    La France n’est pas encore productrice de mangues donc on peu imaginer des copier coller avec d’autres pays plus vendeurs peut être.

    Et puis il n’y a pas que des musulmans qui boycottent les produits israéliens loin de là… On peu y ajouter les autres religions et les mouvements pacifistes et d’autres encore…

    8
  9. souad    

    salam alaykoum

    meme chose pour moi, sauf a lidl de Dreux, sur des pamplemousses. Sur la grande etiquette a coté du prix, il est indiqué « afrique du sud » en regardant sur la cagette, elle provient en fait d’israel.

    une fois jils avaient vraiment inscrit l’origine israelienne, et je n’ai pas acheté, peut etre font ils cela car sinon personne n’achete, ca me revolte!!

    Que puis je faire?

    9
  10. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Souad,
    toujours prendre des photos avec votre téléphone si possible, pour disposer de preuves matérielles. Et contacter le service client.

    10
  11. Sciandra    

    J’ai également constaté le même problème chez Leclerc à Challans en Vendée. D’abord concernant les pamplemousses venant d’Israël non étiquetés, mélangés avec les pamplemousses importés de Floride. Problème que j’avais signalé au Directeur du magasin qui m’avait remercié pour ce signalement et affirmé sa volonté d’être vigilant. Et maintenant le même problème se pose avec les mangues venant d’Israël mélangées avec celles venant du Pérou. J’ai adressé ce jour un nouveau signalement à la direction de ce magasin Leclerc.

    11

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE